Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Placenta Histologie Femme


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 367 messages

Posté 14 avril 2015 - 08:04

                    Placenta  étude histologique

               Placenta  féminin

 

 Le sujet de ce  jour   n’est pas  très facile  -   mais on doit pouvoir   vous  le présenter d’une manière  compréhensible  (et en discuter après  si nécessaire ) .

 

Le placenta  étudié  m ‘a été fourni  par ma fille, qui est sage femme .

 

D‘abord une définition  et un peu de sciences  naturelles :

La femme  pond un œuf  mais celui ci  est dépourvu de  réserves : le placenta a donc pour rôle de transmettre les éléments nutritifs, de la mère vers l’enfant.
Cette invention   naturelle   autorise un mode  de développement vivipare  ( c’est à dire  à l’ intérieur de la  mère ) – la  viviparité  est présente chez tous les mammifères   à l’ exception de l’ ornithorynque  et des échidnés .

 

Schéma de départ :

placenta texte1.jpg

On  voit    avec  ce schéma  que l' œuf fécondé   va s’ installer dans l’ épaisseur de la  partie  interne de l’ utérus ( l ‘ endomètre ) .

Cet endomètre  , du fait de l’ arrivée de  l’œuf   fécondé en cours de division  - (  va  se modifier  on va désormais parler de  déciduale ) L ‘œuf arrive  dans l ‘ utérus   au 6 – 7 éme  jour après la  fécondation .

Cette  zone  modifiée  voit une intrication  des  tissus  de la mère  et des tissus   provenant de l’œuf embryoné  .

Les cellules  qui  proviennent de l 'œuf  et qui  vont envahir la  zone maternelle   sont des  cellules trophoblastiques    (cyto et syncytio trophoblastiques  -  on verra pourquoi après )  .

Ces cellules  vont  créer un  tissu  spongieux  dans lequel vont se  développer des lacunes dans  un premier temps  .

 Dans   un second temps  le trophoblaste  va rompre les  parois des capillaires maternels  .

(Entre parenthèse  on  constate  que les cellules trophoblastiques  sont  ces cellules  très agressives et invasives) .

Le sang maternel  va alors  envahir les lacunes existantes  Les artérioles vont amener le sang dans ces lacunes  et  les veinules  vont  le drainer  vers la circulation maternelle .

Il y a  sur ce  site  de très beaux  schémas  explicatifs .

 

http://www.embryology.ch/francais/fplacenta/fecond03.html

 

                         Donc  le placenta  va  se construire  autour  de ce  système

 

 

Pour    bien comprendre  les coupes  histologiques  qui suivent  un schéma  de la zone d ‘étude  est nécessaire :

placenta texte 2.jpg

 

placenta texte 3 .jpg

Photo  1  ( en raison  de l’ épaisseur  du  placenta  ( 2cm ) le panorama  a  du être réalisé en  2 images qu ‘il faut donc  mentalement  mettre bout à   bout ) .

-Coloration Hematoxyline / eosine .

 

A--Epithélium amniotique ( Amnios)

B -Plaque choriale .

C -Villosités.

D -Cellules déciduales et trophoblastiques .

E - Basale de la muqueuse  utérine .

 

Reprenons   les éléments   les  uns  après les autres en allant  du côté  fœtal  au côté  maternel ::

 

Le  fœtus  baigne dans  un  liquide  - le liquide amniotique ( voir plus loin) . La membrane   qui   borde  cette poche  est limitée par un tissu complexe appelé le  Chorion .

 

Le Chorion  (coloration de  trichrome de Masson )

placenta texte 4 .jpg

A - Epithélium amniotique    - fait de cellules  cubiques  .

En dessous  se trouve

-B  Le tissu conjonctif  sans  vaisseaux  sanguins .

-C  La plaque  choriale  ( la distinction de zone  entre   les structures B et C  n’est  pas  précise  - dans  cette plaque choriale  on va  trouver  les   gros  vaisseaux  sanguins  artères et veines  qui  se continuent dans le cordon ombilical .

 

 

Le système  Villositaire

 

De la  plaque  Choriale   , que nous venons de voir , se  détache  les Villosités .

Il  y a  40 à 200   grosses  villosités  qui se  divisent comme  un  arbre .

( d’ou l’ aspect  plutôt confus  de  la coupe histologique  ci- dessous  -ce que  donnerait la coupe  d’un chêne  si on pouvait le couper dans un seul   plan vertical  ) .

La  surface d’échange   offerte  par ce système atteint  les 10 à 14 mètres carrés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



placenta texte 5 .jpg

 

Ces villosités  flottent   dans le sang  des lacunes  inter villeuses baignées  par le sang  maternel .

Elles  possèdent  de nombreuses  structures capillaires dans lesquelles circule le sang du fœtus.

La couleur  bleue  correspond  aux tissus conjonctifs colorés en bleu par le Bleu d ‘Aniline .

 

Structure des parois  d’une  villosité  (Coloration  hématoxyline / Eosine)

Ces villosités sont limitées en périphérie par   une seule  couche cellulaire  les Cellules du  Cytotrophoblaste .

 

 

placenta texte 6 .jpg

A- Couche de cellules cytotrophoblastiques .

B- Couche  de cellules Syncytiotrophoblastique .

C- Tissu conjonctif .

Certaines zones sont   constituées de  cellules Syncytiotrophoblastiques  ,  nommées ainsi en raison de leur  fusion par  la  disparition des parois des cellules  ( syncytium )   ce qui  donne des amas  de noyaux   cellulaires  et   une mise en commun  du cytoplasme  de chaque cellules.  Ce phénomène est bien  visible  sur la photo suivante en A . (Le Cytoplasme est coloré en rose  claire par l’ Eosine).

 

placenta texte 7.jpg

Dans ces villosités courent  de  nombreux capillaires comme  nous le montre  une des photos précédentes ) .

Comme   la couche de cellules   Cytotrophoblastiques  est  unique ou double  , il  y a  facilement des  échanges entre  le sang  maternel  inclus dans les  espaces inter villeux et   le sang fœtal  qui courent dans les capillaires .

Mais les   deux sangs  ne rentrent  jamais  en contact .

 ( Parfois   en raison de l’ extrême finesse  de cette paroi  -les globules rouges fœtaux peuvent passer)

 

Cette  structure  histologique   correspond   à  la  barrière placentaire  qui est  donc  faite de :

- Couche  des cellules  du  Cyto    et du Syncytiotrophoblaste.

- Lame  basale  des trophoblastes .

- Tissus conjonctif.

- Lame  basale de l’endothélium capillaires  (endothélium = couche de  cellules interne des capillaires) .

-Couche de cellules de l’endothélium des capillaires  .

 

Cette Barrière est donc  une protection d’une  part  vis à vis des antigènes  du fœtus  ( le fœtus est un  corps étranger  au corps maternel   )  et  contre les  substances agressives qui  peuvent circuler  dans le sang maternel  - Il faut  cependant  se méfier car certains médicaments et produits chimiques peuvent franchir cette  barrière .

-

 

 

 

Pour  résumer   le  fonctionnement  du système  villositaire  du placenta   humain. (Placenta  appelé   Hemo choriale)

 

 

 



placenta texte 8.jpg

 

 Schémas  extrait des cahiers  intégrés de médecine (Masson éditeur)

 

La  plaque  basale

 

Désormais   on se situe sur le  côté  maternel  .

Sur ce côté maternel   il existe des villosités  qui   ( on l’ a  vu sont issues de la plaque Choriale  ( région  fœtale )    )  viennent se fixer sur la plaque basale   côté  maternel  - Ce sont  les villosités crampons  ( qui  donc  relient   la plaque Choriale   à la plaque Basale ).

 

placenta texte 9 .jpg

 

A-Villosité crampon .

B- Cellules  déciduales .

Au départ  on  a  vu  que  la couche  interne de l’ utérus  ( l’ endomètre )  en raison des   l’ arrivée   de  l ‘œuf  était  pénétrée   et transformée  par le trophoblaste  de cet œuf - Elle  prend  dès ce moment là un  autre  nom  - on parle  plus d’ endomètre  mais de   Caduque  ou  Décidue    - Elle  se compose de 3 zones

--La zone en regard de l’implantation du  l’œuf  (caduque  basilaire.

--La zone  qui couvre le reste  de la cavité  utérine  (caduque pariétale) .

--La  zone  qui   entoure l’œuf    (caduque ovulaire)  -  .

Lors de son arrivée  dans l’ utérus  l’œuf s est  implanté complètement dans la muqueuse  maternelle – il est donc  entouré  d’une couche  de cellules  la caduque ovulaire ).

 

Nous nous  intéressons ici à  la caduque  basilaire  -

Le tissu de cette zone  est surtout  formé de fibroblastes  , il existe  une  grande  quantité de  lymphocytes  ( cellules du système immunitaire –( phénomène classique quand il y  un corps étranger à  proximité  ) .

Cette  Caduque  basilaire  a deux  zones :

-- une zone compacte  qui n’est pas  visible  sur la photo  car elle est restée  dans l ‘utérus de la maman  (  sur la   photo il  reste quelques couches cellulaires  de cette zone  ) .

-- une  zone spongieuse  - c’est  celle qui  constitue la majorité de la photo .

 

placenta texte 10.jpg

La délivrance  est rendue  possible  grâce  à cette différence de structure  qui permet  une   séparation en deux  couches  et  l’ expulsion  finale  du placenta .

 

 

NB   - les  globules rouges des  fœtus  ont un  noyau   qui disparaît en fin grossesse  - il n ‘est donc pas  visible  à ce stade  qui est celui de l’accouchement .

 

 

Eléments complémentaires

Le liquide  amniotique (Ref 2)

L’enfant  baigne dans une   cavité  remplie de liquide  l’amnios.

Ce liquide se renouvelle  toutes les  3 heures. Jusqu’au 4e mois, il est sécrété par trans-sudation, à travers la peau fœtale et les membranes amniotiques. Après 20 semaines, le fœtus débute sa kératinisation. (La peau   devient imperméable)  Sa peau ne laisse plus passer librement l’eau. Ce sont les reins qui vont prendre le relais. Tout au long de la grossesse, le liquide amniotique sera essentiellement formé par l’urine du bébé et par des sécrétions pulmonaires. Perpétuellement renouvelé, le bébé déglutit le liquide amniotique, l’avale et l’élimine en urinant.  ( au passage dans ses  intestins , les  déchets  sont absorbés ,  passent  dans la  circulation  sanguine   ,et vont  franchir   la barrière placentaire  pour être  éliminés  par le sang  maternel    et  réaliser une  épuration  correcte   ) .

Le fœtus   absorbe entre 200 et 500 ml par jour.de liquide amniotique  Son volume augmente progressivement pour atteindre en moyenne 600 ml en fin de grossesse.

 Le liquide amniotique s’écoule normalement au moment de l’accouchement : c'est ce qu’on appelle la rupture de la poche des eaux.

 

Le Placenta est  aussi  un organe endocrine qui synthétise de nombreux produits chimiques :

--Les Gonadotrophine chorioniques  dont le rôle est de stimuler la sécrét ion de progestérone par le corps jaune   (organe  développé sur l’ovaire dans les  suites  de l’expulsion de l’ovule) .

-- La progestérone   et  les œstrogénes  - Au départ la  progestérone  est synthétisée par le corps  jaune  pour  stabiliser l’ œuf dans  l’ utérus .Ce rôle est ensuite pris en charge par le placenta  jusqu’ à la fin de la grossesse .

La progestérone  a  aussi pour rôle en fin de grossesse  d’empêcher l’utérus  de se contracter  trop précocement  .

-- D’ autres hormones sont aussi  synthétisées comme  la Somatomammotropine chorionique  ( qui  est une  hormone  lactogène  ).

 

 

Ref :1http://www.dematice.org/ressources/PCEM2/Histologie/P2_histo_006/paper/document.pdf

Ref 2 http://www.fmp-usmba.ac.ma/umvf/UMVFmiroir/mae/basereference/SGF/SGF-Campus/cours-liqamniotique.pdf

Ref 3 Histologie  de Jean –Pierre Dadoune  -( editeur Flammarion )

Ref 4  Précis d’ histologiede Welsch    ( editeur Lavoisier )

 

                                               Dominique 

 

 

 

 


Modifié par doc27330, 14 avril 2015 - 08:09 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!