Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Qui monter dans quoi ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Microtouriste

Microtouriste

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 33 messages

Posté 27 avril 2013 - 12:44

Bonjour.

 

Tout est dans le titre.

Observer une préparation 'à vie brève', montée temporairement avec de l'eau ou de la glycérine, ne me pose pas de soucis philosophique, mais voilà...

 

Il viendra bien un jour où je voudrais garder tel ou tel échantillon particulier, et réaliser un montage pérenne, semi-permanent ou plus durable, et là, c'est une autre paire de manches !

 

Je n'arrive pas à trouver un document de synthèse qui indique clairement comment traiter tel ou tel échantillon, par exemple le monter en milieu aqueux tel que la gélatine glycérinée et thymolée ou le PVA thymolé, ou en milieu désydraté tel que le baume du Canada ( ce qui implique également de prétraiter l'échantillon à l'alcool absolu et au xylène ( ! dangereux! )

 

Le problème est encore plus ardu du fait de la multiplicité des milieux de montage possibles!

Honnètement je m'y perds, je rame, je nage...

 

Auriez vous des trucs, astuces, suggestions de pistes de recherche ?

 

Avec mes remerciements pour vos avis

 

Bonne journée

 

Cordialement

 

Thierry


  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 27 avril 2013 - 01:10

Bonjour,

 

En effet, bien que le sujet ait été traité en différents endroits, il serait tres utile d'en faire une synthèse, pourquoi pas un article dans le nouveau (futur) Magazine.

 

A propos de Magazine, je pense à un excellent article de Walter Dioni :

 

Les milieux de Montage revisités.

 

Cela peut constituer un début.

Mais je crois que la question qui est posée est Qui dans Quoi?

Les Quoi sont assez limités, mais pour les Qui, c'est une autre paire de manches.

 

Je crois qu'il faut avant tout appliquer la règle des indices de réfraction.

 

Un sujet sera bien visible s'il son indice s'écarte le plus possible de l'indice du milieu en tenant compte du fait que la résolution obtenue est proportionnelle à l'indice utilisé.

 

Si quelqu'un à une meilleure réponse, je suis moi aussi prenneur.

 

Bien cordialement.


  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 27 avril 2013 - 02:24

Bonjour a tous sur cette nouvelle version du Forum !

 

je n'utilise que de la GG artisanale et j'ai des lames de plus de 10ans qui n'ont pas bougé.

Il n'y a que pour les diatomées que le baume serait meilleur pour des raisons de différence d'indice. Les diatomées montées à la GG ont leurs parois difficilement visibles.. Ce qui tombe bien car on peut sécher trés bien les frustules ce qui ne pose pas de problème au montage au baume.

 

amitiés

JMC


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!