Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

OCULAIRES MICROSCOPE


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 139 messages

Posté 10 novembre 2011 - 07:41

Bonjour à tous,

En astronomie la formule optique de l'oculaire pour le rendu de l'image est très important. En microscopie est-il également important?. Est-il utile de transformer ces oculaires de formule Huygens en (par exemple) Ploss?

merci
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 10 novembre 2011 - 08:48

Bonjour Scrphulaire,

C'est bon de faire des parallèles entre des disciplines aussi différentes que l'astronomie et la microscopie surtout dans le domaine qu'elles ont en commun, l'optique.

Deux différences au niveau oculaire:
D'abord la vision binoculaire dont on pourra discuter dans un autre sujet. Tout le monde sait bien que les astronomes ont l'habitude de regarder d'un seul oeil.

Le choix du type d'oculaire.
Je crois qu'en astronomie, il existe une cinquantaine de modèles d'oculaires sur le marché.
Le nombre est beaucoup plus réduit en microscopie.

Pour comprendre les différences, il faut considérer le principe des instruments.
- Dans un télescope (réflecteur) l'objectif est constitué par une seule surface réfléchissante par définition achromatique (pas dans le sens des objectifs de microscope! (1))
- Dans un microscope, du fait que les objectifs peuvent ne pas être totalement achromatiques, une partie des corrections du chromatisme des objectifs incombe à l'oculaire.
On peut également envisager la correction d'autres aberrations de l'objectif, au niveau de l'oculaire.
En microscopie, l'oculaire est associé à un type d'objectif, et souvent à un objectif précis dans une même marque.

Bien entendu on peut toujours mettre un oculaire astronomique sur un microscope, on verra toujours quelque chose, mais je ne pense pas que ce soit très logique et judicieux.
Ce que l'on peut dire c'est qu'un oculaire de télescope (réflecteurs) est calculé pour être utilisé avec un miroir composé d'une seule surface alors qu'un oculaire de microscope est calculé pour plusieurs objectifs différents, comprenant parfois de nombreuses surfaces et comportant de nombreuses corrections d'aberrations.

Pour les réfracteurs, je ne sais pas trop, mais en principe, il n'y a que des doublets ou des triplets , le problème de l'oculaire doit être une solution intermédiaire entre réfracteurs et microscopes...

Cordialement.




(1) a est privatif et chromatos concerne l'aberration chromatique. Par définition achromatique signifie sans chromatisme.
En microscopie, achromatique concernant les objectifs ne concerne que deux longueurs d'ondes (deux couleurs)et donc un objectif de microscope achromatique n'est que partiellement achromatique autrement dit il ne l'est pas. ( a étant privatif, on se place obligatoirement en l'utilisant dans une logique binaire)
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!