Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Adaptateur lame rasoir pour microtome


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 26 juillet 2012 - 08:11

bonjour à tous,

je viens de débarquer dans un labo où j'utilise un vieux microtome rotatif avec des couteaux d'histo
Mon soucis est que les couteaux que je viens de récupérer sont dans un sal état et il faudrait les faire affuter (j'en ai preque une dizaine)
J'ai vu qu'il existait une affuteuse mais c'est trop cher.
Un microscopiste m'a dit qu'il existait des adaptateur pour mettre à la place de mes couteaux sur lequel je peux mettre des lames de rasoir jetable
J'ai trouvé les lames, mais j'ai vraiment du mal à trouver l'adapateur.
quelqu'un peut me donner une référence chez un fournisseur et m'indiquer environ le prix s'il vous plait?
Merci beaucoup car je galère !

P.S : Voici 2 photos que j'ai trouvé sur le web de mon microtome !

Image(s) jointe(s)

  • microtome_1.JPEG
  • microtome.JPEG

  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 26 juillet 2012 - 03:38

Bonjour Sandrine,

C'est un bien beau microtome.
Surtout ne jettez pas les couteaux, même en mauvais état ils ont de la valeur.

Il me semble que les couteaux méritent d'être affûtes.
Je pense qu'ils doivent pouvoir être affûtes à la main sans machine spéciale.
Il faut un "cuir" de la graisse abrasive ( pâte à rasoir ), abrasifs.

Pour les lames jetables, le seul problème est de trouver le bon adaptateur .
Les revendeurs de lames ont des adaptateurs pour microtomes courants, mais pour trouver un produit spécifique, c'est plus difficile.
Ou alors, il faut "bricoler" un peu.

Quel genre de coupes voulez-vous faire ?

Cordialement.

Nous avons parlé de ce sujet dans le forum, il faut que je recherche.

http://forum.mikrosc...ux&fromsearch=1

Ce sujet renvoie vers plusieurs autres liens.
  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 387 messages

Posté 26 juillet 2012 - 05:07

Bonsoir Sandrine

J’ai eu le même probléme que toi il y a 1 mois
La solution adoptée est la suivante

Achat d’ une pierre à aiguiser

http://www.le-chene-...CFUcKtAodjTUAiw


Pierre de Vielsalm Coticule jaune Belgian Coticule Stone 150*50Haute Qualité High Quality


Le résultat est parfait et les vieux couteaux ont repris du travail
(- j ‘avais la chance d avoir un porte couteau pour les aiguiser ce qui m’ a permis de ne pas avoir à me soucier de l’angle de frottement directement donné par le porte couteau d’ aiguisage )

Passer sur la pierre chaque côté environ 10 minutes ( pierre humide ) sans forcer - tout en douceur - terminer au cuir
  • 0

#4 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 27 août 2012 - 07:31

Bonsoir Sandrine

J’ai eu le même probléme que toi il y a 1 mois
La solution adoptée est la suivante

Achat d’ une pierre à aiguiser

http://www.le-chene-...CFUcKtAodjTUAiw


Pierre de Vielsalm Coticule jaune Belgian Coticule Stone 150*50Haute Qualité High Quality


Le résultat est parfait et les vieux couteaux ont repris du travail
(- j ‘avais la chance d avoir un porte couteau pour les aiguiser ce qui m’ a permis de ne pas avoir à me soucier de l’angle de frottement directement donné par le porte couteau d’ aiguisage )

Passer sur la pierre chaque côté environ 10 minutes ( pierre humide ) sans forcer - tout en douceur - terminer au cuir


Bonjour,

merci beaucoup de la réponse, je rentre tout juste de congés et je viens tout juste de voir le message !
J'ai trouvé des supports de lame jetables mais ça coute plus de 1500€, je trouve ça un peu cher ...

Mon problème piur aiguiser les couteau est justement l'angle du couteau .... étant novice, j'ai peur de faire n'importe quoi ...
Je vais essayer de trouver une société qui aiguise les couteaux et me renseigner sur les tarifs pour voir ce qui est le plus interessant pour moi car c'est vrai que j'ai bcp de vieux couteaux et ça me ferrais mal au coeur de devoir les laisser à l'abandon !
  • 0

#5 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 27 août 2012 - 07:33

Bonjour Sandrine,

C'est un bien beau microtome.
Surtout ne jettez pas les couteaux, même en mauvais état ils ont de la valeur.

Il me semble que les couteaux méritent d'être affûtes.
Je pense qu'ils doivent pouvoir être affûtes à la main sans machine spéciale.
Il faut un "cuir" de la graisse abrasive ( pâte à rasoir ), abrasifs.

Pour les lames jetables, le seul problème est de trouver le bon adaptateur .
Les revendeurs de lames ont des adaptateurs pour microtomes courants, mais pour trouver un produit spécifique, c'est plus difficile.
Ou alors, il faut "bricoler" un peu.

Quel genre de coupes voulez-vous faire ?

Cordialement.

Nous avons parlé de ce sujet dans le forum, il faut que je recherche.

http://forum.MikrOsc...ux&fromsearch=1

Ce sujet renvoie vers plusieurs autres liens.


oups, j'avais même pas ce message !!! je vais parcourir le lien ;-)
Merci !!!!
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 27 août 2012 - 08:42

Bonjour Sandrine, tous,

Bon retour !

Je voudrais poser quelques questions qui me semblent importantes pour enrichir le débat et peut-être aider à trouver une solution.

Mon problème piur aiguiser les couteau est justement l'angle du couteau .... étant novice, j'ai peur de faire n'importe quoi ...


Pourquoi se polarise-t'on sur l'angle du couteau ?
J'ai même vu des montages très compliqués faits par des amateurs pour maintenir la lame avec un angle ultra précis.
Quel est le but recherché ?
Usiner une lame dans un bloc d'acier brut, ou affûter un couteau émoussé?

Quelques considérations générales.

D'abord, les premiers utilisateurs des "couteaux", étaient les barbiers qui tout le monde le sait sont devenus au cours de l'histoire, des chirurgiens.
Il faut rappeler qu'un rasoir à main (de barbier) est affûté avec une précision remarquable, digne de nos meilleurs microtomes.
La technique de l’affûtage des couteaux était donc très largement répandue au temps où il n'existait pas des machines pour tout.
Certes, les barbier maîtrisaient la technique de l’affûtage, mais cette technique était connue et appliquée par de nombreuses personnes dans les foyers et chez d'autres professions.

Croyez-vous que tous ces gens du passé, avaient des machines et des angles en tête pour affûter leurs outils?

Non, pour la bonne raison que l'on se trompe sur la notion d’affûtage.

Bien entendu, à l'origine, à la fabrication de l'outil, l'angle de coupe est donné par l'artisan ou la machine, mais ensuite, il ne s'agit pas à chaque fois, de refaire un outil neuf, mais de l'utiliser dans des conditions normales et rationnelles et ensuite de l'entretenir.

Un rasoir est fait pour couper le poil et non pour ouvrir des boites de conserves.
Dans les conditions d'usage normal, le rasoir va subir une usure normale.
Il suffit alors, régulièrement, de rafraîchir le tranchant d'une manière douce et à la main.
Il n'est pas question de maintenir le rasoir fermement dans un outil à affûter, en respectant un angle précis, sur une pierre abrasive qui va arracher le métal pour refaire un nouvel outil.

Dans un usage normal, les premières traces d'usure sont très petites et les moyens de les corriger sont peu importants.
De toute façon, pour s'en rendre compte, nous sommes équipés de microscopes non?
Un entretien régulier permet de maintenir en bon état un rasoir fort longtemps.

Dans le cas d'une utilisation anormale ou après beaucoup de temps d'utilisation, il est n'est plus possible de récupérer les petits défauts d'utilisation et il faut refaire le tranchant, c'est à dire réaffûter l'outil.

Il apparaît donc à ce stade que l'on parle de deux choses fort différentes.
L'entretien du rasoir quand il ne coupe plus assez et la réfection totale du tranchant.

La première question est donc de savoir dans quel état est chaque rasoir !

Cordialement.

En annexe : je voudrais faire comprendre la notion d’affûtage qui est en fait une notion de polissage.
Un rasoir doit avoir un angle d'attaque donné à la fabrication, mais aussi un bon état de polissage pour que la coupe glisse parfaitement sans se détériorer.

Ce problème de polissage se retrouve de manière identique dans le polissage des lentilles et aussi des miroirs de télescopes.
C'est de ces derniers dont je parlerais.

La surface d'un miroir de télescope doit être réalisée avec une précision "astronomique" c'est à dire inimaginable pour le commun des mortels.

Par exemple le plus petit défaut doit être inférieur à lambda sur 4 ce qui est déjà supérieur aux lentilles de vos microscopes, mais les astronomes ne s'arrêtent pas là, et les chiffres les plus courants sont lambda sur 16 et jusqu'à Lambda sur 40 !
Lambda c'est la longueur d'onde de la lumière de, l'ordre du 1/2 micron ! Divisez vous même !

Bon tout cela ne se fait pas avec des machines super sophistiquées, mais à la main !

On dit pousser du verre.
  • 0

#7 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 27 août 2012 - 11:05

Wahou, merci beaucoup !

Actuellement je coupe des blocs de paraffine avec des morceaux plus ou moins dur (en ce moment ce st des gorgones apres ça sera plutot des éponges)
Certains de mes couteaux sont vraiment dans un sale état, en regardant à la bino on voit des trous au niveau du tranchant, donc je pense que cela sont irrécupérables d'apres ce que je viens de lire. Je découvre au fur et à mesure l'état des choses dans le labo. Là j'utilise toujours le même couteau, au même endroit car la moitié de la lame est en mauvais état.
Apres c'est clair que ça m'arrangerait énormement de savoir aiguiser un couteau avec du cuir, de la graisse et un abrasif !!! Faudrait que je vois une fois comment on fait ! je vais chercher plutot de ce coté là au lieu de chercher un support de lames jetables ;-)
  • 0

#8 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 27 août 2012 - 02:36

C'est vrai que la silice ou le calcaire, çà n'est pas l'idéal pour le tranchant.

Pour les couteux, il faudrait en faire l'inventaire et voir leur état.
comme au départ ce sont des outils assez cher, cela vaut le coup de les restaurer.
Pour ceux qui ont besoin d'un peu d'entretien, il faudrait les aiguiser en suivant les conseils du site Coupe-choux.
Il y a pas mal de vidéos en ligne.
Pour les autres plus atteints, il faudra bien évidemment utiliser les gros moyens.
Mais surtout ne pas les jeter.

Cordialement.
  • 0

#9 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 27 août 2012 - 03:10

Encore merci pour ce nouveau lien !

Je vais regarder ça et faire un inventaire précis de mes couteaux mais en aucun cas je ne comptais les jeter ! Je sais que ça vaut cher !
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!