Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Technique de ramollissement des tiges dures


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 363 messages

Posté 02 août 2013 - 08:49

 La coupe    d’une tige  de chanvre  est très difficile   - en raison  de la  dureté  de la tige  -de type bois

 Dans le  Langeron   la formule de ramollissement  est l'utilisation d’une solution  d’acétate de cellulose  introuvable .

Quelqu ‘  un a  t il  une formule  de ramollissement    efficace   pour les  tiges  dures ?

 

 Merci  d' avance


  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 03 août 2013 - 07:23

Bonjour Doc,

 

J'ai trouvé dans de vieux grimoires sur la fabrication du papier "La fabuleuse histoire du papier" que la lignine se ramollit à la chaleur.

 

La pâte mécanique est obtenue par frottement des rondins de bois sur une meule en présence d'eau ou par défibrage des copeaux entre les deux disques broyeurs d'un raffineur, la chaleur ainsi dégagée ayant pour effet de ramollir la lignine qui cimente les fibres entre elles

 

 

 

La pâte chimique est obtenue en dissolvant la lignine à l'aide de réactifs chimiques appropriés, afin de récupérer des fibres essentiellement constituées de cellulose ; ce traitement s'effectue à température et pression élevées pendant un temps de traitement plus ou moins long.

...

 

 

On distingue deux grands procédés selon les réactifs chimiques utilisés : le procédé acide au bisulfite et le procédé alcalin au sulfate. 
 
Le procédé acide, qui prit un grand essor dès son industrialisation, en 1874, a pour élément actif l'anhydride sulfureux, qui "sulfone" à chaud la lignine et la transforme en acides lignosulfoniques solubles, lesquels sont ensuite éliminés en même temps qu'une partie des hémicelluloses. De nos jours, cette production tend à diminuer fortement, car les nouvelles usines sont conçues pour le procédé au sulfate, moins polluant et présentant de nombreux avantages sur le plan papetier. 
 
Le procédé alcalin, inventé en même temps que le précédent, a souffert pendant longtemps de ne pouvoir produire que des pâtes très brunes, difficiles à blanchir par les techniques disponibles à l'époque. Les progrès réalisés en ce domaine dans la seconde moitié du XXesiècle ont permis de surmonter cette difficulté et ont ouvert à cette méthode un champ considérable, car elle est apte à traiter avec succès tous les végétaux, contrairement au procédé au bisulfite, qui ne traite que les bois résineux. On utilise ici l'hydroxyde de sodium (la soude) comme agent désincrustant en présence de sulfure de sodium, le produit de base qui engendre ces deux réactifs étant le sulfate de soude, d'où le nom du procédé. 

 

Si cela peut t'aider.

 

Amicalement;


  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 193 messages

Posté 03 août 2013 - 08:48

Bonjour, j'aurais dit aussi la soude caustique (plus ou moins diluée) chauffée éventuellement, qui arrive à ramollir des insectes . ou peut être le Destop (publicité gratuite !) qui sent fort l'ammoniaque...

 

amitiés, JMC

 

PS : félicitation pour l'article sur le lin...on en redemande !


Modifié par Jean Marie Cavanihac, 03 août 2013 - 08:49 .

  • 0

#4 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 03 août 2013 - 09:57

A propos de grimoire, dans le vieux Dorvault (Pharmacie) pour extraire l'hydrure de cannabène des tiges de chanvre on peut lire qu'il faut faire sécher la plante, puis la ramollir dans divers volumes d'eau tiède

(jusqu'à ce que l'eau soit incolore)

Puis on trempe la plante dans une solution de carbonate de soude en raison de en masse: moitié en poids de la masse du végétal

Ceci devant digérer le végétal avant ajout d'autres produits chimiques

Dans la cas de plante fraîche l'eau tiède pourrait-elle suffire ou pourquoi pas l'eau tiède dans la soude carbonatée ?


  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 363 messages

Posté 04 août 2013 - 03:37

Bonsoir   et merci  pour le renseignement

 

Protocole  utilise

 

Tige  de chanvre

Fixation  dans  le GAL  20   pendant  7   heures .

Mise dans une éprouvette  bouchée   remplie  d’eau  du  robinet maintenue   dans un  bain  marie à 58 °  pendant  16 heures .

 Les tiges sont   nettement plus   souples  et se laissent  couper   tout en restant  assez  fermes.

Section   à la main  levée avec une lame de bistouri  N° 11 (qui  est  très rigide) sous  loupe  binoculaire

Section  facile sans  à coup.

 

Résultat :

Coloration  vert Etzold:

 

chanvre 1.jpg

X100

chanvre 2.jpg

x200

L’ année  est très avancée les chanvres  vont  bientôt atteindre  1,5 m de hauteur ; la coupe étant possible  la présentation  se  fera l 'année  prochaine , comme  pour le lin cette année ,donc de  mai à  octobre  .

 

Bien amicalement  .


  • 0

#6 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 05 août 2013 - 11:44

bien rendu

sds


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!