Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Cellules jugales (test coloration)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
17 réponses à ce sujet

#1 Sébastien Klein

Sébastien Klein

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 403 messages

Posté 05 décembre 2013 - 01:06

Bonjour à tous,

 

Les cellules jugales, grand classique me diriez-vous.... mais si intéressantes pour tester toutes sortes de colorations... 

 

En voici une :

 

Frottis fixé à l'alcool,

tremper 10 fois 1 seconde dans l'éosine, puis rincer à l'eau,

tremper 10 fois 1 seconde dans le bleu RAL, puis rincer à l'eau,

éponger l’excédent avec un papier filtre, puis observer.

 

 

x400

 

Cellules jugale double coloration x400.jpg

 

Cellules jugale 2 double coloration x400.jpg

 

x1000

 

Cellules jugale double coloration x1000.jpg

 

 

On distingue bien :

 

La membrane plasmique,

le cytoplasme,

les plis cytoplasmique,

les noyaux,

les bactéries,

et les granulations cytoplasmique.

 

Bonne observation.

Seb

 

 

 

 


  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 275 messages

Posté 05 décembre 2013 - 01:53

Bonjour Sebastien

 

tremper 10 fois 1 seconde est différent de tremper 1 fois 10 secondes !  Y a t il une explication physico chimique du procédé ??

 

amitiés,

JMC


  • 0

#3 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 05 décembre 2013 - 02:55

Bonjour

Je profite du sujet pour poser une question "très basique", quand on rince après coloration ou fixation, comment procéder pour ne pas "laver" la préparation, autrement dit comment éviter que les cellules jugales ne se décollent de la lame ...je n'ai pas dit "partent dans  l'évier"... :rolleyes:

Merci

Michel


  • 0

#4 Sébastien Klein

Sébastien Klein

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 403 messages

Posté 05 décembre 2013 - 06:28

Bonjour Jean Marie et Michel,

 

Jean Marie, c'est bien 10 fois 1 seconde, je t'avoue que je n'ai pas de réponse, de plus je n'ai pas essayé dans l'autre sens... j'ai des protocoles de chez RAL qui se font ainsi donc j'ai essayé comme ça ...  désolé... (si quelqu'un a une réponse ??)

 

Michel, pour rincer j'utilise une pissette ou parfois un tube de borel rempli d'eau ou alcool selon la coloration. Normalement si ton frottis est bien fixé rien ne se décolle, le mieux pour que la fixation se fasse correctement il faut dégraisser la lame à l'alcool ou à la flamme, ça m'est arriver d'oublier de dégraisser une lame avant un frottis sanguin, ba pendant la coloration l'étalement cellulaire se fait la malle...

 

Amitiés

Seb


  • 0

#5 Vardar

Vardar

    Ciliate lover

  • Membre Modérateur
  • 815 messages

Posté 06 décembre 2013 - 12:46

C'est joli ! ça fait toujours qque chose d'observer ses propres cellules non ? 

B)


  • 0

#6 Sébastien Klein

Sébastien Klein

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 403 messages

Posté 06 décembre 2013 - 02:39

Bonjour Phil,

 

Merci, oui la première fois, mais maintenant ça me fait plus grand chose..

 

 

Curieusement

Seb


  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 215 messages

Posté 06 décembre 2013 - 04:38

Bonjour les Amis,

 

 

10 secondes ou dix fois une seconde ?

 

Ce n'est pas pareil !

Il n'y a qu'en mathématique que c'est pareil.

En fait, les mathématiques et en l’occurrence l’arithmétique, n'est qu'un moyen de compter le nombre d'éléments dans une collection , ce n'est pas et de faire des calculs sur ces nombres.

C'est une représentation simplificatrice de la réalité, 

Pierre  +   Paul, cela fait deux hommes mais à part l'étiquette qui les représente ( le N°1 et le N° 2) Pierre et Paul sont différents et non interchangeables.

La "réalité mathématique" n'existe pas, c'est une représentation simplificatrice de la réalité, pratique, commode, certes, mais 

imaginaire.

 

Nous avons donc tendance, terriblement influencé par notre éducation (scolaire) à tout compter, tout classer, tout étiqueter etc. et c'est sûr 1+1+1 ou 3 X 1, c'est pareil.

 

Pour en revenir à nos lames.

 

10 secondes dans un bain, cela fait une durée d'action du réactif de 10 secondes et donc la même chose que d'appliquer dix fois  le réactif pendant 1 seconde.

Sauf que entre chaque application d'une seconde, la lame n'est plus en contact avec le réactif pendant au moins une seconde (le temps de plonger et de retirer)

Cela fait donc, dans le deuxième cas,  un temps total de réaction beaucoup plus long que les dix secondes du premier cas , le réactif n'étant pas à chaque fois enlevé de la lame (on ne repart pas chaque fois à zéro ) et en plus, il est en contact avec l'atmosphère et il se produit un brassage du réactif.

 

Je ne sais pas si cette technique du temps morcelé est meilleure que l'autre, et si elle est donc justifiée,

Il se pourrait que le résultat soit identique , je ne le sais pas, mais au niveau de la lame, ce n'est pas du tout la même chose...

 

Logiquement .

 

 

 

 


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 215 messages

Posté 06 décembre 2013 - 05:02

Bonjour Michel,

 

comment procéder pour ne pas "laver" la préparation, autrement dit comment éviter que les cellules jugales ne se décollent de la lame

 

J'ai indiqué a plusieurs reprises ici (pas facile à retrouver), qu'il y avait une confusion dans les esprits (je l'ai moi-même faite ) au sujet de la fixation.

 

FIXER , c'est rendre solidaire deux éléments par exemple fixer une planche avec un clou,

 

Quand on dit qu'il faut fixer avant de colorer, cela ne veut pas dire fixer à la lame, mais arrêter toutes les réactions chimiques dans le prélèvement avant de le colorer

 

Fixer en  microscopie, c'est préparer le sujet en rendant certaines protéines insolubles et en neutralisant l'action de certaines enzymes. On peut très bien fixer une cellule dans un bain sans intervention d'une lame.

D'ailleurs en Microscopie Electronique, on fixe bien  (et comment!) et il n'y a pas de lame.

 

L'autre opération qui consiste à "accrocher" une cellule ou une coupe à la lame, n'a pas de nom spécifique puisque c'est la première définition  du mot fixer qu'on accompli.

 

Logiquement, il aurait fallu inventer un nouveau terme pour la fixation des molécules avant coloration, mais ce n'est pas le cas.

La meilleure solution est de dire coller.

 

Là où il faut que les idées soient claires, c'est qu'on peut :

 

  • Fixer des cellules à la lame en effectuant un frottis les cellules vont coller naturellement au support . On devrait donc dire coller.
  • Fixer une coupe à la lame avec de l'albumine : on devrait dire coller.
  • Fixer une cellule, une coupe, une biopsie, dans un liquide fixateur. 
  • Fixer un frottis à la chaleur : là on fait une vrai fixation par la chaleur, ce qui correspond à une coagulation des albumines comme avec un fixateur chimique, mais en même temps cela colle le frottis à la lame.
    On fixe et on colle en même temps

Cette fixation/collage à la chaleur, très utilisée en bactériologie, détruit trop les structures fines des cellules pour qu'elle soit utilisée en dehors de cette discipline.

 

Fixement  et en espérant ne pas avoir été trop collant.

 

 

 


  • 0

#9 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 06 décembre 2013 - 09:27

Bonsoir Tryphon,

J'ai bien saisi la différence entre fixer ( avant coloration) et coller ( faire adhérer, le sujet observé, à la lame); tout mon problème est comment rincer sans décoller; Sébastien a en parti répondu, on trempe "délicatement" dans l'eau claire... je suppose que le compte goutte peut aussi être utilisé, de toute façon je n'avais pas l'intention d'utiliser le robinet... :)

J'en suis encore au stade de l'observation brute, mais je pense que bientôt j'aurai envie de faire des "préparations"... et là, vous serez de nouveau obligés de répondre à mes questions :rolleyes: ...

... que ce forum est formidable !! :P

Michel.


  • 0

#10 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 215 messages

Posté 06 décembre 2013 - 10:01

Bonsoir Michel,

 


 tout mon problème est comment rincer sans décoller;

Deux approches :

- Bien coller 

- Ne pas utiliser un jet d'eau trop fort (Un jet de robinet peut se comporter par rapport à une cellule comme un Karcher ou une cataracte)

Si la force du jet est supérieur à la force d'adhésion, on décolle.

 

Donc,

Ne jamais faire couler de l'eau directement  sans pression sur le sujet mais sur le verre en bout de lame.

Ou bien tremper la lame dans une solution de rinçage (10 fois une seconde  :) )

 

Pour le robinet, çà marche si le sujet est bien collé, mais comme on ne sait pas si c'est bien collé, alors on utilise une pissette plastique , lame à plat.

 

images.jpg

 

 

Voilà à quoi ressemble un plateau à coloration dans un labo pro :

 

 

 

Bac.jpg

 

Proprement.

 

 

 

 

 

 


  • 0

#11 Sébastien Klein

Sébastien Klein

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 403 messages

Posté 07 décembre 2013 - 09:51

Bonjour Michel et à tous,

Pour ce qui est de 10 fois une seconde, je me posais la question si ce n'était pas une question d'oxydation du colorant ou autre à chaque sortie du bain ? mais comme je suis sure de rien, je me suis pas avancé sur ce sujet....

Pour le terme fixer :

Fixation : c'est technique de conservation des cellules et des structures. La fixation rend les membranes plasmiques perméables aux colorants et stabilisent les macromolécules.

J'avoue, je suis le premier à faire l'amalgame, mais ça ne change rien à ce que j'ai conseillé plus haut, il faut dégraisser les lame avant l'étalement cellulaire .. et ça je l'ai testé, c'est du vécu.


En tous cas, merci Tryphon pour ce petit rappel car avec le temps, quotidiennement nous employons des mots et on en oublie souvent le sens.


Amitiés
Seb


Modifié par Sébastien Klein, 07 décembre 2013 - 09:52 .

  • 0

#12 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 215 messages

Posté 07 décembre 2013 - 10:10

Bonjour Seb,

 

Nous sommes dans un forum, qui se veut sérieux même s'il n'y arrive pas toujours.

Nous sommes nettement orientés "microscopie", et nous avons une certaine vision spécialisée de la chose.

 

Il est donc logique que nous décelions parfois quelques confusions, paradoxes , idées reçues, déformation ou dérive du sens des mots concernant notre domaine.

Qui autre que nous, donc, est le mieux placé pour signaler ces anomalies et tenter de les corriger?

 

Je crois que le terme fixer, peut prêter à confusion, je préconise donc de le remplacer par COLLER, pour désigner l'action de rendre solidaire le sujet à la lame. Et FIXER quand nous employons un fixateur .

 

Collons donc notre sujet à la lame après ou avant fixation .

 

Fixément.

 

 


  • 0

#13 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 07 décembre 2013 - 10:21

... puis-je poser une colle ?...
Pour "faire adhérer un échantillon"(il est devenu très prudent...), j'ai lu ici il y a quelques temps que l'on utilisait l'albumine; est-ce réservé à un usage bien précis ou peut on l'utiliser de façon plus générale ... et sous quelle forme... le blanc d'œuf ?
Merci
Michel.
  • 0

#14 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 215 messages

Posté 07 décembre 2013 - 02:50

Bonjour Michel,

 

Tout à fait, l'ovoalbumine (çà fait class ) est utilisée pour coller les coupes à la paraffine.

 

On en a parlé dans ce forum. Mot clé albumine et ovalbumine  ou ovo-albumine.

 

Amitiés.

 


  • 0

#15 Sébastien Klein

Sébastien Klein

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 403 messages

Posté 07 décembre 2013 - 04:28

Par ici aussi on en parle : http://www.microscop...3/COUPARAF .htm

 

 

Seb


  • 0

#16 Vardar

Vardar

    Ciliate lover

  • Membre Modérateur
  • 815 messages

Posté 10 décembre 2013 - 07:01

On utilise aussi beaucoup l'albumine glycérinée.


  • 0

#17 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 377 messages

Posté 11 décembre 2013 - 10:01

Bonjour

 

 

Coller  les coupes    sur une  lame  est toujours    un épisode délicat

 

Pour les  coupes à la paraffine

 

La lame   - toujours très propre  et passée à la flamme

 

L’albumine glycérinée

               Soit comme tryphon l’avait conseillé  - mettre une goutte sur la lame   - l étaler  au doigt   et poser son échantillon -  laisser  sécher  plusieurs heures   la lame  bien  inclinée

 

              Soit   ce que  je fais en ce moment   faire déplisser les   rubans  dans un   petit  bac  contenant  l albumine glycérinée – glisser la lame dessous    positionner  le prélèvement

Laisser  sécher- la lame étant  bien inclinée

 

En cas de coloration   le  rinçage sous le  robinet peut très  bien se faire   -( petit débit quand  même  )  mais   en  positionnant sa lame   à l’ envers ( le côté    sans prélèvement  étant  sous l’ écoulement  - l’ eau glisse   doucement sous la face colorée  qui  est donc  en dessous   - )  

 

Amicalement


  • 0

#18 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 12 décembre 2013 - 08:25

Bonsoir à tous,

Messages bien reçus, merci.

Cordialement

Michel


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!