Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Ma première photo ici...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 nerick

nerick

    Acide aminé

  • Membre
  • 6 messages

Posté 01 septembre 2012 - 02:51

Bonjour à tous,
je ne poste pas encore de photos ici, étant en train d'améliorer ma technique histoire d'avoir des choses "montrables" ;)
Ceci dit, j'étais en train d'observer une de mes expériences, et je suis tombé sur ces "droles" de trucs. L'expérience en question était la culture de moisissures sur une gelée d'agar-agar. Au milieu des filaments des moisissures, je suis tombé sur ces droles de trucs, et je me demandais de quoi il pouvais s'agir ?
De bactéries ? De "pollen" d'agar agar ? (sur cetaines, on diraits qu'elle se prolonge en très fin filament, mais ça se mélange rapidement avec mes moisissures)
Occ. 10x, Obj. 90x à huile.

Kesako.jpeg

Si vous avez une idée,
Merci d'avance,
Eric
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 01 septembre 2012 - 03:02

Bonjour Eric,

Merci et bravo pour cette première photo.


Je ne suis pas certain, et je serais même étonné que l'algue qui produit l' agar-Agar possède des pollens.
De toute façon cela ne ressemble à aucun pollen.
Des bactériens , non, trop gros , bien qu'il y ait des bactéries géantes.

Par contre, on rencontre ces spores (moisissures) tres souvent sur le forum.
Les spécialistes vont certainement te répondre avec plus de précision.

Félicitations.
  • 0

#3 Thibault

Thibault

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 63 messages

Posté 01 septembre 2012 - 03:31

Bonjour.

Je ne suis pas spécialiste, mais j'ai un peu eu l'occasion d'étudier les moisissures. Personnellement j'ai travaillé en cours sur Sordaria, lorsque nous étudions la Méiose (division cellulaire qui conduit entre autre à la production de gamètes : spermatozoïdes ou ovules, bien que la reproduction des champignons soit différente). Ce que l'on voir là me fait penser à un ascospore. C'est un saque qui contient à ce que je pense (au vue de la photo) 4 spores. Un fois germées ces spores donneront de nouvelles moisissures. Mais la méthode de reproduction est un peu compliquée.

J'en dirais plus si quelqu’un me confirme qu'il s'agit bien de ce à quoi je pense.

En tout cas belle photo, bien joué. Pourrais-tu faire la mise au point sur les moisissures (pour la plaisir des yeux ?).

Amicalement.
Thibault.
  • 0

#4 nerick

nerick

    Acide aminé

  • Membre
  • 6 messages

Posté 01 septembre 2012 - 08:25

Bonjour.

Je ne suis pas spécialiste, mais j'ai un peu eu l'occasion d'étudier les moisissures. Personnellement j'ai travaillé en cours sur Sordaria, lorsque nous étudions la Méiose (division cellulaire qui conduit entre autre à la production de gamètes : spermatozoïdes ou ovules, bien que la reproduction des champignons soit différente). Ce que l'on voir là me fait penser à un ascospore. C'est un saque qui contient à ce que je pense (au vue de la photo) 4 spores. Un fois germées ces spores donneront de nouvelles moisissures. Mais la méthode de reproduction est un peu compliquée.

J'en dirais plus si quelqu’un me confirme qu'il s'agit bien de ce à quoi je pense.

En tout cas belle photo, bien joué. Pourrais-tu faire la mise au point sur les moisissures (pour la plaisir des yeux ?).

Amicalement.
Thibault.

Bonjour,
effectivement, je suis depuis tombé sur les images de ce site, et la ressemblance me laisse penser à un élément de la moisissure.
D'ailleur, en cherchant ascospores, on tombe sur ça, qui ressemble franchement.
Merci pour l'info,
Eric
  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 465 messages

Posté 04 septembre 2012 - 06:41

Bonsoir nerick


On devine sur la photo une double cloison
Cela se rapproche des conidies de Dreschslera ( 60 espèces décrites )

dreschlera.jpg

Quel est le substrat qui a permis la croissance de cette moisissure ?
Ton agar – agar était mélangé à quelles autres préparations ?
Il aurait été intéressant de faire une photo des conidiophores en colorant le milieu avec du Bleu coton lactophenol

Pour parler d’ ascospore il faudrait mettre en évidence les asques

Amicalement
Dominique
  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 465 messages

Posté 04 septembre 2012 - 08:55

La difficulté d interprétation vient des cloisons
-soit les cloisons sont de vraies cloisons on pourra parler d’asque avec 4 ascospores
-soit les cloisons sont de fausses cloisons on parlera de conidies cloisonnées transversalement -
Ici les cloisons ne semblent pas continuent – par ailleurs vu le grossissent de 900 - l image est de la taille moyenne des conidies ( spores) des Zygomycètes -
Cette image semble trop petite pour être un asque avec 4 ascospores
De l intérêt de la mesure des objets étudiés

Rien n’est simple ni évident – surtout pas évident (danger)
  • 0

#7 nerick

nerick

    Acide aminé

  • Membre
  • 6 messages

Posté 07 septembre 2012 - 10:21

Merci pour vos réponses.
Mon échantillon a malheureusement été abimé, donc pas d'autres photos possible pour le moment, mais j'ai conservé la culture, donc je vais en préparer un autre, en espérant y retrouver les mêmes choses.
Concernant le substrat, il s'agit d'agar agar mélangé a un peu de sucre et stérilisé. La "contamination" viens d'un doigt posé dessus, pour voir ce qui se développait ensuite.
Eric
  • 0

#8 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 465 messages

Posté 07 septembre 2012 - 08:26

Bonsoir Nerick

Milieu PDA (milieu le plus facile à réaliser )

Laver et couper en petits cubes 200 g de pommes de terre non pelées
Mettre dans 1 litre d’eau - porter à ébullition pendant 1 heure
Ecraser - filtrer et compléter à 1 litre

Ajouter 20 g d’agar par litre
20 g de glucose par litre (achat en pharmacie)

Stériliser à 120 pendant 20 minutes -( mettre la préparation dans un bocal à stériliser les légumes - avec son joint - fermer le bocal ) placer dans un cocotte minute - sur un rehausseur - mettre 5 cm d’eau - calculer à partir du moment ou la soupape tourne

Dans une boite de pétri on met en moyenne 20 cc de préparation
Pour 5 boites on divise les proportions ci- dessus par 10 .

Pb : les boites de pétri en plastique ne peuvent pas être utilisées 2 fois il y a toujours des spores contaminantes - en verre on peut les stériliser à la cocotte minute .

Le mélange : Agar 20 g + Saccharose 30 g +eau 1 litre est un peu carencé mais certaines moisissures vont s’y développer - il peut être amélioré après stérilisation et refroidissement par l’ addition du contenu d’une gélule de Azinc Optimal ( pharmacie ) qui apporte vitamines et oligo-éléments .

L étude des moisissures est pleine d’embûches - mais il y a beaucoup de découvertes à faire pour un amateur –
Amicalement
  • 0

#9 nerick

nerick

    Acide aminé

  • Membre
  • 6 messages

Posté 09 septembre 2012 - 06:30

Merci pour la recette :)
Je vais essayer de préparer une nouvelle lamelle. Par contre, j'aimerais bien la colorer, mais je n'ai pas beaucoups de colorants à ma disposition : bleu de méthyle, bleu de méthylène, éosine et violet de gentiane. Lequel me conseillez-vous d'utiliser ?
Eric
  • 0

#10 Diode

Diode

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 17 messages

Posté 10 septembre 2012 - 08:16

Je pencherais plus a des macroconidies qu'a des ascospores, mais bon, difficile d'être sûr. Le milieu est aussi un facteur intéressant ainsi que les conditions de culture et d'entretien, l'aspect macroscopique des colonie (aspect, couleur recto/verso). Apres, l'ideal en mycologie est d'effectuer un repiquage de chacune des colonies.

Si tu veux n'avoir que des champignons, l'ideal est d'incorporer un antibiotique à ton milieu de culture.

Modifié par Diode, 10 septembre 2012 - 08:22 .

  • 0

#11 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 465 messages

Posté 10 septembre 2012 - 08:20

Bonsoir Nerick

La coloration des moisissures utilise
-le plus classique est le bleu de méthyle lactophenol plus connu sous le nom de Bleu coton lactophenol
Une fois coloré faire un montage dans le lactophenol pur ( ce qui augmente le contraste et de ce fait la qualité des photos )

Ou le bleu coton lactique encore appelé Bleu lactique de Amann

-le rouge Congo ammoniacal est aussi un bon colorant des parois

-le bleu de méthylène colore surtout le collagène mais on peut l’utiliser ici l’ image obtenu est parfois meilleur ( mais parfois seulement )


Amicalement


NB : Diode propose d’incorporer un antibiotique - Ce n est pas facile à trouver en petite quantité - parfois j’ ajoute de la Gentalline 10 ( 1,22 euro la boite ) en vente en pharmacie
C ‘est utile surtout pour les milieux synthétiques (Agar + saccharose + oligo éléments)
En fait si la préparation a bien été autoclavée la pousse du champignon qui est toujours rapide arrive à croître sans trop de problème - le milieu Pda ne laisse pas facilement se développer les bactéries
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!