Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Oïdium de la courgette


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 05 octobre 2012 - 09:31

A la fin du printemps les courgettes du jardin développent de grandes feuilles vertes

courgette feuille  N 1.jpg

A la fin de l été dés le mois de septembre les feuilles ont subi d’importants changements

courgette  malade 2.jpg

Sont apparus très lentement des plaques blanches de forme circulaire rapidement confluentes.
Leur structure externe est poudreuse ;ces plaques blanches vont s’étendre doucement sur les deux faces de la feuille ; la feuille se rétracte et se dessèche alors en quelques semaines.
Examen de la feuille en épiscopie

courgette episcopie 3.jpg

X 80
La structure apparaît simple il s'agit de conidiophores hérissés terminés par des conidies en forme de barillet ( oïdium veut dire petit œuf )


courgette enchevetrement 4.jpg

Pas de coloration fond claire (Vu du dessus de la colonie)
L’ examen du prélèvement constate un enchevêtrement très dense des hyphes ,ne laissant que peu d ‘espace à la feuille pour recevoir le soleil . Les hyphes sont d’aspect hyalins / blancs transparents.

Vue de la colonie sur la tranche
  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 05 octobre 2012 - 09:43

courgette aperçu phyalide 5.jpg
Pas de coloration - température d’image basse - X 400


En dissociant le prélèvement il est possible d’isoler l’unité de base de la structure
courgette phyalide 6.jpg
Coloration rouge Congo fond claire X 400

1 conidie
2 phialide (qui donne naissance aux conidies)
3 hyphes
4 suçoirs : ces courtes structures pénètrent les cellules épidermiques de l' hôte .
La face supérieure comme la face inférieure des feuilles sont atteintes


La structure mycélienne contient une énorme quantité des spores produites par les phialides
courgette  spores 7.jpg
X800 contraste de phase
Dimension des spores : 25 µm X 14µm
On distingue un grand nombre d’ organites à l’ intérieur des spores mais je n’ ai trouvé aucune image de référence pour préciser ce que l’on y voit - noyau – vacuoles etc.

Il s agit de Erisyphe cichoracearum .



Classification
1. Ascomycota
2. Pezizomycotina
3. Leotiomycetes
4. Leotiomycetidae
5. Erysiphales
6. Erysiphaceae
7. Erysiphe Cichoracearum

Les Erysiphales sont des végétaux à Cleistothéces (reproduction sexuée) -
Dans cette observation je n’en ai rencontré aucun malgré l’ examen de plusieurs dizaines de feuilles - le développement de cette structure est en fait , selon les auteurs , très variable et n’est pas toujours observable .
De même je n’ai pas rencontré de Chlamydospore qui est la forme de résistance permettant à la moisissure de passer l hiver sur des rameaux ou sur le sol.

On peut lire dans la mycologie fondamental de Boucher et col : que
L’eau n’est pas nécessaire pour faire germer les conidies ; par contre une température élevée et une forte luminosité sont indispensables.


Donc dans cette première observation des Oïdiums nous n’avons pu étudier que le développement asexué de ce champignon

Dans la seconde observation c’est la forme sexuée qui va apparaître mais sur une autre espèce très courante


Annexes
courgette potiron 8.jpg


Les feuilles de la courgette sont au contacte des feuilles de la citrouille – pourtant aucun signe de maladie sur les feuilles de cette dernière - Un très grand nombre de moisissures sont dépendant d’une espèce spécifique -
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!