Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Candida : la levure aux deux visages


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 27 janvier 2013 - 09:00

Le candida
La levure aux deux visages



Les candidas sont des levures commensales de nos intestins et de nos muqueuses - ; ces levures sont d ‘origine maternelle (contamination au moment de notre naissance). Elle vont être avec nous toute notre vie -. Mais cette cohabitation – comme tous les couples - va souvent avoir des périodes orageuses.
Ces orages nous en avons tous été les témoins et les victimes .
Lors d’une rupture d ‘ équilibre de notre système immunitaire , cette levure va se développer , principalement sur nos muqueuses - mais aussi sur la peau , si elle est maintenue humide -
Le candida est à l ‘origine de maladies à l’ aspect très divers rassemblées sous le nom de candidose Le plus souvent cette candidose se révèle par la présence d une démangeaison - et d’une inflammation sur le lieu du développement de la levure ( oedeme parfois très important et rougeur ) . Les colonies sont bien visibles sous la forme d ‘ un enduit blanc – de type yaourt. )
Elle a une prédilection pour les milieux : pH acide 5 à 6 .
Les principales localisations sont :
---La bouche : le muguet -chez les enfants (l’acidité locale est apportée par l’alimentation lactée – acide lactique ) :ICI

---La vulve ( les femmes constatent de plus en plus souvent sa présence : conséquence de l’ alimentation , des modes vestimentaires et des techniques de contraception )

---Le gland (du moins chez les hommes non circoncis, les autres sont protégés de ce désagrément)

---Les plis cutanés (surtout s ils sont profonds en particulier en raison du surpoids) : ICI


Mais tous les organes internes peuvent être un lieu de développement du candida .
Car partant de l’intestin qui est son lieu naturel d’existence, le candida peut envahir toutes les structures organiques si le sujet est immunodéprimé .

Cas clinique :
Une femme est venue à la consultation pour démangeaisons vulvaires et pertes blanches épaisses .
Avec un écouvillon de coton un prélèvement est réalisé .
Ce prélèvement est étalé à la surface d’un boite de Petri contenant le milieu de Sabouraud - la boîte est mise à l’ étuve à 30 °pendant 72 heures.

La croissance est rapide atteignant sa maturité en 3 jours

.

levure texte 1.jpg



Les colonies sont de couleur crème - légèrement élevées -Elles sont lisses un peu comme une goutte de beurre . Elles dégagent une odeur aromatique douce et agréable.
L’examen en épiscopie met en évidence une accumulation de micro colonies.

levure texte 2.jpg


Etude du prélèvement fait au sein d’une colonie

A La forme levure
Dans cette situation Candida apparaît sous sa forme levure La cellule bourgeonne – (A)- développe une cellule fille –(B)Les deux cellules se séparent C .
La levure a une structure ronde à ovale de 4 à 8 µm .

levure texte 3.jpg


Exercice de coloration

levure texte 4.jpg


Les parois sont faites de chitine - qui prend la coloration du Bleu coton - et du Cristal violet (comme le font les bactéries Gram positives) .
Le vert d’ Etzold. colore en vert la paroi et le noyau.
La coloration à l’éosine permet de constater que certaines levures ne prennent pas le colorant (levures mortes ?) .


La levure prolifére par bourgeonnement comme nous venons de le voir - mais parfois la cellule fille ne quitte pas la cellule mère et peut prendre un aspect un peu allongé . Ces formes sont appelées pseudo hyphes (photo ci dessous) .
- en 1 la cellule s’allonge
- en 2 les cellules restent collées


levure texte 5.jpg


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 27 janvier 2013 - 09:14

B La forme Mycélienne
Cette forme se développe si cette levure pousse dans un milieu pauvre comme celui du sérum sanguin .
Protocole:
--Demander à l’infirmière de prélever 2 fois 5 cc de sang recueilli sur tube sans anticoagulant .
--Cet absence d ‘anticoagulant dans les tubes conduit à la formation d’ un caillot Celui-ci , en se formant en quelques minutes , va consommer le calcium du milieu ( par les facteurs de coagulation ) et va libérer du potassium ( par lyse des globules rouges) .
--On centrifuge 10 minutes ce qui sépare hématies au fond du tube et sérum au dessus—Le sérum est prélevé .
--Ensemencement du sérum avec quelque spores et mise en étuve 30°c pendant 48 heures .

L’aspect change alors complètement :

levure  ca  hyphes 200  cp.jpg


Il s agit de la forme mycélienne du candida .
Le candida va fabriquer des hyphes comme les pénicilliums et les autres mycètes .
Ces hyphes sont cloisonnés et prennent parfois la forme de raquette (1).
A partir de ces cloisons se développent des nouvelles branches appelées articles (2)

levure texte 6.jpg


Ces hyphes vont être à l’origine de plusieurs sortes de spores :

- 1 Blastospores - qui vont se multiplier par bourgeonnement formant comme sur l’ image des chaînes -( pseudo mycélium ).
- 2 Chlamydospores situés à une extrémité d un hyphe sporogéne .
- 3 Aleuriospores qui début directement sur le filament mycélien ( à ce niveau il y a un doute - cela pourrait aussi être la forme anormale d’un début d’article ) .
- 4 Chlamydospores intermédiaires .

levure texte  7.jpg


Discussion : Intérêt de ce double aspect :
--La levure vit sur les muqueuses - et ne possède aucun moyen de se fixer - .La muqueuse produit un flot constant de mucus qui sert à son nettoyage permanent .
Candida a développé la solution à son problème : les hyphes lui assurent un ancrage par une considérable augmentation des surfaces de contact : (photo sur ce forum d’un prélèvement de muguet par olivier Barth : ICI )


--Comme toute les levures l’armement enzymatique est important .
Le Candida fabrique une protéine la Candidine qui a une très forte action inflammatoire - ce qui explique la présence de l’ oedeme ,de la rougeur et des démangeaisons *Cette candidine sera aussi responsable de réaction allergique beaucoup plus générales .

Classification
On parle de Candida mais il y a 871 espèces et variétés répertoriées .
En pathologie courante les plus rencontrés sont :
Candida albicans
Candida dublinensis
Candida glabrata
Candida krusei
Candida tropicalis
Le diagnostic est faite en utilisant des milieux chromogènes et des galeries de détermination type Api de Bio Mérieux .

Dans cette observation la présence de Chlamydospore oriente vers :

Candida Albicans


Classification

1. Fungi
2. Ascomycota
3. Saccharomycotina
4. Saccharomycetes
5. Saccharomycetidae
6. Saccharomycetales
7 Candida

Pour en savoir plus

http://fr.wikipedia..../Candida_(genre)
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 03 février 2013 - 10:33

Bonjour Doc,

Bravo pour cet excellent sujet .
Le muguet (régionalement appelé parfois millet ou blanchet) peut potentiellement toucher tout le monde. Il est donc utile de le connaitre.
Je ne sais pas si cette habitude à un fondement, mais il était de coutume dans les hôpitaux, de donner de la "Ny...tine" (antimycosique) simultanément aux antibiotiques.
L'explication était la suivante:
Dans la bouche ou le tube digestif, le C.albicans serait en équilibre avec les autres germes et totalement inoffensif.
Donner des antibiotiques seuls, aurait pour effet de déséquilibrer cette flore.
Les antiseptiques utilisés par les porteurs d'appareils dentaires, auraient les mêmes effets sur l'équilibre de la flore buccale en la modifiant.

Bien cordialement.
  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 04 février 2013 - 09:26

Bonsoir Mpx

Cette habitude a été abandonnée – L ‘idée initiale était bonne : le candida profite toujours de l’ espace laissé par les bactéries détruites par les antibiotiques - mais cliniquement cela n’est pas trop gênant ou du moins pas souvent -vu la quantité phénoménale d antibiotiques distribués et la faible fréquence des mycoses secondaires .
Cet effet est d’ ailleurs variable suivant les molécules utilisées .
La politique maintenant est de traiter non préventivement mais en seconde ligne -ce qui a l ‘ avantage de limiter la résistance des levures aux antifungiques -Les levures posent le même problème que les bactéries - elles se mettent à résister à nos molécules -De ce fait certaines mycoses -( dues au candida entre autres ) - sont désormais difficiles à maîtriser et comble de malheur il n’ y a pas vraiment de nouvelles molécules sans risque d’ utilisation à l’ horizon -

Pour la bouche les antiseptiques modifient les équilibres mais le candida ne semble pas en profiter - On ne constate pas plus de muguet chez les utilisateurs de bain de bouche

Amitiés
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 05 février 2013 - 09:43

Bonjour Doc,

Entièrement d'accord. En fait l'association n'était pas systématique, mais en réponse à une attaque de candida.
Et je trouve que c'était souvent le cas chez le sujet âgé ou le nourrisson.
On n'insistera jamais assez sur le bon usage des antibiotiques,( et antifongiques) des excès ont trop été commis. *
Et c'est encore souvent le seul rempart contre l'infection grave.

Bien cordialement.

* Je me souviens, après la guerre, (bien après quand même) de l'infirmière qui faisait profiter au reste de la famille du sujet malade, des restes du flacon de pénicilline considéré à l'époque comme un produit miracle.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!