Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Préparations du commerce


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 289 messages

Posté 27 décembre 2014 - 08:48

Bonsoir ! 

 

Nous faisons un petit post pour donner notre avis, ce soir, sur les préparations du commerce.

Pablo a reçu, de la famille, quelques boîtes de lames préparées.

Il y a dedans un peu de tout, des choses que l'on a déjà fait et d'autres qu'on se saura jamais faire.

 

La moitié des lames contiennent des pattes d'insecte, des coupes végétales, ... souvent moins bien faites que ce que l'on voit, moins précises (coupe de racine ...) et moins émouvantes.

Le comble est, pour la paramécie (photo ci après). Figées, colorées de façon non pédagogique (pas de retouche, objectif X20), Pablo comprenait pas qu'on puisse regarder des paramécies qui ne bougent pas ...

 

par contre, des coupes de poumons, de foie ou moelle épinière qu'on ne comprend pas bien, mais qui sont plutôt bien faites (grâce à Doc sur le forum, on comprend les coupes de muscle et d'estomac)

 

Conclusion : quand on s’intéresse à la microscopie, il faut d'abord tâtonner avec ses propres préparations, avant de croire que celles du commerce sont la panacée  

 

Photo : paramécies

 

DSCF8022_V9.jpg


  • 0

#2 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 28 décembre 2014 - 10:30

Bonjour Pablito & Pablo,

 

Ah les préparations du commerce !

 

Certains croient qu'avec le microscope, il faut aussi acheter des lames toutes faites.

Je réponds que le microscope n'est pas un projecteur de diapositives.

Certains croient aussi qu'il faut obligatoirement faire des coupes, la-plupart des objets à observer étant trop épais ou opaques.

Enfin, certains croient qu'il faut des colorants : exemple les paramécies ci dessus ! 

Je réponds que 90 % des meilleures observations à faire se passent de tout çà.

Qu'il faut une lame et une lamelle certes, (réutilisables) et aller explorer le monde aquatique, mais pas uniquement.

 

Il faut comprendre qu'avec un microscope (conventionnel) la lumière doit traverser le sujet, il faut donc utiliser de petits objets et éventuellement les dilacérer. 

Ensuite on les place dans une goutte d'eau entre lame et lamelle et l'on observe.

 

Ensuite, les préparations en tout genre, frottis, colorations, coupes etc etc, cela viendra peut-être plus tard, mais jamais au début.

Quand on me demande, avec mon microscope que je viens d'acheter, je voudrais savoir quels sont les colorants, à me procurer, je réponds, attendez au moins un an avant de me reposer la question...

La manie de tout vouloir colorer (acquise probablement à l'école ?)  aboutit à la photo affligeante, montrant des paramécies de toutes les couleurs !

Je me demande même si on ne pourrait pas inventer un procédé optique qui les ferait clignoter à tour de rôle, par couleur, comme des guirlandes de Noël ?

 

Amicalement.


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!