Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Bois Coupe Histologie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 516 messages

Posté 26 novembre 2015 - 07:42

Comment  couper le  bois

 

 

    Le ramollissement

 

Le bois  est un tissu rarement abordé  sur les sites de microscopie en raison de la  difficulté  qu’il y à  obtenir des  coupes correctes   et  à plus forte raison des coupes  fines  autour de 15 µm ( afin d’  éviter la superposition des couches de fibres.)

Grâce à l’ intervention de Fabien, j’ai pu obtenir prés de l’université d’Anvers – laboratoire du bois , un ensemble de renseignements qui vont nous aider à pénétrer le  sujet.

 

Pour rendre le  bois plus mou, la principale solution  est de faire  bouillir pendant quelques  heures  à plusieurs jours  le bois  dans la préparation suivante :

 

Eau   10 volumes

Glycérine  1 volume

 

Une publication  nous explique que la  glycérine  va  intervenir sur la lignine  sans casser les liaisons covalentes  du polymère  mais en modifiant les  liaisons hydrogènes  et les liaisons de Van de Waals ; la rigidité  de l’ensemble du bois va ainsi   diminuer.

 

Le bois  s’étudie selon trois  plans de coupe  - axial – longitudinal  tangentiel  et longitudinal radiale.

                           http://cerig.pagora.grenoble-inp.fr/tutoriel/morphologie-fibres-bois/page03.htm

Il est  nécessaire  de préparer ses échantillons avant la cuisson, en façonnant de petits cubes de 1 à 2 cm 3.Chaque échantillon doit être identifié pour être retrouvé  ensuite   ( Il est possible de les entourer  avec un tout petit  fil de cuivre   comme celui utilisé  pour les  bobinages  et faire un code avec le nombre de brins ou de fixer une  étiquette   résistant à l’ébullition.)

 

 Il est parfois  possible  de couper  des  bois tendres sans aucune préparation  s ‘ils viennent   d’être prélevés .

.

Pour la cuisson :

Soit la simple  cocotte  minute  ,   soit l’étuve réglée  à 95 ° ( ce qui est  plus  facile   pour des  chauffages de plusieurs  jours).

Les échantillons  seront mis dans des  bocaux   de type  bocaux à conserve    - la marque     « Le Parfait » avec son  rond de caoutchouc isolant   répond  bien à  la  demande.  Cette  mise  en bocal fermé   évite la perte d’eau   et  la modification de concentration  de la solution.

Pour la cocotte  minute  le contrôle  du  niveau de l’eau  du récipient  contenant le  bocal   nécessite de se relever la nuit.

 

Autre mélange   trouvé  dans la littérature

 

Alcool 95%      1 volume

Eau                   1 volume

Glycérine         3 volumes

 

Si on désire  faire une étude des  fibres isolées :

              Pour dissocier les  fibres avec  plus de facilité  il faut mettre les  fragments dans une solution  d’acide   acétique dans  un tube  vertical. La préparation est  prête   quand les  fragments sont tombés  au fond.

 

Pour les  bois très durs - surtout les  bois exotiques  il existe d’autres  formules :

 

Il est  possible  d’utiliser l’acide Hydrofluorique  ou  l’Ethyléndiamine  ( danger ++ ) mais on entre dans le monde de l ‘ hyper spécialisé.

 

Les autres techniques, trouvées  dans les  anciens  livres de microscopie    ( acétone  - acétate de cellulose  etc).  sont désormais   abandonnés.

 

 

La  Section

 

Le bois  sera  coupé à chaud  - la lame du microtome  sera recouverte  du mélange  eau + glycérine   ( quelques  gouttes).

 

Les coupes  sont réalisées avec un angle  de coupe de 15 ° à 8 ° parfois.

 

Soit par  le microtome  de l’amateur , à cylindre -    mais  pour couper ,  l’idéal est d’avoir  une lame de microtome  C  plutôt que le rasoir   habituel.
Soit   la vraie technique, l ‘ utilisation d’un  microtome à glissière  .

 ( par contre le  microtome  rotatif est sans intérêt)

 

Pour les  coupes  transversales  les coupes tangentielles  et les coupes radiales l’idéal   est de faire des coupes  entre  10 et 15 µm  - et 25 µm    pour les  études des perforations.

 

Parfois  les  lamelles coupées  ont tendance  à s ‘enrouler, pour éviter   cela    il faut  placer les coupes  sur un  porte-objet  dans une  goutte de glycérine  et recouvrir avec une lamelle   - il est demandé de passer  rapidement le porte objet sur la flamme.

 

 

                                                   La coloration de la  lignine

 

Coloration   au vert d’ Etzold

Tremper les coupes dans de l' eau de Javel ou du Dakin pendant 5 minutes .

                                     Certains proposent de la  dilué au 1/3 .

Rincer 2 fois .

Colorer avec le  colorant  10 minutes .

Tremper   dans une succession d’alcool   Ethylique  30 – 70  -  95  .
Tremper  dans l’ isopropanol   100 ° .

Chaque   fois   5 minutes     ( vérifier  quand   même  l’état de la coloration  à chaque étape  car risque de  différentiation  trop poussé ) .

Montage dans l’ Euparal  ( qui est  une résine dissoute dans l’alcool  isopropylique).

Faire une pression de 50 grammes   sur la  lamelle    pendant   quelques  minutes  et faire l’étiquetage de la  lame  à son   habitude.

 

Coloration  à la Safranine

Tremper  dans  l’eau de  Javel     ou dans le  Dakin.

Rincer 2fois .

Faire bain dans l’acide acétique à 2%      ( pour d’autres10 % ).

Rincer 1fois.

Solution de  Safranine  à 1%   pendant  3 à 5 minutes .

Rincer 1 fois à l’eau .

Rincer dans l ‘alcool à 50 °  jusqu ‘ à disparition de  l’excès de colorant.

Déshydrations  à l’alcool  à 100° .

Immersion dans le Xylène  ( si le  liquide se trouble refaire un passage dans l’alcool  à 100° )

Montage à L’ Eukit .

Faire une pression de 50 g  sur la lamelle   de quelques minutes   .

 

Coloration   Safranine   - Aniline

Tremper  dans  l’eau de  Javel     ou dans le  Dakin.

 Rincer 2fois .

Faire bain dans l 'acide acétique à 2%      ( pour d’autres10 % ).

Rincer 1fois .

Solution de  safranine   à 1%  3 à 5 minutes.

Rincer plusieurs  fois à l ‘eau

Placer  l’échantillon dans une  goutte d’Acide Picrique  (solution saturée ) .

Mettre  une goutte de solution d’Aniline  très  diluée -  0,05%   durant  20 secondes .

Certains proposent de chauffer à la flamme   rapidement .

Rincer dans l ‘alcool à 50 °  jusqu ‘ à disparition de  l’excès de colorant.

Déshydrations  à l’alcool  à 100° .

Immersion dans le Xylène  ( si le  liquide se trouble refaire un passage dans l’alcool  à 100°)

Montage à L’ Eukit .

Faire une pression de 50 g  sur la lamelle   de quelques minutes   .

 

 

Autres colorants de la  lignine

Réactif de Steinmetz   - ref 1 –

       Montage dans l’Euparal - le tissu  lignifié est  coloré en jaune

Vert d iode.

Fuscine  Basique.

Vert de méthyle .

Réaction de Mäule.

Bleu de méthylène .

 

Pour les  ponctuations     il est recommandé  la safranine  et  l’ hématoxyline .

 

Il existe d ‘autres techniques      comme l’inclusion  pour les coupes au microtome  rotatif  avec  des  résines   - mais    on s ‘écarte des  possibilités  d’un amateur.

 

Réf https://books.google.be/books?id=Ohk_TXTy3c8C&pg=PA104&lpg=PA104&dq=microtomie+du+bois&source=bl&ots=3Ewj4Tm16j&sig=e04ICsvniLMjsZfdyhNKfvg_iI4&hl=nl&sa=X&ved=0CB8Q6AEwAGoVChMI_oT-qYWWyQIVwm8UCh1Z3wH2#v=onepage&q=microtomie%20du%20bois&f=false

 

      Vous trouverez  sur ce site  le livre de référence   - tout est dedans ++

 

Réf

http://www.iawa-website.org/links.html

        Cette référence   vous  ouvre la liste d ‘un grand nombre de sites  en lien avec le bois et la botanique .

 

Réf

http://www.woodanatomy.ch/preparation.html

 

 

           

 

  Avec mes remerciements  à  Charles  Indekeu  de l’Université d’ Anvers  ( qui constate  que le  nombre de scientifiques  à s ‘intéresser  au bois   est de plus en plus   mince.)

 

 

                                                             Dominique

 

 

 

 


Modifié par Dominique., 27 novembre 2015 - 12:17 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!