Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Eclairage LED


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 11 octobre 2004 - 05:53

Bonjour à tous !

Je vous présente un bricolage qui ne vous servira peut-être à rien, quoique…
Mon Biolam, comme dit Dominique, est un microscope qui possède une particularité archaïque (!) : c'est un microscope à miroir. J'en ai entendu des quolibets à ce sujet :" ça ne se fait plus "," c'est ringard "," c'était bien du temps de Pasteur"…
Toujours est-il que ce miroir plan-concave ne m'a apporté, à mes yeux, que des avantages : grande souplesse pour l'utilisation des sources de lumière : lampes, flash, lumière du jour ( belle lumière injustement oubliée…), éclairages obliques divers, etc.
Bien sûr j'avais beaucoup économisé à l'époque pour m'acheter une sérieuse lampe de microscopie, avec réglages multiples, diaphragme de champ pour l'éclairage de Köhler, transfo variable, pied lourd, etc,etc…( photo 1 )Je me sers bien sûr toujours de ce bel objet, mais voilà qu'après tant d'années passées en bonne intelligence, je me prends à lui trouver un défaut: c'est une lampe…à incandescence…donc émettrice d'infrarouges, et nous savons tous, car nous sommes tous confrontés au même problème, obligatoirement, que les capteurs numériques sont sensibles à ces infrarouges, ce qui se traduit par des photos pratiquement monochromes, jaune-rougeâtre et que les couleurs ne peuvent être reproduites correctement. Les filtres sont mangeurs de lumière, aléatoires, difficiles à trouver et à employer. Je ne vous apprendrai rien en vous disant que notre planche de salut est la LED blanche, qui ne chauffe pas, donne une belle lumière, sans un poil d' infra-rouges.
Je vois que, un par un, tous nos amis du forum y passent ou vont y passer, le problème étant d'adapter cette fameuse diode et son alimentation dans le microscope, ce qui n'est pas toujours évident, car ce n'est pas prévu…Pour moi cela a été très simple.
Comme je regardais ma lampe en me demandant comment j'allais pouvoir m'en sortir avec elle ( j'avais bien bricolé un éclairage LED qui marche ) mais je perdais tous les avantages nombreux de cette lampe; j'ai retrouvé une ampoule grillée …et la lumière a jailli ! Il faut le faire! J'ai délicatement cassé le verre ce cette ampoule et soudé sur les supports de filaments une led, en faisant bien sûr hyper attention à ce que la pastille lumineuse soit sur le même plan que l'était auparavant le filament. ( photo 2 ). J'étais tellement accaparé par cette transformation ce samedi après-midi ,que je n' ai même pas entendu l'avion qui s'est crashé à quelques centaines de mètres de chez moi dans les bois de Corcelles! C'est dire !
Comme cette lampe se connecte avec des fiches banane ( encore une antiquité bien pratique !) je n'ai eu qu'à la brancher sur la petite alimentation LED que j'avais fabriqué et ça marche im-pec-cable !( photo 3)
Si je veux réutiliser le secteur, il suffit de remettre une ampoule et de rebrancher le transfo variable.
Pour ces adaptations bien suivre les conseils que Michel avait donnés: pas besoin d'optiques ni de trucs compliqués, il suffit que la led soit à l'endroit exact du filament ponctuel de la lampe d'origine. Et une puissance de 1watt est largement suffisante. Avec le côté concave de mon miroir j'ai plus de lumière qu'il n'en faut, même avec les objectifs forts.
Je ne sais pas si je vous ai intéressés !
Il y a quand même eu quatre morts dans l'accident d'avion…

Mes amitiés à tous

Jean

Miniature(s) jointe(s)

  • Mosa_que_lampes.jpg

  • 0

#2 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 11 octobre 2004 - 06:36

Bonsoir à tous,
Bonsoir Jean,

Excellente idée d’adaptation, j’ai aussi un micro à miroir (mon premier et déjà modifié en luxeon).
L’éclairage accessoire se monte à la place du miroir, la différence avec ton montage est que l’ampoule était à l’horizontale !
Je pense qu’il aurait été possible de réaliser un coude sur les pattes du filament et de souder la Led comme tu l’as fait, mais à l’époque je n’y avais pas pensé :angry:
En revanche j’ai trouvé un petit radiateur vraiment sympa qui permet toutes sortes d’adaptations, voir ici si cela vous intéresse.


Bonne soirée à tous
Christian
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 11 octobre 2004 - 06:43

Bonsoir le Forum,
Cher Jean,

Les lampes pour microscopes comme celle que tu nous présentes permettent moyennant quelques réglages, d’obtenir des éclairages répondant aux règles de l’art. Et le fait de pouvoir déplacer dans tous les sens la lampe permet d’obtenir des réglages impossibles (je devrais dire des déréglages !) avec un éclairage dans le statif. Mais il peut être utile de rendre solidaire la lampe à la bonne distance du microscope au moyen d’une petite plaque.
Mais justement quand on a un éclairage dans le microscope on a trop tendance à oublier de faire ces réglages comme le centrage du filament par exemple.
Loin d’être désuète, cette façon d’éclairer peut encore rendre d’énormes services comme l’éclairage par-dessus surtout si on lui adjoint un œil de bœuf !

Je suis passé par ton raisonnement pour installer les Led sur les supports du filament internes à l’ampoule, mais souvent ils sont vraiment trop fragiles quand on a de gros doigts.
Tu mets très bien en évidence avec tes illustrations le principe de base de l’adaptation d’une Led qui doit se faire dans le même plan Je crois que maintenant avec ta flèche jaune tout le monde aura compris.

Chapeau en passant pour tes diatomées !

Cordialement.
  • 0

#4 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 344 messages

Posté 12 octobre 2004 - 06:51

Bonjour à tous,

bonjour Jean,

trés joli montage : l'ampoule est similaire à celle qui équipe mon M 20 WILD et cela peut donner des idées aux possesseurs de ce modèle. J'avais pensé à ce type d'adaptation mais je lui trouvait l'inconvénient de n'avoir pas de radiateur: Dans le M 20 l'ampoule est au fond d'un tube et il y a de plus, deux miroirs de renvoi , ce qui oblige a pousser la puissance...donc la led chauffe et un radiateur (du même style que celui de Chris ) a été nécéssaire.

amitiés,
JMC

Ps Bravo aussi pour les diatomées à l'argentique !!
  • 0

#5 Bruno de Langre

Bruno de Langre

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 74 messages

Posté 23 octobre 2004 - 08:04

Bonsoir à tous
le montage de Jean me rend songeur. Je me débats depuis quelques semaines pour essayer d'améliorer le montage de ma LED LUXEON à l'arrière de mon vieil OLYMPUS, au foyer de la lentilele collectrice.
J'ai beaucoup de mal à trouver un montage qui permette à la fois de régler le centrage, la distance sur l'axe, et la perpendicularité de la LED. La moindre anomalie, notamment de perpendicularité, se traduit par un fond lumineux irrégulier.
J'ai fini par mettre un filtre photo dépoli sur la LED, ce qui m'enlève pas mal de puissance !
Comment fais-tu, Jean, pour régler précisément une LED montée en dur sur les filaments de l'ampoule?
cordialement
Bruno de langre
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 23 octobre 2004 - 09:41

Bonsoir Bruno,

La réponse se trouve dans le montage de Jean. Si l'on substitue la LED au filament de l'ampoule il ne reste plus qu'à faire les réglages comme s'il s'agissait de l'ampoule, si réglage il y a, bien entendu.

Microscopiques salutations.
  • 0

#7 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 24 octobre 2004 - 02:48

Bonjour à tous, Bonjour Bruno,

C'est Michel qui à raison !
Je n'ai pas de mérite à avoir trouvé cette solution ( ou si peu ! ). Je t'envoie deux photos pour te faire comprendre que ma lampe, outre son règlage de focale par le corps de la lampe, comporte au niveau de l'ampoule elle-même un règlage en site et en azimuth, si je peux dire !
Donc, que ce soit l'ampoule d'origine, ou mon bricolage LED avec la pastille émettrice sur le même plan que le filament, je continue à bénéficier de tous les règlages....


Bien à toi ! Jean ;)

Miniature(s) jointe(s)

  • Mosa_que_r_glages.jpg

  • 0

#8 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 16 mai 2007 - 05:30

Bonjour,
Je suis utilisateur de microscopes Olympus. J'ai acheté mon BHS neuf au sortir de mes études. Je le complète sur ebay actuellement par un embryon de collection d'anciens modèles Olympus aux accessoires compatibles.
J'ai acheté il y a peu un statif BHF pour fluorescence en lumière transmise dont l'éclairage accessoire passe par une ampoule à incandescence spécifique. C'est le même modèle que sur un statif BHM acheté pour sa tète trino et que je revends actuellement.
Malheureusement ces ampoules sont fragiles et ne sont pas éternelles.
Celle du BHM avait son filament cassé à l'arrivée. Celle du BHF a rendu l'ame lorsque je l'ai un peu trop survoltée.
J'en avais heureusement une d'avance. Il s'en vend encore aux USA pour 12$ mais je n'ai pas trouvé de vendeur les expédiant en France.

J'ai donc recyclé les 2 ampoules hors service. J'ai plaçé dans l'une une ampoule halogène qui fonctionne sur le transfo d'origine . le premier positionnement avec un support des 2 broches réutilisables ne donnait pas un éclairage homogène du fait du bulbe au dessus de l'ampoule et j'ai du fixer des fils à l'ampoule et plier ses broches pour la placer de travers avec le filament à peu près à la place de celui d'origine. Cela fonctionne maintenant avec un éclairage homogène sans besoin de centrage plus précis ( il y a un écran translucide devant avant le diaphragme de champ.

L'autre ampoule s'est vu greffer une led qui restait dans un tiroir, une résistance et 2 fils pour y brancher une pile 4,5V. Cela donne un éclairage autonome qui est suffisant avec l'illuminateur épiscopique du BHM bien que moins puissant que l'ampoule d'origine poussée à son maximum. Cela fonctionne aussi sur le BHF.

Modification_d__ampoules_anciennes_Olympus_BH.jpg

Au moment de vous envoyer le sujet, en cherchant la bonne rubrique, j'ai découvert que Jean de Corcelles avait appliqué la même idée dès 2004 ! Bravo!
En tout cas, voilà un moyen de donner une 2e vie à des appareils des années 70-80
Cordialement

Modifié par adn25fr, 16 mai 2007 - 05:35 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!