Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Bleu de Méthylène


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 181 messages

Posté 16 août 2014 - 08:07

Bonjour,

 

Je ne ferais pas un descriptif du Bleu de Méthylène (3,7-bis-(dimethylamino)phenazathionium)  (BM) 

Simplement pour signaler des appellations abusives.

 

Le nom chimique est un peu compliqué pour les non chimistes, c'est à dire la quasi totalité des microscopistes du forum, alors pour faire moins pédant, on peut utiliser BM qui ne prête pas trop à confusion, mais pas : "coloration méthylène" qui ne veut rien dire.

 

Si on dit Bleu de Méthylène c'est qu'il existe d'autres couleurs dites de Méthylène (sans parler de Méthyle ce qui n'est pas la même chose)

 

donc, il existe à ma connaissance  le :

 

  • Bleu de Méthylène
  • Azuré de Méthylène
  • Bleu de Méthylène Extra appelé aussi Bleu de Toluidine
  • Bleu de Méthylène CP ou TGO  ou Bleu de Thionine
  • Bleu de Méthylène NNX = Néo-bleu de Méthylène
  • Violet de Méthylène
  • Vert de Méthylène
  • Et il doit y en avoir d'autres probablement...

Qui ont tous des couleurs différentes et des usages différents.

 

Tournesol qui a viré au bleu...

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Paul MARIA-CAGLIARI

Paul MARIA-CAGLIARI

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 25 messages

Posté 16 août 2014 - 11:32

Bonjour à tous,

 

Merci Tryphon pour ces précisions.

J'utilise souvent le Bleu de Méthylène colorant basique. Dilué pour des colorations vitales.

Bonne coloration des noyaux.

Je découvre l'existance du Violet et du Vert de Méthylène !  Aussi basique ?

Amicalement.

Paul


  • 0

#3 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 288 messages

Posté 17 août 2014 - 10:02

Pour moi qui suis un bleu ... Dans la microscopie

Et qui découvre donc tout cela

C'est difficile de s'y retrouver

Le bleu de méthylène que j'utilise vient d'Allemagne
Il est écrit dessus Methylenblauloesung nach loeffler et c'est un dosage de méthylène dans de l'alcool

Quel intérêt de l'avoir dans de l'alcool pur?
La conservation ?

Pierre
  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 181 messages

Posté 18 août 2014 - 07:25

Bonjour Pierre,

 

Tu n'utilises pas du simple Bleu de Méthylène dans l'eau, mais une formule étudiée pour la Bactériologie.

Il s'agit du BM selon  Löffler .

 Löffler était un bactériologiste allemenand qui a découvert le microbe responsable de la Diphtérie: le bacille de Löffler.

 

C'est donc une solution alcoolique de BM avec 1%  d'hydroxyde de potassium .

Ne t'étonne pas qu'il y ait des réactions imprévisibles avec les tissus végétaux.

En microscopie, il vaut mieux avoir ses propres colorants en poudre que l'on mélange ensuite selon l'usage envisagé.

Ici, il vaudrait mieux le mélanger à l'eau.

 

Tournesol bleu.


  • 0

#5 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 288 messages

Posté 18 août 2014 - 07:49

Merci Tryphon

Et le bleu de toluidine, que j'ai en poudre, il se mélange aussi à l'eau?
Même usage que le bleu de méthylène ?

Le problème c'est que je n'ai pas de balance pour doser

Dans le TP des mitoses, c'était une overdose de coloration, j'avais dilué dans alcool 90

Pierre
  • 0

#6 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 181 messages

Posté 18 août 2014 - 08:30

Bonjour Pierre,

 

Excuses-moi, je n'ai pas la science infuse: il faudrait voir les ouvrages de base pour le bleu de Toluidine.

http://users.skynet....DeToluidine.pdf

 

Sa particularité est qu'il est métachromatique c'est à dire que pour certains éléments il pourra donner du bleu, du violet ou même du rouge.

Il me semble que l'on l'utilise pour la coloration des spores bactériennes (à vérifier).

 

Pour le dosage, on peut toujours s'arranger.

 

D'abord, il existe de petites balances de poche très sensibles et pas chères : indispensable.

Ensuite, pour nous, nous ne fabriquons pas des médicaments, nous sommes des microscopistes amateurs, alors, on n'est pas au pico-gramme près !!!

Ensuite, un peu de bon sens.

Si on met une "pincée" de colorant dans un litre d'eau, on verra bien la couleur que çà prend, à mon avis, ce n'est pas assez !

On fait des tests et si le sujet n'est pas assez cotloé ou trop, on rectifie le tir :

soit on rajoute de la poudre dans la bouteille, soit on rajoute de l'eau...

ensuite, si on a un flacon de 5 grammes de poudre et qu'il en faille 2.5, ce n'est pas compliqué non plus...

 

Attention : pour la pincée, il ne faut pas faire avec les doigts, çà tache et pour longtemps !!!

Utiliser une micro-spatule , une pointe de couteau, ou n'importe quoi.

Ensuite, ne travaillez pas dans les courants d'air ou avec précipitation çà tache !

Et ne respirez-pas non plus la poudre ...

 

Tournesol bleu.


  • 0

#7 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 594 messages

Posté 18 août 2014 - 10:11

Tout à fait d'accord avec Tryphon. Les colorants en poudre sont terriblement actifs. Il en faut vraiment très peu pour un petit flacon de liquide.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!