Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Muscle strié 2 éme partie - animaux aquatiques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 455 messages

Posté 03 mai 2014 - 06:30

dd

                Muscle strié  -   2 éme partie   

- Poissons  et autres  animaux     aquatiques

 

 

 

La truite d’ élevage

L’étude  de  la disposition  des muscles   est très facile  à faire  sur un poisson  cuit à l’eau .

Sous l’effet de la  cuisson les plans de clivage  entre les masses musculaires  deviennent  très  pénétrables .

 

L’anatomie des  muscles  du poisson  est différente de celle des mammifères terrestre.

Il ‘n existe pas de structure tendineuse .

Les  cellules  musculaires  sont  réunis en  faisceaux  -
.Dans  ce faisceau toutes les cellules sont parallèles  .Le  faisceaux  de base est appelé  Myotome chaque  faisceaux  est  séparé de  ses voisins  par une couche de  tissus conjonctif le Myocommata ou Myocomme.

Il existe   4 muscles principaux   qui s ‘étendent  de  la tête à la queue.

2  muscles  dorsaux .

2 muscles  ventraux   .   

Ces  4 muscles  une fois  séparés  du corps  donnents   ce qui dans le commerce  est  appelé filets.

 

muscle poisson texte 1.jpg

Les  myotomes    sont  disposés  comme  les tuiles d’un   toit .

muscle poisson texte 2.jpg

La disposition spatiale d ‘un myotome  fait   que le    bord  externe est parallèle  à la   surface  cutanée  du poisson  mais  que la forme plate  se glisse    sous les myotomes adjacents  de façon que  lors des contractions des  cellules musculaires    - Il  se développe  un mouvement  ondulatoire caractéristique de la   nage du poisson  .

Au X40   on constate que les  fibres musculaires  vont   d’un myocommes  à    l’autre  et que ces fibres sont disposées    de manières parallèles.

muscle poisson texte 3.jpg

Détail de la   fixation de la  fibre musculaire    sur  le myocommes  qui est de structure  conjonctive.

(Hématoxyline Eosine)

muscle poisson texte 4.jpg

 

 

 

 

 

 

 



 Ce muscle   est  un  muscle  strié  comme le confirme  l’image  sous jacente

muscle poisson texte 5.jpg

 (La coloration  verte  est la conséquence  d’un  éclairage  DCI mal effectué !

 

Prenons 2autres  espèces marines

 

-La langoustine  (- ici cuite   - normalement elle est grise)  (la cuisson détériore un peu les tissus  .

-L’ araignée de mer.

 

La langoustine :

L étude des cellules musculaires   met en évidence  qu il  s’agit aussi de muscles striés .

D ‘aspect  général  l ‘organisation du muscle strié de la langoustine est identique celle des mammifères.

La cellule musculaire  très longue ( ou fibre  musculaire  )  s’organise en  faisceaux  primaires  et en faisceaux secondaires  Les cellules sont polyédriques avec des  noyaux en périphérie.

 

 

( Hematoxylline -  Fuschine Ponceau  )

muscle poisson texte 7.jpg

 

 

 

Ces  fibres musculaires sont aussi striées   - à une particularité prés – la  striation   semble hétérogène dans  la  fibre  ( comparez avec les  striations très  homogènes de la  fibre musculaire  de la truite  ) –rôle de la  cuisson ?   la langoustine ayant été achetée  cuite.

 

muscle poisson texte 8.jpg

L’ araîgnée de  mer

Hematoxyline -Eosine- Safran

 

 

 

 

 

 

 



muscle poisson texte 9.jpg

Le muscle de la patte de l’Araignée de  mer est de structure  identique   à ce qu e l’on a déjà  vu .–Les  cellules musculaires se regroupent  en faisceau  primaire  - .Les faisceaux  primaires   donnent  des   faisceaux secondaires  qui    vont  s’ unir  pour former  les différents Chefs  du muscle  (- ici muscles fléchisseur  et extenseur  du dernier segment de la patte) .

 

 

Hematoxyline -Eosine-Safran

muscle poisson texte 10.jpg

La cellule musculaire est , de même ,  identique  à celle des  autres  espèces étudiées:

- grande cellule  40µm de large .

- plurinucléés    - noyaux repoussés en périphérie .

- présence des striations  caractéristiques .

 

L’ ostracode

Pour  terminer  cette présentation  du muscle  strié  -  je reviens  à  l’ Ostracode  déjà étudié dans MikrOscOpia

Là encore la structure musculaire va  se  révéler striées  - ( Aspect  après   10  minutes  dans un   bain  d’Alun de fer. )

muscle poisson texte 11.jpg

La fibre musculaire en contraste de phase :

muscle poisson texte 12.jpg

 

Courte explication biologique :

 

La  striation  est créée par  la présence de   deux  protéines  l’actine  et la myosine .

 

L’actine est une protéine qui a été isolée la première fois en 1887 par Halliburton .

Ref  1

.C’est la plus abondante des protéines dans la plupart des cellules eucaryotes.

Il existe de nombreux gènes codant des protéines légèrement différentes  de l’actine ; cette protéine est un polypeptide de 375 acides aminés qui peut se polymériser en de longues chaînes  Ref 2

 

 

 

La molécule d’ actine  se  présente sous deux formes : la G –actine (forme globuleuse) et le F-actine forme filamenteuse .Le passage d’une forme à l’autre : se fait selon la  formule.

  G-actine-ATP -----------> F-actine-ADP+P

Elle entre en interaction avec un grand nombre d’autres protéines (bien plus que toute autre protéine) Ce qui en fait un acteur très important dans de nombreuses fonctions de la cellule : la fonction de mobilité,  celle de réparation de la forme,  celle de régulation de la transcription  etc.  Ref 3

 

L’ actine  humaine est identique à plus de 90% à celle de l’ actine d’une levure (Saccharomyces cerevisiae)

.La rencontre du couple adénine myosine, dans notre observation   nous renvoie donc à l’origine de la vie -. La nature  qui a réussi  à former ce couple va pouvoir prendre la maîtrise du mouvement.

 

Les  mouvements de la cellule dépendent de ce couple :

Par exemple  dans la division cellulaire .l ‘interaction myosine actine est en action, dans  le mouvement de raccourcissement et d’étranglement cellulaire qui va aboutir à la division de la cellule (la cellule mère donne  une  cellule fille).

 

 

Ce qui nécessite un jeu de contraction /  relaxation va souvent faire intervenir les fibres d’ actine et de myosine par exemple dans l’ émission de lamellipodes,le mouvement de va et vient du protoplasme, les mouvements ondulants qui autorisent l’ allongement de la cellule dans une direction donnée : ( exemple  des mouvements des cellules( macrophages ) ,des lymphocytes mais aussi les villosités intestinales  des amibes etc. ).

 

Le mouvement des chromosomes  dans la  cellule  paraît quant à lui faire intervenir un mécanisme tout différent impliquant des fibres microtubulaires.

Ref ´4

 

Le mécanisme intime du mouvement

Je reprends le schéma du site  de l’académie de Dijon  (un peu modifié).

muscle poisson texte 13.jpg

Le mécanisme  a été appréhendé  pour la première fois  dans la  théorie :"des filaments glissants" développée  par Huxley (1957)  Il y  transformation   d’une énergie chimique en  énergie  cinétique.

Le point clef est la capacité de la tête de la myosine à changer de forme .

 

 -1 – Après  un cycle de fonction les têtes de myosine(filament épais) sont passés de la position fixée à l' actine ( filament fin ) à la position de repos grâce à la perte d' une molécule d' ADP -A ce moment elle se charge d'une molécule d' ATP.

-2 Les têtes de myosine hydrolysent l’ATP (grâce a l’enzyme qui y est contenue) et changent leur orientation .

La molécule d’ATP ayant libéré son énergie se retrouve sous forme d'une molécule d' ADP + Phosphate

-3- Les têtes de myosine activées forment des ponts d'union avec ' Actine.

-4 Les têtes de myosine fixées à l' actine pivotent faisant glisser le filament  d' actine vers le centre du sarcomère. sous l’effet du relargage de l’ion Phosphate.

 

Le déclenchement de la    réaction dépend de la concentration en ion Calcium du milieu (il existe d' ailleurs autour des cellules musculaires tout un système de canalicules dont le rôle est d’apporter le calcium et d’assurer une concentration constante dans le milieu ; C'est le rôle du réticulum sarcoplasmique et des canaux de libération du calcium).

 

Ce cycle se reproduit à grande vitesse de plusieurs fois par seconde .

Chaque molécule de myosine est en contact avec Six molécules d' Actine. Comme le nombre de tête est très important elles se sont pas toute au même moment dans la même situation _Le mouvement est homogène.

De plus il ne faut pas oublier que le filament de myosine glisse sur deux filament d actine distant l'un de l’autre (voir  les schémas animés ci dessous) Le processus décrit ci dessus se fait dans un sens sur un côté de la fibre de myosine et dans l’autre sens sur l autre côté .

Le résultat sera le rapprochement de deux filaments d’actine –donc la disparition de la bande H et par conséquent le raccourcissent du sarcomère .

Sur ces deux sites il y a une animation très explicative:

 

http://prevost.pascal.free.fr/theorie/muscle/contraction.htm  +++

http://www.sci.sdsu.edu/movies/actin_myosin_gif.html   ++++++

 

 

 

 

References

1 http://www.worthington-biochem.com/act/default.html

2 http://www.uvp5.univparis5.fr/WIKINU/docvideos/Grenoble_1011/durmort_claire/durmort_claire_p01/durmort_claire_p01.pdf     +++

 

3 Rev Biophys. 2011;40:169-86. doi: 10.1146/annurev-biophys-042910-155359

 

 4 http://coproweb.free.fr/pagphy/physioan/ch7s1.htm

 

 

 

                                 Dominique

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 leopold76

leopold76

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 100 messages

Posté 03 mai 2014 - 08:20

Salut,

Genial comme d'habitude, je rêverais d'avoir un lame tel que celle-ci !

On peut aussi observer cela sur un microscope polarisant en regardant par exemple une puce qui n'a pas été éclaircie a la potasse mais juste trempée dans de l'acide lactique.

Cordialement

Léopold


  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 351 messages

Posté 04 mai 2014 - 07:04

Bonjour,

 

excellente étude !... Je n'aurais pas pensé à travailler sur des cellules cuites ...

 

Me trompè je ou l'image de l'araignée de mer ressemble... à un Bulot !?

 

 

amitiés,

JMC


  • 0

#4 Vardar

Vardar

    Ciliate lover

  • Membre Modérateur
  • 815 messages

Posté 04 mai 2014 - 02:08

j'adore les leçons de choses de Dominique

patient travail d'investigation

On revit un peu les études naturalistes dans le temps

Merci !

 

Phil


  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 455 messages

Posté 04 mai 2014 - 05:54

Bonsoir

 

         Et  merci tous les  3

 

          Jean  - marie  - je suis  confus de cet erreur  - dont  voici la petite  histoire :

          Comme  sur  le site  il était  pas mal  question  du  Bulot – je me suis dit que  cela  serait un bon élément du sujet et j’ ai préparé mon introduction avec  cette  photo (que  j’ ai  supprimée  tout à l’heure ) .

 Il faut une semaine  de préparation  pour  la réalisation   du processus entre le  prélèvement  du spécimen  et l ‘obtention de la lame finale  -  La lecture  m’a  alors mis  en présence d’une structure  musculaire non  striée  - mais  de type lisse (   -je vous proposerai le sujet – muscle lisse  plus tard  ).

-Par contre  j’ ai gardé  la  photo dans la   liste   des photos à mettre en page  .

-J’ai refait des coupes avec  une  patte d’ araignée de mer  -  qui  s’est révélée  conforme au sujet  - Mais  ce qui m’ étonne  c’est  mon anosognosie  (  non  conscience du trouble )  en relisant  le texte  lors de son transfert sur le site .

 

Amicalement

                                       Dominique


  • 0

#6 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Purgatorius

  • Membre Modérateur
  • 785 messages

Posté 06 mai 2014 - 07:18

Bonjour Dominique,

Au travers de ce sujet très intéressant on prend conscience de l' unicité des processus biologiques. J' ignorais que l' actine était présente chez la levure et avait un rôle important dans les cellules en général.
Cordialement,
jl
  • 0

#7 vasselle

vasselle

    Invertébré

  • Visiteur *
  • PipPipPip
  • 332 messages

Posté 08 mai 2014 - 02:01

Bonjour

Très bon sujet

Cordialement seb


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!