Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Technique de Fred- Gluon


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 Gluon

Gluon

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 11 messages

Posté 19 décembre 2015 - 02:31

Bonjour,j'ouvre ce post pour aider ceux qui veulent une technique performante pour grossir entre 1x et 40x avec des objectifs dans l'air. Pour commencer je donne cette feuille de calculs.Vous pourrez ainsi calculer pour un montage à l'infini (elle est faite pour ça) la bonne lentille de tube en fonction de votre capteur. Je n'ai pas intégré les problèmes de vignettage. On suppose donc les conditions remplies.A bientôt
http://www.alpinisme...ewmacro/pdc.ods




La base du stacking précis dans l'imprécision est de stacker l'image donnée par un objectif (fini ou pas). Cette image est grandi transversalement par le facteur de grandissement transversal (ou grossissement aussi dans ce cas) mais selon l'axe optique, elle est grandi bien davantage, au carré du facteur de grandissement transversal. C'est le grandissement longitudinal (Gl)

Le stack d'un cube ne donnera pas un cube image. Si l'objectif est plan, un plan objet donnera une image carrée. Mais le carré s'agrandit lorsqu'on s'éloigne de l'objectif. Il s'agrandit avec la distance, proportionnellement avec celle-ci. On a donc des carrés de plus en plus grands. Le grandissement longitudinal agit lorsqu'on stacke des tranches, cette tranche de netteté est aussi plus grande du coté de l'image mais elle l'est au carré du grandissement transversal. Une profondeur de champ (PDC) objet correspond à une profondeur de champ image bien plus importante.

Exemple j'ai une PDC objet de 5 micromètres (donnée par l'objectif) avec un 10x. Sa PDC image sera de 10 x 10 x 5 micromètres = 500 micromètres. L'image est nette sur une grande profondeur mais elle grandit en s'éloignant.

Ainsi on a la première question qui vient.... Comment stacker une image qui grandit ?

L'ensemble objet-optique doit être fixé, temporairement. Ainsi on peut balayer avec le capteur nu cette image déformée mais coupée correctement en tranche quand même.

Si on balayait complètement cette image ainsi, le grandissement transversal sera très différent entre le début et la fin de l'objet. On pourrait avoir pour les objectifs qui grossissent bien des images très longues de plusieurs dizaines de cm.... Pour bien stacker, il faut donc être très raisonnable pour respecter l'optique et ses corrections et le logiciel qui ne devra pas trop couper et redimensionner.

On a une grande précision mais il faut que les images soient superposables dans de bonnes conditions pour le logiciel. Une image classiquement a une PDC de 0.25 mm (on détaillera un jour).
Un déplacement de 1 cm du capteur pour une lentille tube de 200 mm fait donc une variation du grandissement transversal de 1/20 de la largeur de l'image. Les logiciels de stacking font ça tous les jours avec le RING stacking avec une mise au point variable.[

Il faut donc positionner autour de la focale de la lentille tube (pour les objectifs infini) le capteur et effectuer des balayages. C'est très simple à faire avec une manfrotto, débrayable. Il faut cependant repositionner après 40 images environ l'objet pour le stacking suivant. On découpe de grosses tranches pour de plus petites....

Pour de faibles grandissements, on obtient en deux-trois aller-retour le balayage complet de l'objet.

Cette méthode permet de compenser, exactement, le pas de stacking qui diminue avec le grandissement des objectifs par le grandissement longitudinal. La tranche est de plus en plus fine du coté objet, mais elle est constante du coté image ! Ceci pour la série du 2x au 10x. On remarquera en effet que la PDC objet est l'inverse au carré de l'ON. Et l'ouverture numérique augmente linéairement dans cette série.

Le découplage est aussi très efficace sur les vibrations. L'appareil n'est pas relié à l'optique mais seulement à la table.

Lorsque je stacke, je vais d'une image plus grande vers une image plus petite. Cela semble est bénéfique à l'image d'après mes premières constatations.

Si vous avez des questions....

Modifié par Gluon, 19 décembre 2015 - 02:37 .

  • 0

#2 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 19 décembre 2015 - 03:01

Bonjour et merci,

 Faire un stacking de l'image, je comprends; la profondeur de champ aussi... mais on "stacke" un seul plan de l'objet à chaque balayage, n'est ce pas du "stacking à vide"...? je veux dire que pour chaque plan de l'objet on fait plusieurs images identiques ( le grandissement mis à part), on ne verra pas plus de détails pour ça... ?

  A moins que ce soit un moyen d'obtenir une image nette pour chaque plan de l'objet... pour ensuite les empiler "normalement"...?

Désolé je ne suis pas physicien B)


  • 0

#3 Gluon

Gluon

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 11 messages

Posté 19 décembre 2015 - 03:22

Euh non on stacke différents plans de l'objet ainsi mais la précision mécanique est bien moindre pour obtenir les mêmes résultats.
On avance avec un pas de stacking image d'un coté et on stacke l'objet avec le pas de stacking objet de l'autre coté. C'est à voir celui qu'on choisit.

En général, les gens bloquent l'optique et le grandissement est constant. La structure APN + optique est rigide. On doit alors bouger l'objet ou le bloc complet du pas de stacking objet. C'est, pour moi, une contrainte colossale.

Je découple donc l'intégralité du système. L'APN au capteur nu se déplace pour capturer l'image à grandissement variable. L'optique est toujours fixe ! Mais pour de petites oscillations ce grandissement est raisonnablement peu variable. C'est ceux que j'ai mis dans la feuille de calculs.

On déplace l'APN pour capturer une tranche raisonnable de l'objet et on réitère la quantité nécessaire en repositionnant l'objet (avec une précision de l'ordre de 50 micromètres au maximum).

Donc la réponse à ce que tu dis est non.

La méthode lourde est très contraignante pour des grandissements de 10x et très très contraignante pour des grandissements supérieurs. Ainsi ma méthode est en fait parfaitement adaptée à ces grandissements. Elle est toujours adaptée dans tous les cas. Les vibrations de l'APN dans l'optique sont réduites puisque rien n'est lié. Le phénomène du 1° rideau dont on entend parler souvent ailleurs, n'est en rien un problème.

La méthode lourde nécessite une précision mécanique importante qui fait que la plupart sont obligés d'automatiser. Avec ma méthode, légère et transportable, cette automatisation n'est vraiment pas une nécessité. Elle se comporte en fait comme un stacking de macro classique avec la même précision.


  • 0

#4 Gluon

Gluon

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 11 messages

Posté 19 décembre 2015 - 03:38

Merci pour toutes questions. Cela fera avancer le problème. Car pour moi tout est clair.

Modifié par Gluon, 19 décembre 2015 - 03:43 .

  • 0

#5 Gluon

Gluon

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 11 messages

Posté 19 décembre 2015 - 03:52

Pour les experts du "naturaliste" qui sont pour la plupart dans la pensée unique et qui espionnent... Merci d'avoir fermé le sujet pour éviter que la bonne parole ne se propage. Ce qui est amusant c'est qu'après ils diront qu'ils savaient... Pensée unique; pensée stérile.... Bon ici un schéma de principe : Dans le système standard, lourd et pénible à construire. Lourd et craintif aux vibrations les deux premiers blocs sont fixés en général. Ce bloc est si lourd qu'on évite normalement de le déplacer. ON pourrait imaginer de la faire mais la solution principale et de le fixer. On déplace l'objet et l'éclairage en général ne suit pas. Certains le font suivre et merci les vibrations ! Bref ça fonctionne comme un dinosaure, lentement.... Dans mon système le stacking peut se faire à main levée rapidement pour des grandissements jusqu'au x10. Avec un capteur stabilisé (comme je vais avoir) le problème devrait se résoudre au x20. On peut stacker 200 images en 200 secondes. Cela fait un stacking de 200 images en 4 minutes. On comprend que la motorisation est bien inutile !

 

http://www.alpinisme...tographique.jpg
 


Modifié par Gluon, 19 décembre 2015 - 03:53 .

  • 0

#6 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 19 décembre 2015 - 04:54

... tu fais ton stacking sur l'image car la profondeur de champ y est plus grande que coté objet et ça te permet un pas de stacking moins "pointu".

OK merci


  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 20 décembre 2015 - 08:28

Bonjour,

 

Un grand bravo à notre chercheur de génie.

 

Je poste le schéma pour qu'il soit en clair.

 

 

 

HF1.jpg

 

C'est bien ce que j'avais compris depuis le début ( là bas, sur le net...) 

Pour l'anecdote, j'ai connu les mêmes attaques au sujet d'une méthode utilisée par Philippe Martin. dans un sujet que j'avais appelé Hyperfocus . 

 

Oui, la pensée unique çà existe, je l'ai rencontrée...

 

Amicalement.


  • 0

#8 Gluon

Gluon

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 11 messages

Posté 21 décembre 2015 - 09:21

:) Je ne sais pas pour poster une image comment faire

http://www.alpinisme...ewmacro1269.jpg

Modifié par Gluon, 21 décembre 2015 - 09:22 .

  • 0

#9 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 21 décembre 2015 - 09:52

Bonjour Fred,

 

D'abord il faut  "Utiliser l' Éditeur complet" (Plus d'options de réponse)

Ensuite : "Cliquer pour attacher les fichiers". donne accès au DD de ton ordinateur.

Choisir son fichier et en dernier, ne pas oublier de l'insérer dans le texte à la place du curseur en appuyant sur :

 

Ajouter dans le message . (Ce qu'oublient de faire les têtes en l'air)

 

Amicalement.

 

 

 

 

 


  • 0

#10 Gluon

Gluon

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 11 messages

Posté 21 décembre 2015 - 12:32

newmacro1269.jpg

Ok c'est tout bon je sais faire maintenant :)

Bonjour,

Un grand bravo à notre chercheur de génie.

Je poste le schéma pour qu'il soit en clair.


 

HF1.jpg

C'est bien ce que j'avais compris depuis le début ( là bas, sur le net...)
Pour l'anecdote, j'ai connu les mêmes attaques au sujet d'une méthode utilisée par Philippe Martin. dans un sujet que j'avais appelé Hyperfocus .

Oui, la pensée unique çà existe, je l'ai rencontrée...

Amicalement.

Ah bein c'est clair c'est une méthode simple que j'utilise aussi tous les jours ;). On ne bouge pas l'objet ainsi. Je retourne lire... Lui aussi il trouve ça bizarre les dinosaures qui veulent faire compliqué quand on peut faire simple.

 

D'ailleurs si je me suis mis à l'hybride c'est que j'ai cette bague de mise au point ! Je peux faire simple et ne pas me faire suer avec des gadgets.

 

Michel a bien compris les choses, on a des dinosaures qui oublient une chose : les lois de l'optique. Moi je ne fais que de l'optique, le reste je m'en moque.


Modifié par Gluon, 21 décembre 2015 - 12:47 .

  • 0

#11 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 21 décembre 2015 - 02:13

Oui, tout à fait, c'est un "état d'esprit".


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!