Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
* * * * - 1 note(s)

Moniliella et les fromages


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 24 mai 2012 - 09:24

Bonsoir

Poursuite de l’exploration microbiologique de mon fromage préféré : le camembert au lait cru ;
la dernière fois nous sommes restés sur la constatation que les modifications de PH et de température permettaient de mettre en évidence sur le fromage des moisissures qui normalement ne s’ expriment pas - on a rencontré Rhizopus - Cette semaine on s ‘ intéresse à un petit timide - qui s’était placé dans un coin d’une boite de Pétri -
Pour l’ identifier je l’ ai repiqué sur un milieu lacté - son développement a été entravé par un penicillium parasite - nouveau repiquage mais cette fois sur un milieu PAG ( pomme de terre agar glucose ) à 13 °c
La pousse a pris très longtemps et il a fallu attendre 15 jours pour obtenir la culture suivante (cette durée a permis à plusieurs types de bactéries la création de colonies colorées)
moniliella  culture micro.jpg

Macroscopie : le thalle est velouté - sur la photo il a une couleur un peu grise correspondant aux hyphes de la partie aérienne mais dessous la couleur est d’un noir d encre .Le revers de la boîte est de couleur noir sous la culture .


Partie aérienne : cette zone est de faible hauteur
L’image montre des hyphes très raides

moniliella hyphes micro.jpg

‘(X 400 –fond clair en –bleu de méthylène)

Certains hyphes n’ont pas la même terminaison : sur les hyphes dont la terminaison ressemble à un moignon (peut–on parler de macro phialide ?) se développent par bourgeonnement une ou plusieurs conidies.
Cette conidie , une fois atteint un certain volume , va à son tour se mettre à bourgeonner et former ainsi une chaîne de 3 à 5 spores .
moniliella conidies aeriennes micro.jpg

Cette photo a été difficile à réaliser - la liaison hyphe et premières conidies est très fragile ; les conidies se détachent à la moindre manipulation - la solution a été de coucher en étuve à 25 °c ( pour avoir une croissance rapide )une tranche fine de la culture sur du papier collant -le fond de la photo est hétérogène du fait de la présence du papier collant

Partie immergée : - On trouve une forêt d hyphes et un grand nombre de spores de formes variables -- Ce type de spores sont des Arthrospores par section directe de l hyphe .

L’hyphe est septée - mais contrairement au geotrichum il n y a pas de double cloison -
  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 24 mai 2012 - 09:27

moniliella spores micro.jpg

(X 400 – CP)

On assiste aussi à un bourgeonnement des conidies dans le milieu
moniliella spores levures micro.jpg
(X 800 - fond clair –Bleu de méthylène) –
Taille 12-27µm sur 4,5 – 8 µm

Donc on constate 3 modes de multiplications
-conidies qui se forment sur les hyphes aériens et donnent des chaînes de spores
-Athrospore par division de l’hyphe dans le milieu immergé qui se met aussi à bourgeonner comme dans la photo ci-dessus
-bourgeonnement des spores dans le milieu immergé – comportement identique à celui des levures. ( ce qui pose un problème de taxonomie qui n’est pas résolu )


Il s ‘agit de Moniliella probablement Suaveolens variété nigra

Cette moisissure est responsable du développement de taches noires sur le fromage si le fabriquant n’a pas bien maîtrisé les paramètres de fabrication

On peut lire sur le sujet qu elle a été décrite en 1961 sous le nom de Geotrichum suaveolens - et renommée en 1972 par Lindner : Moniliella Suaveolens
Cette moisissure est très lipophile et osmophile c’est à dire qu elle résiste bien a des milieux à charge osmotique très élevée - on la trouve dans la margarine ,dans les produits laitiers et comme ici sur le fromage .


Réf
Moisissures utiles et nuisibles de B Botton et col Masson
Description (–schéma à la fin du texte sur le site suivant ++
http://www.mycobank....5683&Fields=All
taxonomie sur le site suivant
http://en.wikipedia....wiki/Moniliella -
Autre taxonomie
http://www.species.be/fr/56129
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 25 mai 2012 - 03:35

Bonjour Doc27330 *

Je ne serais pas de grand secours pour discuter de ce sujet mycologique, mais je tiens à témoigner de mon admiration pour cette étude faite dans les règles de l'art.
Ce sujet est un grand émerveillement pour moi.
Avec mes plus chaleureuses félicitations.

Cordialement.



* Ce 27330 fleure bon la Normandie !
J'ai eu la chance d'aller chez les de Broglie, ce n'est pas bien loin du 27330 si je ne me trompe.
  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 25 mai 2012 - 09:30

Bonsoir Mpx

La barre en ouche : 27330 est un petit village à 12 kilomètres de Broglie - J ‘ y suis le médecin depuis 34 ans
La réalisation de petites études est un grand plaisir - et pouvoir les partager ensuite grâce au forum augmente encore celui-ci. –La présentation d’ un sujet sur le site force à peaufiner ce que l on désire montrer et de ce fait devient un facteur de progrès .

Bien cordialement
  • 0

#5 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 243 messages

Posté 26 mai 2012 - 11:38

La présentation d’ un sujet sur le site force à peaufiner ce que l on désire montrer et de ce fait devient un facteur de progrès .

Bonjour !

entièrement d'accord et j'adore ces expérimentations si bien menées !

amitiés,
JMC
  • 0

#6 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 26 mai 2012 - 12:35

très intéressante et agréable présentation
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!