Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -
VIDÉO

Mouvement euglenide chez Eutreptiella

VIDÉO Eutreptiella mouvements euglenids

  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 11 novembre 2014 - 06:10

Les Euglènes et certains flagellés comme Peranema entre autres, sont contrairement aux Leponciclis qui ressemblent pourtant à des Euglenes par leur couleur verte et leur tache oculaire rouge lorsqu'il en est une, sont animés de mouvements reconnaissables qui les font se déformer facilement et dans tous les sens pour certains. Tout dépend bien sûr de la structure de l’épiderme et du nombre de couches de cette 

membrane et de combien de couches elle est constituée et de quelle façon les directions hélicoidales sont maintenues dans le temps etc... Tout cela est encore très compliqué.

 

Il est un mouvement typique que l'on retrouve notamment chez l'Euglène sp ou chez le flagellé Astasia qui est un mouvement  de tout le contenu de la cellule qui se déplace en se remuant de l’arrière vers l'avant et de l'avant vers l'arrière. Il en va de même avec cette Euglénophycée caractéristique qui se nomme Eutreptiella (E.gymnastica et porte donc bien son nom pour une espèce marine)

Et pour plus de précision, celle-ci est Eutreptiella braarudii Thronsen

 

 

 

Ses mouvements sont étudiés en ingénierie des surface afin de réaliser des "morphing interactifs". 

 

Sur cette photo on peut voir deux stades du mouvement, la fin et le début, les deux sont séparés par un temps d'environ 4 secondes

 

 

 

Dans la video courte qui suit, on voit Eutreptiella qui joue avec son contenu et je dois dire que j'ai accéléré la vitesse du déroulement de l'action (environ 4 fois)

pour mieux retenir l'information en mémoire de qui l'observera

 

http://youtu.be/b9VhW7YF_ug

 

 

 

 

On peut voir ensuite une simulation de ces mouvements traités par des logiciels

 

https://www.youtube....h?v=8TfxXbQapBM

 

 

 

Pour celui que cela intéresse et qui souhaite des infos plus détaillées

voici une page assez et même très technique en anglais

 

https://hal.archives...DF/preprint.pdf

 

 


Modifié par solito de solis, 11 novembre 2014 - 06:21 .

  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 327 messages

Posté 11 novembre 2014 - 09:13

Merci Solito de Solis

 

    Votre vidéo est extrêmement  intéressante  sur un  type de  locomotion  tout  à fait  inhabituel qui pose   un problème  de biophysique et de biochimie : Quel mécanisme  fait se déplacer  les structures  intra cytoplasiques avec  une telle  cohérence ?

 

Bien Cordialement

                        Dominique

 

Nb  le lien   internet ne semble pas fonctionner


  • 0

#3 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 11 novembre 2014 - 09:44

Bonsoir, merci pour la curiosité partagée
S'agit-il du lien vers le fichier pdf ?
Si c'est de cela qu'il s'agit, je l'ai sur une de mes adresses que voici

La question est évidemment encore pour l'instant un panel de réponses d'interprétation provisoire car je pense que ces petits organismes n'ont pas fini de nous étonner et peut-être un peu plus que les comètes
Le document qui est une interprétation mathématique et biochimique est une approche de ce mécanisme sans toutefois pouvoir expliquer la raison de ce mouvement
Si vous regardez le clip, l'organisme fait du surplace... Or si c'est pour avancer, c'est raté... à moins qu'il doive aussi se servir de son flagelle... ce qu'il ne fait visiblement pas
Il y a certainement beaucoup de possibles qui enjoliveront le mystère...


http://rodredi.free.fr/hal.pdf


Modifié par solito de solis, 11 novembre 2014 - 09:45 .

  • 0

#4 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-admin
  • 3 145 messages

Posté 12 novembre 2014 - 08:33

Bonjour

 

j'avais déjà observé cet organisme en eau de mer et me posais les mêmes questions sur son déplacement . la seule réponse que j'avais lue était " mouvements métaboliques "... Cependant l'organisme sur la lame n'est pas dans son milieu naturel (plus de frottements): il est possible qu'en eau libre ce mouvement soit plus efficace ???

 

Amitiés,

JMC


  • 0

#5 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 885 messages

Posté 12 novembre 2014 - 08:59

Bonjour les Amis,

 

Ma théorie est que les 'tout" petits (proto-organismes) de par leur taille subissent les "forces de la nature" de manière différente de nous.

Tout change dans leur monde : leur densité relative par rapport à la viscosité du milieu par exemple, ce qui  fait que nous raisonnons souvent trop en "Terriens macroscopiques" ce qui nous fait passer à côté d'explications, tellement évidentes pour eux, les "petits" .

De plus ils sont soumis à des forces extérieures inimaginables pour nous.

Par exemple, ils "sentent" l'action directe de la lumière, uniquement par la force qu'elle exerce sur leurs molécules qui lui ait directement soumise.

Aussi la première utilisation qu'ils font de la lumière se manifeste par un phototropisme.

Mais si ils ressentent  des stimuli lumineux, il faut qu'ils aient un moyen de se déplacer par rapport à la source lumineuse...

Ils ont donc fatalement inventé le mouvement en "testant" les différents procédés, ne gardant que les plus efficaces.

Parmi ces mouvements, il en est un, repris plus tard par la convergence évolutive, la reptation.

Je pense que nous assistons ici à une forme de reptation.

Reptation, pas nécessairement sur une surface comme c'est le cas "artificiel" quand l'euglène est sur ou entre lames, mais reptation à l'intérieur même d'un fluide qui peut avoir pour elle une viscosité relative plus importante que pour nous....

Cette reptation s'apparente au péristaltisme qui fait avancer le bol alimentaire (œsophage par exemple, ou intestin) mais au lieu de faire avancer le bol, puisque l'organe est fixe, c'est le "bol" qui fait avancer l'organisme par rapport au milieu , puisque celui-ci est libre...

 

Quant aux comètes et notamment celle dont il est question aujourd’hui. (aujourd’hui l'actualité est dans l'espace) je ne vous dirais pas le nom pour ne pas faire savant, je ne l'ai pas retenu, mais elle contient parait-il des molécules organiques, donc potentiellement prébiotiques.

Bien entendu les partisans de la panspermie vont nous expliquer que grâce aux comètes, la Vie, vient d'ailleurs 

Laissons-les parler...

 

Amitiés.

 

 

 


  • 0

#6 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 806 messages

Posté 12 novembre 2014 - 10:02

Belle vidéo et sujet interessant,

 

JM


  • 0





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : VIDÉO, Eutreptiella, mouvements euglenids

N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!