Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Raphides Hémérocalle


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 375 messages

Posté 06 juillet 2015 - 08:01

Hémérocalle  et Raphides

( Hemerocallis – Liliacée )

 

Ce sujet n ‘est pas original   puisque des images de  raphides sont   déjà présentes sur le  site.

Ces raphides     sont  des  aiguilles  d’oxalate de calcium  souvent  réunies en « fagots ».

Dans microskopia  elles ont  été décrites dans :

 

Le ginkgo biloba

La jacinthe

Le yucca

La calla des marais

Le philodendron  

L’impatience de l’Himalaya

 

Mon épouse , trouvant les  hémérocalles particulièrement envahissantes  ,  m’a demandé  d’en  réduire le nombre . 

 C était  le moment de répondre à la question :  Existe t-il des raphides dans les racines ?

 

hemerocalle texte 1 .jpg

 

hemerocalle texte 2.jpg

Pas de coloration  -  lumière polarisée

hemerocalle texte 3 .jpg   

 

 

 

Coloration  A Slim 2 (mal   différenciée)

hemerocalle texte 4.jpg

 

 

En lumière polarisée plus lame onde .sans coloration :

 

 

 

 

 

 



hemerocalle texte 5.jpg

 

Quelques remarques :

 

Il est constaté  que :

--les cellules qui contiennent les cristaux sont plus petites  que les autres cellules .

(Dans ces cellules les cristaux sont  inclus dans des vacuoles :  les Raphidomes )

 

 (coloration A Slim 2  zone médullaire  (centrale) de la racine)  ( coupe axiale )

 

hemerocalle texte 6 .jpg

 

--les cellules  qui  contiennent les cristaux  sont :

                 - le plus souvent  en ligne   dans la  direction  de  l’axe de la  racine.

                 - le plus souvent  proches  des axes vasculaires.

                 - le  plus souvent du  côté parenchyme   cortical que  du côté parenchyme  médullaire.

-- dans l’ensemble les cristaux des raphides sont  , dans  un  paquet  , orientées dans la  même direction  .

 

(Coloration  carmin aluné  - côté parenchyme   cortical  ( coupe longitudinale )

hemerocalle texte 8  .jpg

 

Un peu de  sciences naturelles

 

L’absorption du calcium est qualifiée de passive  puisque son entrée dans la plante est principalement liée à l’absorption de l’eau  par les racines.

A l’intérieur  de la plante, le calcium doit être transporté vers les feuilles  et les  fruits. Pour ce faire, il utilise les  vaisseaux  du le Xylème de la  racine   mais aussi des tiges  et des feuilles .

 

Le calcium  est absorbé sous forme ionique  Ca²+.

 

Le calcium  joue plusieurs  rôles :

--sa  principale  fonction est  de créer des liens entre les parois des cellules .Il  maintient donc la structure entre les cellules en les cimentant les unes, aux autres. . Un manque de calcium implique une perte de cohésion entre les cellules qui se traduit  par des brûlures à l’apex ou à la marge des feuilles.

-- son autre fonction est une fonction de  détoxification. Dans les vacuoles de certaines  cellules spécialisées  il est abondant   ,  il  va neutraliser certains acides, pour   éviter que  ces derniers  deviennent toxiques pour la plante, en formant un sel .

--le Ca²+  aussi une action  sur les mitochondries  - donc sur la croissance des plantes  et le  mûrissement des  fruits ( lien entre le Ca²+et la synthèse d’ éthylène par la plante ,composé impliqué dans le mûrissement  . ) .

 

Les  images deviennent compréhensibles:

 Le calcium  se lie à l’acide oxalique pour le neutraliser, il y a formation de cristaux insolubles d’oxalate de calcium  qui précipitent dans les vacuoles des cellules. spécialisées .

 

NB : La première observation des Raphides dans  l’Hémérocalle  date de 1863 par Monsieur Gulliver  (ref 1) .

 

 

                                    Dominique

 

 

Ref  1

http://www.esalq.usp.br/lepse/imgs/conteudo_thumb/Calcium-Oxalate-Crystals-in-Monocotyledons--A-Review-of-their-Structure-and-Systematics.pdf           +++

 avec des images en microscopie électronique   des cristaux en coupe

Ref 2

http://www.agrireseau.qc.ca/lab/documents/Nutrition%20en%20calcium.pdf

 

 

 

 


Modifié par Dominique., 06 juillet 2015 - 08:04 .

  • 0

#2 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 346 messages

Posté 08 juillet 2015 - 09:50

Encore une belle présentation qui évite de courir un peut partout a priori pour se renseigner sur le sujet !

Une question me vient spontanément  suite à cette phrase

 

L’absorption du calcium est qualifiée de passive  puisque son entrée dans la plante est principalement liée à l’absorption de l’eau  par les racines

 

 

Si l'absorption du calcium est passive, elle ne dépendrait d'aucun facteur génétique prédisposant à une demande structurelle indispensable, mais uniquement de la circulation osmotique et à la succion de l'eau par les racines et les vacuoles de la plante.

Y aurait-il une relation établie entre la quantité de raphides et la teneur en Ca du sol sur lequel vit cette plante ?

L'osmose est un phénomène où les ions jouent un grand rôle pour déterminer le sens de la circulation du fluide, comment le calcium pourrait-il donc être absorbé passivement ?

Je me demande seulement si elle cette absorption n'est pas plus active que l'on peut l'écrire ?

 

SDS


  • 0

#3 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 08 juillet 2015 - 02:45

Bonjour,

Si je peux candidement me permettre?
Je pense que le problème (absorption passive ou active du calcium) est un faux problème du à une imprécision du langage.
Cette imprécision se fait sur le mot absorption.
Le texte dit absorption du calcium par la plante mais quelle absorption ?
Quel mécanisme désigne précisément le terme ?

Je pense que s'il s'agit de l'absorption de l'eau chargée de calcium par les racines, on peut envisager que le calcium suive naturellement l'eau .
Comment se fait cette absorption ? Il semblerait que ce soit pas des micro-pores . https://www.canal-u....les_racines.133
Dans ce cas là, ce serait un phénomène purement physique Passif .
Par contre, si on décode la phrase comme "absorption de l'eau par la cellule" bien évidemment là, il s'agit d'un phénomène d'osmose à travers une membrane biologique semi-perméable et là, interviennent des "pompes" qui ne peuvent être qu' "actives".
En voyant ce petit film, me revient en tête, un problème pour moi non élucidé, "Qu'est-ce qui fait monter la sève dans un arbre parfois plus grand que 30 mètres ?

Amicalement.


  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 08 juillet 2015 - 05:52

Après quelques recherches rapides, il semble que l'absorption au niveau des poils racinaires = poils absorbants se fait de deux manières :
Par osmose passive , mais je ne suis pas sûr que le calcium suive cette voie puisque l'osmose par définition concerne l'eau et non les ions.
Et majoritairement par les aquaporines , auquel cas le passage est actif et permet une sélection des minéraux.


  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 375 messages

Posté 11 juillet 2015 - 08:29

Bonsoir

 

 

Merci  Tryphon  pour nous rappeler la présence  des aquaporines   dont  je  ne connaissais pas l’existence  et  qui valu à son découvreur Peter Agre  le prix Nobel de chimie en 2003 .

Cette protéine  existe  chez  les animaux  et les  végétaux   . -

Elle  fut découverte par  peter Agre  qui est  hématologue   et sa  découverte  est  surprenante  car on  aurait pu attendre  cela plutôt d’un néphrologue  -  Ce qui  fait  dire  au rédacteur de l’ article sur les Aquaporines  dans l’ Encyclopedie Universalis

« On a  là un exemple de plus de l’ importance de la recherche fondamentale , et de la  vanité de la recherche ciblée »

Et un peu plus loin

« On conclura dans un même élan qu’un  travail d’ amateur peu avoir du bon «  

 

Amicalement

 

                    Dominique

 

 

d


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!