Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

MAO


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 02 mai 2012 - 08:19

Bonjour,

MAO = Modulateur Acousto-Optique ou cellule de Bragg, (pas le modulateur à Cousteau !)

Je m'adresse particulièrement aux passionnés d'électronique et plus particulièrement à ceux qui travaillent le MHz.
Il serait intéressant pour réaliser quelques montages que j'ai dans mes cartons, de fabriquer une cellule de Bragg.
Le but est de fabriquer un appareil capable d'écouter "le chant des Paramécies" et plus généralement, les bruits du Micro-Monde.
Cela passe par un "interféromètre hétérodyne de Royer-Dieulesaint" adapté et aussi par une Cellule de Bragg (MAO).

Musicalement.
  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 264 messages

Posté 02 mai 2012 - 08:49

Bonjour Michel,

voila une idée intéressante, associant électronique et microscopie... Cependant je connais plutôt la modulation électro acoustique (déviation lasers etc..) qui met en jeu des puissances d'excitation électrique de la cellule assez importantes... Comment vois tu l'application réverse ??


amitiés,
JMC
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 02 mai 2012 - 10:32

Bonjour Jean-Marie,

Le montage auquel je pense, sans entrer dans le détail, utilise un interféromètre, un laser, et une cellule de Bragg.
C'est cette cellule qu'il faudrait en premier fabriquer (dans le commerce, ce n'est même pas la peine d'y penser).
Sans elle on ne peut rien faire.
Le dispositif est basé sur le principe du vélocimètre laser.
Pour faire simple, tout le monde à vu lors de certaines prises d'otages, ou lors de l’espionnage d'une ambassade..., un faisceau laser dirigé sur une vitre afin d'écouter les conversations à l'intérieur de la pièce.

Chaque son, produit une légère vibration des objets qui sont dans champ d'action.
En mesurant les déplacements (effet Doppler et interférométrie) on peut reconstituer des sons.
Monté sur le microscope, en passant donc par l'objectif, le dispositif devrait donc pouvoir écouter ce qui se passe sous la lamelle !

Amitiés.
  • 0

#4 f5bqp

f5bqp

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 108 messages

Posté 02 mai 2012 - 01:27

Hi Michel et le Gang,

Ouh la la écouter aux portes à leur insu, par les temps qui courent ça va chercher loin ça!... :rolleyes:
Tu dois trop regarder les Experts à tes moments perdus, non? :lol:

Vais tacher de me documenter un peu avant de causer d'un sujet que je ne connais quasiment pas.

Amicalement
pf
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 02 mai 2012 - 02:48

Hello pf,

Je ne peux pas dire que je n'ai jamais regardé les Experts, mais ce que j'en ai vu m'a dissuadé de renouveler l'expérience.
J'ai beaucoup aimé dans mon enfance la SF (Science Fiction) et j'adore la vraie science, mais faire passer pour de la science et donc la vérité, ce qui n'est que des singeries de science ne la sert pas, bien au contraire.
Quand je vois que dans des mises en scène de la science, on agrandit, quasiment à l'infini une image, sans tenir compte des lois de la physique, je dis haut et fort que c'est de la tromperie et même de la manipulation mentale.
Et ne parlons pas des images supposées venir des microscopes, chaque fois qu'ils en utilisent un.

Pour la cellule de Bragg, en gros, l'indice de réfraction d'un cristal (cristal acousto-optique) change quand il est traversé par une onde acoustique générée par un transducteur.
Pour l'appareil complet, il s'inspire des Vibromètres Laser du genre http://www.trioptics...metres-laser/na
  • 0

#6 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 346 messages

Posté 02 mai 2012 - 08:07

Hi
comme un cheveu dans la soupe sonore, je tombe et je suis aux aguets, attentif à ce que vous développez comme sujet là depuis quelques heures
Intéressé aussi, dans la mesure où j'ai il y a quelques années, lorsque je faisais de la génétique, composé quelques musiques relatives à certaines séquences ADN pour entrer, comme on dit en "résonance" avec certaines cellules. Il existait même des logiciels permettant de convertir une séquence en fichier midi...
Mon idée de pouvoir modifier, un jour ou l'autre, modifier avec précision, le comportement des cellules, par le biais des ondes sonores...
mais c'était plutôt de l'ordre de l'imaginaire, de l'expérienciel et du n'importe quoi car très aléatoire et plutôt... ludique
(je sais que pourtant c'est une branche de la musique expérimentale qui se développe actuellement)
mais lorsqu'il m'a fallu trouver le moyen d'enregistrer les battements du coeur d'un embryon de mollusque dans son oeuf, je me suis penché sur les possibilités de pouvoir
créer une machine qui permettrait de détecter les vibrations sonores que produisent les protozoaires par exemple, les vibrations des cils du stentor ou les glissements des paramécies sur un substrat etc... Notre système auditif fonctionne en parallèle avec certaines zones de notre cerveau qui lui sont consacrées et qui peuvent "filtrer" ou écrémer les vibrations pour retenir celles qui ont un certain seuil minimum de perceptivité, un sens, une intention, une relation quelconque avec un danger potentiel etc...
Ma question est alors celle-ci: dans le cas où on pourrait créer une machine qui permettrait de percevoir, d'amplifier,un signal sonore provenant par exemple des mouvements de l'ongle d'une larve de trichoptère sur son mentum, comment savoir que retenir du signal, puisque à cette dimension, nos oreilles ne perçoivent rien de comparable ?
De la même façon, cette machine pourrait elle "viser" un point précis (le laser, je suppose sert à cela) assez ténu pour que le signal ne soit pas "encombré" par tout ce qui vibre aux alentours ? En effet, si nous n'avions ces filtres perceptifs, nous serions très encombrés par les vibrations dans lesquelles nous baignons. Comment cette machine serait elle dès lors programmée et selon quels critères ?
Mille excuses si j'ai pas compris correctement le sujet
SDS
  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 03 mai 2012 - 09:30

Bonjour Michel-Marie,

Merci pour ton intérêt à la chose.

Soyons clairs, ce passionnant "projet" n'est pas réalisable, je n'ai pas suffisamment de temps devant moi pour le faire.
Il faudrait en fait une équipe solide, ce qui est totalement utopique quand on voit (à travers la vie des forums) l'état mental de nos sociétés.
Fin du rêve donc ! D'autres y arriveront peut-être, s'il y a des gens pour le leur acheter.

Ce que je peux tout au plus espérer, c'est expérimenter une Cellule de Bragg qui entrerait dans mes petits essais de développement de microscopes qui sortent de l'ordinaire.

Pour ce qui est d' "entendre les battements des cils du stentor", je crains qu'il y ait un obstacle, celui de la déformation due au milieu aquatique, comme pour le monde sous-marin par exemple.
Mais la réalité, si on arrivait à ce qu'elle soit accessible, pourrait nous réserver des surprises!
La surprise de la découverte, c'est de rencontrer quelque chose d'imprévisible.

Je persiste à penser, grâce à la technologie ultra-miniaturisée, que c'est tout à fait possible.
Je me souviens d'un chercheur, qui nous faisait écouter, le cri, de la matière au sein d'un Microscope Electronique sous le bombardement des électrons !

Cordialement.
  • 0

#8 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 264 messages

Posté 03 mai 2012 - 09:48

Bonjour à tous,

il y aurait peut être l'effet Döppler pour traduire des mouvements de cils en sons, mais le réaliser sur un faisceau lumineux pour des déplacements aussi faibles me semble trés difficile...

amitiés,
JMC
  • 0

#9 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 03 mai 2012 - 10:19

Bonjour à tous, Jean-Marie,

Dans le dispositif, il y a en effet une analyse Doppler.

Il y a une source laser, une cellule de Bragg, un interféromètre et un dispositif Doppler.
Un schéma voisin.

Image2.jpg


A+
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!