Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Difflugia...sp.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 25 juillet 2015 - 05:41

Bonjour,

Pour rester prudent: difflugia sp....

Pour le plaisir de voir de telles mozaîques, pour ma part je suis incapable d'en faire autant... ! B)

IMGP1084 (800x599).jpg

IMGP1091 (800x599).jpg


  • 0

#2 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 70 messages

Posté 27 juillet 2015 - 03:28

Bonjour Cosinus,

 

Pour compléter le sujet, voici la même (enfin, presque)...en couleurs ! Les vitraux de notre bonne vieille cathédrale de Reims vont être jaloux !  

Pour la technique: lumière polarisée, bien sûr +  objectif 10X et un léger stacking de 3 photos.     Et toujours mon bridge FZ200 ! ! !  :wacko:

 

Christian

 

Miniature(s) jointe(s)

  • 1-Difflugia .jpg

  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 373 messages

Posté 27 juillet 2015 - 07:20

Bonsoir Sorde

 

 

              Vraiment très beau , la comparaison avec  les vitraux  n'est pas usurpée .

 

 

                               Amicalement

 

                                                                              Dominique


  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 30 juillet 2015 - 09:21

Bonjour les observateurs,

Comme toujours, vos observations sont très bien faites et très agréables.
Pour ce qui est de la polarisation, je pense que l'on devrait avoir en permanence un polariseur amovible monté sur son microscope.
Toutes les observations devraient être faites avec et sans ce filtre et en cas de soupçons de polarisation, utiliser l'analyseur en plus et pourquoi pas un compensateur...

Je rappelle qu'il existe plusieurs modes d'observation en lumière polarisée :

LP : Lumière Polarisée : C'est la lumière polarisée simple, On place un simple polariseur AVANT l'objet dans le sens de la lumière.
LPA : Lumière Polarisée Analysée : En plus du polariseur, on place un analyseur APRES l'objet dans le sens de la lumière.
Au passage, le Polariseur et l' Analyseur, sont des filtres rigoureusement identiques. Ils peuvent être intervertis car nous travaillons en microscopie avec de la lumière polarisée linéairement !
LPCA: Lumière Polarisée Compensée Analysée.: Ici on introduit une lame de compensation entre le polariseur et l'objet. Les variantes (et l'interprétation des résultats) sont tellement nombreuses que je n'en parlerais pas ici.

Il serait bon de préciser, simplement avec le sigle approprié, le mode d'observation utilisé. (LP, LPA, LPCA)

Amicalement.


  • 0

#5 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 30 juillet 2015 - 10:56

Bonjour,

 Merci Tryphon de cette mise au point, le cliché de Sorde me donnait déjà envie ... :rolleyes: !

Maintenant, rassure moi... la LP permet de modifier l'image en tournant le filtre, la LPA permet de "moduler" cette modification en tournant les deux filtres...? autrement dit l'analyseur permet de moduler la polarisation du premier filtre... pardonne ce langage de béotien :( .

Amicalement

Cosinus


  • 0

#6 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 30 juillet 2015 - 11:29

Cher Cosinus,

L'école nous complique tellement les choses que d'un truc simple, la polarisation, on nous met dans un état de stress tel , avec des tas de formules et schémas compliqués que nous ne sommes pas en mesure de comprendre quoi que ce soit, alors on apprend par cœur ou on admet. Ou on abandonne !

Tu prends un filtre polarisant simple (linéaire) que tu places dans le trajet de la lumière avant l'objet et tu as de la LP.
Déjà certaines substances se colorent.
Tu peux faire tourner le filtre et constater que ces colorations changent.
Maintenant su tu mets un second filtre identique après l'objet, n'importe où, tu peux en croisant les filtres obtenir un fond noir et les objets qui agissent avec la lumière polarisée seront vus sous fond noir en LPA.
En faisant tourner l'objet on change ses couleurs et le fond reste noir.
Maintenant on peut avoir la même chose mais sans le FN en introduisant un compensateur, simple plastique étiré, après le premier filtre.

Il suffit d'essayer sans se prendre la tête, on n'a pas besoin de formules pour ce faire plaisir.

Amicalement.
  • 0

#7 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 657 messages

Posté 30 juillet 2015 - 12:38

Bonjour SORDE,

Une question, fais tu la balance des blancs de ta caméra pour que les couleurs de la photo correspondent à celle de la vision directe?

Cette couleur de fond rose apparait chez moi quand j’oublie de faire la balance des blancs avant la photo, peut être parce que mes éclairage sont à leds blanc froid.

Cordialement

Claude


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 31 juillet 2015 - 07:29

Bonjour Claude,

 

Il y a plusieurs origines possibles à ce fond coloré.

- Certains filtres polarisants croisés, laissent passer de la lumière de couleur variable selon la nature du filtre. Ce sont des filtres en plastique.

- Un problème de balance des blancs, mais uniquement si cette couleur n’apparaît que sur la photo  . Parfois, la couleur est très légèrement visible à l'oculaire, mais on n'y fait pas attention et elle est amplifiée par la photo.

- présence d'un compensateur.

- présence d'un élément perturbateur qui joue le rôle de lame retard.

 

Amicalement.


  • 0

#9 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 31 juillet 2015 - 04:47

Bonjour,

J'en profite lâchement :) ... mis à part le coté esthétique de la polarisation, qu'apporte ce mode opératoire en terme de "bénéfice"...?

Merci d'avance

Cosinus


  • 0

#10 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 31 juillet 2015 - 06:12

Bonjour Cosinus,

 

Le côté esthétique est en effet discutable .

Le microscope polarisant par contre apporte des éléments objectifs à la détermination des caractéristiques optiques de certaines substances comme les minéraux en lames minces.

Le microscope polarisant est muni de graduations qui permettent de mesurer l'angle de déviation propre à l'objet observé.

 

Cherche microscope polarisant, microscope pétrographique etc. Avec google..

 

Dans une préparation quelconque, il est bon de repérer les éléments qui polarisent : dans les coupes végétales ou animales (ana-path) dans les Protistes aussi . On peut observer aussi des matériaux synthétiques comme les plastiques....

 

Ce n 'est donc pas uniquement pour faire joli , mais cela peut aussi se concevoir ainsi.

 

Amicalement.


  • 0

#11 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 70 messages

Posté 31 juillet 2015 - 07:09

Bonsoir à tous,

 

1°) Pour répondre à Cosinus, et dans mon cas personnel, le bénéfice induit par la polarisation est UNIQUEMENT ESTHÉTIQUE ! ! ! Mais peut-être que , dans certaines circonstances, la polarisation est utilisée de façon scientifique (pour différencier les cristaux ?). Mais mes connaissances s'arrêtent là !

 

2°) Pour répondre à Tryphon et Claude, on peut dire que j'ai utilisé la  "LPCA" . Je m'explique : un polariseur sous la préparation (au niveau du diaphragme ), un autre au niveau de l'oculaire, et croisé par rapport au premier. A ce stade, j'obtiens un fond noir. Je glisse ensuite une feuille de cellophane sous la préparation, que je fais tourner jusqu'à obtenir de jolies couleurs !  Pas de "prise de tête" !  Mon but n'était absolument pas d'obtenir un résultat "scientifique"  (Et de toutes façons, avec le matériel dont je dispose, ce serait vraiment prétentieux de ma part !). Voilà l'explication du fond "rose". En tournant la feuille de cellophane et/ou l'un des polariseurs, on peut très facilement obtenir un fond bleu , vert , ou jaune . L'éclairage en lui-même est dispensé par une lampe à LED, et produit une lumière type "lumière du jour" . La balance des blancs n'est donc pas faussée, et d'ailleurs, le résultat sur la photo est identique à celui vu par  l' œil derrière l'oculaire.  

 

Bien cordialement

 

Christian


  • 0

#12 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 01 août 2015 - 08:07

Bonjour Christian,

 

(Petite parenthèse :

 

Si personnellement et dans un cadre très précis, je choisis de m'intéresser au côté "rationnel" (certains diraient scientifique) du microscope, cela n'interdit à aucun d'utiliser le microscope à d'autres fins.

Il n'y a jamais eu, jamais , dans mes paroles ou dans mes actes, aucun doute à ce sujet,( sauf dans l'esprit de ceux qui n'ont jamais voulu l'admettre.)

Il est tout à fait normal de voir des photos sans aucune autre prétention que de plaire.

Ce que je trouve anormal , mais ce n'est absolument pas le cas ici !, c'est de croire qu'une photo est "scientifique" alors qu'elle ne l'est pas , autrement dit, le mélange des genres .

 

Fin de la parenthèse)

 

Merci pour cette explication .

Je connais trop bien ce genre de couleur de fond pour avoir envisagé la présence d'un compensateur. (Feuille de cellophane).

Ton explication est parfaite autant que ta photo est démonstrative.

 

Sans polarisation on pouvait, bien entendu soupçonner que  la thèque d'amibe était faite de petits "cailloux" probablement pris dans l'environnement, mais avec la polarisation, la quasi preuve est faite. 

Autrement dit, pour répondre à Cosinus, cela lève un doute. N'est-ce pas le but ?

 

Maintenant pour le "touriste des gouttes d'eau", le fait  de voir se déplacer sous son microscope, une "bestiole" portant des bijoux aussi  colorés, doit être très étonnant et très émerveillant. Et si justement ces "bestioles" avaient la même vision que nous en LP de ses congénères  ? Un peu comme l'oiselle qui choisit ses partenaires à leur plumage ...

 

Côté plus rationnel, il y a d'autres explications , mais qu'est-ce qui est le plus intéressant, chercher des réponses à tout ou se contenter du spectacle ?

 

C'est à chacun de voir.

 

Et nous sommes là pour voir et aussi expliquer comment on voit les choses .

 

Amicalement.


  • 0

#13 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 657 messages

Posté 01 août 2015 - 04:09

Bonjour SORDE,

 

L'éclairage en lui-même est dispensé par une lampe à LED, et produit une lumière type "lumière du jour" . La balance des blancs n'est donc pas faussée, et d'ailleurs, le résultat sur la photo est identique à celui vu par  l' œil derrière l'oculaire. 

 

 

C'est tout ce que je voulais savoir que le fond n'était pas due à l'interprétation de la couleur réelle par la caméra, pour ma part, se sont des leds lumière froide 6500 K et il arrive fréquemment que je sois obligé d'étalonner les caméras lorsque je passe de l'une à l'autre sur le même microscope.

Pour la vision directe à l'écran je ne modifie pas l'étalonnage, de ce fait il arrive fréquemment lors de la variation d'éclairage due au changement d'objectif d'avoir des effets artistiques du plus bel effet.

Pour la prise de photo pour internet, je m'oblige à avoir la rigueur des couleurs réelles.

Cordialement

Claude


  • 0

#14 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté 02 août 2015 - 10:12

Bonjour,
Quoi qu'il en soit, artistique ou à but scientifique, vos photos en FC ou Pol sont reussies. Au delà du fait que l'utilisation du Pol peut être une aide à la détermination d un élément, c est également une méthode d augmentation de contraste.

JM
  • 0

#15 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 03 août 2015 - 09:03

Bonjour,
Quoi qu'il en soit, artistique ou à but scientifique, vos photos en FC ou Pol sont reussies. Au delà du fait que l'utilisation du Pol peut être une aide à la détermination d un élément, c est également une méthode d augmentation de contraste.

Bonjour Jean-Marc,

 

Cet aspect de la Lumière  Polarisée (Contraste) est déjà suffisant pour l'utiliser beaucoup plus fréquemment.

Il est à la base de l'analyse des roches et des cristaux mais il peut être utilisé en biologie sur la matière vivante pour déceler des structures "spéciales"

 

Les connaisseurs et les simples utilisateurs n'ont pas besoin de démonstration, mais les débutants ou ceux qui n'ont pas encore utilisé la lumière polarisée ont peut-être besoin d'explications.

 

Je ferais une démonstration en images dès que je pourrais, mais en attendant, une petite explication avec des mots s'impose pour ceux qui ont le temps de les lire.

 

Prenons une substance "chimique" comme une vitamine pure en poudre , des sucres, ou bien d'autres substances, à vous de voir.

Diluons dans une petite gouttelette d'eau sur une lame et laissons évaporer. (1)

Au bout d'un certain temps, dépendant de la température et humidité ambiante, une pellicule pratiquement transparente apparait sur la lame, la substance à "séché".

Au microscope en lumière naturelle, pratiquement rien n'est observable. Bof, pas beaucoup d'intérêt l'expérience !

 

Si nous avons l'excellente initiative d'observer le même dépôt après avoir mis un filtre polarisant sur la sortie "lumière" du microscope, tout change !

La substance transparente se pare de couleurs ! De plus nous observons des formes !

 

En ce sens, la LP AUGMENTE le contraste en amenant de la couleur, c'est un contraste  coloré.

Dans le cas de l'observation en lumière naturelle, nous avons aussi du contraste, mais très peu perceptible, il n'est pas dû à la couleur, tout est de la même couleur, mais à des différences de nuances de gris dues elle mêmes à des différences de phase de la lumière qui traverse des différences d'indice.

 

Quand on observe les merveilleux Protistes de nos spécialistes du forum (je ne citerais pas de nom car j'oublierais nécessairement quelqu'un ) on observe parfois en DIC ou simplement en LP des inclusions extrêmement brillantes ou colorées révélées uniquement par le fait que la lumière est polarisée. Le DIC ou Contraste Interférentiel, est une forme de Lumière polarisée.

 

Maintenant, perfectionnons notre dispositif, en observant notre substance incolore déposée sur la lame, en pratiquant l'observation entre deux polariseurs croisés disposés de part et d'autre de la platine.

Nous obtenons de vives colorations sur fond noir (FN) les couleurs deviennent éclatantes, le contraste est à son maximum !

En faisant tourner la lame entre les polariseurs croisés, nous faisons varier l'ordre des couleurs !

 

Maintenant que vous comprenez le principe (dans la pratique !) simple (très simple) de la polarisation, je vous invite à une expérience qui restera pour vous inoubliable.

Vous déposez votre substance dissoute sur une lame (avec ou sans, mais surtout sans lamelle) (2) et vous observez l'évaporation de l'eau en temps réel au microscope.

Et là le spectacle est fabuleux ! Vous voyez la naissance et la croissance de cristaux dans une débauche de formes et de couleurs !

Si vous êtes équipés vous pouvez même les filmer , mais à mon avis, si on veut montrer ou revoir la chose, il vaut mieux renouveler l'expérience que de regarder des images en conserve, toujours les mêmes alors que le spectacle direct n'est jamais le même,

Même si vous réalisez l'expérience des milliers de fois,  vous n'aurez jamais le même spectacle.

 

Merveilleusement.

 

(1) Le PROCESSUS qui conduit à la transformation de la substance dissoute s'appelle la CRISTALLISATION , le résultat, quand l'eau est évaporée ce sont des CRISTAUX ! Ne pas confondre donc les causes et les effets, les processus et le résultat d'un processus ...

 

(2) Si vous expérimentez avec des substances inconnues, potentiellement dangereuses pour vos précieux objectifs, je vous conseille d'observer avec lamelle, pas directement sur la goutte, mais collée sur l'objectif par de petits points de vaseline.

 La vaseline est déposée prudemment à la périphérie de la monture de l'objectif, PAS SUR LE VERRE ! On peut imaginer d'autres modèles de "préservatifs" !


  • 0

#16 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 04 août 2015 - 07:34

Bonjour,

 

Pour revenir au sujet de l' amibe à coque, on voit tout de suite l'intérêt d'utiliser systématiquement la lumière polarisée juste après la lumière blanche pour identifier du premier coup d'oeil les substances qui polarisent des autres substances mais aussi , comme le dit Jean-Marc, d'augmenter le contraste.

Avec un microscope comme celui du Professeur Cosinus, le résultat doit être des plus spectaculaire.

Mais je ferais quand même une remarque sur le sujet présenté.
L'amibe est toujours présente, on voit son cytoplasme, mais la coquille est complètement écrasée, probablement par la lamelle.
Cela revient à photographier un escargot sur lequel on aurait préalablement marché dessus !

 

Je lance de ce fait immédiatement une Pétition pour la Sauvegarde des Pauvres Amibes à coquilles Martyrisées par les Savants Microscopistes !

(PSPAMSM)
Merci de signer en sortant ! :)

 

Amicalement.


  • 0

#17 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 04 août 2015 - 08:08

Bonjour Tryphon,

"...mais les débutants ou ceux qui n'ont pas encore utilisé la lumière polarisée ont peut-être besoin d'explications." ... merci, c'était là mon problème B) .

"...Cela revient à photographier un escargot sur lequel on aurait préalablement marché dessus ! " ... c'est le seul moyen de les ralentir pour pouvoir les filmer confortablement !  j'ai essayé avec les coleps mais c'est beaucoup plus difficile... :wacko:

Amicalement

Cosinus... qui va se mettre à la recherche de filtres polarisants.


  • 0

#18 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 04 août 2015 - 09:08

Merci pour ta réponse rapide.

En effet, si on regarde un "cours" ou si on cherche des explications sur la polarisation, on rentre dans un festival de schémas et de formules, de mots compliqués , de cordes qui vibrent, d'interférences , déphasage, lame lambda... on est vite noyé ou dégoûté. Pour un physicien au contraire, c'est toujours pareil , pas une idée nouvelle .
Polarisation devient synonyme de compliqué, complexant, répulsif, allergisant même.

Dans la pratique rien n'est plus simple ! Il suffit d'acheter 2 polariseurs en plastique pas chers ( rectilignes) (1) et c'est tout.
Après quand on a compris, on peut perfectionner en qualité, jusqu'à l'extase !

Amicalement.

(1) quand je dis rectiligne, je m'en excuse, mais je suis obligé !
La faute en revient aux photographes ! (Les pauvres, qu'est-ce qu'ils prennent dans les gencives ! :) )
En effet les filtres pour la microscopie sont ordinaires, rectilignes par opposition aux filtre polarisant des photographes qui sont "circulaires" .

 

L'explication:
Pour "faire " de la polarisation, c'est à dire avoir tous les effets recherchés, il suffit de filtres ordinaires (toutefois, selon leur nature, il existe différentes qualités de filtres ordinaires, minéraux ou en plastique( c'est comme les poulets) .

C'étaient les SEULS filtres polarisants fabriqués ! 

Les premiers photographes scientifiques (ou pas) utilisaient ce type de filtres et tout allait bien. Mais pas dans le même but que nous !
Un jour on a inventé des les appareils photo autofocus et certains modèles de ces dispositifs étaient faussés par les filtres polarisants . Alors enquête faite on résolu ce problème en collant au premier un second filtre pour "dévier" la lumière afin qu'elle ne perturbe pas ces dispositifs. La polarisation de rectiligne est devenue circulaire .

Résultat, on a des filtres qu'on peut vendre plus chers avec donc plus de bénéfices et le monde de l'argent est content.
D'autant plus qu'on vous vendra quand même des filtres polarisants "circulaires" donc plus cher, même si votre appareil photo n'en a pas besoin !
En photographie, si on utilise des filtres polarisants, ce n'est pas pour faire joli, c'est uniquement pour supprimer certains reflet et donc augmenter dans certaines conditions précises le contraste de l'image.
En microscopie, d'une part on n'a pas besoin de tout çà , des simples filtres (linéaires) sont suffisants !
Vous pouvez toutefois utiliser des filtres polarisants circulaires (rien à voir comme le croient certains avec la forme du filtre !!!) , cela marche, mais à vos risques et périls.
Ces filtres ont un filetage et on ne peut pas se tromper de sens montés sur un appareil photo, mais en microscopie, un filtre(circulaire) à l'envers ne fonctionne pas comme un filtre à l'endroit et on en arrive vite à ne plus comprendre ce qui se passe. Ne compliquez pas ce qui peut être très simple, telle est ma devise.


  • 0

#19 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté 04 août 2015 - 09:18

Bonjour ,

 

Voici un lien sur la recherche de filtres polarisants.

Le filtre à placer sur le diaphragme de champs peut être de qualité moyenne (planéité bulle...) mais celui à placer en analyseur au dessus des objectifs, doit lui être de meilleure qualité, ceux en verre sont les meilleurs, mais on en trouve de très bon en matière plastique. L'extinction au croisement est également important, mais surtout quand on les utilise en DIC.

Le bon achat à pas cher est à chercher en astro. Il existe des couples utilisé pour atténuer la puissance lumineuse de certains astres quand on les observe. 5on tourne les 2 filtres pour attenuer la lumière). Le lien est ci dessous :

 

http://forum.mikrosc...-filtres-donde/

 

A+

 

JM


  • 0

#20 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 184 messages

Posté 04 août 2015 - 09:49

Bonjour Jean-Marc et merci pour ces liens qui sont excellents (comme d'hab !)

 

Amicalement.


  • 0

#21 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 04 août 2015 - 03:51

Merci Jean-marc... c'est fait ! B)


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!