Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Œsophage - histologie comparée


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 442 messages

Posté 02 novembre 2014 - 07:08

                         Œsophage  - histologie comparée

 

 

 Dans  notre  corps  il  y a  des organes qui sont  proches de notre  conscience comme – l ‘estomac,  les  intestins ,  le cœur , les ovaires  pour    les plus   présents.

L’ œsophage  est  ,quant  à  lui  ,  d’une  grande  discrétion .-C’est à  cet organe  que l’ on va s’intéresser  aujourd’hui .

 

Pour ce travail   - des prélèvements  ont été réalisés  sur la souris  - le lapin   et un poisson  (le Mulet ) .

La coloration   est obtenue avec le trichrome de Masson   - Hématoxyline  -/ Eosine alcoolique ou Fuscine de Ponceau / Bleu d’aniline.

 

Position de l’œsophage:

        Coupe   à  hauteur  du  larynx de la souris ( la coupe  n’est pas perpendiculaire au plan ce qui ne  révèle qu’ un  côté du larynx ).

 ( X 200  ) 7 photos  réorganisée  par  Ice   .

oesophage texte 1 .jpg

Cette  coupe met bien en évidence  la proximité de l’œsophage  avec la trachée  .Celui ci  se situe donc juste   derrière l’axe respiratoire ,   légèrement déporté sur la  gauche ,  en avant  de la colonne vertébrale .

Cette photo   nous permet  aussi de voir la disposition des  cartilages  du larynx de la  souris   ( qui en fait se révèle  très  proche dans sa  structure de celle de l’  homme avec en particulier  le cartilage Aryténoïde qui a  le rôle de tenseur d ‘une  corde  vocale )  .

 

Aspect général de l’œsophage de lapin

  X40   10 photos  réorganisée  par  Ice .

oesophage texte 2 .jpg

Cette  coupe de l’œsophage de lapin met en évidence la présence de replis muqueus.

Si nous  examinons    plus attentivement ces replis il est constaté :essentiellement  la présence de fibres  musculaires  longitudinales  ( ces replis   semblent de, par leur  structure , permanents ) .Du fait de la disposition des fibres musculaires  ils doivent avoir un rôle important  dans la propagation  longitudinale  du bol  alimentaire – (  nous y reviendrons plus  tard ).

(X100)

oesophage texte 3.jpg

 

Organisation  des  différents  plans  chez le  lapin :

X 150

oesophage texte 4.jpg

 Organisation des  différents plans chez la souris :

X 200(  la paroi de l’ eosophage de souris  a  ici 144 µm d ‘épaisseur )

oesophage texte 5 .jpg

La  structure de l ‘ œsophage de souris  présente   une particularité : -sur le  segment  étudié  il  n’ y a pas de lamina muscularis mucosae  et  il n’ y a  pas de distinction possible entre   tunique  muqueuse  et  sous muqueuse.

 

 

Organisation des  différents plans  chez le  Mulet .

 X100  image obtenue par  l’assemblage de 3 photos avec Ice..

 

 

 

 

 



oesophage texte 6.jpg

 

L’œsophage de  poisson   a  une structure , dans les grandes lignes , identique  à celui des mammifères  .   L ‘examen de la photo ci-dessus montre :

1- Epithélium     - Plus   épais    la base de cette  épithélium  ne repose pas  sur la lamina propria  comme  chez  le  lapin et  la souris  - ( Du moins à ce  niveau de la coupe   qui est  la partie antérieur de l’ œsophage – Cette lamina propria  n’ a  pas  été   trouvée non plus   par d’ autres  auteurs mais elle a été notée  à certains  endroits    ref 2.

2  -Muqueuse. Cette muqueuse  est très  épaisse  .

3-  Dans cette muqueuse il existe un nombre important de  glandes oesophagiennes  - productrices de mucus .

4 - La lamina muscularis mucosae   est  plus  puissant e – Elle est ici  faite  de fibres musculaires  à disposition  circonférentielle.

6 -7 - La tunique  musculaire  extérieur   est faite de   deux   couches   -, l ‘  interne    longitudinale  et  l’autre externe  circonférentielle  .Cette  tunique  est puissante  mais surtout  la disposition dominante est de type longitudinale.   -   Donc chez ce poisson   le mouvement de traction   d’ avant en arrière  domine   (  l’ œsophage   du poisson  est   court ,  chez  le mulet il fait  2  cm  de long  ).

 

 

Particularité  de la  muqueuse  du lapin :

X 600

oesophage texte 7.jpg

La muqueuse possède   un épithélium pavimenteux  stratifié  (les cellules   sont   placées en couches) .

On distingue :

  •  1 une couche basale de cellules cubiques, avec des mitoses ;
  •  2 une couche para-basale de cellules polyédriques ;
  •  3 une couche intermédiaire de cellules qui tendent à s'aplatir ;
  •  4 une couche superficielle de cellules aplaties (pavimenteuses) dont les noyaux deviennent pycnotiques   .  Chez les rongeurs  et chez les antilopes qui mangent  de temps à  autres des végétaux durs l’ épithélium est souvent fortement  kératinisé  . - C’est à dire que cette  couche  est caractérisée  par  l’ aplatissement des cellules  qui perdent  leur  noyau  par pycnose  et  s’enrichissent en  kératine  ( La peau  est   un exemple  d’organe   dont l’ épithélium est  kératinisé )
  • (Chez l’homme ce n’est pas le cas  , les noyaux  de l’ épithélium de l’ œsophage   persistent clairement dans toutes les cellules jusqu'à la surface de celui-ci.)
  •  

 

 

La vascularisation – de l’ œsophage  du lapin :

  ( X 200 )

oesophage texte 8.jpg

 

La  vascularisation artérielle vient de l’aorte. La  vascularisation  veineuse ramène  le  sang  au cœur vers  la veine Cave supérieure  mais  ces  veines sont  anastomosées  au  système  Porte  ( Anastomose porto cave )  ( c’est à dire  que les  veines  qui partent du système  digestif ,  de la  rate  et  du pancréas  vont  se vider    dans la  grosse veine  Porte  qui  va se déverser dans le  foie  pour y apporter les éléments nutritifs  issus de la  digestion –Le  foie assure alors   la transformation de  ces  produits   )  .

Si le  foie est malade surtout en cas de cirrhose( où le foie devient dur  et fibreux )  la veine Porte se congestionne  et  les veines de l’ œsophage  , du fait des anastomoses ( des dérivations ) , se dilatent  -Au final il se développe de grosses varices dans l’ œsophage    qui  sont très exposées  au traumatisme de l’ acidité  gastrique et de l’ alimentation  -. Leur  rupture  est souvent   la cause de la  mort des patients porteurs d’ une cirrhose du foie .

 

La musculation .

    Musculature de l’œsophage de lapin (X400).

Cette tunique  musculaire  m’a posé  quelques  difficultés. .En effet : dans de nombreux textes, il  peut être  lu   que la couche musculaire circulaire   est externe et la couche longitudinale est interne  - C’est  l inverse  que  met en évidence  la photo suivante  .

 

 

 

 

 



oesophage texte 9  .jpg

 

La musculature oesophagienne  est  faite de plusieurs couches   de  fibres musculaires   qui seront orientées  soit de haut en bas  ,soit  de manière circonférentielle  . Ces couches   entourent  la totalité de l’œsophage .

Chez le lapin (– photo ci dessus )   la tunique  musculeuse     est formée  d’une couche  externe (droite de la photo) faite de  fibres  musculaires striées  de manière circonférentielle  .

et d ‘une  couche  interne  (gauche de la photo) faite   de muscles lisses  longitudinalement orientés  .

Pour régler  ce point ,  des coupes  ont été refaites à différents  étages  de l ‘œsophage du lapin .

 200 microns plus bas  l’aspect  n’est plus le même  (photo  ci dessous    en comparaison avec  la musculeuse de la  souris.) .

 

oesophage texte 10 .jpg

 

La  couche  périphérique  dans la  nouvelle  coupe , est de  type longitudinale  et la  couche interne de type circonférentielle   (conformément  aux textes de la  littérature  )  ( et celles  retrouvées   chez l ‘homme ) .

 

Il  faut donc en déduire que  chez le  lapin les deux types de cellules musculaires  ont des dispositions   variables suivant le  niveau de l’œsophage  .

 

La muscularis  mucosae :

 Il existe dans l ‘ épaisseur   de la   muqueuse, donc juste en arrière de l’épithélium de nombreuses  cellules  musculaires lisses   à disposition   longitudinales  qui ont pour rôle de raccourcir la  longueur  de la muqueuse  oesophagienne    et donc de favoriser le péristaltisme   et cela dés la  couche superficielle de l’œsophage.

 

 

 

Péristaltisme

L ‘ action des muscles  de l’ 'oesophage  fait que  l’intérieur de cet organe est concerné en un point donné par des variations de  pression évoluant par  période  de 3 à 7 secondes.

L'onde de pression,   ainsi créée, se propage vers l'estomac avec une vitesse de 2 à 4 cm/s. Chez  l'homme le transit demande 9 secondes .

 

Ces contractions  sont  involontaires; les contractions des couches musculaires, sont contrôlées par les centres bulbaires –  (zone de la  base du cerveau, partie initiale de la moelle  épinière).

Il s'agit de mouvements coordonnés: la musculaire  circulaire  se contractant en arrière du bol pour le pousser vers l’estomac alors que la couche longitudinale se contracte.

pour tirer l’oesophage en arrière (le  bol avance comme le pied dans une chaussette ).

oesophage texte 11 .jpg

Réf : http://physiologie.e...ys_digest_5.pdf

 

 

 

Références  pour cet article :

réf http://physiologie.envt.fr/spip/IMG/pdf/Phys_digest_5.pdf

réf http://digital.csic....gaster_2001.pdf

 

                             Dominique

 


Modifié par doc27330, 03 novembre 2014 - 06:00 .

  • 0

#2 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 466 messages

Posté 02 novembre 2014 - 09:51

travail impressionnant et pédagogique. Belles illustrations. Bravo, et surtout Merci. Pierre


  • 0

#3 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 621 messages

Posté 03 novembre 2014 - 07:46

Merci pour ce bel effort qui me rappelle bien des repas trop vite avalés

SDS


  • 0

#4 pujante

pujante

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 220 messages

Posté 03 novembre 2014 - 01:41

Très intéressant et didactique. Merci

 

 

Francisco


  • 0

#5 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Purgatorius

  • Membre Modérateur
  • 777 messages

Posté 05 novembre 2014 - 04:39

Belle étude, l' oesophage me paraît moins mystérieux !
JL
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!