Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Stephanitis pyri F.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Didier Roustide

Didier Roustide

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 77 messages

Posté 20 août 2004 - 09:16

Bonjour Michel, André, Olivier et tout le monde

Note:

Au début de l'observation tous les individus avaient un aspect totalement différent.
Leur corps était beaucoup plus transparent presque concave et  comportant peu de parties noire. Par contre on voyait  très bien une protubérance au dessus de la face dorsale de l' "abdomen" terminée par une série de petites boules brillantes;

Cordialement.

Michel, quand tu parles d'observation, doit-on comprendre "observation au microscope" ou "observation in situ (sur l'arbre lui même)". L'échelle des temps n'étant pas alors la même, ce serait utile de savoir si l'aspect de ce que tu nous montre correspond à ce que l'on va trouver dans la nature ou non.

Quand tu dis que l'on voit l'insecte ailé, je pense que c'est encore un stade juvénile plus avancé et ce que tu prends pour des ailes sont en fait les amorces des futures ailes ou fourreaux alaires. Il est probable qu'à la prochaine mue, tes bestioles aient des ailes recouvrant tout l'abdomen et ressemblent à quelque chose comme cela :
[img]http://www.inra.fr/Internet/Produits/HYPPZ/IMAGES/7033100.jpg[/img]
Ta bestiole s'appelerait Stephanitis piri F. ou encore le tigre du poirier.
Description :
http://www.inra.fr/I...EUR/3stepir.htm
Se trouve sur poirier et pommier, les stades juvéniles se trouvent sous les feuilles et les déjections peuvent entrainer un attaque de la fumagine.
Ce serait la troisième génération cette année. Lire l'article intéressant (de même que tout le site sur les insectes nuisibles aux cultures).

Tout ceci reste à confirmer à la vue des adultes.

Olivier, il n'y a pas de doute que les mandibules sont sous la forme piqueur suceur.

Cordialement.

Modifié par Didier, 20 août 2004 - 09:34 .

  • 0

#2 Pol Miéville

Pol Miéville

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 275 messages

Posté 20 août 2004 - 10:56

Didier,

J'ai la réponse, l'insecte en question, c'est corytucha ciliata, une punaise que j'ai rencontrée il y a 2 ans sous l'écorce d'érable sur la place gambetta à Bergerac.

Cette punaise me fait penser à un être improbable revêtu d'une cuirasse de dentelle.

c'est grâce à la présence d'un rostre que j'ai suivi la trace punaise

Heteroptera Corythucha ciliata


C'est l'heure du repas mais je vais aujourd'hui encore te donner des précisions sur ce parasite que j'ai abondamment photographié. Celui que j'annexe mesure 3,5 mm. de long.

La suite cet après-midi.

corythucha..jpg



Ce sujet à la loupe binoculaire est extraordinaire.
  • 0

#3 Didier Roustide

Didier Roustide

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 77 messages

Posté 20 août 2004 - 11:54

Bonjour Photopol,

Didier,

J'ai la réponse, l'insecte en question, c'est corytucha ciliata, une punaise que j'ai rencontrée il y a 2 ans sous l'écorce d'érable sur la place gambetta à Bergerac.

Cette punaise me fait penser à un être improbable revêtu d'une cuirasse de dentelle.

c'est grâce à la présence d'un rostre que j'ai suivi la trace punaise

Heteroptera  Corythucha ciliata


C'est l'heure du repas mais je vais aujourd'hui encore te donner des précisions sur ce parasite que j'ai abondamment photographié. Celui que j'annexe mesure 3,5 mm. de long.

La suite cet après-midi.




Ce sujet à la loupe binoculaire est extraordinaire.


Il est peut être difficile actuellement d'être catégorique sur l'espèce en question, celui que tu nommes est principalement sur les platanes mais on peut le trouver aussi sur d'autres arbres tels les chênes ou même le pommier.
Celui que j'indique est principalement trouvé sur pommier et poirier.
Seule une photo de l'adulte (*) permettra peut être d'identifier l'insecte.
Michel, il ne faut pas rater ce dernier stade et nous fournir une belle photo comme toutes celles que tu a déjà montrées des minuscules insectes qui attaquent tes arbres.
Si l'on ne parvient pas à aller jusqu'à l'espèce, alors il serait utile de conserver quelques spécimens dans de l'alcool à 70° et je chercherai par quel spécialiste les faire identifier (sans garanties sur le fait que j'en trouve un de spécialiste).

(*) souvent, pour certains genres (chez les hyménoptères notament, mais aussi diptères et probablement plein d'autres) même une photo ne permet pas d'identifier complètement un insecte. Le problème étant ensuite de trouver la clé de détermination ... quand elle existe ... et/ou le spécialiste qui acceptera d'étudier la bestiole.
Dès que nous aurons la photo, je posterai un sujet sur le forum d'entomologie que je fréquente (et que vous pouvez également fréquenter ... le nombre de personnes active étant relativement faible mais regroupant quand même quelques spécialistes).
http://www.insecte.org

Cordialement.

  • 0

#4 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 20 août 2004 - 02:04

Bonjour le Forum,
Bonjour André, Olivier Didier et Pol,

Je vous remercie de vous intéresser à mes petites bestioles !

Il y a plusieurs années que mon pommier subit les agressions de ces parasites, mais je n’avais pas encore eu le temps d’y jeter un objectif. J’ai donc hier arraché une feuille pour essayer ma nouvelle bino . C’était donc avant tout pour tester ce petit engin dont la particularité est d’être éclairée par Led. Cette bino est fournie avec une malette genre boite à outils très pratique pour aller prélever sur le terrain, (elle est visible sur eBay.de). Malheureusement la loupe n’est pas autonome et nécessite une alim 220 v via un adaptateur qui sort du 5 V continus.
Je suis sûr qu’un électronicien du forum aura une petite idée pour rendre cette bino électriquement autonome. (Petite batterie de motoculteur ?)

Pour revenir à l’insecte, il semblerait que l’identification soit faite grâce à Didier et Pol.
Mais ce qui me questionne, c’est la sécrétion de cette sorte de miellat noir qui semble sortir par des tuyères et s’accumule également à l’emplacement des futures ailes, et son rapport avec la Fumagine !

En examinant à la loupe (de poche) d’autres feuilles du pommier (elles sont toutes atteintes) dans l’espoir d’y trouver des adultes, j’ai vu des bestioles encore plus étranges. De belles observations en perspective.

Je déplace le sujet dans Insectes il y sera plus à l’aise !

Didier, tu as peut-être raison au sujet de l’espèce. J’ai parcouru le Net et j’ai trouvé les mêmes larves accompagnées de l’adulte, mais c’est peut-être insuffisant. Je ferais de mon mieux pour récupérer des adultes avant de traiter l’arbre. Je ne l’avais jamais fait mais je pense qu’il serait bon de le faire en employant des produits doux comme le purin d’orties avant qu’il y ait un essaimage massif.


Merci à vous
  • 0

#5 Pol Miéville

Pol Miéville

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 275 messages

Posté 20 août 2004 - 03:06

Amis des tigres, bonjour.

J'ai fait une erreur de jeunesse mais à mon âge (63), c'est peut-être pardonnable. Je suis un misérable... més érables sont bel et bien des platanes.

Mon métier c'est la photographie mais la biologie en général c'est mon plaisir, dans mon jardin j'observe avec passion mais parfois je manque de systématique.

Le courrier autour ces tigre, du poirier, du pommier ou du platane est tout à fait intéressant et j'en sais déjà plus grâce à vos interventions.

Je me suis permis de faire un petit montage comparatif sur lequel on voit en particulier une différence dans la découpe des élytres (?)

Tant C. ciliata que S. piri sont bien des adultes. J'ai encore des specimens séchés en stock, des males comme des femelles. le ferai de prochaines prises de vues pour ce sdossier.

Les images de l'an passées par Michel sont remarquables et très intéressantes. Quant à moi je n'avais pas observé de larves puisque j'avais pu récolter les insectes en phase d'hibernation au début de novembre 2002 sauf erreur. Ils logeaient sous des écorces un peu décollées des platanes.

Pour la détermination, Place aux spécialistes que vous êtes.

J'attends avec plaisir vos observations sur ce sujet.

Cordial salut de Pol

corythucha_comparaison.jpg


  • 0

#6 Didier Roustide

Didier Roustide

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 77 messages

Posté 20 août 2004 - 06:05

Pol, quel humour ...

Amis des tigres, bonjour.

J'ai fait une erreur de jeunesse mais à mon âge (63), c'est peut-être pardonnable.  Je suis un misérable... més érables sont bel et bien des platanes.

Mon métier c'est la photographie mais la biologie en général c'est mon plaisir, dans mon jardin j'observe avec passion mais parfois je manque de systématique.

Le courrier autour ces  tigre, du poirier, du pommier ou du platane est tout à fait intéressant et j'en sais déjà plus grâce à vos interventions.

Moi aussi d'ailleurs ... avant d'écrire on est bien obligé de chercher un peu et par là même d'apprendre.

Je me suis permis de faire un petit montage comparatif sur lequel on voit en particulier une différence dans la découpe des élytres (?)

Tant C. ciliata que S. piri sont bien des adultes. J'ai encore des specimens séchés en stock, des males comme des femelles. le ferai de prochaines prises de vues pour ce dossier.


Ce sera avec plaisir, tes images sont très belles et ta maitrise de CombineZ est un plus.

Les images de l'an passées par Michel sont remarquables et très intéressantes.  Quant à moi je n'avais pas observé de larves puisque j'avais pu récolter les insectes en phase d'hibernation au début de novembre 2002 sauf erreur. Ils logeaient sous des écorces un peu décollées des platanes.

Très belles images de Michel en effet, j'avais oublié de le dire.

Pour la détermination, Place aux spécialistes que vous êtes.

J'attends avec plaisir vos observations sur ce sujet.


Euh ... sûrement pas spécialiste, mais une certaine pratique montre que la prudence s'impose en termes de détermination. Si nécessaire, la fréquentation des forums entomologiques mettent rapidement les pendules à l'heure. En fait, je préfère les hyménoptères aux hémiptères, qui ne sont sommes toutes que des herbivores, donc le deuxième maillon de la chaine alimentaire. (si le végétal est le premier).


Cordial salut de Pol


Amitiés.
  • 0

#7 Pol Miéville

Pol Miéville

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 275 messages

Posté 28 août 2004 - 09:39

Tigres arboricoles & Cie,

Michel, tes images de la face ventrale sont magnifiques. Sachant que j'ai en stock une quantité de tigres du platane, je vais aussi faire prochainement des prises de vues, en mettant en oeuvre Combinez 4.5 et en expliquant la méthode.

Par un autre message, j'ai donné des compléments à propos de nos investigations sur les petites araignées. Je ne suis moi non plus pas spécialiste des arachnides mais tout nouveau sujet découvert mérite qu'on s'y attarde.

Je suis plutôt un généraliste en matière de micro-macro technique mais l'essentiel c'est de cultiver notre curiosité.

Cordial salut de Pol
  • 0

#8 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 08 avril 2006 - 10:44

Bonsoir le Forum,

Voici une maladie du Pommier qui se manifeste par, sur la face supérieure des feuilles,une chlorose d’un aspect métallique alors que la face inférieure présente à l’œil nu des tâches noirâtres qui pourraient faire croire à une fumagine. Mais on y voit aussi de petites bestioles dont la taille avoisine le mm.

Les observations ont été faites avec une loupe binoculaire Winlab (éclairage par Leds d’origine) le grossissement est de 20 fois. (2X10) + Zoom optique de l’APN.
Le Canon S 50 est derrière l’oculaire sur un pied photo.
Les photos ont été réduites.

1- Une vue d’ensemble des bestioles . On voit une toute petite larve et des individus mettant des ailes.
2- Les déjections noires souillent la feuille.
3- Individu ailé
4- Individu sans ailles.
 

 

Vue d'ensemble.
Capt_300_00113_R_F_C_S.jpg

 

 

Ces insectes (ou larves d’insecte) ont un rostre et se nourrissent de sève qu’ils prélèvent au niveau des nervures et qu’ils excrètent ensuite sous forme de miellat noir par une série de « tuyères » Il n’y a aucune fourmi sur les arbres parasités ! La couleur noire du miellat est-elle due à une oxydation de la sève qui se produit à l’intérieur de l’organisme ou à un autre phénomène ? C’est ce que nous essayerons de découvrir une prochaine fois.


 

Déjections noires.
Dejections39_R.JPG
Quelle est la raison de cette couleur?

 

Individu ailé.
Ailes_1_R_F_S_C.jpg
De petites ailes ont poussées.

 

Individu plus jeune et plus petit, sans ailes
Cochenillenoire_T.jpg

Note:

Au début de l'observation tous les individus avaient un aspect totalement différent.
Leur corps était beaucoup plus transparent presque concave et comportant peu de parties noire. Par contre on voyait très bien une protubérance au dessus de la face dorsale de l' "abdomen" terminée par une série de petites boules brillantes;

J’ai renommé le sujet car il ne fait maintenant aucun doute qu’il s’agisse bien d’un Tigre !

J’ai trouvé dans ma boite de pétri un individu mort qui s’était transformé en adulte.
J’ai réalisé plusieurs séries focales et j’attend maintenant le mode d’emploi en français de CombineZ.

Je vous présente l’individu pris avec une MAP moyenne qui permet de voir assez bien les autres plans.

Comme le tigre était mort il ne voulait pas rester sur ses pattes, j’ai du le soutenir avec une aiguille à coudre. Ceci donne une idée de la taille.
 

 

Capt_300_00289_R_3F_SCN.jpg

Loupe Binoculaire WinLab (Eclairage 10 Led)
Canon S 50

Face ventrale du Tigre.

Le Tigre mesure 3 mm de la tête à l'extrémité des ailes .

Voir l' Echelle

 



Capt_300_00236_R_2F_SCN.jpg

(Grandissement environ 45 X)

Cordialement.

Bonjour à tous,

Un très intéressant article sur les TIGRES par Alain Fraval, vient de paraître dans l’excellente revue INSECTES * Un autre monde parmi nous (No 140 ) .
Vous trouverez également une fiche technique de S pyri à cette adresse :
http://www.inra.fr/h...EUR/3stepir.htm
communiquée également par la revue.

Cordialement.


* Trimestriel de l’OPIE
BP 30 78041 Guyancourt CEDEX
Tel : 01 30 44 13 43

 


  • 0

#9 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 23 juillet 2010 - 08:26

Bonjour,

Quelques nouvelles de mes Tigres.

La saison n'est pas terminée , mais depuis 2006, c'est la première année que je n'ai pas eu de tigres sur mes pommiers!
C'est une bonne nouvelle d'autant plus que je n'ai jamais fait de traitement hormis il y a deux ans une seule pulvérisation de Teepol sur les feuilles déjà atteintes.
Apparemment cette pulvérisation n'a eu aucun effet et les tigres sont revenus l'an passé.
Je signale au passage la présence d'aubépines dans mon environnement, mais je n' ai jamais vu de tigres sur les aubépines.

Un lien intéressant sur ces punaises...

http://www.inra.fr/o...i140fraval2.pdf

Cordialement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!