Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Oligochète - naididae


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 25 février 2011 - 12:31

En farfouillant dans les débris végétaux du prélèvement "foret de soignes", je trouve un ver oligochète blanchâtre, long de 7 mm environ, largeur de 300-400 microns. Je n'ai pas compté le nombre de segments (plus de 20 en tout cas).
chaque segment comporte deux groupes de soies, en crochet (S allonger) non bifurqués. Les faisceaux musculaires en éventail sont bien visibles, surtout sur les segments médians. Le tube digestif ne présente pas de diverticules, il parait simple, peu différencié. Il comporte sur la parois musculaire de nombreuses cellules granuleuses, peut-être (à vérifier) des cellule chloragogènes. Dans la cavité coelomique, on constate des cellules libres, mais aussi, l'appareil excréteur que Laurent Lauzanne décrit ainsi :

Le système excréteur est constitué de néphridies qui, en plus de leur rôle d’excrétion, ont une fonction d’osmorégulation. Elles sont généralement au nombre de deux par segment, sauf dans les segments les plus antérieurs et dans les segments génitaux. Une néphridie est constituée d’un pavillon cilié, le néphrostome, se prolongeant par un court canal qui traverse le septum et se jette dans une partie glandulaire contournée. Cette partie est suivie d’un tube grêle qui débouche à l’extérieur par un néphridiopore..

(in Oligochètes, chapitre 8 de Flore et faune aquatiques de l'Afrique sahélo-soudanienne, Volume 1 Par Jean René Durand,C. Lévêque, p 262 - texte partiellement disponible sur google book )

illustrations :

voici les premiers segments. Il n'y a pas de proboscis développés. Je n'ai pu détailler le système nerveux.

oligochete-fev-146.jpg

oligochete-fev-96.jpg

voici une nephridie

oligochete-nephridie-00011w.jpg

schéma de l'organisation :

oligochete-nephridie-00011.jpg

la position met en évidence les tubes d'excrétion qui mènent vers le nephridiopore. Le néphrostome est décelable grâce au mouvement des cils vibratiles et de l'ondulation caractéristique de la cellule flamme. C'est à l'examen d'une capture vidéo que j'ai pu identifier le septa et comprendre l'organisation des nephridies.

oligochete-nephridie-00012.jpg

identification du genre

Deux clés sommaires sont disponibles : http://wn.com/oligochaeta et le texte de L. Lauzanne qui donne une clé des familles, cependant adapté à la faune africaine.
Il y a plus de deux soies par touffes (3 ou 4), pas de longues soies dorsales, le ver est long de 7 mm, blanchâtre (à l'exception du tube digestif),et les derniers segments présentent un rétrécissement faisant penser à une reproduction par scission. cela m'oriente vers les naididae.


cordialement,
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!