Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Couleur des Stentors "bleus"


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 542 messages

Posté 05 novembre 2015 - 01:12

Bonjour, 

 

Dédicace 1 : à Tryphon, qui a posé plusieurs fois, et encore récemment, des questions au sujet de la couleur des stentors bleus

Dédicace 2 : à Tryphon, qui adore les stentors, nous aussi

Dédicace 3 : à Cosinus, qui pose des questions sur la température de lumière, le bleu trop bleu ou le jaune trop jaune.

 

 

On a travaillé sur les stentors bleus pour ce sujet.

Et, comme je l'ai dit précédemment, on a fait un calibrage très rigoureux de la température de l'éclairage, à chaque prise de vue.

Pour s'approcher, autant que faire possible, de la vision exacte et "objective" à l'oculaire.

 

Voilà trois photos DIC de Stentor bleus pris selon ce protocole, en DIC.

 

stentor C3.jpg

 

stentor C6.jpg

 

Stentor C1.jpg

 

Plusieurs remarques : 

 

1. avec le même protocole, les fonds sont assez gris, c'est normal puisqu'on supprime presque toute dominante couleur

2. malgré cela, les couleurs des stentors sont différentes, allant du bleu au vert

3. et je ne parle pas de la perception personnelle, moi à l'oculaire je les vois souvent assez vert.

 

En conclusion, la couleur la plus proche est le "bleu pétrole" des nuanciers. Pierre

 

300_bleu_petrole.jpg


  • 0

#2 Vardar

Vardar

    Ciliate lover

  • Membre Modérateur
  • 826 messages

Posté 05 novembre 2015 - 01:51

La couleur est due à une photoprotéine, la stentorine, il existe en fait deux Stentorines, ce sont des photorécepteurs, elle contiennent un pigment organique du même nom
http://www.guidechem...09669-11-4.html

Les stentors évitent la liumière

quelques stentors et un grain de ris dans le noir feront une culture sympa on verra les dizaines de stentors s"accumuler sur le grain de riz qui deviendra bleu.
Les stentors se lyseront parfois sous l'effet de la lumière

 

Il est intéressant de noter que cette molécule est très proche de l'hypéricine issue du Millepertuis.

Ce produit a des propriétés anti dépressives et vendu comme tel. Il est également connu pour son utilité à s'accumuler dans certaines cellules cancéreuses et servir ainsi de marqueur.

 

Désolé c'est le métier qui reprend le dessus ;)

 


Modifié par Vardar, 05 novembre 2015 - 01:56 .

  • 0

#3 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages

Posté 05 novembre 2015 - 02:09

Il existe bien comme le dit Vardar 2 Stentorines qui participent de l'effet photophobique des Stentors et de leur émission lumineuse fluorescente

 

spectre d'émission

stent2.JPG

formules

stentorine possible structures.JPG

 

 

Les chromophores sont des grains protéiques sensibles au pH, aux concentrations en Mg 2+ et aux ions Ca++

Ce qui je pense, est à réfléchir lorsque l'on veut discuter de la couleur des Stentors

Cette couleur émise est en relation avec une incidence lumineuse qui induit une fabrication d'ATP (energie)

 

Il est vrai que les Stentors fuient la lumière

et que plus ils sont lumineux, plus ils sont en "bonne santé",

ce sont ces cellules qui sont le plus vivables ou vivantes à un moment donné

dans la préparation que l'on observe qui seront donc sensibles à la lumière qui les environne et qu'ils absorberont pour réémettre leur fluorescence

 

La couleur des Stentors varie donc pour chaque observateur en fonction des conditions qu'il impose à ces braves organismes luminescents

puisqu'elle dépendra de l'éclairage utilisé, de la durée d'éclairement, de la fraîcheur de l'échantillon, de la santé des animalcules, du pH de leur milieu etc...

Il n'y a donc pas de couleur définie pour les Stentors Coeruleus, ce n'est pas une couleur mais une émission vivante de lumière entre deux valeurs de longueur d'onde qui sont

620 et 640 nm 

 

(le spectre d'absorption présente 2 pics à 562 et 662 nm)

SDS


Modifié par Tryphon T, 05 novembre 2015 - 04:10 .

  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 279 messages

Posté 05 novembre 2015 - 02:37

Bonjour,

 


Dédicace 1 : à Tryphon, qui a posé plusieurs fois, et encore récemment, des questions au sujet de la couleur des stentors bleus

Non, je donne l'impression d'être obtus, mais si on me pose la question quelle est la couleur du cheval blanc d' Henri IV ?, je dirais sans hésiter BLANC !

Si on me demande quelle est la couleur d'un Stentor Bleu ?, je dirais bleu ,quoique il y a bleu et bleu.

 

Mais ici, 

 

Vert-1.JPG Vert-2.JPG

Photos de Solito

 

Mon premier Stentor, il y a fort longtemps, était VERT d'un beau vert et pas bleu.

Depuis j'ai vu des Stentors Verts (Polymorphus et pyriformis)  qui étaient pris pour des  Stentor coeruleus (Bleu-verts) et pas bleus.

Pour avancer dans le bleu-vert, il faudrait connaitre le spectre de la stentorine , pigment des coeruleus. Les autres doivent leur couleur  à des zoochlorelles.

 

Le Stentor Vert, pourquoi Vert ?

 

 

Une Clé : http://www.mik-mag.fr/?s=stentor

 

Amicalement.

 

 

 

Pendant que j'écrivais, deux messages sont arrivés dont l'un répond à ma question sur la stentorine.

 

Merci

Ce que je remarque c'est que le pic des stentorines est dans le 562 nm ! Bien plus prés du vert que du bleu. ...

 

Spectre_de_la_lumiere_visible.png

 

Avez-vous une explication ?

 

 


  • 0

#5 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages

Posté 05 novembre 2015 - 03:06

Les molécules de Stentorine sont les moteurs de la cellule qui l'orientent par calcul/erreur/ loin de la lumière

Lorsque l'incidence lumineuse converge vers des points focaux de la cellule (situés entre les cils: ce sont les peptides chromophores) Stentor puis diverge, le Stentor change de focale et cherche un autre point plus loin de la lumière

Les Stentors sentent donc non seulement la direction de la lumière mais aussi son intensité.

 

Le pic de la Stentorine I est plus important que celui de la Stentorine II

Il faut envisager la longueur d'onde moyenne de 610 nm pour son émission maximale mais avec des pics moindres à 480 et 540 nm

ce qui nous situe dans un mélange lumineux qui varie du bleu au mélange bleu-rouge-vert.  (le bleu pétrole de Pablo?)

 

TOUT dépend bien sûr de l'absorption préalable puisqu'il s'agit d'une fluorescence et donc de la lumière incidente

 

 

En pouvant ainsi éviter la lumière, les Stentors se dirigent très naturellement vers le fond des plans d'eau

privilégiant l'ombre et évitant ainsi les prédateurs et pouvant aussi se protéger en se fabriquant des kyste ou "dormants"

 

En fort éclairage lumineux, des formes très oxydatives de l'Oxygène dont éclater la cellule

 

SDS


  • 0

#6 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 279 messages

Posté 05 novembre 2015 - 04:17

Les Stentors sentent donc non seulement la direction de la lumière mais aussi son intensité.


La question est de savoir où siège la "conscience" du Stentor , ainsi que le "centre de décision" ?
Et question subsidiaire, a-t'on le droit de le manger (donc ôter la vie d'un Stentor, sachant qu'il sent ce qui lui arrive?

 

Je dis cela car quand j'ai vu mon premier Stentor( VERT) , je me suis dit, "on en mangerait" ! :)

(Je les comparais à des Pastilles Valda)

Malicieusement Mais toujours aussi Aimicalement.

 

 


  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 279 messages

Posté 05 novembre 2015 - 04:29

[quote name="pablito" post="57727" timestamp="1446725544"]

Et, comme je l'ai dit précédemment, on a fait un calibrage très rigoureux de la température de l'éclairage, à chaque prise de vue.
Pour s'approcher, autant que faire possible, de la vision exacte et "objective" à l'oculaire.

 

 

Ceci dit, la tentative de Pierre de nous démontrer qu'un Stentor Bleu est bleu, n'est pas très efficace, car ses photos au DIC   (1)ne sont pas ressemblantes.

 

Je note ton souci d'objectivité, mais si on l'analyse de plus prés, voici comment je le décode.

 

Ton sujet est pris en sandwich entre deux polariseurs et deux prismes de Nomarski.

La lumière est donc d'abord polarisée et  dédoublée avant de traverser le sujet puis les deux images ainsi formées interfèrent entre elles avant d'être re-fusionnées et la lumière analysée.

 

Autrement dit, si tu avais voulu donner une autre couleur à la lumière du fond , tu aurais pu le faire et la couleur du sujet en aurait été changée.

Or ton fond est bleu ! du même bleu que tu veux que soit le Stentor.

Cette lumière bleue ne peut que renforcer la couleur du Stentor, non?

Si tu calibres rigoureusement une lumière bleue, tu ne peux qu'avoir du bleu , fidèle certes, mais toujours bleu non?

 

A mon avis, tu aurais obtenu la meilleure, la plus fidèle couleur du Stentor, en lumière bien blanche (et peu importe le DIC et le contraste de l'image, ce qui compte ici c'est la fidélité des couleurs) ou encore mieux en fond obscur (noir).

 

 

Pour s'approcher, autant que faire possible, de la vision exacte et "objective" à l'oculaire.

Certes, ta démarche au niveau de l'oculaire est objective, mais avant, elle ne l'est pas.

 

Amicalement.

 

 

(1) c'est une lumière polarisée, dédoublée, interferée, , artificielle, on aurait dit à la fin du 19 ème siècle sophistiquée = trafiquée)


  • 0

#8 Vardar

Vardar

    Ciliate lover

  • Membre Modérateur
  • 826 messages

Posté 06 novembre 2015 - 02:13

L'une de mes premières photos...

stentor ros-2013-12-22-11-51-59.jpg

Bleu non ?



A ne pas confondre avec Stentor amethystinus, le Stentor vert

 

stentor-amethystinus.jpg

(cette photo n'est pas de moi)


  • 0

#9 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages

Posté 06 novembre 2015 - 08:57

Cher VArdar,

 le libellé de ton image prête à confusion car le Stentor vert est plutôt considéré comme étant Stentor polymorphus, voire Stentor pyriformis

Par contre les traces violettes ou pourpre qui sont présentes sur ce stentor en image renseignent bien sur la présence d'améthystine

une prostentorine (combinaison entre stentorine et d'autres dérivés de la blepharismine)

La couleur représentative de Stentor amethystinus est plus proche du violet pourpre même si par sa symbiose avec des chlorelles ou algues vertes,

qui masquent parfois la couleur amethyste localisée plus particulièrement entre les cils

il s'agit de l'un des ciliés les plus grands producteurs de biomasse 

 

des infos sur la couleur de Stentor amethystinus

 

SDS


  • 0

#10 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 279 messages

Posté 06 novembre 2015 - 09:59

Bonjour solito,

 

Depuis j'ai vu des Stentors Verts (Polymorphus et pyriformis)  qui étaient pris pour des  Stentor coeruleus (Bleu-verts) et pas bleus.

 

Merci Solito d'avoir confirmé la couleur de ces Stentors.

 

Et merci à tous les intervenants, de la qualité et du sérieux de leur travail.

 

Avec vous le soir je m'endors moins bête, et parfois pas j'ai même  du mal à m'endormir ...

 

Amicalement.


  • 0

#11 Vardar

Vardar

    Ciliate lover

  • Membre Modérateur
  • 826 messages

Posté 07 novembre 2015 - 04:53

Solito,

en fait il existe plusieurs Stentors Verts mais tu s raison S amethystinus tire bien son nom de la couleur non liée aux zoochlorelles

Merci pour le papier !

 

Phil


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!