Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Inclusion paraffine avec cassette et moule?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
24 réponses à ce sujet

#1 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 19 octobre 2012 - 08:07

Bonjour à tous,

après mes pb de couteaux de mon vieux microtome des années 60, on a trouvé de l'argent pour que je m'achète un nouveau microtome.
Mais là quelle surprise quand les commerciaux ont commencé à me parler de cassette et autre moule d'inclusion.
Je n'ai pas de machine à déshydrater, je fais ça à la main, pour l'inclusion, idem, j'ai des blocs en plastique (ou des barres) dans lesquelles, je mets mon échantillon et je coule ma paraffine qui sort de mon étuve dans mes blocs !

Quelqu'un peut m'expliquer à quoi ça sert exactement ces fameuses cassettes? sont elles utiles si on n'a pas de machine à inclusion?
Et comment on fait avec les cassettes et les moules en acier d'inclusion qui vont avec?
Taille t'on toujours les blocs après?

Merci de m'éclairer car j'ai beau chercher sur internet, je n'ai toujours pas trouvé de réponse claire !
  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 261 messages

Posté 19 octobre 2012 - 08:25

Bonjour Sandrine,

pas de panique ! Les cassettes en plastique servent à contenir les échantillons dans les machines à inclusion pour les traitements automatiques : on charge la cuve avec plusieurs dizaines de cassettes et on lance le cycle déshydratation/imprégnation sous vide etc... Pour les moules en acier , ils servent à couler la parafine sur l'échantillon. Donc tout le process automatique est réalisable "à la main" ... avec les moyens du bord ! La seule contrainte est que le bloc d'inclusion obtenu manuellement soit compatible avec les pinces de maintien du microtome.

amitiés,
JMC
  • 0

#3 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 19 octobre 2012 - 08:28

lol j'ai l'air si paniqué que ça?? !!!!

Donc en fait, je vais oublier ces histoires de cassettes et continuer à la main ! Merci de te réponse !
Par contre est-ce que mes blocs de paraffine fais "maison" iront dans la "pince à cassette" du nouveau microtome? bonne question ....
Y'a un commercial qui m'a dit qu'il existait d'autres types de pinces mais ce n'est pas chez lui que je vais prendre le microtome ! je vais demander à l'autre commercial mais bon je me méfie des commerciaux car ce ne sont pas forcement des "expérimentateurs" !!!!
  • 0

#4 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 octobre 2012 - 08:35

Bonjour Sandrine, JMC,

D'abord félicitations pour l'acquisition !
Ensuite, pas de panique.

Les cassettes sont utiles et je dirais presque indispensables.
A quoi sert une cassette?
D'abord, c'est une petite boite dans laquelle on range l'échantillon tout au cours de son périple.
Les cassettes servent à identifier l'échantillon quand on travaille à la chaine dans un hopital par exemple.
Evidemment, il ne faut pas mélanger les prélèvements de patients différents !
Il y a même des imprimantes pour imprimer un code sur chaque cassette.
En dernier, la cassette servira de support pour le bloc sur le microtome.
A tout moment donc on aura un suivi de l'échantillon.

Mais, il n'est pas besoin de "tout un appareillage" pour distribuer la paraffine, cela peut être fait "à la main", mais il est préférable d'avoir un distributeurs simple .
C'est un récipient chauffant (résistance) avec un robinet.
Sinon on peut faire chauffer la paraffine à la casserole (ou presque)

Ensuite on place son échantillon dans un moule et sur ce moule on colle la cassette.
On enlève le moule et on introduit la cassette dans le support de microtome, la cassette étant prévue pour fonctionner avec un microtome.
Le moule en inox est récupérable et la cassette jetable.
On peut toujours récupérer la cassette mais ce n'est pas facile de nettoyer toute la paraffine.
On voit ici le rôle de la cassette.

histocentre_cassetteclamp.jpg

http://www.microscopy-uk.org.uk/mag/indexmag.html?http://www.microscopy-uk.org.uk/mag/artapr09/yl-shandonhisto.html

Il existe de nombreux systèmes d'enrobage dans des blocs qui dépendent du type de support de bloc et donc de microtome.

Il y a pas mal de VIDEOS sur internet qui montrent le processus.



http://www.youtube.com/watch?v=7JzTeVsuAD8



A titre de curiosité, un bloc un peu spécial...



Et pour finir, une petite brochure.

Fichier joint  Microtomy_booklet_french_online.pdf   952,87 Ko   4419 téléchargement(s)

Cordialement.
  • 0

#5 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 19 octobre 2012 - 09:40

La vache, que ferais-je sans toi !! ;)
Merci beaucoup !
J'ai eu le commercial au téléphone, la pince à cassette sert uniquement à mettre les cassettes. Et bien sur tout le monde utilise ça maintenant ....
Apres discussions et recherches, le top serait que j'ai un distributeur simple de paraffine (on va oublier la station d'enrobage qui coute une fortune !) car vous allez rire mais ma paraffine je la fait fondre dans l'etuve et je la coule à la main et bien sur au bout de 5 échantillons elle durcit ... et faut attendre des heures à l'étuve pour qu'elle se ramolisse ... la misère !!!
Enfin, tout ça pour dire que si je veux passer aux cassettes et moule en inox, si je n'ai pas de distributeur de paraffine, ça ne va rien changer à ma méthode actuelle, si ce n'est de pouvoir mettre ma cassette directement dans mon microtome !
Ah, par contre, quand je vois les rubans que ça fait, ça, ça ne m'ira pas du tout car je fais des rubans entre 10 et 12 coupes que je mets sur ma lame de verre et je mets 2 rubans cote à cote, donc j'espere qu'on peut retailler les blocs de paraffine autour de l'echantillon pour pouvoir faire des trapèze ! (et éliminer l'excédent de paraffine !)

Encore merci de votre aide, j'apprécie énormément !
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 octobre 2012 - 10:05

La dernière vidéo montre que l'on peut faire toutes sortes de coupes, même des coupes de 3 mm de diamètre.

Sur la vidéo du message précédent, on voit bien que le moule inox comporte une partie beaucoup plus petite que les autres moules qui ont un fond plat.


Avec ce moule nous avons donc une petite surface de coupe contrairement aux autres qui font des coupes aux dimensions de la cassette.

4.PNG


On peut donc mouler un bloc de paraffine à la taille que l'on désire, c'est à dire celle de l'échantillon.
Pour l'autre côté du bloc de coupe, c'est à dire celui qui se fixe sur le microtome, on peut envisager un second dispositif aux dimensions du support, mais en inox et réutilisable !
Il suffit que ses dimensions extérieures correspondent à celles de la cassette .
Je pense même que le moule doit avoir des dimensions permettant sa fixation sur le microtome.
Dans ce cas là, il suffirait d'un second moule percé de petits trous pour permettre à la paraffine de pénétrer au contact du premier bloc obtenu avec le premier moule.
Donc un moule spécial à fond étroit adapté à la coupe et un moule percé pour la fixation, cela devrait le faire ...

Pour le distributeur de paraffine, il faudrait un récipient (inox de préférence ou en alu çà devrait le faire)) muni d'un robinet à sa partie inférieure.
Ensuite une simple résistance plongeante (d'aquarium peut-être) et un thermostat (voir JMC) suffirait.

Cordialement.
  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 octobre 2012 - 10:24

Re,

Sur cette vidéo: on voit bien un support de bloc en plastique dont on pourrait s'inspirer si un second moule ne convient pas pour la fixation sur le microtome.

2.PNG


3.PNG


On voit bien sur ce dernier cliché que le démonstrateur, utilise des moyens simples pour chauffer et distribuer la paraffine.


1.PNG


  • 0

#8 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 19 octobre 2012 - 01:02

Dis donc, non seulement j'ai le lien de la vidéo mais en plus les images ! c'est magnifique ! merci !

Je trouve la video excellente car je me rend compte que je travaille comme dans les années 70 !!!
1) la paraffine dans un petite et vieille étuve
2) comme moi quand il coule la paraffine dans son bloc, ça prend vite en masse et y'a de la paraffine dure sur sa pince !
3) c'est exactement ce microtome que j'ai !!!! le même !!!
4) pour les colorations, même récipients en verre !

Par contre la seule difference c'est que mes blocs sont en plastiques et non en inox donc je démoule mon bloc de paraffine et je le "colle" sur un porte objet en métal (en le chauffant pour que la paraffine fonde très légèrement)

Pour l'astuce du distributeur de paraffine, là ça dépasse mes compétence de bricoleuse mais je vais lancer le défis à un collègue, on sait jamais !

et pour le moule en inox, excellente idée ! ça plaira d'autant plus à mon chef que c'est réutilisable ! faut bien les percer pour que la paraffine accroche car justement le but de ces moules, c'est que la paraffine n'adhère pas dessus afin de démouler facilement. A essayer ;-)

La prochaine fois que je cherche un truc sur interne, j'essaierai de penser à youtube !!!

Merci !
  • 0

#9 abencerage

abencerage

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 13 messages

Posté 04 janvier 2013 - 08:52

Juste une petite suggestion pour conserver la paraffine à la bonne température. L'étuve c'est bien sûr trop long car c'est l'air qui sert d'échangeur... Alors pourquoi ne pas utiliser un chauffe-biberon et un petit récipient en inox plongé dedans (j'utilise des accessoires de salle de bain inox de chez Casa). En une minute voire moins, au contact de l'eau thermostatée (graduation 4 = circa 58°) , la paraffine redevient liquide. Récipient inox 7 €, chauffe-biberon dans un vide-grenier : 3 €.
  • 0

#10 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 04 janvier 2013 - 09:53

Juste une petite suggestion pour conserver la paraffine à la bonne température. L'étuve c'est bien sûr trop long car c'est l'air qui sert d'échangeur... Alors pourquoi ne pas utiliser un chauffe-biberon et un petit récipient en inox plongé dedans (j'utilise des accessoires de salle de bain inox de chez Casa). En une minute voire moins, au contact de l'eau thermostatée (graduation 4 = circa 58°) , la paraffine redevient liquide. Récipient inox 7 €, chauffe-biberon dans un vide-grenier : 3 €.


J'y ai pensé au chauffe biberon surtout que j'en ai un qui ne me sert pas !!! celui que j'ai, il faut mettre de l'eau à l'intérieur et on ne peut pas régler la température, c'est la vapeur d'eau qui chauffe le bibi, ça prend 2 min ! (là ce que je fais c'est que j'ai 2 erlem de paraffine dans mon étuve et je mets les moules sur la plaque chauffante car en ce moment il fait froid dans le labo, et la paraffine durcit à une vitesse phénoménale ...)
Mais puisque je l'ai et qu'il prend la poussière, ça ne me coûte rien d'essayer ;-) je vais chercher un récipient en inox ;-)
Merci !
  • 0

#11 abencerage

abencerage

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 13 messages

Posté 08 janvier 2013 - 10:44

J'y ai pensé au chauffe biberon surtout que j'en ai un qui ne me sert pas !!! celui que j'ai, il faut mettre de l'eau à l'intérieur et on ne peut pas régler la température, c'est la vapeur d'eau qui chauffe le bibi, ça prend 2 min ! (là ce que je fais c'est que j'ai 2 erlem de paraffine dans mon étuve et je mets les moules sur la plaque chauffante car en ce moment il fait froid dans le labo, et la paraffine durcit à une vitesse phénoménale ...)
Mais puisque je l'ai et qu'il prend la poussière, ça ne me coûte rien d'essayer ;-) je vais chercher un récipient en inox ;-)
Merci !


J'ai trouvé un "Pot à paraffine chauffant" sur le site de Pimos.net ; ça ressemble furieusement à mon chauffe biberon mais en beaucoup plus cher. Avec son thermostat j'arrive à chauffer la paraffine à 2-3 degrés près. Je contrôle avec un petit thermomètre numérique avec sonde extérieure (qui devient une sonde intérieure) Carrefour 5,95 €
"Pot amovible en aluminium anodisé avec bec verseur. Température réglable jusqu’à 90°C via un potentiomètre. Capacité : 1,5 L. Facile à transporter grâce à sa poignée. Puissance consommée : 300 W. "

Sur des astuces pour les coupes en paraffine connaissez vous les 3 ou 4 articles d'Yvan Lindekens sur www.microscopy-uk.org.uk ; si cela vous interesse j'en a fait un pdf en français (d'après la traduction automatique retouchée)
chauf paraf.png
  • 0

#12 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 261 messages

Posté 08 janvier 2013 - 11:36

Sur des astuces pour les coupes en paraffine connaissez vous les 3 ou 4 articles d'Yvan Lindekens sur www.microscopy-uk.org.uk ; si cela vous interesse j'en a fait un pdf en français (d'après la traduction automatique retouchée)


Bonjour Abencerage,

oui la traduction m'intéresse : j'ai vu les articles mais mon anglais est un peu ...light !
J'ai un ancien microtome LEICA avec lames disposables mais je ne maitrise pas les techiques d'inclusion (et surtout les réactifs !)

amitiés,
JMC
  • 0

#13 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 08 janvier 2013 - 01:37

Bonjour,

Bravo pour le Chauffe-biberons.
Pour les coupes à la paraffine, vous avez un excellent (!) article sur le nouveau site:

http://www.microscop...3/COUPARAF .htm

Amitiés.
  • 0

#14 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 261 messages

Posté 08 janvier 2013 - 06:09

Bonjour à tous,

Bonjour Michel,

je connais , bien sûr, la procédure décrite dans l'article de Microscopies.com, mais l'article de Lindekens cité par Abencerage présente une technique sans danger à base d'alcool isopropylique, SANS utiliser de xylène: la procédure est un peu complexe et je voudrais être sûr de l'avoir comprise !

amitiés,
JMC
  • 0

#15 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 10 janvier 2013 - 08:59

Sur des astuces pour les coupes en paraffine connaissez vous les 3 ou 4 articles d'Yvan Lindekens sur www.microscopy-uk.org.uk ; si cela vous interesse j'en a fait un pdf en français (d'après la traduction automatique retouchée)
chauf paraf.png


Bonjour,

oui je veux bien ton pdt en français s'il te plait ! Merci !!

Bonjour,

Bravo pour le Chauffe-biberons.
Pour les coupes à la paraffine, vous avez un excellent (!) article sur le nouveau site:

http://www.microscop...3/COUPARAF .htm

Amitiés.

Je confirme que l'article est bien fait ! Le protocole que j'utilise ressemble un peu à celui là mais je l'ai adapté à mes échantillons (les bains de déshydratation sont plus longs et commencent avec de l'EtOH 30° ... de même pour la réhydratation ...)

Par contre je ne travaille pas avec du Toluène ni Xylène mais avec un substituant qui s'appelle le Neo-Clear (de chez Merck). Il y a aussi Tissu Clear de chez Sakura (Tissue-Tek) qui est moins cher. Le protocole avec ces substituants est le même qu'avec le xylène
  • 0

#16 rouzejp

rouzejp

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 20 messages

Posté 10 janvier 2013 - 11:16

Et un saucier seb pour fondre la parafine ? : saucier seb
En plus on doit en trouver des tonnes dans les dépots ventes.
  • 0

#17 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 10 janvier 2013 - 11:39

Et un saucier seb pour fondre la parafine ? : saucier seb
En plus on doit en trouver des tonnes dans les dépots ventes.


Il me plait ton saucier, c'est pas mal comme idée, après à voir s'il vaut mieux de l'Inox à un revêtement style téfal
J'avais regardé de mon coté les appareils d'esthéticiennes qu'elles utilisent pour faire fondre leur cire, mais y'a rien à bec verseur, donc faut une cuillère
  • 0

#18 rouzejp

rouzejp

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 20 messages

Posté 10 janvier 2013 - 12:28

Il me plait ton saucier, c'est pas mal comme idée, après à voir s'il vaut mieux de l'Inox à un revêtement style téfal
J'avais regardé de mon coté les appareils d'esthéticiennes qu'elles utilisent pour faire fondre leur cire, mais y'a rien à bec verseur, donc faut une cuillère

Si je ne me trompe il y a une palette tournante sur ce machin, de quoi avoir une parafine homogène.
  • 0

#19 abencerage

abencerage

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 13 messages

Posté 28 janvier 2013 - 07:28

je ne sais pas si c'est l'endroit exact pour poster ce qui suit mais on est toujours dans les moules à paraffine .
[La fabrication de moules "diy" est quelquefois fastidieuse et aléatoire. J'ai fini par trouver sur la baie un fournisseur à Cambridge UK qui en vend en petites quantités et pour pas cher. 20 £ pour 10, frais d'envoi compris ce qui fait 2£ le moule. Il propose un choix de dix modèles différents. car la photo en ligne ne me permet pas de choisir le modèle adéquat avec suffisamment de précision. Si certains sont intéressés , dès réception, je fais une description des différents modèles et je la poste ici. Comme ça si vous êtes intéressés, vous pourrez choisir un modèle en connaissance de cause. LM.

Image(s) jointe(s)

  • moules.png

  • 0

#20 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 01 février 2013 - 08:35

je ne sais pas si c'est l'endroit exact pour poster ce qui suit mais on est toujours dans les moules à paraffine .
[La fabrication de moules "diy" est quelquefois fastidieuse et aléatoire. J'ai fini par trouver sur la baie un fournisseur à Cambridge UK qui en vend en petites quantités et pour pas cher. 20 £ pour 10, frais d'envoi compris ce qui fait 2£ le moule. Il propose un choix de dix modèles différents. car la photo en ligne ne me permet pas de choisir le modèle adéquat avec suffisamment de précision. Si certains sont intéressés , dès réception, je fais une description des différents modèles et je la poste ici. Comme ça si vous êtes intéressés, vous pourrez choisir un modèle en connaissance de cause. LM.


Bonjour,

il y a different fournisseurs en France qui vendent exactement les mêmes moules et sur les catalogues il y a les dimensions exactes (intérieur, extérieur, hauteur Je me suis trompée lors de ma première commande car les moules 22mmx22mmx12 mm ne sont pas adaptés aux cassettes (à 3 mm près)(ça doit correspondre aux A de ta photo)
Pour mettre les cassettes par dessus comme il faut, il faut en largeur 25 mm ;-)
Perso j'ai choisi une hauteur de 12 mm (alors que le standard c'est 6 mm) car mes objets sont gros
Là j'utilise des 32x25x12 (on dirait les B ). Je trouve ça un peu trop gros mais en hauteur de 12 mm, j'ai pas trouvé avec un intérieur plus petit (c'est le premier chiffre ! 32 mm c'est le max, plus le chiffre est petit, plus on se rapproche de la photo K !)
J'ai payé environ 70€ les 10 moules
Ton offre est donc plus interessante ! Je vais essayer de regarder ça car justement je voudrais avoir differents moules de differentes tailles (si tu as un site du fournisseur à me donner, je suis preneuse !)
(j'ai fais des progrès en paraffine depuis mon 1ier post !!!)

Modifié par Sandrine, 01 février 2013 - 08:36 .

  • 0

#21 abencerage

abencerage

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 13 messages

Posté 01 février 2013 - 06:42

voila la référence :
http://cgi.ebay.fr/H...5a#ht_1334wt_97
il reste dix lots disponibles

J'attends mes moules pour demain ou lundi : je relève toutes les cotes. Je n'en garderai que deux ou trois. Il faut que je fabrique un porte-échantillon pour l'adapter sur un vieux microtome...
Je crois par ailleurs que tu m'avais dit que tu étais intéressée par ma traduction (30 pages qd même) de l'article d'Yvan Lindekens : j'y suis presque. Je peux t'envoyer par mail l'état actuel du texte avec les images.
  • 0

#22 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 06 février 2013 - 09:51

oui en effet je t'avais dis que j'étais interessée par ta traduction ! Je t'envoie mon email en MP !

Pour le porte échantillon, ton microtome a une pince de serrage? tu ne peux pas mettre directement les blocs de paraffine dans la pince de serrage sans passer par un porte objet? (sans utiliser les cassettes !)
  • 0

#23 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 12 avril 2013 - 02:19

Bonjour,

je voulais savoir comment démoule t'on les blocs de paraffine de ces fameux moules en inox
Je deviens folle
Je tape le bloc comme une folle, desfois ça sort, et desfois ça sort pas ...
Bien sur j'évite de rayer mon moule avec un cutter ou autre quand je n'arrive pas à démouler car une fois rayer, je pense que ça va être pire, mais là je galère à sortir mes blocs de paraffine (et une fois sur deux j'ai la cassette qui saute ...)
C'est vraiment trop galère, si ça continu je reviens aux moules en plastique et tant pis pour les 2000 cassettes que j'ai acheté ainsi que les moules ...
Comment fait on en labo d'ana path?

Quelqu'un peut m'aider svp?

Merci
  • 0

#24 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 12 avril 2013 - 03:13

Bonjour Sandrine,

Difficile à dire, sans voir.
Etat de surface du moule, qualité de la paraffine, conditions de température peuvent poser problèmes.

Essayer de tremper les moules pleins dans l'eau froide ou passer au frigo.

Voilà ce que j'ai trouvé qui pourrait aider.

Paraffine.JPG


Un démoulage parfait

Démoulage.JPG

Ce n'est pas de moi.


Courage...

Bien cordialement.
  • 0

#25 Sandrine

Sandrine

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 19 messages

Posté 12 avril 2013 - 03:40

Très beau démoulage !

C'est vrai que l'étape de l'eau froide je la fait après avoir fait mon inclusion mais lors du démoulage, il fait plus ou moins chaud et effectivement je me rend compte que plus il fait chaud, moins ça se démoule ...
Je vais les mettre dans l'eau froide ou au frigo et essayer lundi matin !!

Merci de la réponse
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!