Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -
VIDÉO

gruberia calkinsi ?

VIDÉO

  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 17 février 2012 - 09:04

Bonsoir
je suis un peu dans l'expectative
j'ai consulté protozoology pour identifier un semblable à spirosotomum
mais cet organisme que je n'ai pas photographié mais filmé vivant (vous savez mon goût pour le mouvement et non pour les cadavres ou les endormis)
ne présente pas de vacuole terminale et a très étrangement la forme de gruberia calkinsi sur la planche des spirostomums de protozoology
Avant de mettre le titre sur le clip video, je souhaiterais avoir un coup de main quant à cette détermination
Gruberia calkinsi vit en fait en eau saline or cet organisme a été prélevé dans des mousses croissant sur les parois d'un plan d'eau (j'ai fait l'échantillonnage pour observer les meridion circulaires etc...)du château de Modave en belgique et cette esu est de l'eau douce. Des carpes y vivent.
Est il possible
que ce soit non pas un spirostomum (pas de vacuole terminale contractil)
mais gruberia qui normalement vit en eau saumâtre (sauf si je me trompe)
merci

sur la photo à droite le specimen qui mesure environ 400 microns
et sur le détail de gauche l'extrémité





The animal (Fig. 1) is long and straight, with an obtuse anterior
end that is slightly curved toward the ventral side. The posterior end
is more or less acutely pointed, and is frequently curved in the same
direction as the anterior end.
This general shape is maintained within certain limits. The body
is slightly contractile, but the general shape is not altered when contrac
tion occurs. However, some animals may be obliquely twisted on their
longitudinal axes.
The penistomial groove is quite long and extends posteriorly in a
straight line to two-thirds of the total body length. It is a relatively
deep and broad furrow that gradually sinks into the body. On one
margin of the peristome there is a line of membranelles, and on the
opposite margin is a row of cilia, which are longer than those which may
be found in other parts of the body. Sometimes the posterior portion
of the penistome may be obliquely twisted to one side.


  • 0

#2 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 18 février 2012 - 12:36

L'image n'est peut-être pas assez explicative ? c'est vrai qu'on n'y voit pas vraiment les noyaux monolinéaires
etc...
Je pense après avoir encore consulté d'autres ouvrages que je suis en accord avec moi-même
et j'opte donc pour Gruberia, je termine le clip et je le dépose
  • 0

#3 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 18 février 2012 - 11:57

Si Gruberia vit en eau salée, il n'y aucune raison de le trouver en eau douce... (sauf déversement accidentel d'eau de mer)
il faudrait d'autres photos pour avoir une certitude.
Pourquoi ne pas envisager Amphileptus ??? (Kudo, protozoology, pp723-724), voir aussi Protist information server
il convient de vérifier le nombre et la taille des macronucleus... sur le petit specimen entier: il me semble en voir deux gros ???
vérifier aussi les vacuoles : des petites vacuoles sur les bords ???

cordialement
  • 0

#4 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 19 février 2012 - 11:02

merci Patrice je vais coller ici d'autres photos et prospecter dans les directions que tu proposes

Juste une réflexion concernant les lieux de vie
ON trouve souvent des choses étonnantes dans ces mondes aquatiques et parfois la nuance est très faible entre une eau douce et une eau saumâtre
Le fait que ce plan d'eau soit situé en hauteur sur un plateau, que de nombreux oiseaux y passent dont des migrateurs, on peut imaginer que certains microorganismes
puissent être ainsi apportés (comme certaines larves de diptères qui voyagent sur les libellules par exemple) de milieux plus salins ...
une réflexion semblable au sujet des euglyphes, au microscope électronique elles possèdent comme les diatomées des étuis d'une complexité extraordinaire
où vont elles chercher la silice pour cela dans l'eau des tourbières par exemple
ou encore paramecium bursaria tellement gonflée d'algues vertes... alors que dans son environnement on en trouve pas de ce type !

je vais préparer les photos
en attendant voila la fiche de amphileptus
(vivant aussi bien en eau douce qu'en eau salée)
[img]http://rodredi.free.fr/amp.jpg[/img]

Modifié par solito de solis, 19 février 2012 - 11:21 .

  • 0

#5 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 19 février 2012 - 12:20

Ce qui m'interpelle c'est le péristome ou cytostome qui est bien représenté sur les images et la frange de cils sur le côté de l'extrémité antérieure

je déposerai tout à l'heure une partie de la video très ralentie et assez courte qui illustrera bien les photos suivantes (prises de la video et donc moins explicites
qu'avec un appareil photo dédié


[img]http://robindredi.free.fr/grubctct.jpg[/img]


[img]http://robindredi.free.fr/gc.jpg[/img]



[img]http://robindredi.free.fr/gc0.jpg[/img]
[img]http://robindredi.free.fr/gc1.jpg[/img]

Modifié par solito de solis, 19 février 2012 - 12:35 .

  • 0

#6 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 19 février 2012 - 01:20

et voilà le clip
ralenti 5 fois



  • 0

#7 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 19 février 2012 - 09:43

Bonsoir,

tes photos supplémentaires et ta vidéo sont très éclairantes. Elles permettent d'écarter Amphileptus. Le cytostome, à la base du proboscis, étant ici circulaire et se prolonge en un cytopharynx où, sur la vidéo, on voit très bien les trichocystes

cela ressemble effectivement à Gruberia, mais chez Gruberia le macronucleus a la forme d'un chapelet (moniliforme)... est-ce le cas ici ?

il y a aussi Dileptus anser, (Kudo, p. 726), qui vit en eau douce - cela correspond à la taille - les macronucléis sont très nombreux, en forme de disque, plusieurs dizaines ("macronuclei divisé en 100 ou plus corps discoides"). D. anser a généralement une série de vacuoles contractiles en ligne, sur le bord dorsal... sur certaine photos, j'ai l'impression qu'on les voit (sur cal012.jpg et cal015.jpg). Vérifier le ou les macronuclei ... il y a plusieurs espèces de Dileptus et des genres assez voisins (paradileptus, trachelius ...) de plus, au niveau de l'espèce, la détermination précise est souvent difficile ou impossible sans passer par des techniques de fixation qui mettraient en évidence les macronucléis, l'appareil ciliaire, les rangées de trichocystes etc...

http://protist.i.hos...tus/anser2.html

cordialement,

patrice



patrice
  • 0

#8 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 20 février 2012 - 07:15

merci Patrice,
En ce qui concerne la vie des protistes en eau douce ou salée, tu as sûrement dû lire pp24 et 25 les considérations anciennes concernant la possibilité pour beaucoup de protistes d'être
rencontrés aussi bien en eau douce qu'en eau saumâtre. Ces considérations sont toujours d'actualité et même plus étendues.
Comme dirait mon collègue, il en va de même pour les diatomées que l'on attribuait anciennement de façon pointue à des eaux pollués ou non polluées etc...
il n'en est plus question aujourd'hui, les spectres de distribution s'élargissent de plus en plus et les fourchettes de définition et de qualification changent énormément

Je ne vois donc pas pourquoi gruberia ne pourrait comme paramecium calkinsi, être rencontrée en eau saumâtre

j'élimine pardileptus (pour son cytostome)et
trachelius (pour la forme et ses macronuclei simple ou double ovoïde)
resterait dileptus (quel genre) pour ses vacuoles contractiles en ligne dorsale et ses macronuclei divisés
L'individu qui a servi pour l'illustration (j'en cherche d'autres dans l'échantillon de prélèvement) ne contient pas de chaîne monoliniforme de nuclei
Cependant dileptus anser a une extrémité postérieure qui ne "colle" pas (plus effilée) avec l'individu observé

je vais encore patienter quelque peu
  • 0





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : VIDÉO

N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!