Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Mycologie : -Expérience de culture


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 31 octobre 2012 - 11:23

Mycologie : -Expérience de culture
( ou la prise de conscience des difficultés )

Dernièrement, pour réaliser la présentation de l’oïdium sur la Berce commune, j’ai mis en culture des fragments de feuilles de Berce.
Sur une boite de Pétri contenant 20 cc de milieu PDA (pomme de terre – dextrose –agar) j’ai placé 3 petits fragments de feuilles obtenus en utilisant un petit emporte-pièce.
-(fragments placés - à 12 heures 6 heures et 9 heures de chaque boite) 4 boites ont été préparées.

Les boites de Pétri sont laissées à température ambiante pendant 3 semaines

Le résultat est assez étonnant et je vous soumets les photos

Ce qui frappe c’est le nombre de colonies mycéliennes différentes qui se sont développées.
Il n ‘a pas été mis d’antibiotique dans la préparation de ce fait les colonies bactériennes se sont aussi développées ( les colonies lisses des boites ) .La couleur de ces colonies correspond en partie à la couleur des hyphes mais surtout à la couleur des conidies ( plusieurs millions par colonie )

Les différences morphologiques entre les boites sont très importantes ; pourtant la seule chose au départ qui les différenciait a été le lieu de prélèvement sur la même feuille de Berce .
Photo 1
mycologie du debutant 1.jpg

Photo 2
mycologie du debutant 2.jpg
Photo 3
mycologie du debutant  3.jpg
Photo 4
mycologie du debutant 4.jpg


Première approche au microscope
On va se limiter à la présentation de deux familles

Prélèvement ( 1-2) de la boite 1 – zone rose et zone blanche

----

mycologie du debutant 5.jpg
X800 – Bleu coton – fond clair - Aspect d’une Macroconidie

mycologie du debutant  6.jpg
Rouge Congo –X800 – Contraste de pH
Cet aspect est celui d un Chlamydospore

Dans le prélèvement 1 le thalle est rose et dans le 2 le thalle est blanc mais le mycélium est le même
Cet aspect est celui d’un fungus du genre Fusarium ( les espèces de ce genre vivent souvent dans le sol mais peuvent être phytopathogénes - ou parasites de l’homme ou des animaux - producteur de toxines )


La situation devient plus complexe dans le prélèvement de la zone 3 de la boite N° 2

mycologie du debutant 7.jpg
X400 – bleu coton – fond clair
Les spores 1 sont hyalines et de petites tailles, Elles proviennent probablement des aspergillus présents

Les spores 2 : ces spores de couleur bleue sont probablement une micro conidie de la colonie de fusarium blanche qui est juste au-dessus de notre zone de prélèvement ( l’image précédente a présenté la forme macro conidie de ce fusarium )

Reste à interpréter les grosses spores 3 - Nature ? -

La situation devient ingérable en dehors de la mise en culture de chacun des constituants de façon à obtenir une culture pure , seul moyen pour faire une description sans discussion des différentes structures d ‘une espèce.

Dans la boite N° 3 (prélèvement 4)
mycologie du debutant 8.jpg mycologie du debutant 9.jpg
Bleu lactophenol flond claire X
----

mycologie du debutant 10.jpg
Autre aspect coloration rouge Congo – X600 fond claire


Il s’agit d un aspergillus . 2 formes : jeune en haut et formes plus âgées en dessous
Tête conidienne avec métule et phialides (bisériée) – le thalle a une couleur vert- olive
, le conidiophore est verruqueux cela évoque Aspergillus Flavus
Espèce très répandue
(Synthèse d’antibiotique – et de composés toxiques carcinogènes : les aflatoxines)




Conclusions

Sur une feuille de plante notre attention est d ‘ abord attirée par la présence d’une colonie dominante ( dans le cas présent l’oïdium de la Berce : Erysiphe heraclei ) ; Mais il existe les spores de plusieurs mycéliums ( dans le cas présenté pas moins de 12 colonies de couleurs différentes ) qui ne se sont pas développées sur la feuille -soit par effet de concurrence soit parce que le vent , la pluie, les insectes les ont déposées sur la feuille qui est impropre à leur développement.
La culture leur offre par contre une possibilité nouvelle dont elles vont bénéficier

Dans ces cultures la difficulté pour identifier chaque colonie vient de ce que les hyphes sont intriqués. La seule solution est de refaire des milieux de cultures et d y repiquer un micro prélèvement de chacune –Comme la durée du survie des spores est très longue -il est possible de prendre son temps

On constate aussi l ‘ intérêt d’ajouter un antibiotique surtout si la croissance des mycéliums est longue, encore que cela ne semble pas réellement gênant du moins à notre niveau d’ étude .
On prend aussi conscience que l’ étude d un champignon qui se développe à l’ intérieur d’une feuille nécessite d' abord de stériliser la surface de cette feuille en lui faisant subir un bain à l’eau de javel avant de couper des morceaux et de les repiquer sur un milieu de culture

Annexe
Si on ouvre Microfungi on land plants de Martin et Pamela Ellis on découvre
que sur la Berce a été décrit 12 espèces spécifiques de cette plante (page 367)
Sur la feuille Puccinia heraclei- Erysiphe heraclei –Phloeospora heraclei –Ramularia heraclei –Taphridium umbelliferarum
Sur les fruits Symphyosirinia heraclei
Sur les tiges mortes Dactylella arnaudii- Phoma complanata –Phoma longissima –Pitottaea nigrostriata – Pyrenopezia chailletii – Stachybotrys cylindrospora –

Et il a été noté dans les publications - non spécifiques à cette plante mais pouvant s’ y développer plus de 40 espèces différentes – dont Fusariella hughessi

mycologie du debutant  11.jpg
  • 0

#2 Ldv

Ldv

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 109 messages

Posté 01 novembre 2012 - 12:48

Beau travail!
  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 01 novembre 2012 - 08:54

Merci Ldv
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!