Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Techniques avancées pour l'observation et la photographie des infra structures des frustules de diatomées.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 02 mars 2011 - 04:42

Dans un article récent de Microscopy Today, les auteurs Jörg Piper et Gunther Gela exposent leur technique d'observation de diatomées.

Matériel:

- Pour l'observation visuelle :

Zeiss Neofluar 40 X 0.75
Planapo 40 X 1
Planapo 100 X 1.30 Huile

Condenseur Planapo 1.40 Huile

- Pour la photo:

Zeiss 120 X 0.9 a miroir et immersion à l'eau.

MTD-3.jpg

Leitz Planapo 160 X 1.40 Huile

Condenseur a sec avec diaphragme annulaire 0.9
Condenseur fond noir 1.2

Leitz Vario-photo-ocular 12.5 X

Vario-ocular-219175N5RTL._SL500_AA300_.jpg


Eclairage Luxeo Star + filtres monochromatiques (Astronomiques)

Camedia C-7070 7.1 Mpx

Camedia C7070.jpg


MTD-2.jpg

MTD-1.jpg


Conclusions :

D'après les auteurs , les bons résultats dépendent de :

Une forte ON
Une bonne correction des objectifs
Une lumière monochromatique de courte longeur d'onde.

En somme ce que l'on savait déjà.
  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 336 messages

Posté 02 mars 2011 - 05:58

Bonjour,

j'ai essayé des diatomées en lumière monochromatique VRAIE (laser vert)... et j'ai obtenu des figures de diffraction (franges) par les stries de la diatomée qui se sont comportées comme un réseau !! il me semble percevoir le même phénomène dans la photo en vert ci dessous... donc il pourrait y avoir une condition à respecter entre la largeur des stries et la longueur d'onde ?

amitiés,
JMC
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 02 mars 2011 - 06:54

Bonjour Jean-Marie,

J'ai évoqué ce phénomène (interférences) dans différents sujets touchant la Haute Résolution.
La question que je me posais: " en HR ce que l'on voit est véritable ou bien le résultat (artefacts) produits par les interférences dues à la diffraction ?".
Quand on observe un réseau dans ces conditions extrêmes je pense qu'on ne peut rien affirmer sans faire intervenir des modèles mathématiques et la "preuve" par la microscopie électronique n'en constitue pas pour moi une.

Attention,le laser est une lumière cohérente, c'est déjà un paramètre supplémentaire à intégrer dans le raisonnement.
C'est tout à fait différent d'une LED derrière un filtre monochromatique.

Cordialement.
  • 0

#4 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 03 mars 2011 - 07:58

Re Jean-Marie,

Un petit complément donc sur un éclairage Laser.

La nature de la lumière qui participe à la formation de l'image dans le microscope peut prendre deux états opposés.

- La lumière peut être totalement cohérente (//) dans ce cas les rayons sont parallèles.
- La lumière peut être totale incohérente et les rayons vont dans tous les sens.

Ces deux éclairages ont chacun leurs propriétés.

Eclairage totalement incohérent :
- Pouvoir séparateur maximal
- Contraste faible
- Profondeur de champ faible
- Minimum d’artéfacts dus à la diffraction.

Eclairage cohérent:
- Pouvoir séparateur minimal
- Contraste élevé
- Profondeur de champ importante
- Maximum d’artéfacts dus à la diffraction.

Le grand intérêt de l'éclairage de Köhler est de pouvoir doser la cohérence de la lumière pour avoir le meilleur compromis possible.

L'éclairage Laser par définition fournit un éclairage cohérent, ce qui explique les interférences dues à la diffraction.

Bien sûr, il ne suffit pas d'avoir un éclairage monochromatique (Laser) pour améliorer la résolution , il vaut mieux obtenir un éclairage monochromatique de faible longueur d'onde par des filtres ou un monochromateur.

Amitiés.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!