Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

nouvel euplotes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 DR QUINQUET

DR QUINQUET

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 925 messages

Posté 22 octobre 2004 - 09:59

Bonjour a tous

Un nouvel euplotes de profil . Les cirrhes sont bien visibles. Amitiés.Francois.

Miniature(s) jointe(s)

  • Dscn7533.jpg

  • 0

#2 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 22 octobre 2004 - 10:11

MAGNIFIQUE....
ça c'est de l'image !!

Bravo

Amitiés

Dominique

#3 DR QUINQUET

DR QUINQUET

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 925 messages

Posté 22 octobre 2004 - 05:06

Merci Dominique.Tes images sont superbes.Pas de complexe. Amitiés.François
  • 0

#4 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 22 octobre 2004 - 05:26

Bonjour le Forum,
Bonjour Diatomée 24 et Dominique I

La photo de Diatomee 24 est absolument magnifique, car, non seulement, prise
en assez gros plan, et de cette façon prise latéralement, montre en évidence les
"cirres" qui sont en fait des faisceaux de cils agglutinés.
Ces cirres seraient ils une résultante d'une certaine forme d'évolution, car ces cirres servent en quelque sorte à la locomotion de l'Euplotes sp.

Euplotes Charon est un Hypotriche pouvant vivre dans l'eau douce aussi bien que dans l'eau de mer. 10 cirres ventraux.

Euplotes patella, exclusivement aquadulcicole, possède lui 9 cirres ventraux.

@ plus !-----------------------------------=o B) o=--------------------------------------
  • 0

#5 DR QUINQUET

DR QUINQUET

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 925 messages

Posté 22 octobre 2004 - 07:20

Bonjour Olivier

Il est possible que les cirres soient le resultat d'une évolution mais les euplotes sont beaucoup plusnageurs que coureurs.J'ai cru remrquer que ce mode de locomotion etait lie a la presence d'obstacle. Aurais tu un bon ouvrage d'identification? J'ai un stock de photos de ciliés que je ne sais determiner. Ily a bien le traite de zoologie de Grassé mais le prix est prohitif pour le retraité que je suis.Amitiés. François.
  • 0

#6 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 23 octobre 2004 - 08:15

Bonjour le Forum,

Précisions sur les Euplotes "marcheurs"

" il est difficile de trouver un protiste inintéressant, surtout lorsqu'il est en train de se déplacer. Mais ils ne sont tout de même pas tous aussi drôles que l'euplote, ce protiste " Winnie l'ourson ", avec ses petites pattes… L'euplote fait partie des protistes qui fusionnent leurs cils en petites pagaies. Le premier admirateur des protistes, Leeuwenhoek, appelait ces structures des pattes, et il avait peut être raison. Car ces créatures ne se servent pas de ces cils fusionnés comme des pagaies, mais plutôt comme des pattes, pour trotter. Ils marchent sur ces petites pattes qui sont rigides et robustes… Si la direction qu'ils suivent ne les satisfait plus, ou s'il semble qu'il y ait quelque chose d'intéressant à aller inspecter de plus près, ils changent de route et de vitesse en tournant promptement sur leurs jambes qui ressemblent à de petites échasses ". (1)

(1) " The Center of Life ", A Natural History of the Cell de L L Larison Cudmore, David & Charles, Newton Abbot (1977)

-----------------------------------------=o :ph34r: o=-----------------------------------
Amicalement !
  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 23 octobre 2004 - 09:51

Bonjour le Forum,

« Maman les p’tits euplotes ,qui sont dans l’eau, ont-ils des jambes ? » (Sur l’air des petits bateaux)

Il est évident que les cirres sont le résultat d’une évolution, d’une adaptation vers une certaine forme de locomotion, mais peut-on parler de marche ?

Je ne crois pas les ciliés pourvus de cirres marchent sur leur support.
La marche implique un déplacement en rapport avec la gravité au moyen d’organes spécialisés. On ne peut pas parler de gravité quand il s’agit de microorganismes de cette taille. Certes on a remarqué un déséquilibre chez la paramécie qui arrête son mouvement ciliaire et ceci à cause de la masse du macronucleus qui fait que la paramécie se « cabre », mais la taille et le nombre de cirres sont disproportionnés par rapport à la masse de la cellule de l’euplote. Et puis il,y a des cirres latéraux.

Je pense plutôt que les cirres sont une adaptation au déplacement dans un milieu riche en détritus comme les boues d’épuration la vase, le limon. Cela leur permet d’avancer entre les flocs et éventuellement détacher des particules alimentaires par brossage.

Microscopiques salutations.
  • 0

#8 DR QUINQUET

DR QUINQUET

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 925 messages

Posté 23 octobre 2004 - 09:51

Merci Olivier de ces précisions intéressantes. Bonne journée.Amicalement.François
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!