Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Microtome Reichert


  • Veuillez vous connecter pour répondre
42 réponses à ce sujet

#1 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 16 septembre 2014 - 06:57

Bonjour,

 

 

j'ai acheter au mois d'aout un microtome Reichert mais il n'y avait pas la notice de maintenant et d'utilisation.

 

Quelqu'un aurait il ces documents?

 

merci

 

IMG_0647.JPG

IMG_0644.JPG

IMG_0645.JPG


  • 0

#2 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 16 septembre 2014 - 07:42

Bonjour,

Inintéressant !

 

Il faudrait connaitre le modèle.

Maintenant, c'est un microtome pour histologie, c'est à dire pour faire des coupes à la paraffine. (Voir ici : http://www.microscop...RT/pratique.htm )

Et il manque le couteau.

 

Bien cordialement.

 


  • 0

#3 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 16 septembre 2014 - 10:10

j'ai bien le couteau pas de problème. Comment puis- je récupérer les informations du model. La seul plaque que j'ai photographier n'indique pas le model.


  • 0

#4 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-admin
  • 3 159 messages

Posté 16 septembre 2014 - 11:04

bonjour,

 

Reichert a été repris par LEICA microsystemes je crois;  il faudrait voir chez eux mais il parait dater des années 50/60, pas sûr qu'ils aient encore la doc ..

 

Amitiés,

JMC


  • 0

#5 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 16 septembre 2014 - 12:04

j'ai bien le couteau pas de problème. Comment puis- je récupérer les informations du model. La seul plaque que j'ai photographier n'indique pas le model.

A la limite, on se moque du modèle !

Tous les microtomes de Minot fonctionnent de la même manière.

Il faut fixer le bloc de paraffine sur la partie mobile, tourner la manivelle dans le bon sens et faire descendre la tête avec le bloc sur le couteau.

C'est tout !

Ensuite s'il y a un réglage de l'avance (c'est l'avancée de la tête à chaque tour de manivelle ) on peut régler l'épaisseur de la coupe.

Rien de plus simple.

Tous les manuels de base d'histologie parlent du microtome et de son réglage.

 

Cordialement.


  • 0

#6 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-admin
  • 3 159 messages

Posté 16 septembre 2014 - 02:28

Re,

 

un intéressant article ici :

 

http://www.microscop...7/yl-para2.html

sur un modèle un peu semblable;

 

Le tien est plus sophistiqué car il a un tambour pour enrouler automatiquement le ruban des coupes.

 

PS : il est en vente chez Brunel  UK à 620 euros ...

 

amitiés,

JMC


  • 0

#7 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 16 septembre 2014 - 05:03

Effectivement il est semblable mais je ne l'ai pas payer aussi cher (250euros).

J'ai mis quelques objets à déshydrater. Si j'ai le temps je ferrai des coupes

 

merci à tous



Tryphon,

Tous les microtomes de Minot fonctionnent de la même manière.

Il faut fixer le bloc de paraffine sur la partie mobile, tourner la manivelle dans le bon sens et faire descendre la tête avec le bloc sur le couteau.

C'est tout !

Ensuite s'il y a un réglage de l'avance (c'est l'avancée de la tête à chaque tour de manivelle ) on peut régler l'épaisseur de la coupe.

Rien de plus simple.

 

Je connais le principe de base, mais par exemple comment règle t on l'angle de coupe. Doit on huiler la lame...

 

Tous les manuels de base d'histologie parlent du microtome et de son réglage.

 

Un exemple serait le bien venu.

 

merci


  • 0

#8 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-admin
  • 3 159 messages

Posté 16 septembre 2014 - 05:20

re,

 

pour l'angle de coupe voir l'article que j'ai mis en lien (en Anglais). Je pense qu'il y a aussi un réglage de l'angle de rotation du tambour à chaque coupe (sur la gauche de celui ci), mais pas utile immédiatement ... Le bouton noir à droite sous le porte couteau doit être pour l'approche rapide de l'échantillon...

 

amitiés,

JMC


  • 0

#9 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 16 septembre 2014 - 09:44

Bonsoir  Scrophulaire

 

J’utilise un microtome de Minot depuis quelques   mois –

 Les problèmes rencontrés sont  très nombreux avant d’avoir une belle coupe

 Si tu n’as pas l’habitude  du  matériel  je  veux   bien   t aider    à  régler  les  problèmes  au fur et à mesure que   tu vas les rencontrer

 

Le premier est la paraffine

Le Paraplaste  donne  les meilleurs  résultats

Ensuite  une  fois  les   déshydratations  de la pièce  réalisées  il est conseillé de terminer   dans le Butanol   ou l’alcool isopropylique

Et faire ensuite  4  bains  de 24 heurs (bain à 56 °)

1-  Butanol   ¾  paraffine  ¼

2   Butanol  ½ paraffine ½

3   Butanol  ¼ paraffine3/4

4   Paraffine

                          De cette manière la  pièce est correctement    imprégnée   et se coupe très  correctement  Sinon les coupes  se déchirent  et  le résultat est décevant.

 

Dominique

 

 

d


  • 0

#10 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 17 septembre 2014 - 06:56

J'ai noté le protocole.

Ce que je trouve surprenant, c'est que tous les protocoles que j'ai pu lire seul le solvant différent (éthanol, acetone, butanol...). Après la déshydratation, il y a toujours un mélange alcool paraffine et jamais un passage dans une huile (exemple huile de paraffine) nettement moins inflammable.

 

Doc, avez déjà essayé??

 

Amicalement


  • 0

#11 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 17 septembre 2014 - 07:17

Bonjour,

 

Si je peux me permettre?

Un solvant sert à dissoudre (même racine).

On cherche à faire pénétrer une substance dans une structure déshydratée.

Il n'y a donc plus d'eau à l’intérieur de la structure pour s'opposer à la pénétration de cette substance.

Mais cette substance est top "épaisse" pour y pénétrer.

On la dissout donc dans un solvant.

La substance s'appelle dans ce cas un soluté.

On emploie des concentrations de plus en plus fortes de soluté pour arriver au résultat final.

Si tu remplace une substance "lourde" c'est à dire un soluté (la paraffine) par un autre soluté, ( l'huile de paraffine), cela ne change rien au problème,il faudra dissoudre l'huile de paraffine dans un solvant, et au final on aura une inclusion dans l'huile de paraffine.

D'un autre côté, l'huile de paraffine ne peut pas servir de solvant pour la paraffine.

Le mélange, s'il existe (???) ne sera pas assez fluide pour pénétrer les structures et il faudra le diluer avec un solvant....

 

Je ne pense pas que ce soit possible.

 

Tryphon qui tourne en rond.

 


  • 0

#12 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 17 septembre 2014 - 11:55

bonjour Tryphon

 

Tu as probablement raison.

Dans mon raisonnement, l' huile de paraffine a une densité proche de la paraffine liquide  ce qui aurait pu facilité la diffusion.

Mais les lois de diffusion sont très complexe.

 

amicalement


  • 0

#13 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 17 septembre 2014 - 01:53

Bonjour

L’huile de paraffine ne répond pas au problème .

But : Faire un bloc homogène paraffine / échantillon qui deviendra aussi dur que possible afin d ‘ obtenir un coupe correcte . ( l'huile ne durcit )pas ) .

Le dureté est augmentée en placant le bloc terminé au réfrigérateur juste avant la coupe .

Il est nécessaire pour l’opération d’avoir une étuve thermostatée ou un Bain- marie thermo statée (- c’est ce denier appareil que j’utilise )


Dominique


 


Modifié par doc27330, 18 septembre 2014 - 10:36 .

  • 0

#14 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 18 septembre 2014 - 12:35

merci doc pour les conseils.

 

Comment règle tu la lame (quel est l'angle)?.

 

cordialement,


  • 0

#15 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 18 septembre 2014 - 10:35

 Bonsoir  Scrophulaire

 

L’angle   formé entre le plan de la  lame  et le plan du  bloc est entre  20° et 30  °

Donc devant  toi  tu as un angle  autour de 160  qui te regarde.

Pour se faire  tu mets la lame  en place   et  tu bascules plus ou moins  les deux  visses  en avant  ou en arrière. puis  tu les  serres .

Surtout  ton couteau  doit  être  trés correctement préparé .

Tu dois  avoir des graduations   d’angle  (du moins  sur le mien il y en a)   quelque  part sur le côté.

 

Dominique


  • 0

#16 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 19 septembre 2014 - 11:34

Bonjour,

 

Ok pour l'angle.

 

La déshydratation est terminé. Je vais commencer l'inclusion mais il me manque des récipients pour faire fondre la paraffine.

 

à suivre


  • 0

#17 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 19 septembre 2014 - 12:08

Bonjour Scrophulaire

 

L’idéal  est les petits  pots  pour la  nourriture  des  bébés .

Prendre les  plus petits  et ceux qui  vissent .

Leur  fermeture est très correcte  -

Tu mets  le mélange  paraffine non  fondue   + Alcool Isopropylique   + échantillon .

Tout   fond ensemble  .

 

Dominique

 


Modifié par doc27330, 23 septembre 2014 - 07:20 .

  • 0

#18 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 19 septembre 2014 - 01:02

Bonjour,

 

Ça tombe bien, comme m'a petite fille à 15 mois, j'ai des petits pots.

Pour le bain marie je vais prendre une casserole avec un thermomètre en faisant attention de ne pas faire bouillir la préparation.

 

cordialement,


  • 0

#19 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 19 septembre 2014 - 01:32

J’ai peur  que tu aies du  mal  à tenir   4 fois  24 heures   à 56  ( au plus 60  )-  tout  est dans la  finesse   et la rigueur de la  préparation  -++  l’ approximation    est nuisible.

 

            Au delà  de ces limites  tu vas détériorer l’échantillon .

 

Si  tu n’  as  pas de   bain -marie   regarde si le chauffe biberon n’est pas thermo staté (ce qui serait bien préférable à la casserole).

 

 Si tu n'as pas le matériel  retarde  un  peu l'expérience :  faits  en  l’acquisition ++

 L échantillon peut rester  très longtemps dans l’alcool, cela  ne le dégrade pas .


Modifié par doc27330, 19 septembre 2014 - 04:32 .

  • 0

#20 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 20 septembre 2014 - 12:47

Bonjour

Nous n'avons pas de chauffe biberons. J'ai regardé des bain-marie de laboratoire mais il sont trop chère.
J'ai pensé à un chauffe cire dont le prix et correcte.

http://www.ebay.fr/i...=item3cc024ba1d

J'attends votre avis

Amicalement
  • 0

#21 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 20 septembre 2014 - 01:01

Bonjour,

 

J'ai regardé des bain-marie de laboratoire mais il sont trop chère.

 

Un matériel de "laboratoire "ou " médical" est un matériel grand public avec des marges multipliées par dix !

 

Un bain marie, c'est une casserole  + un thermostat  et il n'a pas besoin d'être peint en blanc , avec une croix rouge dessus pour fonctionner.

 

Il y a mille manières de faire un bain-marie, ou une étuve "de laboratoire" et pour ton usage, un CHAUFFE CIRE convient parfaitement.


  • 0

#22 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 20 septembre 2014 - 01:31

Bonjour

 Bonne idée le chauffe cire, les graduations visibles sur la photo ( 20 à 100) correspondent elles à la température, autrement dit la température de fusion de la parafine et de la cire à épilation sont elles voisines ?

... autre solution: les plaques électriques de cuisson  à un feux se trouvent pour 20 ou 30 euros, mais le thermostat est il suffisamment fiable et précis ?

 Cordialement.


  • 0

#23 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 20 septembre 2014 - 06:16

Lorsque l'on agrandit l'image, du site de vente on voit les degrés. Mais pour m'assurer je vois les appeler.
Je ne connais pas la température de fusion de la cire, mais le game de température du thermostat correspond à la fonte de la paraffine (55c)
  • 0

#24 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 20 septembre 2014 - 08:27

... je viens de chercher sur internet, effectivement les chauffes cire vont de 20° à 100° environ, ça doit marcher, à condition qu'ils tiennent la distance...


  • 0

#25 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 21 septembre 2014 - 09:45

Bonsoir Scrophulaire

 

 

Ton achat est  probablement   un  bon achat.

Mais il y  a   2  points :

Comme le signale  Cosinus   il  faut espérer  qu il  supporte   une  chauffe    de  4  jours .

Il faut aussi que  l’ ouverture supérieure   soit     assez  large  et que la  quantité d’ eau   soit  assez  élevée  car à 60 °  l évaporation est notable .

 

La précaution  que  je prends   avec le mien , est de couvrir  avec une  feuille  de plastique +  polystyrène et de l’ entourer  de laine  de verre  de façon à ce qu il se mette en chauffe  le moins souvent    possible –

 De ce fait   il se met en route  rarement  et la perte  d’ eau est  très modeste  - supportant  sans  problème  une  nuit  sans surveillance .

 

Amicalement 

                                    Dominique

 

 

d


Modifié par doc27330, 21 septembre 2014 - 09:54 .

  • 0

#26 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 22 septembre 2014 - 08:19

Bonjour,

 

Je ne suis pas certain que le chauffe cire soit un bain marie.

Autrement dit, je ne suis pas sûr qu'il faille y mettre de l'eau dedans.

Je vois cela comme un récipient dans lequel on met de la cire,.

 

A+


  • 0

#27 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 25 septembre 2014 - 12:16

Bonjour,

 

J'étais en déplacement, je n'ai pas pu répondre plus tôt.

J'ai appelé la société:

-Les chauffes cires ont une température bloqué à 47-48c° donc ne convient pas à la paraffine.

-Les chauffes cire Cuve ont une température jusqu'à 100c° (conviendrai pour la paraffine) mais ils ont d'autre inconvénient

Pas de couvercle pour l'évaporation d'eau

ne sont pas trop adapté pour un fonctionnement 24/24 (pour l’occasionnel)

 

Je vais regarder si il existe d'autre produit avant d'investir.

 

cordialement,


  • 0

#28 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 25 septembre 2014 - 12:32

Bonjour,

 

J'ai regardé les vidéos des chauffe cire, et ce qui ressort, c'est que la cire est tiède !

Je ne vois pas des fabricants proposer des produits qui délivreraient une cire à 70°

 

Regarde au niveau des friteuses, on ne sait jamais !

 

Cordialement.


  • 0

#29 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 680 messages

Posté 25 septembre 2014 - 03:12

Bonjour,

Tu peux peut-être t' orienter vers un bain marie à sec de labo de ce type (en coulant la paraffine dans les trous des blocs alu):

http://www.ebay.fr/i...=item565a7e5e70

En plus le prix est négociable,
Cordialement,
JL
  • 0

#30 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 26 septembre 2014 - 12:37

Bonjour

 

    Non :  A  ce niveau de prix  tu as  celui de  la maison des enseignants de Provence    qui   est d'une   grande résistance et  bien adapté

    Le fait qu il ne soit pas  fermé  n'est pas  gênant  puisque  tu  peux mettre un couvercle isolant .

    http://www.la-mep.co...636fbf23d1614ba

 

Amicalement

               Dominique


  • 0

#31 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 214 messages

Posté 26 septembre 2014 - 12:47

Si je ne me trompe, on peut aussi regarder du côté des yaourtières, qui laissent une température constante de cet ordre pendant des heures en vase clos.

on en utilise une pour faire nos yaourts artisanaux, c'est dépassé mais c'est bon ...

 

Pierre


  • 0

#32 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 26 septembre 2014 - 12:59

Non, pas du tout !

Les yaourtières c'est une quarantaine de ° max .


  • 0

#33 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 22 octobre 2014 - 12:00

Bonjour,

 

Pour donner suite, j'ai acheté un chauffe cire :http://www.ebay.fr/i...=item25838d580f

 

Il fonctionne très bien malgré qu'il n'est pas facile de régler la température. Je n'est pas bruler mes échantillons.

IMG_0739.JPG

 

Pour les récipients, j'ai pris des biberons en plastique.

 

Coulage dans les moules

IMG_0741.JPG

 

 

Passage au microtome avec plusieurs essais d'orientation de lame.

IMG_0742.JPG

 

De nombreux problèmes pour avoir une coupe correcte. D'une part, impossible d'avoir un ruban de coupe avec les moules ronds (à proscrire) et d'autre part impossible d'avoir une coupe de l’échantillon (voir photo). Je pense que  les échantillons n'ont pas suffisamment séjourné dans la paraffine (seulement 12H pour les trois bains).

 

De l'aide serait la bien venu.

 

amicalement,

 


  • 0

#34 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 22 octobre 2014 - 02:56

Bonjour,

Questions :
Quelle est la nature d'échantillon?
Quel est ton protocole?
As-tu fait une déshydratation et une substitution avant le bain de paraffine? (Quels produits)
Pour la durée de l'inclusion, elle varie en fonction de la taille de la pièce. Disons de 6 à 24 heures.

 

Mais il ne faut pas croire, qu'un protocole d'inclusion à la paraffine est une recette de cuisine, il faut beaucoup d'expérience pour réaliser de très bonnes coupes.

Il y a différentes "formules" de paraffine et normalement l'imprégnation se fait en trois bains et ceci indépendamment de la mise en blocs.

A+


  • 0

#35 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 22 octobre 2014 - 08:43

Bonjour  Scrophulaire

 

Lorsque  tu coupes  l’échantillon  tu obtiens   bien ton    ruban de paraffine .

Il  est    bien taillé avec  le bords supérieur et et le bord  inférieur  parallèles  mais  tu dois avoir un trou  au niveau  de l’échantillon. (Quelque soit la forme de ton  bloc  il faut souvent  le retailler  et le dégrossir avant)

 

Reprenons les étapes

- Ta  déshydratation  finale   s’est elle fait dans le butanol ?ou  l’isopropanol ?

 

-Ton échantillon  est il  correctement imprégné ?   12 heures   ce  n’est pas  assez      3  à 4 jours  c’est mieux

 

- Ton  bloc  est  il  assez froid  ? : laisse le au réfrigérateur    (au milieu)   quelques  heures

 

-Ta lame  est elle  bien affûtée ?

 

-Donnes  tu  un  discret mouvement d’accélération   au milieu de la coupe ?

 -  (les joueurs de  vielle à roue , instrument   de musique  normande  ,connaissent  bien  ce  type de mouvement)

 

A bientôt

                                    Dominique

 

 

d


  • 0

#36 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 23 octobre 2014 - 08:55

 Suite

 

 Le bloc même  bien préparé  ne se coupe pas  toujours    très bien .

 Toujours  correcte  à  hauteur de la paraffine ,  la coupe de l’ échantillon  laisse  plus que  souvent à  désirer ( cela  dépend souvent du   type de tissus) .

 Mais   sur un  échantillon de  1 cm  on peut réaliser   1000 coupes de 10µm    ,  il  est  impossible de toutes les  rater ;   Il  y en a  toujours   de bonnes sur le  lot .

 

  En apparence  la coupe  de l’ échantillon  semble ratée  ,en fait  elle est plissée –, ce que  l’ examen des coupes à  la  bino   ( à faire avant la sélection  de la bonne coupe à colorer )  permet  de mettre  en évidence .

 

  Cette coupe  va se déplisser  tranquillement lors  du  bain  d’eau   albuminée tiède .

 

  Donc tu fais  des lots de 10 coupes  (ou même  moins)    que tu transfères sur  bandes de papier .

  Faire ensuite   l’ examen sous  bino  et  faire la sélection   de la coupe  acceptable  ( en la séparant  délicatement   des  autres)  .Elle  est alors  transférée sur  le   bain 

  Si rien de bon  on recommence  ...

                          Cet exercice  est  idéal pour le développement  de la patience ,  indispensable dans  ce type de pratique .   :) 

 

                                                                            Dominique

 

 

d


  • 0

#37 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 23 octobre 2014 - 09:17

Bonjour,

A mon avis le prélèvement ne se coupe pas parce qu'il est trop mou.

Causes possibles :

  • Mauvaise FIXATION (De 2 h à plus de 24 heures selon la taille des pièces)
  • Mauvaise DESHYDRATATION-SUBSTITUTION
  • Mauvaise IMPREGNATION.

Quels sont les réactifs utilisés?

 

Attention, l'inclusion à la paraffine n'est pas un enrobage !

Cordialement.


  • 0

#38 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 23 octobre 2014 - 12:17

Bonjour,

 

Beaucoup de question!!.

Lors des coupes, la paraffine se tranche bien avant et après l’échantillon. Seul l'échantillon se coupe mal est forme un trou dans la paraffine.

 

Protocole:

 

Les échantillons: 3 morceaux de cactus (1x1x0.5 cm) Tête de belle-mère

                           1 morceaux Foie de poulet (0.5x0.3x0.3 cm)

                            1 chenille (2x0.5x0.5 cm)

 

Fixation au bouin 12h pour la chair animal et 12h dans le Gala pour le végétal

2 lave 2h dans l'alcool 70°

Déshydratation 24h alcool 70°

Déshydratation 24h alcool 90°

Déshydratation 24h isopropanol 99.95%

Déshydratation 24h isopropanol 99.95% + Carbure de calcium

1er bain 4h dans la paraffine

2ieme bain 4h dans la paraffine

3 ieme bain 4h dans la paraffine

Coulage dans les moules.

 

En apparence  la coupe  de l’ échantillon  semble ratée  ,en fait  elle est plissée

 

Pour le végétal et la chenille, je pense que la paraffine a enrobé l'objet (parait mou) mais l'a pas imprégné suffisamment.

 

 

 

 

Pour le foie, je pense que l'imprégnation est correcte mais je n'est pas regardé l'état de la coupe au microscope.

 

 

Ton  bloc  est  il  assez froid  ? : laisse le au réfrigérateur    (au milieu)   quelques  heures .

Donnes  tu  un  discret mouvement d’accélération   au milieu de la coupe ?

 

 

J'ai pris note je le ferai la prochaine fois.

 

Amicalement,


  • 0

#39 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 23 octobre 2014 - 12:57

Bonjour Scrophulaire,

 

A priori tu ne suis pas le mode d'emploi de DOC:

Ensuite  une  fois  les   déshydratations  de la pièce  réalisées  il est conseillé de terminer   dans le Butanol   ou l’alcool isopropylique

Et faire ensuite  4  bains  de 24 heurs (bain à 56 °)

1-  Butanol   ¾  paraffine  ¼

2   Butanol  ½ paraffine ½

3   Butanol  ¼ paraffine3/4

4   Paraffine

 

 

Après, je n'y comprends rien en coupe, quand j'apprends je respecte scrupuleusement les mode d'emplois que l'on a la gentillesse de me donner.

Il faut toujours commencer par le plus simple pour avoir un résultat autrement on se décourage rapidement.

Cordialement

Claude


  • 0

#40 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 950 messages

Posté 23 octobre 2014 - 03:11

Bonjour,

 

Il me semble que la déshydratation n'est pas assez progressive : 60, 80, 95 et 100 °

Pour la substitution (appelée aussi éclaircissement) , j'ai de sérieux doutes au sujet de l' iso-propanol !

Je ne connais pas l'emploi de ce produit comme produit de substitution .

A priori, c'est un alcool et donc non miscible avec la paraffine. (Les paraffines se dissolvent dans des solvants non polaires) *

Remarque

La substitution constitue à remplacer l'alcool qui a servi à déshydrater le prélèvement par un liquide solvant de la paraffine, car la paraffine de se dissout pas dans l'alcool ni dans l'eau.

Donc dans un premier temps on remplace l'eau des tissus par de l'alcool, de manière progressive, et dans un deuxième temps on remplace l'alcool par un solvant de la paraffine là aussi de manière progressive..

On utilise le plus souvent du toluène

 

Donc si le prélèvement à couper, n'a pas totalement été  imprégné d'un solvant de la paraffine, la paraffine n'y pénétreras jamais et il restera trop mou.

Si toutefois l'alcool isopropylique est bien un solvant de la paraffine (je ne le connais pas!) le diagnostic reste le même, il n'y a pas eu de pénétration de la paraffine dans les tissus.

C'est ainsi que je vois ton problème.

Cordialement.

 

 

* alors, l'isopropanol est-il polaire ou non polaire, telle est la question ? Bien entendu je n'ai pas la réponse, je ne suis pas chimiste.


  • 0

#41 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 23 octobre 2014 - 03:31

L'alcool isopropylique est moins polaire que l'eau (valeur de 3.9 contre 10 pour l'eau)

mais dissout certaines huiles et certaines graisses

Il n'est pas l'idéal pour la paraffine qui aime mieux se baigner dans le diméthylbenzène (xylène) ou métylbenzène (toluène) tous les deux toxiques et dangereux à manipuler

mais leur caractère polaire est moins prononcé que dans le cas de l'isopropanol

 

Le solvant idéal pour la paraffine est le solvant finement étudié pour l'éluer (ou les éluer car il existe beaucoup de variétés de paraffine selon leur pureté ou fabrication)

soit par exemple le P4 paraffinic solvent

ou par les produits vendus pas les marchands de détail pour microscopistes 


Modifié par solito de solis, 23 octobre 2014 - 03:35 .

  • 0

#42 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 351 messages

Posté 23 octobre 2014 - 05:32

Bonjour Solito de solis et tryphon

 

Le processus selon  moi est le suivant :

 

 1 -- L’alcool  déplace  l’eau .

 2 -- La paraffine déplace  l’alcool  (- rôle de la  température qui liquéfie  la paraffine et volatilise  l’alcool).

 3 -- Ensuite la paraffine se cristallise   en baissant la température  du  milieu  .

 

Mai  s ‘ il reste un solvant de la paraffine  la cristallisation ne se fera plus  et le tissu  sera mou  . ( Si  on utilise  le Xyléne   -la paraffine  ne cristallisera plus   )

 

Probléme    :le processus de substitution  étant   lent  il  faut  du temps .


  • 0

#43 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 23 octobre 2014 - 08:09

Bonsoir,
Dans le manuel de microscopie de Locquin et Langeron édition Masson de 1978 ils disent ´alcool butylique tertiaire et alcool isopropylique permet le passage direct à la paraffine.´ a priori nous avons pas besoin d'un passage dans le xylène ou toluène. Il est précisé ´que les pièces doivent y séjourner jusqu'à élimination du souvent, cela peut durée de 24h à 3 jour.´
Je pense que je n'ai pas séjourné les pièces suffisamment longtemps. Trop impatient de voir le résultat !

Cordialement
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!