Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Flash électronique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Daniel Crabbé

Daniel Crabbé

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 193 messages

Posté 07 juin 2013 - 08:47

http://forum.mikrosc...és-deau-de-mer/

 

 

 

Bonjour Jean-Marc,

Tes photos sont tout bonnement magnifiques.
Tu as bien fait de passer vers le reflex, même si le Coolpix reste un appareil unique en son genre et jamais égalé.
J'ai un 4500 dont je ne voudrais jamais me séparer tant il est polyvalent (macro, micro, digiscopie...).
J'aimerais également bidouiller un flash sur mon BH2 mais il faudrait que je trouve un bloc d'éclairage d'occasion. Jusqu'à présent ceux que j'ai trouvés sur ebay sont partis a des prix très élevés.

Amicalement.

Daniel


  • 0

#2 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 07 juin 2013 - 09:43

Hello,

 

Merci Patrice, Daniel,

 

Daniel, tu n'as pas forcement besoin de bidouiller un bloc d'éclairage d'occas, parfois il suffit juste de bidouiller le flash (avec précaution) pour intégrer la lampe à décharge dans le statif du microscope, c'est le principe que j'utilise.

Sinon, il suffit de faire un miroir à 45° fait à partir d'une glace transparente et positionné sur le diaphragme de champs. le flash est renvoyé à 90° vers le condenseur. Le système ne perturbe pas l'éclairage de Kolher.

L'utilisation des coolpix reste à mon avis encore un excellent moyen de prise de vue, et certainement le meilleur rapport qualité-facilité-prix.

 

A+

 

JM


  • 0

#3 Daniel Crabbé

Daniel Crabbé

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 193 messages

Posté 07 juin 2013 - 10:27

Merci Jean-Marc pour ta réponse.

 

J'avais effectivement pensé au semi miroir positionné à 45° sur le diaphragme de champ, mais je craignais effectivement que l'on perde le réglage de Kolher.

Apparemment ce ne serait pas le cas.

 

Que conseilles-tu, un semi-miroir ou simplement une lame de verre ? 

 

Amicalement.

 

Daniel


  • 0

#4 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 07 juin 2013 - 10:53

Tout dépend de la puissance de ton éclairage. Un miroir semi réfléchissant sera interessant à partir du moment ou suffisamment de lumière passe par le diaphragme de champs pour que tu puisses observer et régler le focus de ce que tu souhaites capturer.

Moins tu mets de puissance dans le flash, plus celui sera bref et "meilleure" sera la photo, bien que les Coolpix 990-4500 ne répondent pas tout à fait de la même manière qu'un reflex :

Avec le coolpix 995, je mettais la prise de vue entre 1/500e et 1/1000e, je ne m'importais pas de la puissance flash que je mettais (manuellement)

Avec un reflex, tu regles la prise de vue sur environ 1/250e, et c'est la puissance du flash qui détermine la durée d'éclairage 1/5600e à 1/16e de puissance par exemple.

 

A+

 

JM


  • 0

#5 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 08 juin 2013 - 12:26

Bonjour,

Bravo pour ces belles images.

 

Cela relance des idées de montage de flash et donc provoque des questions en complément de celles de mon homonyme:

J'aimerais également bidouiller un flash sur mon BH2 mais il faudrait que je trouve un bloc d'éclairage d'occasion.

Ce n'est pas indispensable. Sur BHS, Il est possible de simplement enlever la cage de la lampe et de placer un tube flash à la place de l'ampoule halogène.

Daniel, tu n'as pas forcement besoin de bidouiller un bloc d'éclairage d'occas, parfois il suffit juste de bidouiller le flash (avec précaution) pour intégrer la lampe à décharge dans le statif du microscope, c'est le principe que j'utilise.

J'envisage également de consacer un flash yongnuo à la microscopie en mettant le tube en extension.
Mème si ce type de flash est peux couteux, je répugne à un démontage qui risque d'être irréversible.
Peux tu stp, préciser comment faire le démontage d'une tète Yongnuo, après avoir enlevé les 2 vis, de manière à faire un démontage réversible?

 

Bravo encore.


  • 0

#6 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 08 juin 2013 - 01:31

Bonjour Daniel,

 

Pour le démontage du yongnuo467II, il doit être identique à mon yongnuo460II, donc il doit y avoir 2 vis dans la tête, puis il faut enlever les 2 ronds en caoutchouc de chaque coté. Ceux ci contiennent 2 agrafes chacun qu'il faut enlever .le démontage se fait alors aisément et laisse apparaitre un petit circuit intégré ou est connecté l'ampoule. Le reste est évidemment très simple. Donc c'est facilement réversible.

Si besoin, je prendrai quelques photos du flash remonté ou on voit les fils sortir du boitier.

 

A+

JM


  • 0

#7 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 08 juin 2013 - 03:12

Merci pour ces conseils qui m'ont fait commencer le démontage.
Sur le 467II, Il y a 2 platines fixées à la tète contenant le tube à éclat. Je les ai dévissées ensuite.

 

L'une correspond à un petit moteur pour faire changer la focalisation de l'éclair en fonction de l'objectif utilisé. Je la laisse telle que.

 

La 2e correspond au pilotage du tube à éclat.
Il est raccordé par 2 fils blancs à chaque bout, plus un fil gris d'un coté qui est lié par une microplatine à un fil noir et un blanc à la platine de pilotage du tube.

 

A ce stade, je doit couper des fils du tube à éclat pour y mettre des allonges en ressoudant.
Que me conseille tu de couper pour faire au mieux?


  • 0

#8 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 08 juin 2013 - 05:24

Daniel,

 

J'ai pas tout compris sur la fin, mais moi je laisse les 3 fils electriques soudés au tube sur 2 cm minimum, et je préfère couper les fils de sorte à laisser une partie sur la platine. Les soudures et le repérage seront plus faciles si tu veux faire marche arrière.

 

A+

 

JM


  • 0

#9 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 08 juin 2013 - 08:43

J'ai fini de sortir le tube du flash.
C'est bon ; le bricolage de cet après midi fonctionne.

démontage Yongnuo4.jpg

Juste un problème avec le mode TTl. Mais je crois que c'est du au fait que je n'ai pas le cable Nikon récent nécessaire.

 

De toute façon, ce modèle Yongnuo 467 peut fonctionner en mode manuel avec un éclair règlable de la pleine puissance au 1/64e de puissance. Je vais m'en contenter finalement.

 

Il me reste à faire l'intégration du tube dans le microscope.
Je pense mettre le tube au foyer du collecteur à la place de l'ampoule halogène et mettre l'ampoule derrière. Il y aura assez de lumière pour viser qui passera à travers le tube.

Ce sera pour la semaine prochaine...

 

Merci encore pour ton aide.

 


  • 0

#10 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 08 juin 2013 - 09:37

Daniel, si tu regardes le montage dans mon micro, tu verras que le tube est largement devant l'ampoule halogène. Le flash est bien plus gros que la taille "admissible" pour de l'éclairage de Kohler.

Plusieurs essais ont été realisés par des amateurs Américains très reconnus, (ainsi que ton humble narrateur ;) ) pour conclure qu'il n'y a pas de différence sur le photos entre les images prise avec flash au foyer du collecteur ou à un autre endroit. Donc a mon avis mieux vaut garder ton ampoule halogène au bon emplacement et mettre le tube assez devant pour ne pas trop chauffer.

 

A+

 

JM


  • 0

#11 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 09 juin 2013 - 05:12

Jean MArc,
la largeur d'un tube de flash est de l'ordre de celle d'un filament d'ampoule halogène.
Donc je pense tout simplement remplacer le filament par le tube et focaliser l'image du filament sur le tube.

Je m'inspire d'une  solution des ingénieurs de Zeiss pour leur flash dans les années 70.
Voila un schéma qui montre en coupe ce flash Zeiss. (tiré d'un article de D.J. Patterson publié dans microscopy n°34 de juillet-décembre 1982, ou un flash T32 Olympus était bricolé pour mettre son tube à la place du tube flash Zeiss d'origine.)
Le mème principe a été utilisé par un montage d'amateur datant de la mème période et que j'avais consulté autrefois (A.V.Dodge Microscopy 35 janvier-juin 1985)

flashZeiss.jpg

Bien sur, il est possible de mettre le tube en avant comme tu l'as fait. Cela ne semble pas abaisser la qualité d'image, par contre j'aurais tendance à penser que la puissance du tube flash est un peu moins bien utilisée.

Plusieurs essais ont été realisés par des amateurs Américains très reconnus, (ainsi que ton humble narrateur  ) pour conclure qu'il n'y a pas de différence sur le photos entre les images prise avec flash au foyer du collecteur ou à un autre endroit.

Ou cela a t il été publié stp?

 


  • 0

#12 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 09 juin 2013 - 07:10

Salut Daniel,

 

Je comprends ton schéma, oui, pourquoi pas mais il y a un peu de boulot ;) .

A mon avis il n' y a pas beaucoup de différence de puissance lorsque l'on place le tube devant, j'avais fait plusieurs expériences quand j'avais le montage dans mon ancien dialux 22.

Tu trouveras les discussions sur ce sujet dans le forum de "http://www.photomacr...forum/index.php", il devait y avoir Charles Krebs dans la discussions et je pense même qu'il a fait les essais également. Mais je ne saurai pas te dire quelle page, la conclusion me suffisant je n'ai pas conservé le lien.

 

A+

 

 

JM


  • 0

#13 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 09 juin 2013 - 08:31

Je comprends ton schéma, oui, pourquoi pas mais il y a un peu de boulot

Non, pas vraiment, car si la réalisation Zeiss est complexe (comme d'habitude chez Zeiss et aussi car ils se sont contentés de mettre bout à bout des éléments existant et donc ont doublé le collecteur déja présent sur le porte lampe), le principe est élémentaire.
Et une simple lentille (ou un doublet éventuellement) peuvent assurer la focalisation du filament sur le tube. Il n'y a pas d'exigence de qualité car c'est pour le monitoring.

 

Je suis régulièrement, mais je ne lis pas tout sur photomacrography. Je trie sur les titres. J'ai pu passer à coté de ces posts.
Je vais essayer de les rechercher, mais je vais avoir du mal de les retrouver. C'est comme si tu me disais: j'ai trouvé cette information dans la bibliothèque de ma ville, il te faut lire tous les livres qui y sont...

 

C'est vrai en tout cas que les méthodes de flash encore plus simples donnent déja d'excellents résultats (miroir semi-transparent, ou flash derrière, ou tube devant le filament de la lampe...).

 


  • 0

#14 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 09 juin 2013 - 11:14

Dès que j'aurai un peu de temps j'essaierai de te retrouver les topics, avec un peu de mémoire j'y arriverai peut-être !

 

JM


  • 0

#15 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 09 juin 2013 - 11:35

Dès que j'aurai un peu de temps j'essaierai de te retrouver les topics, avec un peu de mémoire j'y arriverai peut-être !

 

JM

 

Bon en fait j'avais encore un lien, c'est sur l'article de C.Krebs, voici le lien et tu cherches "placement of a flash"

http://micropix.home...etup/index.html

 

A+

 

JM


  • 0

#16 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 10 juin 2013 - 05:09

OK, j'avais lu cette description du matériel utilisé par Ch. Krebs et j'avais été étonné de la simplicité des moyens.
(Mais ce n'est pas sur photomacrography ou le moteur de recherche ne m'a pas permis hier d'isoler un topic précis!!)

 

Le montage du flash est encore plus simple que ton dispositif puisqu'il s'agit d'un flash non modifié placé derrière l'ampoule d'éclairage. Cela conserve l'éclairage de Kohler dans la mesure ou dans le statif, c'est un dépoli qui est la source de lumière réelle, éclairé soit par l'ampoule, soit par le flash à travers le filament de l'ampoule.
Cette disposition avec un dépoli n'est pas présente dans tous les statifs.

 

C'est vrai qu'à priori, si on l'a, ce n'est pas utile de chercher plus complexe puisque cela fonctionne très bien.

 

Mais j'avais rassemblé de la documentation dans les années 80-90 sur les montages flash. Je ne l'avais pas utilisée car mes sujets ne nécessitaient pas plus de lumière que ce que fournit mon éclairage d'origine. Et une épave de flash Olympus est restée inutilisée pendant que la révolution numérique rendait le matériel argentique obsolète.
Il y a quelques semaines, lors d'échanges avec Frédéric Labaune pour plus de lumière sur son BH2, je lui ai donné l'idée du montage Zeiss/Dodge. ET comme il s'est lancé, je ne voulais pas rester sans faire moi mème la démarche!

 

 


  • 0

#17 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 10 juin 2013 - 05:32

Oui, j'ai relu le sujet, et effectivement il parle du dépoli, accesoire dont je dispose aussi, donc effectivement il n'y a plus de problème dans ce cas.

Sur le site de photomicrography, sa page est souvent cité pour le placement du flash. De toute manière on voit bien certaine personnes utiliser un flash juste avec un miroir de renvoi à 45° sans se soucier de la théorie.

Si tu en as l'occasion essaies de faire plusieurs photos du même matériel en changeant la distance de ton flash.

 

A+

 

JM


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!