Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Utricularia praelonga (plantes carnivores, 6)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 289 messages

Posté 13 février 2015 - 07:28

Bonsoir,

 

6ème épisode de nos observations sur les plantes carnivores, l'utriculaire.

Cette plante est assea connue, car elle est présente en France.

Deux sortes d'utriculaires :

- celles qui sont aquatiques, c'est le cas de utricularia major, je connais un lac à 20 kilomètres de Clermont ferrand ou il y en a, j'en ai vu cet été.

- celles qui sont terrestres et poussent dans des endroits gorgés d'eau. C'est le cas de notre spécimen.

 

La plante a une tige et une fleur jaune, puis des racines ... Comme pour genliséa, qui n'en sont pas (???) et qui comportent de petites outres (utricules) servant de piège

La taille des outres varie de 1mm à 2 mm, mais dans notre cas, c'est 600-800 microns.

 

Comme d'habitude maintenant, un dessin de notre plante :

 

utriculaire schéma.jpg

 

1. Présentation des utricules :

 

Les utricules sont nombreuses, par centaines sur notre plante.

Elles sont jolies à voir, comportes des poils à l'entrée avec des glandes pour attirer les proies (copépodes, rhizopodes, ciliés, ...)

A l'entrée, deux poils sensibles qui déclenche le mécanisme de capture : l'utricule, qui est sous tension, se libère et aspire de l'eau et les proies.

Cela va très vite.

 

Photos des utricules :

(Fond noir,

- dans la deuxième photo, on voit très bien à l'ouverture les poils sensibles qui déclenchent le piège.

- dans la troisième photo, on voit, ce n'est pas la même chose, les deux poils qui servent d'appât.

 

utriculaire 13 _V9.jpg

 

utriculaire 12 _V9.jpg

 

utriculaire 8 _V9.jpg

 

 

2. Attirrer les proies.

 

Le mécanisme pour attirer les proies est peu décrit dans la littérature.

Nous avons mis en évidence des poils avec une glande à l'extrémité, qui diffuse les substances chimiques pour attirer les proies.

Photo, coloration fuschine (c'est le cas de toutes les observations de ce post, j'ai changé pour voir)

 

utriculaire 7_V9.jpg

 

 

3. Le système de capture

 

Le mécanisme de capture est génial.

Nous ne l'avons pas vu fonctionner, je mets une vidéo faite par l'université de Grenoble pour l'expliquer en détail

http://www.dailymoti...uatique_animals

 

 

4. La digestion

 

Elle fait appel à des glandes qui emettent trois enzymes pour la disgestion des proies? Les enzymes sont puissantes, mais s'agissant d'eau prélevée dans le milieu, le PH n'est pas très bas.

Les glandes sont dites "quadrifides dans la littérature, on comprends bien pourquoi.

La dissection sur loupe binoculaire des utricules, que nous avons réalisée, est une chose très compliquée sans autre matériel que notre scapel et une pince.

Mais pour colorer les glandes, faute de dissection, rien à faire, et par transparance, on les devine sans plus.

 

Photo :

 

utriculaire 0 _V2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Nous mettons une autre photo, non plus en fond noir, mais en lumière polarisée.

Cette technique fait ressortir la présence, dans la cellule, de cristaux.

Ces cristaux bougeaient comme à la pointe d'une closterium. Chouette spectacle.

 

utriculaire 3 _V91.jpg

 

 

Bonus 1 MikrOscOpia

 

 

Nous avons trouvé une amibe à thèque dévorée par notre plante.

probablement difflugia ???

La présence de rhizopodes parmi les proies est décrite dans la littérature.

 

utriculaire 9 _V9.jpg

 

 

Bonus 2 MikrOscOpia

 

Le lendemain, la préparation s'est désecchée.

Cela permet de voir, bien sûr, toujours l'amibe présente, mais aussi de mieux comprendre la structure de l'utricule, avec des parois souples et une structure circulaire rigide.

 

utriculaire 10 _V9.jpg

 

 

Bonus 3 MikrOscOpia

 

Nous avons réussi à réaliser une coupe, non longitudinale, mais transversale de l'utricule, puis à la maintenir dans le bon sens pour l'observer.

Au fond, en marron, les restes d'un copépode. (stacking 24 photos)

 

utriculaire 4_V9.jpg

 

Bonne soirée, Pierre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 375 messages

Posté 13 février 2015 - 08:25

 voir commentaires


Modifié par doc27330, 13 février 2015 - 08:32 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!