Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

cladopsorium :Un mur avec des traces noires


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 07 avril 2013 - 10:40

L ‘histoire commence par l’observation de Michel qui a constaté sur le mur de sa cuisine la présence d’une plaque noir a développement rapide .
- ici -
Quelques jours plus tard en clientèle une maman apport son garçon de 5 ans pour une toux nocturne persistante - depuis plusieurs mois .
Curieusement il ne tousse pas s ‘il va coucher chez des amis .
Au cours d’une visite la maman m’autorise à faire une photo du mur de la chambre suivi d ‘ un prélèvement avec un papier scotch .

clado texte 1.jpg


Résultat après 72 heures de mise en culture sur milieu de Sabouraud .
Le papier collant ayant été mis au contact de la surface du milieu :
1 - Penicillium
2 - Cladosporium

clado texte 2.jpg


Episcopie après 48 heures x 100

clado texte 3.jpg


Episcopie après 72 heures x100

clado texte 4.jpg

Jusqu à ce point cette observation ne présente pas de grandes difficultés. Tout se complique à partir du moment où la moisissure doit être regardée au microscope.
  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 07 avril 2013 - 10:55

Image obtenue par la technique du papier collant en drapeau .

cladosporium puzzle.jpg



Des fragments sont obtenus mais la totalité -de la moisissure. reste inobservable.
Les manipulations se sont suivies sans aucun succès : dés que l on touche, même d’une manière infime, à cette structure elle se désagrége comme un puzzle qui tombe sur le sol .

Que faire ?

L ‘idée a été de faire pousser cladosporium dans un bac à coloration
Un ruban de scotch est préalablement fixé sur les lames.
Celles ci sont posées perpendiculairement à la surface :-l’ espoir est que la moisissure va croître parallèlement - et y adhérer .

clado texte 7.jpg



Sur la photo le petit liseré noir est bien visible qui montre quelques éléments collées .

La préparation cette plaque se fait comme d’ habitude :Bleu coton Lactophenole -mais là encore la moisissure se désagrége au contact des produits de coloration .
Il restait une solution : examiner la plaque sans utiliser de préparation ni de lamelle - ce qu ‘autorise le contraste de phase. Avec pour compléter la réalisation d’un stack de 10 images pour chaque plan .

La structure aérienne : conidiophores +conidies
Photo N°1 X 200 cp

clado texte 8.jpg

N° 2 X 400 cp

clado texte 9.jpg

N° 3 X 400 cp

clado texte 10.jpg


  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 07 avril 2013 - 11:04

N° 4 X400 cp

clado texte 11.jpg

Les formes ne sont pas semblables .Si la disposition des éléments est assez fluctuante,les mêmes piéces du puzzle sont retrouvées sur chaque conidiophore (voir schéma plus loin) .

Les hyphes
Ils sont de deux types
Les hyphes aériens :

clado texte 12.jpg

Les hyphes du milieu immergé:

clado texte 13.jpg


Les Spores
Les spores de cladosporium sont de deux types. – monocellulaire et bicellulaire - Elles sont vues ici entrain de bourgeonner

clado texte 14.jpg



La structure des spores a été à l’origine de la discussion avec Michel ( page de 11 de l’ article)
-ici-
Celui-ci a présenté une image remarquable quasi en 3D de la dépression centrale
J’ai fait ce que j’ai pu mais c’est nettement moins bien (X1000 –fond clair – éclairage oblique)
Deux éléments:
1 la dépression centrale.
2 le séquelle de la zone d insertion à la précédente spore - puisque ces spores ont une croissance acropetale (voir dessin) .

clado texte 15.jpg


  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 07 avril 2013 - 11:11

Schéma récapitulatif idéalisé (dessin de la photo 2)

1 –Conidiophore lisse sans renflement pouvant atteindre 400 µm .
2 –Ramoconidies plus ou moins cylindriques uni ou bicellulaires.
30 µm x 3-5µmCes structures ont plusieurs sites conidiogénes
3—Conidies elliptiques ou citriformes – généralement unicellulaire à croissance acropetale de 3-11x 2-5 µm –
Isolées ces cellules portent la ou les cicatrices insertion

clado texte 16.jpg

La fragilité des structures sporifères, la présence dans les préparations de fragments de conidiophores allongés et de conidies de formes et de dimensions variées sont souvent caractéristiques de champignons du genre Cladosporium .


Classification

Fungi
Ascomycota,
Pezizomycotina,
Dothideomycetes,
Dothideomycetidae
Capnodiales
Davidiellaceae
Cladosporium
704 espèces enregistrées

Ici probablement Cladosporium cladosporioides ( très commun et cosmopolite Cette moisissure est présente dans l air le sol sur les peinture – les graines les céréales , les matières végétales en décomposition (on l’ a déjà rencontré dans la présentation sur le pain des boulangeries du canton ) .-ici-



L ‘ extrême pouvoir de fragmentation associé aux caractères antigéniques des protéines de surfaces des spores en font un agent responsable des allergies .

Le petit garçon du début de cette présentation a développé une allergie à cette moisissure . Le père a décidé de refaire l’isolation de la pièce unique possibilité de guérison. . Une aération correcte de la pièce –( intérêt des VMC ) est aussi une bonne prévention .

dominique
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!