Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Glycérine gélatinée (Gélatine glycérinée)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 25 octobre 2004 - 10:53

Bonsoir à tous,

Juste pour vous poser une question qui me tracasse.

J’ai un récipient de gélatine glycérinée, je prélève régulièrement dedans de petite quantité de produit (à froid).
J’ai voulu réchauffer le récipient pour liquéfier la GG et remettre « un peu d’ordre » dans mon pot.
Mais j’ai comme un doute, mes dernières lames me sembles moins solides, la gélatine à l’air plus molle … ?
L’aurai-je trop (ré)chauffée * (je l’ai un peu oubliée sur l’ampoule :ph34r:) ? Ou cela vient d’autre chose ?
Juste pour infos : Cette GG contient de la fuscine basique.

Merci pour vos réponses
Christian

* En tout cas elle n'a pas bouilli :rolleyes:

Modifié par chris, 25 octobre 2004 - 10:57 .

  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 258 messages

Posté 26 octobre 2004 - 06:23

Bonjour à tous ,

bonjour Chris

en principe si on ne dépasse pas 50 à 60 ° il n'y a pas dénaturation de la glycérine. mais peut être y a t il trop de liquide sur tes lames lorsque tu ajoutes celle ci , ce qui la rend plus fluide. Les objets doivent être seulement imprégnés de liquide glycériné et ne pas tremper dedans. on peut retirer l'excédent de liquide avec un coin de papier essuie tout avant d'ajouter la GG.

Amitiés,
JMC.
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 26 octobre 2004 - 09:27

Bonjour le Forum,
Bonjour Chris,

Ton problème peut trouver son origine dans la dégradation bactérienne de la gélatine.
En effet la gélatine est du collagène (une protéine) dénaturée.
Si l’on chauffe le collagène en solution (sol) à 50 degrés puis que l’on refroidisse à 20 degrés on obtient une réticulation des molécules qui donne un gel (gélatine) Cette transition s’appelle transition sol-gel ( voir : P.G. de Gennes,)
Mais ce gel devient un véritable bouillon de culture si l’on ne prend pas le soin de mettre un antiseptique dans la Glycérine gélatinée * sous forme d’acide phénique du borax, du camphre…

Cordialement.

* La gélatine n’intervient qu’à environ 5% dans la glycérine et uniquement pour lui donner sa consistance, le véritable milieu est donc la Glycérine et il convient donc d’appeler le mélange Glycérine gélatinée ou pourquoi pas Glycérine gel car après tout , tout autre procédé de solidification de la glycérine ferait l’affaire… A vos cornues !
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!