Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Eléments de mycologie microscopique 4


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 584 messages

Posté 26 janvier 2014 - 10:13

Chapitre 4  Les cystides

 

 

Les cystides sont des cellules stériles que l’on peut trouver à différents endroits du champignon.

Il peut y avoir des cystides entre les basides, dans l’hymenium. On les appelle des pleurocystides.

Il peut y avoir des cystides sur l’arête des lames, appelées cheilocystides.

 

Cystides hyméniales

 

Cystides 0.jpg

 

Ce sont ces deux types que l’on observe le plus souvent.

 

Il peut également y en avoir sur le haut du pied (caulocystides). S’il y en a beaucoup et que l’on regarde le pied à la loupe, on peut observer une pruine blanche.

 

Pour voir les pleurocystides, il faut faire une coupe des lames, comme expliqué en fin du paragraphe 1 du Chapitre 2 (Observation de l’hyménium).

 

Pour observer les cheilocystides, on peut séparer l’arête d’une lame (de champignon) et la poser sur une lame (de verre), puis mettre colorant et lamelle.

 

Coupe d’un fragment d’arête

 

Coupe lame.jpg

 

C’est une coupe facile à faire, sauf sur de très petites espèces où on peut simplement observer une lame entière. Faire attention que l’arête de la lame n’ait pas été grignotée par une limace et repérer le côté arête sinon on risque de chercher longtemps quelque chose du côté coupe.

 

Les cystides peuvent présenter beaucoup de formes et d’ornementations différentes. Les tableaux suivants présentent des exemples.

 

Cystides 1

 

Cystides 1.jpg

 

 

Cystides 2

 

Cystides 2.jpg

 

 

Cystides 3

 

Cystides 3.jpg

 

Et maintenant, quelques photographies :

 

Cheilocystides ventrues avec un long bec d’Alnicola melinoides

 

Alnicola melinoides.jpg

 

 

Cheilocystides lécythiformes de Conocybe rickenii

 

Conocybe rickenii.jpg

 

 

Cheilocystides ovoides de Coprinus lagopus

 

Coprinus lagopus.jpg

 

 

Cheilocystides flexueuses d’Entoloma hebes

 

Entoloma hebes.jpg

 

 

Cheilocystides capitées de Galerina clavata

 

Galera clavata.jpg

 

 

Cheilocystides à tête renflée, certaines en tête de vipère, de Galerina pumila

 

Galera pumila.jpg

 

 



Cheilocystides flexueuses de Galerina vittiformis

 

Galera vittiformis.jpg

 

 

Cheilocystides métuloides d’Inocybe asterospora

 

Inocybe asterospora.jpg

 

 

Cheilocystides ampullacées et métuloides d’Inocybe curvipes

 

Inocybe curvipes.jpg

 

 

Pleurocystide fusiforme avec sommet incrusté de Melanoleuca nivea

 

Melanoleuca nivea.jpg

 

 

Cheilocystide en brosse de Mycena arcangeliana

 

Mycena arcangeliana.jpg

 

 



Pleurocystides épineuses de Pluteus salicinus

 

Pluteus salicinus.jpg

 

 

Chrysocystides de Stropharia caerulea

 

Stropharia caerulea.jpg

 

Une chrysocystide est une cystide qui présente une inclusion colorée en jaune. Ici en rouge à cause du colorant.

 

Cheilocystides à tête renflée de Tubaria hiemalis

 

Tubaria hiemalis 1.jpg

 

 

Cheilocystides en massue de Tubaria furfuracea

 

Tubaria furfuracea.jpg

 

 

 

Conclusion

 

Les cystides sont des éléments très intéressants, souvent discriminants entre espèces voisines.

 

Tubaria furfuracea et hiemalis se ressemblent beaucoup et ont des spores très proches, mais leurs cystides sont très différentes. De même pour les Galerina présentés ci-dessus.

 

Les cheilocystides et les pleurocystides peuvent avoir des formes différentes sur un même champignon et l’une ou les deux peuvent manquer. C’est pour cela qu’il est utile de faire une coupe des lames pour les situer et qu’un simple prélèvement d’un morceau de lame écrasé ne permettra pas de savoir s’il s’agit des unes ou des autres (ou des deux).

 

On peut trouver des cystides chez tous les basidiomycètes. Il y a cependant des genres qui n’ont pas de cystides.

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Claude Calice

Claude Calice

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 102 messages

Posté 26 janvier 2014 - 11:37

Bonjour jérôme,

 

un grand merci pour ses sujets trés intéressant.

 

ça donne envie de se mettre aux champignons.

 

Amicalement.

 

Claude.


  • 0

#3 Goofy

Goofy

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 29 messages

Posté 26 janvier 2014 - 04:50

Un sujet vraiment intéressant.

Merci pour ce partage qui donne envie d'explorer ce domaine.


  • 0

#4 vasselle

vasselle

    Invertébré

  • Visiteur *
  • PipPipPip
  • 332 messages

Posté 26 janvier 2014 - 06:27

Sujet très intéressant.

Merci pour ce partage.

Cordialement Seb


  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 355 messages

Posté 26 janvier 2014 - 06:29

Bonsoir  Jmaffert

 

            A nouveau un  très  bel article  sur un sujet  difficile .

 

          On trouve dans la  litterature    2 systémes de  denomination   ce qui  ne rend  pas les  choses faciles  .

 

 

Cystides

  • A manchon  granuleux
  • A paroi mince
  • A sommet aigu
  • Acuminées
  • Ampullacées
  • Atténuée au sommet
  • Bas bulbeuse
  • Becquées
  • Capitées
  • Capitulées
  • Claviforme
  • Cuspidées
  • Diverticulées
  • Echinides
  • En poils d’ ortie
  • Fusiformes ventrues
  • Immergées
  • Incrustées
  • Lageniformes
  • Lancéolées
  • Lécythiformes
  • Meruloide
  • Monoliformes
  • Mucronées
  • Muriquées
  • Obpiriformes
  • Pluri appendiculées
  • Un-appendiculées
  •  

Mais on trouve aussi

Caulocystides

Cheilocystides

Chrysocystides

Cystidiole

Dermatocysides

Gloecystides

Lamprocystides

Lycocystides

Macrocystides

Pileocystides

Pilocystides

Pleurocystides

Pseudocystides

Septocystides

Squelettocystides

 

                                  Et il en manque  !  Où trouver  un dictionnaire complet au sujet des  cystides ?

 

               Amicalement

 

 

 

d


  • 0

#6 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 584 messages

Posté 26 janvier 2014 - 07:55

Bonsoir doc 27330,

 

les deux listes que tu cites ne correspondent pas au même concept. La première liste est une série de noms de formes, correspondant plus ou moins à ce que j'ai mis dans mes tableaux avec petits dessins.

Ta deuxième liste contient des dénominations ayant pour objet la position des cystides (cheilocystides, pleurocystides,...) et d'autres ayant trait à des notions plus complexes sur leur formation, sur leur contenu, leur position plus précise dans l'hymenium ou la chair du champignon, sujets que j'avais évités dans ces Eléments.

 

Des discussions et explications plus détaillées se trouvent dans des ouvrages de mycologie récents, comme le Dictionary of fungi de Ainsworth & Bisby, ou des ouvrages dédiés à certains groupes, mais je pense qu'il se crée de nouveaux noms au fur et à mesure des publications. Je n'ai que la 8ème édition du Dictionary of fungi et certains de tes noms n'y sont pas !

 

Je te joins l'article cystide du Dictionary of fungi 8ème édition :

 

Cystide.jpg

 

Je n'ai donc malheureusement pas de réponse à ta question sur un dictionnaire complet. Lycocystide que tu cites n'est même pas référencée sur Google !

 

Cordialement


  • 0

#7 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 355 messages

Posté 26 janvier 2014 - 08:39

Dictionary of fungi de Ainsworth & Bisby,

 

 

                                Merci pour l ‘information

 

           Amicalement


  • 0

#8 Sébastien Klein

Sébastien Klein

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 403 messages

Posté 26 janvier 2014 - 10:59

Bonsoir à tous,

Merci pour toutes ces infos...


Amicalement
Seb
  • 0

#9 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 684 messages

Posté 27 janvier 2014 - 02:17

Bonjour Jérôme,

Pour moi tes présentations sont d' excellentes factures et devraient être transférées sous forme d' articles dans MikrOscOpia Magazine.
Cordialement,
JL B
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!