Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Botrytis et sclérotes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 16 novembre 2012 - 10:35

Botrytis et les sclérotes





Cette année les cultures sous serres ont beaucoup souffert de la Pourriture Grise les courgettes - les concombres et les poivrons - la raison tient à une ambiance humide et plutôt fraîche
C ‘est sur le poivron que la présentation de la Pourriture Grise est la plus intéressante car elle apparaît de manière bien visible
1 sous sa forme d’expansion le mycélium et les conidiospores
2 sous sa forme de résistance : la sclérote


A- la forme d’expansion

botrytis poivrons 1.jpg


Le mycélium a des hyphes plutôt blancs tournant au grisâtres

botrytis macro 2.jpg


Fond clair – bleu coton – X 400

botrytis micro 3.jpg


Contraste de phase - bleu coton –x800

botrytis spore 4.jpg



Analyse des images

Thalle blanc puis gris
Conidiophores grands et dressés 2 mm et plus - ramifiés vers le haut où ils présentent des renflements - ces renflements portent de conidies solitaires unicellulaires - présence d’une courte denticule qui relie la conidie au renflement
Conidies ovées 8-15 X 6- 10 µm


La pourriture grise est due à Botrytis Cinerea


B la forme de résistance : les sclérotes


De l’ extérieur du poivron rien de visible - il faut l’ ouvrir pour découvrir sur la face interne du fruit des structures noires - allongées - qui peuvent atteindre ici 3 cm de long - et qui pour les plus petites ressemblent à des crottes de souris ( la présence des sclérotes est très aléatoire -il a fallu ouvrir 5 poivrons atteints avant de trouver les sclérotes )


botrytis sclerote macro 5.jpg


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 16 novembre 2012 - 10:45

Image en episcopie

botrytis sclerote macro 2 6.jpg


Aspect d’ un sclérote en formation -. Cette image a été obtenue suite à un ensemencement de spores dans une boîte de Petri -sur milieu de Czapek après 10 jours de culture à 20 ° ( on constate que le sclerote est d’ abord blanc avant de devenir noir )
Episcopie

botrytise scelrote form 6 bis.jpg


Coupe au microtome d’un sclérote après inclusion dans la paraffine

botrytis slcerote coupe 7.jpg

-( - Bleu coton x 200 fond clair )

On constate que le sclérote est constitué de deux zones
- A Zone corticale - cortex - zone 1

la coupe montre des structures qui pourraient faire penser à des cellules mais qui sont en fait la section des hyphes positionnés plus ou moins parallèlement –
D’ abord blanche cette couche superficielle va se mélaniser donc devenir noire protégeant ainsi l ‘intérieur contre les UV -
  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 16 novembre 2012 - 11:02

botrytis sclerote cortical 8.jpg

( contraste de phase X 400 – pas de coloration )




- B zone médullaire medula


Le centre (zone 2) représente la formation initiale du processus d agglomération des hyphes les uns contre les autres. Elle -est de faible densité dans cette zone -les structures allongées rappellent leur origine hyphale mais la structure reste anarchique .
Rapidement il y a une forte densification des hyphes ( Zone 3 ) qui s’agglutinent étroitement - les uns contre les autres – la consistance d’ un sclérote est d’ ailleurs dure au toucher
La coupe ( comme une tranche de saucisson ) montre que les hyphes sont couchés les uns contre les autres - donnant cet aspect de section ( semblable à celui obtenu pas la section d un câble de fil de téléphone )

botrytis sclerote medullaire 9.jpg

( contraste de phase x 600 pas de coloration )

Evolution des Sclérotes

Les sclérotes étant l agglomération d’ hyphes - il est possible qu ‘ au sein de cet amas se forment des interactions entre hyphes de polarités différentes - donnant une reproduction sexuée - cela se manifestera par l’ apparition sur le sclérote de pezizes lorsque les conditions de germinations seront revenues Ces pezizes ( page 31 du lien ) contiennent des asques – d où la classification du Botrytis dans la division des Ascomycota – la forme parfaite de Botrytis est Botryotinia
(L’ anamophe étant le Botrytis –même champignon mais deux formes)
Ces sclérotes peuvent aussi germer sur le mode mycélien et redonner, naissance à des conidiophores

Loin d ‘être vides les hyphes contiennent de nombreuses substances - les sclérotes peuvent être utilisés pour l extraction de produits chimiques - la plus connue est le sclérote du seigle ( ergot du seigle -Sclerotium clavus
dont on extrait divers alcaloïdes point de départ de médicaments à visée vasculaire anti migraineux


Classification
Règne Fungi
Division Ascomycota
Sous division =Pezizomycotina
Classe Leotiomycetes
Ordre Helotiales
Famille Sclerotiniaceae
Genre Botrytis
Espéce Botrytis Cinerea



Discussion

Est ce que le sclérote est issu des hyphes d’une seule spore ou est ce que cette formation correspond à un travail collectif ?

Un élément de réponse apparaît si on considère le developpement de la moisissure sur le végétal ; une spore est à l ‘origine du processus La grande vitesse de reproduction par la voie de la reproduction asexuée crée une grande quantité de clones - toutes les spores ont le même patrimoine génétique :
Le sclérote serait donc l’expression du patrimoine génétique de chaque spore - mais ne pourrait se construire que grâce à la puissance d’un groupe clonal volumineux
L’expression de cette potentialité ne se fait que dans certaines conditions physico chimiques - puisque sur 5 poivrons atteints seul 1 présentait ces formations . ( par contre sur milieu de culture la formation est constante - du moins dans cette étude )

Annexes
Les hyphes des champignons inferieurs ont tendance à se regrouper , nous venons de le voir avec la formation des slerotes - mais il existe un autre exemple avec les corémies ( page 6 du lien )


Le regroupement des hyphes en faisceaux est la règle chez les macromycétes ( mais dans ce cas issus d’une seule spore )
Image de la section d une tige de macromycéte
Contraste de phase – bleu coton – X 400
( section de 10 µm - après inclusion dans paraffine )

botrytis macromycétes 10.jpg



botrytis schema 11.jpg


Pour aller plus loin
Pénétration dans la plante et invasion de l’hôte
http://ephytia.inra....he=52&theme=178
Botrytis et la vigne
http://mycologie.uni...otrytismain.htm
Les botrytis -
http://fr.wikipedia.org/wiki/Botrytis
  • 0

#4 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 241 messages

Posté 17 novembre 2012 - 03:09

Bonjour Doc,

post trés intéressant comme toujours !, j'y ai appris un tas de choses ..

amitiés,
JMC
  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 17 novembre 2012 - 08:31

Merci Jean-Marie


J ‘espère faire une seconde partie à cette présentation ; elle se fera au printemps -si j’ arrive à faire se développer les sclérotes , à mette en évidence les pézizes et à faire pousser Botryotina
- Si quelqu un a une expérience du processus son aide serait bien venu

Amicalement
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!