Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Légendes ..


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 885 messages

Posté 24 janvier 2016 - 12:12

Bonjour,

 

Je parle ici des légendes et autres commentaires indispensables pour identifier un sujet.

Souvent, au cours de recherches avec le microscope, on tombe sur un "objet" ou "sujet" qui ne trouve pas sa place dans notre cerveau.

Alors, on s'empresse de l' ISOLER de la photographier et de le soumettre à l'expertise du forum , il faut bien que la solidarité s'exerce... Et c'est bien !
 

post-2056-.jpg


Voici un cristal dans toute sa splendeur ! ... Perdu au milieu de l'immensité du ciel bleu...

Maintenant à vous de l'identifier ! (1)

(1) Je mets en garde tout de suite sur l'interprétation de l'intention de mon post.
J'ai pris cet exemple récent comme alibi à un sujet beaucoup plus vaste , une réflexion bien plus générale.
Si ce message est par moment sur le ton de l'ironie, ce n'est surtout pas pour me moquer . Le travail est bien fait, l'intention est bonne et tout membre du forum est a priori un Ami. Donc de ce côté là tout va bien .
Mais il manque souvent un petit "truc"

Je voudrais prendre un exemple trompeur, celui du rôle du microscope dans l'identification du "microbe" responsable d'une maladie.
C'est un peu une image d' Épinal, mais comme telle, très trompeuse.

On se figure trop souvent que pour trouver le germe d'une maladie, il suffit de l'isoler ( terme trompeur et mal interprété), de lui donner un nom, et de le mettre dans une bibliothèque des microbes dans laquelle il suffira, la prochaine fois, de le reconnaître parmi ses congénères et cousins pour diagnostique la maladie dont il est responsable.

Dans cette démarche, tout est faux ou plutôt trop mal vulgarisé jusqu'à en devenir erroné.

Ce qu'à fait Pasteur, par exemple, c'est essayer de reconnaître dans un prélèvement contenant plusieurs germes (quand on en trouve !), quel est le coupable. De l'isoler des autres germes et ensuite essayer à partir de lui, de reproduire la maladie.

Prenons un autre exemple, l'allergie aux poils de chats.
On a d'abord dit que c'était le poil qui était responsable, puis la salive du chat qui avait léché le poil , puis ensuite une bactérie contenue dans la salive du chat qui avait léché le poil et enfin, une substance sécrétée par cette bactérie, à mois que cela soit autre chose.

Tout cela pour dire que le fait d'isoler (comme sur la photo) un élément inconnu, est une démarche capitale pour lui donner un nom, mais que cela ne suffit pas toujours.
Rien ne ressemble à une allergie qu'une autre allergie , rien ne ressemble à un bacille qu'un autre bacille (2) et rien ne ressemble à un cristal qu'un autre cristal qui aurait la même forme.

Dans cette énigme du cristal , pour avoir un minimum de chances pour l'identifier, il faudrait un maximum de renseignements pour nous mettre sur la piste.

L'environnement : Il est capital de connaitre l' environnement macroscopique (à l'échelle de l'homme ) .
On a dit dans cet exemple que ces cristaux se trouvaient au milieu des mousses sur une souche, mais on ne sait rien de la souche, et notamment où elle est située par rapport à son environnement.

Par exemple, si elle reçoit de l'eau de pluie, provenant du toit, si la souche a été traitée un jour, si elle a été éclaboussée et par quoi ...(3)
Je ne sais donc rien de cet environnement qui pourrait expliquer la formation des cristaux.
Je ne sais donc rien sur ces fameuses mousses non plus. Mais je sais que les cellules de mousses ont parfois exactement la même forme que ces cristaux. S'agirait-il de restes de mousse pétrifiée ?

Conclusion : Au delà de cet exemple (le plus récent, mais le forum en est plein), ce que je veux dire, c'est que dans une observation qui demande identification, il n'y a jamais assez d'explications, sur le prélèvement, son environnement, la préparation de l'échantillon, le mode d'observation et les réglages, les moyens de prise de vue et les post traitement d'image.
Tout à son importance et une seule photo est loin de suffire.

De plus, (vous voyez, je ne me prive pas de commentaires !) le texte que vous tapez ne pénalise ni la bande passante du forum, ni sa mémoire.
Une simple photo équivaut à des dizaines et parfois des centaines de pages de texte.
Je ne vous ferais jamais le reproche de trop parler.... même avec des anecdotes .

Amicalement.


(2) Au microscope, un colibacille pathogène est absolument identique à un colibacille inoffensif (et même utile) .
Le microscope ne fait pas tout.

(3) Je suis allé un jour sur les lieux d'une énigme : la Sainte Tombe d' Arles sur Tech.
Il parait qu'elle contient en permanence de l'eau dont on ne connait pas l'origine.
J'avais lu au préalable toute l'histoire, la littérature sur les analyses de l'eau.
Quand je l'ai vue pour la première fois j'ai immédiatement compris le mystère alors que d'autres "pèlerins" tombaient à genoux.
Sur tous les documents où elle était représentée, elle était ISOLÉE de son environnement...


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!