Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Labophot petite rénovation (suite)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
34 réponses à ce sujet

#1 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 27 avril 2012 - 10:28

Suite du sujet http://forum.mikrosc...opic=11917&st=0

Bonjour,

Je n'avais pas vu ce message, ils sont "bÔ" ces objectifs pour tube de 210mm!

Pour donner une info j'ai acheté aux enchères des Nikon pour tube de 160mm entre 40 à 60 Euros pour des x10, x40 et x100 Oil et puis aussi des Reichert Infinis de x2.5, x10, x40 et x100 Oel à Iris pour environ les mêmes prix de 40 à 60 Euros pièce.

Il faut se méfier des prix des vendeurs professionnels, ils affichent bien souvent des prix très haut, mais ils ne les vendent pas ou rarement.

Voilà mon retour d'expérience récent concernant l'achat d'objectifs.

Cordialement.
pf
  • 0

#2 gege_sens

gege_sens

    Acide aminé

  • Membre
  • 6 messages

Posté 27 avril 2012 - 10:39

Merci pour les infos f5bqp,

Il n'y a plus qu'à attendre pour la suite des opérations.

Cordialement

Gérard
  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 27 avril 2012 - 03:18

Bonjour,

ce qui rebute peut être c'est la distance de 210 mm assez éloignée des 160 classiques... J'a des objectifs de 170 qui ne posent pas problème visible avec un tube de 160 mais 210 c'est peut être beaucoup ?

Dommage ce sont de belles pièces ..

Amitiés,
JMC
  • 0

#4 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 27 avril 2012 - 05:48

re-Bonjour les amis,

Mais otes moi d'un doute Jean-Marie, toi qui es spécialiste en microscope et en optique, si tu rajoutes des accessoires entre l'objectif et la tête trino comme par exemple une lentille de Bertrand (ce qui est mon cas), est ce qu'il faut considérer que tu allonges la longueur du tube de 160mm?
Le dispositif de Bertrand fait 50mm environ.
Si tel était le cas alors ces objectifs pourraient me convenir, non? Et si oui alors... oui... mais tout dépendrait de la douloureuse... :rolleyes:
J'ai essayé des infinis et je ne vois pas trop de différence avec mes objectifs de 160 si ce n'est la distance focale qui est différente, mais la qualité d'image me semble la même.
Mais je suis un gros nul dans tous ces domaines de l'optique...

Bonne soirée
pf
  • 0

#5 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 28 avril 2012 - 06:38

Bonjour Pierre François,

tu me fais trop d'honneur ! c'est Michel le spécialiste de l'optique ...Normalement les objectifs/oculaires sont corrigés/compensés pour leur longueur de tube .. Si on allonge (ou réduit) le chemin optique certaines aberrations (chromatiques, planeïté du champ etc...) ne seront plus aussi bien corrigées ! selon la qualité des optiques cela se voit plus ou moins mais en principe les objectifs infinis sur tube classique ne sont pas du tout adaptés ... L'avantage des objectifs à l'infini c'est que l'on peut ajouter n'importe quoi dans le trajet optique sans modifier l'adaptation !

Peut être en effet, que les optiques de Gérard pourraient marcher car elles ont l'air de trés bonne qualité ... faudrait essayer !


amitiés,
JMC
  • 0

#6 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 28 avril 2012 - 03:15

Ah? Je me suis trompé alors, je croyais... :angry:
Alors j'aurai du demander à Michel, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire, voilà qui est fait... :blink:

Bon week-end
pf
  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 28 avril 2012 - 07:55

Hello PF,

Je ne suis spécialiste en rien mais justement je me mets à l'optique.
Je pourrais te répondre dans quelques mois...

En attendant ce qui est sûr:

La lentille de Bertrand ne sert pas à former l'image de la préparation, mais l'image de la pupille de sortie de l'objectif, par exemple pour visualiser la lame de phase sur la dernière lentille de l'objectif.
La lentille de Bertrand n'intervient que dans certains réglages et non pendant l'observation du sujet.
En observation normale,(quand tu regardes une préparation quelconque) elle n'est pas dans le trajet optique.


Bonsoir.
  • 0

#8 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 05:45

Je ne suis spécialiste en rien mais justement je me mets à l'optique.
Je pourrais te répondre dans quelques mois...



Quelques mois!?... Ouh la la... :rolleyes:



En attendant ce qui est sûr:

La lentille de Bertrand ne sert pas à former l'image de la préparation, mais l'image de la pupille de sortie de l'objectif, par exemple pour visualiser la lame de phase sur la dernière lentille de l'objectif.


Oui mais cela ne change en rien mon interrogation.


La lentille de Bertrand n'intervient que dans certains réglages et non pendant l'observation du sujet.
En observation normale,(quand tu regardes une préparation quelconque) elle n'est pas dans le trajet optique.


Qu'elle soit dans le trajet ou pas par le fait que j'ai intercalé l'attachement "lentille de Bertrand" entre la tête et l'objectif j'ai relevé/augmenté physiquement d'environ 50mm la longueur du tube de mon microscope.
Bien entendu je peux la mettre "hors fonction", mais physiquement la longueur est de 50mm supérieure d'où ma question.

Amicalement.
pf
  • 0

#9 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 29 avril 2012 - 07:22

Bonjour pf,

Je fais en préambule une petite remarque générale:
Déjà que le titre du sujet n'est pas très précis, (enfin, ne correspond pas à la demande faite), il dérive légèrement...

Dérivons, dérivons, c'est quand même mieux que de se taire!
On voit là le manque cruel de modération.

Pierre-François,

Qu'elle soit dans le trajet ou pas par le fait que j'ai intercalé l'attachement "lentille de Bertrand" entre la tête et l'objectif j'ai relevé/augmenté physiquement d'environ 50mm la longueur du tube de mon microscope.

Si tu ne le dis pas, je ne peux pas le deviner!
Si je ne suis pas spécialiste (en quoi que ce soit) , je ne suis pas non plus devin.

Il serait bon que tu nous dise quel est le microscope dont tu parles et quel est cet attachement.

Pour anticiper un peu, je dirais que sur certains microscopes, des extensions sont possibles, mais que ces extensions sont soumises à modification du microscope "en usine".
Je me souviens très bien avoir demandé un devis dans ma jeunesse pour un BBT, que je voulais (dans mes rêves!) compléter avec un DIC disponible au catalogue.
On m'avait répondu qu'il fallait renvoyer le microscope à l'usine.

Cela pour dire, que pour certains modèles de microscope, dans le cas où l'on veut ajouter certains accessoires, on peut être amené à modifier le chemin optique du microscope en changeant une lentille.

Certains accessoires prennent en compte la modification de la longueur de tube et corrigent d'eux même cette modification, pour d'autres, il faut changer une lentille.
On ne peut donc pas, ajouter mécaniquement des accessoires dans un microscope avec des éléments venant d'autres microscopes, sans tenir compte de la correction des objectifs pour une longueur de tube donnée.

C'est bien sûr la raison principale du standard d'objectifs corrigés à l'infini (optique!).

Cordialement.
  • 0

#10 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 08:45

Hi Michel,

Le microscope tu le connais, c'est celui posté lors de la réparation de l'engrenage et de l'adjonction de l'éclairage à LED.
Je ne te considère pas comme un devin bien entendu... :unsure:
Le système à lentille de Bertrand est celui pour cette famille de microscopes ALPHAPHOT/LABOPHOT/OPTIPHOT et je n'ai rien vu de particulier dans les docs qui contredisent l'ajout de cette option par le client (pas de retour usine à priori).
Ce n'est pas une option provenant d'une autre marque, c'est du "Nikon pur porc"...
Et tu pourras remarquer à nouveau ma jolie option cordon secteur amovible et "bÔ" radiateur pour refroidir la LED... :rolleyes:

Voilà les photos:


DSCN7383.jpg


DSCN7384.jpg


DSCN7385.jpg

Donc je me pose la question est ce qu'il faut des optiques corrigées 210mm (ou infini) ou bien est ce que les 160 conviennent?
Sais pas...

Amicalement.
pf
  • 0

#11 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 29 avril 2012 - 10:17

Bonjour PF,


cette lentille avec son collet gradué, et sa tirette porte filtre m'interpelle ! ne serait ce pas un dispositif d'analyse du pouvoir rotatoire d'un objet (polarisé ) .. De toutes façon si c'est un accessoire d'origine du microscope, il(elle) doit être compensée et donc adaptée au tube ...

amitiés,

JMC
  • 0

#12 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 29 avril 2012 - 10:42

Hello,

Le microscope tu le connais,

Ce principe, est la source majeure des malentendu! Je pars du principe que je ne connais rien.La meilleure façon, est de mettre son matériel dans la signature et ensuite faire référence à ce matériel dans le message. (On peut avoir plusieurs microscopes !)

Maintenant en voyant le montage, je comprends tout à fait ta question.
Mais cela ne me dit pas ce qu'il y a dedans, à quoi çà sert.
Ce qui est sûr c'est que çà se monte:

Nikon_Large.jpg

Les questions:

Il faut changer d'objectifs?
Le "système" compense lui même la différence de tirage?

Je ne sais pas répondre.

Un tirage qui dépasse la longueur de tube entraîne des aberrations il faut donc éviter d'allonger ou raccourcir le tube du microscope dans la mesure où les objectifs et les oculaires sont calculés, dans une marque (et parfois un modèle) donné pour une longueur de tube donnée.
Sur le plan pratique:
Soit on est certain de la légitimité du montage (catalogue, conseil d'un professionnel de la marque) soit on se fie au résultat.
Si le résultat te convient , il n'y a pas de problème.
Sinon, il faut aller plus loin dans l'analyse du problème.

Qu'est-ce que çà donne? (Par rapport au montage d'origine)

Cordialement.
  • 0

#13 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 10:45

Bonjour PF,


cette lentille avec son collet gradué, et sa tirette porte filtre m'interpelle ! ne serait ce pas un dispositif d'analyse du pouvoir rotatoire d'un objet (polarisé ) ..


Si bien sur c'est ça, et il faut mettre un filtre polarisant sous le condenseur dans le trajet de la lumière.
Et au lieu de tourner le filtre on tourne la lentille graduée, et on peut y ajouter par tirette soit un filtre 530nm, soit 1/4Lambda

De toutes façon si c'est un accessoire d'origine du microscope, il(elle) doit être compensée et donc adaptée au tube ...


Oui mais!
J'ai eu l’accessoire séparément, donc...
Par contre c'est certain ça fait partie de la liste des accessoires de cette famille.
Et rien vu dans la doc de particuliers.

Amicalement
pf
  • 0

#14 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 11:02

Sur le plan pratique:
Soit on est certain de la légitimité du montage (catalogue, conseil d'un professionnel de la marque) soit on se fie au résultat.
Si le résultat te convient , il n'y a pas de problème.
Sinon, il faut aller plus loin dans l'analyse du problème.

Qu'est-ce que çà donne? (Par rapport au montage d'origine)


Le résultat me semble le même avec et sans, sans lumière polarisée bien entendu, et les tirettes sur OFF bien sur également, mais je ne suis pas certain, c'est juste une appréciation à l’œil.

Donc j'aimerai bien trouver la preuve par neuf... :rolleyes:

Amicalement
pf
  • 0

#15 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 29 avril 2012 - 11:09

Bonjour,
les objectifs de GH sont en 210mm et prévus pour cette longueur de tube sur des microscopes métallographiques.
Ils peuvent servir sur soufflet à des macrophotographes qui les utiliseront autour de ce tirage avec un soufflet.

Pour la question de PF, en tout cas chez Olympus et vraisemblablement chez Nikon également, les accessoires qui allongent la longueur de tube comme cet analyseur pour polarisation comportent une lentille de tube pour compenser les effets de l'allongement au niveau qualitatif.
Cela conduit de toute façon à une augmentation du grossissement du système qui est porté sur l'accessoire (1,25x ou 1,5x)

Cordialement
  • 0

#16 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 29 avril 2012 - 11:18

Bien sûr, l'accessoire est proposé pour le microscope, mais cela ne dit pas dans quelles conditions il doit être installé!
Soit il compense lui même le tirage.
Soit, il faut rajouter une lentille.
Soit il faut changer les objectifs.

Dans les Ortholux Orthoplan, il y a une lentille interchangeable.
Sur d'autres microscopes, il faut changer les objectifs, par exemple le Nachet 300 en version métallographique.

Image3.jpg


  • 0

#17 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 29 avril 2012 - 12:19

Donc j'aimerai bien trouver la preuve par neuf... :rolleyes:


D'accord avec toi!

D'abord il faut savoir s'il y a à l'intérieur des lentilles, si oui, mesurer la focale.
Ensuite on peut juger s'il y a une influence théorique sur l'image finale.
Au final on peut faire des mesures sur l'image moyennant un protocole rigoureux.

Cordialement.

Image2.jpg


D'après cette vue, c''est bon pour les 160 mm
  • 0

#18 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 02:02


Pour la question de PF, en tout cas chez Olympus et vraisemblablement chez Nikon également, les accessoires qui allongent la longueur de tube comme cet analyseur pour polarisation comportent une lentille de tube pour compenser les effets de l'allongement au niveau qualitatif.
Cela conduit de toute façon à une augmentation du grossissement du système qui est porté sur l'accessoire (1,25x ou 1,5x)


Bonjour,

Sur ce dispositif il n'y a pas de grossissement de marqué, et en le rajoutant le facteur multiplicateur est bien de 1 j'ai vérifié.

En effet sur certain accessoires il y a un facteur multiplicateur comme par exemple l'éclairage Episcopique de l'une de mes SMZ800 qui lui est marqué 1.5X

Cordialement
pf
  • 0

#19 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 02:05

Ensuite on peut juger s'il y a une influence théorique sur l'image finale.
Au final on peut faire des mesures sur l'image moyennant un protocole rigoureux.

D'après cette vue, c''est bon pour les 160 mm



Pas évident de juger.

Je pense aussi que c'est bon pour du 160mm mais je n'en ai pas l’absolue certitude.

Bon Dimanche.
pf
  • 0

#20 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 29 avril 2012 - 07:41

La certitude :

160-3.jpg


Assurément.
  • 0

#21 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 07:58

Bonsoir Michel,

Merci de cette info, donc maintenant moi qui suis un gros nul en microscopie il faut BIEN l'interpréter:
Si je comprends quand on utilise l'éclairage diascopique (par transparence) alors la longueur du trajet est de 160mm et donc les objectifs 160 sont compatibles?
Et quand on utilise un éclairage par réflection (episcopique par exemple) il faut des objectifs le parcours est de 210mm et donc il faut des objectifs corrigés à 210mm?
Sais pas si me suis bien exprimé, mais il me faut bien comprendre ce qui est écrit dans l'image que tu m'as transmise.

Merci encore de l'info,
Bonne soirée
pf
  • 0

#22 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 29 avril 2012 - 08:52

Bonsoir,
le choix de ces séries d'objectifs Nikon de la fin du XXe siècle n'est pas une question d'éclairage, mais d'accessoire utilisé.
Un éclairage épiscopique latéral est possible avec des objectifs en 160 sur un microscope sans tube intermédiaire ou mème avec un accessoire corrigé comme un porte analyseur ou un tube à dessiner.

Par contre, un éclairage épiscopique coaxial métallographique avec un illuminateur métallographique non corrigé qui mesurait 5 cm d'épaisseur demandait des objectifs en 210mm.

En général, cela ne posait pas de problème car il était rare d'utiliser le mème microscope en diascopie et en épiscopie métallographique. (au cas ou, il suffisait de prévoir de changer la tourelle d'objectifs en mème temps que l'on plaçait l'illuminateur épiscopique).

Actuellement, avec le passage des optiques biologiques à l'infini après celle des optiques métallographiques, le problème ne se pose plus. (quoique il faille toujours des objectifs forts différents, prévus ou non pour l'usage avec une lamelle...)
  • 0

#23 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 29 avril 2012 - 09:48

C'est tout à fait cela Pierre-François,

L'éclairage Diascopique est celui que tu as.
L'éclairage Episcopique est celui-ci.

EPI.jpg


En fait dans ce dernier éclairage, le "chemin" de la lumière est plus court, mais parcouru 2 fois , ce qui donne en fait un trajet optique plus long de 210 mm - 160 mm = 50 mm.

Il y a donc deux séries d'objectifs,.
- Une série 160 mm pour l’éclairage diascopie polarisant classique (Dia = à travers)
- Une série 210 mm pour l'éclairage Episcopique polarisant (Epi= au dessus) dont l'illuminateur est présenté ci dessus à utiliser à la place du Tube Intermédiaire P que tu possèdes.


Bon soir.
  • 0

#24 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 09:57

le choix de ces séries d'objectifs Nikon de la fin du XXe siècle n'est pas une question d'éclairage, mais d'accessoire utilisé.
Un éclairage épiscopique latéral est possible avec des objectifs en 160 sur un microscope sans tube intermédiaire ou mème avec un accessoire corrigé comme un porte analyseur ou un tube à dessiner.

Par contre, un éclairage épiscopique coaxial métallographique avec un illuminateur métallographique non corrigé qui mesurait 5 cm d'épaisseur demandait des objectifs en 210mm.


Oui ça maintenant je l'ai bien compris, surtout avec la réponse illustrée de Michel, et je subodorais la réponse mais n'en avais pas la preuve par neuf, bien que mes minces observations n'en concluaient pas forcément qu'en éclairage episcopique il fallait des 210mm.
Maintenant c'est certain.


En général, cela ne posait pas de problème car il était rare d'utiliser le mème microscope en diascopie et en épiscopie métallographique. (au cas ou, il suffisait de prévoir de changer la tourelle d'objectifs en mème temps que l'on plaçait l'illuminateur épiscopique).


Les deux microscope je les aient mais un seul est équipé d'une tête trino et maintenant d'un éclairage à LED et j'aurai donc voulu ne garder que celui ci sur la table et le rendre universel quitte à n'avoir à changer que les optiques.



Actuellement, avec le passage des optiques biologiques à l'infini après celle des optiques métallographiques, le problème ne se pose plus. (quoique il faille toujours des objectifs forts différents, prévus ou non pour l'usage avec une lamelle...)


En fait cela rejoint la question précédente où il faut reconfigurer de toute manière avec des optiques différentes, donc malgré l'universalité des optiques corrigés à l'infini il faut quand même les remplacer par d'autres adaptées à la situation.


Et j'ai déjà dit dans un autre "fil" j'ai essayé des optiques corrigées infini sur le Labophot 160mm, je n'ai vraiment pas vu de différence si ce n'est une distance focale un peu différente. Mais n'étant pas vraiment spécialiste je suis certainement passé à côté du problème.

Cordialement
pf
  • 0

#25 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 29 avril 2012 - 10:27

C'est tout à fait cela Pierre-François,

L'éclairage Diascopique est celui que tu as.
L'éclairage Episcopique est celui-ci.

En fait dans ce dernier éclairage, le "chemin" de la lumière est plus court, mais parcouru 2 fois , ce qui donne en fait un trajet optique plus long de 210 mm - 160 mm = 50 mm.

Il y a donc deux séries d'objectifs,.
- Une série 160 mm pour l’éclairage diascopie polarisant classique (Dia = à travers)
- Une série 210 mm pour l'éclairage Episcopique polarisant (Epi= au dessus) dont l'illuminateur est présenté ci dessus à utiliser à la place du Tube Intermédiaire P que tu possèdes.



Bonsoir Michel,

Merci de cette réponse pendant que je répondais à Daniel, donc conclusion si je suis ce raisonnement en éclairage diascopique avec l'analyseur polarisant à lentille de Bertrand installé il n'y a pas lieu de mettre des objectifs de 210mm puisque le parcours de la lumière n'est que de 160mm?
Je pense que c'est ça.

L'éclairage épiscopique que tu montres je ne le possède pas encore, j'en cherche un à coût raisonnable, j'en ai vu mais à des prix tellement irréallistes qu'ils peuvent se le garder, d'ailleurs celui auquel je pense il est en vente depuis plus de 6 mois, et le gars qui le possède l'a eu pour quasi RIEN dans un lot acheté au poids de la ferraille!...
Je ne suis pas pressé! En fait j'ai la boite de la lampe mais pas encore l'attachement. Celui là aussi il passera à LED, encore de la méca et de l'électronique en perspective... :lol:

Par contre j'ai un attachement EpiFluo avec un cube dans la bande des 400nm et une barrière à 520nm, et pour le fun je vais essayer de lui mettre une grosse LED pour remplacer la lampe à vapeur de mercure.
J'ai commencé les travaux de recherche de la bonne LED permettant de couvrir un spectre le plus large possible avec l'intensité la plus forte possible, mais pas facile de faire le bon choix.
Encore du pain sur la planche... :rolleyes:


Good night.
pf
  • 0

#26 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 30 avril 2012 - 06:48

J'ai commencé les travaux de recherche de la bonne LED permettant de couvrir un spectre le plus large possible avec l'intensité la plus forte possible, mais pas facile de faire le bon choix.


Bonjour PF,

si tu veux utiliser ton cube sans modif, il ne faut pas forcement une led qui ait un spectre large, mais un pic d'emission le plus proche de 400 nm (Bleu/violet) avec donc le plus d'énergie concentrée vers ces 400 nm sachant qu'on perd beaucoup de lumière dans un sytème épi fluo ...Il n'y a pas beaucoup de leds de puissance dans ce domaine de lambda (elles sont plutôt dans le blanc..) à défaut prendre une led d'un blanc le plus froid possible ??

amitiés,
JMC
  • 0

#27 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 30 avril 2012 - 07:11

Bonjour PF,

si tu veux utiliser ton cube sans modif, il ne faut pas forcement une led qui ait un spectre large, mais un pic d'emission le plus proche de 400 nm (Bleu/violet) avec donc le plus d'énergie concentrée vers ces 400 nm sachant qu'on perd beaucoup de lumière dans un sytème épi fluo ...Il n'y a pas beaucoup de leds de puissance dans ce domaine de lambda (elles sont plutôt dans le blanc..) à défaut prendre une led d'un blanc le plus froid possible ??



Bonjour JM et le Gang,

Oui exactement, j'ai testé une UV qui est aussi pas mal riche en violet visible, ça fonctionne un peu mais compte tenu de l’absorption des filtres elle n'est pas assez puissante.
c'est une 3W et je voudrai trouver beaucoup plus puissant avant de me lancer dans de la mécanique et de l'électronique car si ensuite il faut refaire autre chose...
Je sais bien que "faire et défaire est le propre de l'homme", mais bon... :lol:

Quant à une LED extra blanche j'y ai bien pensé, ce qui permettrait aussi d'utiliser d'autres filtres, mais je n'ai pas encore trouvé ou plutôt approvisionné la LED adoc.
J'en ai trouvé des 10 à 20W, sont elles suffisamment extra blanches sais pas dire tant que je n'ai pas testé, mais pour ce faire j'aimerai me faire prêter un tiroir optique pour mon analyseur de spectre pour faire des mesures précises de largeur de spectre avant de me lancer dans de la mécanique.

Amicalement
pf
  • 0

#28 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 30 avril 2012 - 07:27

sont elles suffisamment extra blanches sais pas dire tant que je n'ai pas testé,

Re,

il faut au moins une température de couleur de 6000° ce doit être précisé dans les caractéristiques (les 3000° sont du blanc chaud donc moins de bleu dedans !)

amitiés,
JMC
  • 0

#29 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 30 avril 2012 - 07:32

Re,

il faut au moins une température de couleur de 6000° ce doit être précisé dans les caractéristiques (les 3000° sont du blanc chaud donc moins de bleu dedans !)

amitiés,
JMC


Oui et 6000°K de plus en forte puissance et en faible encombrement ce n'est pas facile à trouver.

@+
pf
  • 0

#30 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 30 avril 2012 - 08:17

Bonjour tous,

Trois petites remarques.

Les UV :
Qu'ils soient produits par des LED ou d'autres sources, ils sont DANGEREUX pour la vue . (oeil)!
Surtout quand ils sont repris par des condenseurs et autres collecteurs!
Plus dangereux que les LED blanches!

Les filtres UV :
Ceux qui ne laissent passer que des UV.
Il est faux de dire que les filtres absorbent beaucoup de lumière.
Un filtre laissant passer les UV n'absorbera pas les UV et donc il n'absorbe pas beaucoup de lumière UV.
Par contre il absorbera bien les autres longueurs d'onde , c'est bien le but recherché.
Donc si on choisit une lampe blanche pour ses UV, c'est sûr, elle absorbera beaucoup de lumière, mais cela revient à conduire avec le frein à main sous prétexte que la 5 ème vitesse va trop vite !

Je pense donc que dire qu'un filtre absorbe beaucoup de lumière est une fausse accusation ! (MPLSDFUV : Mouvement pour la sauvegarde des filtres UV)

Les LED de 10, 20 Watt et plus :
Attention!
Sans une optique calculée pour des sources de grande surface (la puissance de ces LED est obtenue en augmentant le nombre de pastilles et donc la surface), ces sources n'apportent rien de plus que des LED à une seule pastille (1 à 3 Watt).

Amitiés.
  • 0

#31 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 30 avril 2012 - 10:25

Ceux qui ne laissent passer que des UV.
Il est faux de dire que les filtres absorbent beaucoup de lumière.
Un filtre laissant passer les UV n'absorbera pas les UV et donc il n'absorbe pas beaucoup de lumière UV.
Par contre il absorbera bien les autres longueurs d'onde , c'est bien le but recherché.

Tout à fait Michel,

ma remarque sur l'absorption était un racourci par rapport à de la lumière LED blanche.. comme il n'y a déja pas beaucoup d'UV dans les leds blanches, c'est sûr qu'il ne reste pas grand chose à la sortie du filtre...:rolleyes:

amitiés,
JMC
  • 0

#32 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 30 avril 2012 - 11:07

Bonjour Michel et le Gang,

Voici mes remarques à tes remarques... :lol: :


Les UV :
Qu'ils soient produits par des LED ou d'autres sources, ils sont DANGEREUX pour la vue . (oeil)!
Surtout quand ils sont repris par des condenseurs et autres collecteurs!
Plus dangereux que les LED blanches!


On en a déjà parlé de ça, et je t'ai dit que en fait avec les filtres cubes il y a une "barrière" de ce qui est réfléchi vers la tête (oculaires ou trino) et que ce que tu observes n'est pas ce que tu envoies sur ton sujet, mais ce que lui réfléchi dans un spectre donné, qui lui n'est pas dans le spectre UV mais visible.
Donc pas de risque pour les "ti" yeux, heureusement...


Les filtres UV :
Ceux qui ne laissent passer que des UV.
Il est faux de dire que les filtres absorbent beaucoup de lumière.
Un filtre laissant passer les UV n'absorbera pas les UV et donc il n'absorbe pas beaucoup de lumière UV.
Par contre il absorbera bien les autres longueurs d'onde , c'est bien le but recherché.
Donc si on choisit une lampe blanche pour ses UV, c'est sûr, elle absorbera beaucoup de lumière, mais cela revient à conduire avec le frein à main sous prétexte que la 5 ème vitesse va trop vite !

Je pense donc que dire qu'un filtre absorbe beaucoup de lumière est une fausse accusation ! (MPLSDFUV : Mouvement pour la sauvegarde des filtres UV)


Un filtre c'est un filtre!... Que ce soit en optique ou en électronique, c'est régit par les mêmes règles.
Il possède entre autre deux caractéristiques principales:
- Sa bande passante qui est soit LP, HP, BP (Low Pass, High Pass ou Band Pass)
- Son coefficient d'atténuation en db ou encore appelée perte d'insertion (en décibel)

Les filtres EPI-Fluo ont en général un coeff d'atténuation assez grand pour plusieurs raisons:
1) la lumière est réfléchi dans deux directions à l'intérieur du cube par un miroir qui en plus en absorbe une partie
2) En fait seule une portion de l'intensité lumineuse de la lampe ou de la LED n'est utilisée, le reste est bloqué par le filtre et donc l'énergie utile est une seulement une fraction de l'énergie totale délivrée par la source.

Voilà pourquoi d'après mon interprétation de débutant il est dit "abusivement" les filtres absorbent beaucoup.




Les LED de 10, 20 Watt et plus :
Attention!
Sans une optique calculée pour des sources de grande surface (la puissance de ces LED est obtenue en augmentant le nombre de pastilles et donc la surface), ces sources n'apportent rien de plus que des LED à une seule pastille (1 à 3 Watt).


Oui oui ça je sais bien, mais il existe des lentilles de convergence pour focaliser les rayons de cette association de LED "panneau", et les vendeurs de LED ont aussi ces lentilles.

D'ailleurs sur la LED 5 W que j'ai utilisée pour l'éclairage diascopique j'ai également utilisé une lentille pour resserrer le faisceau.


Amitiés
pf
  • 0

#33 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 30 avril 2012 - 03:37

Hello tous !

Mes remarques aux remarques sur mes remarques...

Bien évidemment ces remarques ne s'adressent pas aux spécialistes que vous êtes, mais à tous les lecteurs du sujet.
Et c'est mon devoir de le faire si ce n'est déjà fait.

Chaque fois que l'on parle des UV des lampes HBO mon devoir est de mettre en garde contre les dangers réels, tous ceux qui vous lisent et notamment le lecteur silencieux dont on ne connait rien.
Quand on fabrique un éclairage à partir de LED UV on est bien amené à les utiliser hors du microscope c'est là qu'est le danger.
De même quand on bricole un éclairage HBO.
Dans un cas on a une LEd qui n'éclaire pas beaucoup et on pourrait se dire qu'il n'y a rien de bien méchant.
De l'autre côté on a une lampe qui éclaire comme une ampoule un peu puissante et on n'est pas nécessairement conscient des UV pour le coup invisibles.
Sans parler du risque d'explosion (HBO)
Insister sur le fait qu'il y a des protections dans un microscope sortant de l'usine ne peut pas occulter ces problèmes rencontrés lors de bricolages.

Pour les filtres, vous aurez compris mon humour.

Pour les LEDs de grande surface émissive, le problème n'est pas celui de l'angle d'émission mais bien celui de la surface!
Quand vous réglez un éclairage de Kolher, vous centrez votre filament ensuite réglez la mise au point sur le filament.
Vous vous rendez compte à ce moment là quelle est la partie du filament qui entre dans le champ de l'objectif.
C'est cette surface qui est la surface utile que prend en compte le microscope.
Bien entendu, il y a des variations possibles autour de ce réglage.
Mais si la surface émissive est 6 fois plus grande que la partie le filament d'origine, seule une partie de cette surface sera vue par l'objectif.
Un éclairage de microscope a été calculé pour un type d'ampoule donné.
Remplacer cette ampoule par une LED qui n'a pas la même surface émissive, doit tenir compte de cette nouvelle surface.
Les optiques fournies avec les LED n'ont pas pour mission d'entrer dans un éclairage de microscope, mais de donner un faisseau plus ou moins large,
Mais la base du faisceau (la surface émissive) reste la même.
Ou alors, il faudrait une optique convergente.




Un petit Schéma:

Angle.JPG


Image4.jpg


  • 0

#34 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 30 avril 2012 - 04:30

Bah oui Michel je te parle de lentille pour faire converger le faisceau!
Et essayer de se rapprocher le plus possible du point de convergence à l'endroit où se trouvait la lampe HBO ou du moins le foyer du renvoi du miroir spérique sur SA lentille de convergence (car il y en a déjà une en sortie de la boite à lumière).

Amitiés
pf
  • 0

#35 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 30 avril 2012 - 05:30

Re,

Toujours pareil, si dans ta boite à lumière (éclairage du microscope en général), il y a des optiques, elles sont calculées pour une source donnée !
Crois-moi, les fabricants de microscopes ne vont pas mettre une lentille 6 fois (un exemple) plus grandes que nécessaire.

Tu fais la mise au point sur ta source comme indiqué ICI

Tu dois voir la ou les pastilles de la source. Et juger (preuve par 9) quel est le pourcentage de ta source que tu utilises réellement.

Lumineusement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!