Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -
EXPOSÉ

Chanvre textile 3

EXPOSÉ

  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 377 messages

Posté 09 octobre 2014 - 08:45

                                                              Chanvre textile  3 : la récolte

 

 

 L’automne  est arrivée  nous arrivons à la fin de cette  présentation sur  le chanvre textile .

1-La levée : refhttp://forum.mikrosc...ile/?hl=chanvre

 2-La croissance : ref http://forum.mikrosc...e-2/?hl=chanvre

 3-La récolte :  :

 

 

La croissance  des   fibres  s ‘est  terminée    fin  août – début septembre – ( les plantes  dioïques  ont une  maturation  plus tardive  . Autrefois ,  lors des     cultures   de plantes  monoïques ,  les pieds mâles  étaient   arrachés  en  juillet   et  donnaient une  fibre de   bonne  qualité  et les pieds   femelles  en  août  après  récolte  des  graines  .

Le suivi régulier (article 2) du développement des  fibres   a  mis en évidence     l’obturation du  lumen   dès  fin Août  . Biologiquement  cela signifie que les dépôts stratifiés de cellulose  dans la  cellule  ont comblé  la  totalité  de l’ espace  intra-cellulaire.

 

 

 

 

 

Dernière   image  le  17   septembre  en lumière polarisée .

chanvre fin texte 1.jpg

 

 

Le cultivateur a décidé  de  réaliser  la coupe  de son  champ vers le 13 septembre , suivie de la mise  en  andains,  afin de  permettre  le rouissage  sur champ

chanvre fin texte 2 .jpg

 

Autrefois   le rouissage  était  fait   dans    les   routoirs   (   grandes  piscines  pleine  d’ eau où le  chanvre séjournait   10 / 20  jours environ  à 20 ° ) .

Le but de cette opération  est  de donner   la  capacité   à  la fibre de se  détacher sans difficulté  du bois et cela en  éliminant  la  matière  gommeuse  qui les soude .

Le rouissage  sur  champ  est devenu la technique  dominante en France  ( pas en Chine )  .  Ce rouissage  va beaucoup  dépendre  dans ses résultats de la pluviométrie :

--trop peu   la  fibre  ne se détache  pas  bien  ,-- trop  le bois  (  appelle  chènevotte ) se colore en   gris  perdant  ainsi de sa valeur marchande –

La durée  moyenne  du processus  est de  2à 3 semaines .

 

 

 

Situation locale 

 Après   la coupe  du 13 septembre  s’installe une semaine de sécheresse  - Il n’ est pas  noté  de modification  sur  la  tige ( photo A ) -  La semaine suivante ,il  a plu tous les  jours  ,  la couleur  a  beaucoup  changé   ( photo  B ) - Elle est devenue   noire  inhomogène  .

 

chanvre fin texte 3.jpg

                           Tige coupée   après 1 semaine de sec .                    Tige coupée après 1 semaine de pluie.

 

La couleur sombre   est  liée au développement  des champignons .

Leur action enzymatique  considérable   va participer à  la  destruction de la gomme (pectine  et lignine)  qui   attache  la  fibre au bois .

chanvre fin texte 4 .jpg

 

Les espèces de   moisissure rencontrées sont  nombreuses  et proviennent de l’environnement immédiat .

 On trouve  ici   2 espèces  -(  mais  il y en a  beaucoup d ‘autres ).

 

 

 

 

 

 



chanvre fin texte 5.jpg

 

 

 Cladosporium  ( Cladosporioides ? 37 espèces  ) (conidiophores et chaînes conidiennes) .

 Cette moisissure  donne la couleur  noire aux tiges .

( Prélèvement sur papier   collant « en drapeau » ce qui explique  le fond de l’image granitée).

 

chanvre fin texte 6.jpg

 

A  B   spores  muriformes  C et D  spores  en massue : Ces spores   ( conidies ) appartiennent à différentes espèces d’ ’ Alternaria  ( moisissure connue  pour ses propriétés cellulolytiques ) .

 

Le   20 septembre   la  fibre se décolle sans  difficulté  - il suffit de  broyer  le  bois sous-jacent  pour  conserver  la .fibre . L ‘ opération  industrielle de défibrage   repose sur ce principe  . Le rouissage  est donc  terminé ,   la séparation   bois  /fibre est   devenue très facile .

chanvre fin texte 7.jpg

 

 

Le cultivateur  attend  une période de  sécheresse , relative  à cette période de l’ année,  (  Octobre ) avant de   mettre la production  en   bottes  et de l’ expédier vers l’ usine de  chanvre  qui va  isoler les fibres  et le bois   d’ abord  puis les fibres  des faisceaux  de fibres  par ablation de la lignine ensuite .

 

La fibre au  final :  Ses caractéristiques .

On  l’ a vu  dans  l’ article  sur  la croissance de la fibre , il existe   deux   types de fibres :  les fibres libériennes primaires  ou fibres longues étirées sur  la longueur  entière de la plante .

Les fibres libériennes secondaires  ou fibres  courtes  dont la  concentration  en lignine  est plus forte .

Ces fibres sont  non circulaires  et non constantes .

--Diamètre  moyen  de la  fibre  étudiée  pour cet article    16  µm  ( dans la  littérature les chiffres  vont de 12 à 30 µm) .

--Longueur d ‘une cellule de la fibre entre 10mm et 25 mm  (  la fibre  est en fait constituée  d’une  succession de cellules  qui courrent  sur la  totalité de  la longueur de la plante   soit en moyenne  entre 2 et 3 mètres  ( elle est donc plus courte que la cellule  du lin plus de 25 mm ).

--La fibre est constituée de Lignine, Hémicellulose, Cellulose  .

--Les fibres  sont plus ou moins  collées entre elles  par  de la - lignine  qui assure la cohésion  des faisceaux  qui  ,ici , n’ont pas la structure  régulière  des faisceaux  du lin .

 

chanvre fin texte 8.jpg

                                                         :Modelisation en 3D  d’une fibre de chanvre  ref2

 

Aspect  au X400  en lumiére polarisée :

chanvre fin texte 9.jpg

 

 

La fibre  sera  utilisée pour  faire du  fil à tisser  les vêtements   ( qui ne rétrécissent pas  au lavage)  mais  aussi  pour   faire des cordages  ,  de la  ficelle  ,du papier  .

--Cette fibre   va   entrer  dans la   confection d’ un grand  nombre de produits composites  à travers des  mélanges contenant  du  polypropylène entre autres  .

Le chanvre entre dans la composition   d ‘  un grand nombre de pièces industrielles  comme  les  intérieurs de voiture , les hélices des ventilateurs, les capots d’ ordinateurs , les boîtiers  des téléphones portables  etc.

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 377 messages

Posté 09 octobre 2014 - 09:00

Le chanvre   est  aussi  utilisé  pour   ses graines :  le chènevis  -

 

chanvre fin texte graine T.jpg

                                                        Dans  les sommités  fleuries                             Graines libres

                  Graine  decortiquée

chanvre fin texte 10 bis.jpg

 

La  récolte du chènevis se fait  en Août  .

 La culture  du chanvre pour la récolte de Chènevis  préfère  les plantes monoïques  dont les rendements  sont supérieurs   aux plantes dioïques.

Les graines  sont matures 15 jours avant  la maturité des fibres .

 

 

-  Dans le cas  qui nous occupe cette récolte  n’a pas été faite ; la  graine reste accrochée  aux tiges .Ce qui assure  un  joli spectacle  d’oiseaux   sur le  champ  en particulier   les  pigeons  ramiers  qui arrivent en bandes  -  (-un peu  plus tard  viendront les étourneaux ) ..

-Cette graine est  utilisée  pour la  pêche   et l’alimentation des oiseaux .

-De cette   graine est extraite une  huile , qui dés le moyen age  ,servait  à faire des vernis   puis des peintures .

-Elle   entre dans  la composition  de savons , de shampooings , de crèmes  et de multiples onguents.

-Cette  huile   est  aussi  alimentaire  en raison de sa richesse  en acides gras essentiels poly insaturés (Omega 3 et 6) – ( - ne pas la chauffer ).

 

 

 

 

 

La  plante produit aussi le  bois  la chènevotte   :

 

La chènevotte, bois de la plante, est constituée à 45 % de carbone. Elle se présente, après transformation des pailles, sous forme d’agrégats légers. Ces agrégats, d’une taille moyenne de 2 x 5 x 20 mm, ont une masse volumique voisine des 100 kg/m3.

 

 

chanvre fin texte 12.jpg

Ce bois   à des qualités très intéressantes    .Ce que nous  révèle  le microscope à travers  deux coupes perpendiculaires.

chanvre fin texte 11.jpg  

Le bois  de la  tige de chanvre est donc  fait d ‘une multitude  de micro  tubules.

Cette structure   explique  ses propriétés :

--D’ absorption  d’où son emploi dans les paillages de plantations  et comme  litière .

--D ‘ isolation  thermique . -

--D ‘isolation phonique  ‘et acoustique .

Elle peut être utilisée directement par voie sèche,en remplissage des vides pour isoler planchers et plafonds ou bien par voie humide, en mélange avec de la chaux, pour enduits, dalles, murs banchés, isolation de toitures en combles ou sous rampants .

 

La  Chènevotte   a une  jolie couleur  blanc crème –Le rouissage  trop  prolongé  (  en raison de conditions climatiques   trop  humide   ) lui  fait prendre une teinte  grise  qui en diminue sa  valeur –ce qui   fait du  rouissage  un  épisode délicat dans la culture  du chanvre .

Pour tenir sa place sur ce marché du Bâtiment, la chènevotte doit cependant présenter certaines caractéristiques minimales : - respect de la granulométrie prédéfinie.
- absence de poussières , graines, feuilles et autres déchets ou corps étrangers.

 



Récolte  au  round baller  avant le départ vers  l ‘usine .

 Nous sommes le 7 Octobre 2014 .

 

 

chanvre fin texte 14.jpg

 

 

 

Pour en savoir plus :

Ref  1 http://www.biopaysdelaloire.fr/documents_blocs/71.pdf

Ref 2

http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/46776/cfm2011_115.pdf?sequence=1

Ref Le chanvre industriel  production et utilisations LaFrance Agricole .

 

 

                               Dominique


  • 0





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : EXPOSÉ

N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!