Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Crotte marine - enquête


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 366 messages

Posté 27 janvier 2016 - 12:18

                                      Crotte marine   - enquête

 

 

Un professeur de SVT à la retraite  se promène sur la plage  dans les environs de  Perros – Guirec  en  Bretagne    -  Au milieu des algues  il est intrigué par des structures  allongées  arrondies ( - plusieurs  dans un petit périmètre ). Il ramène  des   éléments et m’ en  confie   un

fumet de mer texte 1.jpg

 

 

L’objet  est de consistance  ferme , , lisse,  son poids  semble très faible, on a dans les mains   quelque chose  qui  a  exactement la consistance    d’un  bloc de paraffine.

L’aspect extérieur  fait  penser  à  ce que l’on appelle entre chasseur  des    fumées  ( une crotte )   - dont l’aspect permet de deviner  l’animal  qui l’a  déposé.

Mais   pour les animaux marins  la situation est plus complexe  puisque l’eau  dissocie  les  éléments d’une  structure par essence  hétérogène .

fumet de mer texte 2.jpg

 

 

Analyse physico chimique :

-  Poids 7,750 grammes

 -Volume  6,103 cm3

 -Soit une  densité de:1,28

 

Solubilité :

Manifestement insoluble dans l’eau .

Mais  aussi insoluble dans l ‘alcool  - l’acétone .

Par contre  soluble dans le  Xylène  et le White  Spirite    qui  contient  un dérivé  benzénique  .

 

Point de  fusion  entre  50 et 60 degrés 

PH  du liquide de   fonte    entre  4 et 5   ( donc  acide )

 

Analyse microscopique au X 40 :

La fonte  étant  réalisée, elle  libère une  grande quantité de petites  structures.

 

L’aspect  microscopique    est celui de résidus  végétaux .

 

fumet de mer texte 3.jpg

 

En résumé :

Il s’agit d’ un élément de type crotte  pouvant   provenir  d’un animal  marin  qui  ne déteste pas les végétaux   et qui est  probablement  de belle taille  .

 

Les questions :

 

 1 )  Quel  est la nature de cette substance    blanche,  nacrée  qui  entoure  les  éléments  végétaux  et qui en  représente  la masse  principale.  La première  hypothèse serait  un acide gras  type  stéarique  -(  l’hypothèse  paraffine   est difficile à  soutenir ) .

Si on  retient  l’hypothèse  acide  stéarique – ou même palmitique  - quels aliments peuvent   conduire à l’excrétion de ce  type de produit.

 

2 Quel est l’animal  responsable ?

 

 Si quelque’ un  a  une  idée  ou des hypothèses  différentes  de celle  que  je formule    tout  est   bien venu  pour avancer dans cette enquête .

 

                                    Dominique

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 27 janvier 2016 - 01:26

Bonjour Dominique,

 

Et l' odeur ?  (Je plaisante!)

 

Bien entendu, n'ayant pas eu l'échantillon entre les mains, je ne peux faire que des hypothèses fragiles.

Je pense à des dégazages ou des pertes de chargement .

De la paraffine sur les plages il y en a eu.

 

Finistère  juin 2015 : "il s'avère que la substance recueillie sur les plages est constituée de paraffine, à base d'huile minérale raffinée", précise la préfecture du Finistère.

Nice : Juillet 2015 "une teneur élevée en hydrocarbure qui correspond à la composition de la paraffine".

Calanques de Marseille  Octobre 2014 ."Ce n’est pas moins de 100 kg de paraffine qui ont déjà été récoltés"

 

Amicalement.


  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 366 messages

Posté 27 janvier 2016 - 02:05

 

Bonjour Tryphon

 

 

Tu as tout à fait raison de signaler  l’odeur- évidemment  il n’y a  pas d’odeur  sur l’ ‘échantillon : les  excréments  perdent très vite leur odeur  quel que soit l ‘ animal.

 Par contre il  n’y a pas d’odeur  si  on chauffe  le produit  et la  légère fumée qui  se  dégage ne  sent  rien ; La Végétaline   en  dégage  et  ce  n’est pas son odeur qui est  retrouvée  ici.  ni celle de la bougie  (  A noter  que mon  odorat  n’est pas terrible )

 

Pour la paraffine  l’hypothèse  est tenable, d’autant que le coin  ne doit pas en manquer :  en 1978 il y a eu ,pas loin de  là  , le naufrage de l’ Amoco Cadiz .

Par contre  , je pense que l’hypothèse de crotte  est très probable en raison de la  forme  même du prélèvement  qui a un  aspect moulé .

 

 

Amicalement

                             Dominique

 

 

 


  • 0

#4 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 690 messages

Posté 27 janvier 2016 - 02:36

Bonjour Dominique,

Je pensais à de l' ambre gris flotté de cachalot (utilisé comme fixateur en parfumerie) ?
Si c' est cela tu posséde un trésor
  • 0

#5 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 27 janvier 2016 - 03:08

Bonjour Jean-Luc

 

J'avais aussi pensé à l'ambre gris, mais ce qu'on remarque en premier, c'est l'odeur. (Persistante)

 

@ Dominique.

Par contre  , je pense que l’hypothèse de crotte  est très probable en raison de la  forme  même du prélèvement  qui a un  aspect moulé

.

Bon , d'accord, mais une crotte se désagrège rapidement dans l'eau de mer et sert de nourriture à des tas d'espèces.

 

 

 

 

 

Manifestement insoluble dans l’eau .

 

C'est là le problème.

Quel métabolisme animal secréterait ou hébergerait ce genre de substance (à part le cachalot) dans laquelle serait inclus des débris végétaux?

Ce qui est bien, c'est que tu peux faire des coupes directement dans la masse.Tu devrais y trouver des becs de calamars si c'est de l'ambre gris.

 

Amicalement.


  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 366 messages

Posté 27 janvier 2016 - 06:10

 

Bonsoir  jean- luc 

 

 

 

 

Non ce n’est pas  un cachalot – et dans le prélèvement  je ne trouve pas d’éléments cornés .

 

Dans une étude sur les Salmonidés d’élevage ,   portant  sur la constitution des  féces,    on trouve le tableau suivant :

 

 

REf  http://www7.inra.fr/...f/blanchd26.pdf

 

 

 Tableau I. Pourcentage de nutriment rejeté par des salmonidés

Sources : Kaushik, 1998 ; Guillaume et al., 1999.

Type de nutriment Origine Rejet

(en % de l’ingéré)

Matière sèche Farine de sang 10

Farine de poisson 15

Concentré de protéines

soluble

10

Tourteau de soja 25

Protéines Farine de sang (séchage sur

tambour)

68

Tourteau de soja 15 - 25

Levure de bière 15 - 18

Farine de poisson 10 - 20

Concentré de protéines

soluble

< 7

Lipides Farine de poisson 5 – 10

 

Acides palmitique / stéarique 50

Acide oléique 20

Acides linolénique / linoléique 10

 

Hydrates de carbone Pomme de terre 95

Amylopectine de maïs 46

Amidon pré-gélatinisé 4

Phosphore Phytate de phosphore 80

Farine de poisson 40

Levure de bière 10

Monophosphate de sodium 2

 

 A la lecture de ce tableau on remarque   que le taux d’acide gras  rejeté  atteint  des proportions importantes ;  il n’est donc pas  impossible    que  le responsable de cette crotte   a un type alimentaire qui lui permette d’avoir un taux élevé  d’acides gras dans ses selles   - mais  quel type  de nutriment apporte  autant d’acide gras en milieu marin ?

 

 

 

 

 


Modifié par Dominique., 27 janvier 2016 - 09:50 .

  • 0

#7 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 690 messages

Posté 27 janvier 2016 - 06:22

Dominique,

 

A la réflexion je me demande si cette "crotte" est bien d' origine marine car avec une densité de 1,28 elle aurait dû coulée. La densité de l' eau de mer en surface est de 1,02.

Concernant ton tableau c' est, pour chaque nutriment ingéré, le % de nutriment rejeté et non pas la part (en %) de l' élément rejeté dans  les féces.

Cordialement,

JL

 

P.S. Je remarque que l' on joue toujours aux apprentis sorciers en nourrissant les poissons avec du sang ( quelle origine ?)

et des farines de poisson......à quand les saumons fous ?


Modifié par Jean-Luc Bethmont (Picroformol), 27 janvier 2016 - 06:29 .

  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 27 janvier 2016 - 07:04

car avec une densité de 1,28 elle aurait dû coulée

 

Je ne pense pas que ce soit un bon argument.

En exagérant un peu, il n'y aurait pas de sable, de galets, de coquillages sur les plages. 

 

il n’est donc pas  impossible    que  le responsable de cette crotte   a un type alimentaire qui lui permette d’avoir un taux élevé  d’acides gras dans ses selle

 

Il faudrait analyser et doser le liant .

 

Il y a 137 entreprises d'aquaculture dans les côtes d' Armor, mais je ne sais pas combien élèvent des poissons pouvant produire des excréments de cette taille.

 

Amicalement.


  • 0

#9 sciroccoblow

sciroccoblow

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 182 messages

Posté 27 janvier 2016 - 07:33

C'est très intéressant comme sujet.

 

Connais tu des personnes à la station biologique de Roscoff?


  • 0

#10 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 366 messages

Posté 27 janvier 2016 - 07:57

Bonjour Sciroccoblow

 

                           Hélas non     et là ce serait  bien utile  car le sujet  est en fait  d'une  grande complexité .

 

 

                                     Amicalement


Modifié par Dominique., 27 janvier 2016 - 07:59 .

  • 0

#11 sciroccoblow

sciroccoblow

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 182 messages

Posté 27 janvier 2016 - 09:13

J'ai bien des contacts à l'Ifremer mais ils étudient tous des choses différentes, la station bio à Roscoff de plus est sur la même côte et peut être plus généraliste.

Je vais me renseigner quand même :)


  • 0

#12 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 28 janvier 2016 - 08:54

Bonjour,

 

Le lieu exact de la trouvaille peut donner pas mal d'indices.

Si c'est sur la laisse (de mer) il se peut que l'es objets soient arrivés avec la mer, mais cela n'exclue pas qu'un animal terrestre soit passé par là.

Il faudrait connaitre l'éparpillement des objets.

 

La taille des objets et surtout leur diamètre peut donner des indices sur la taille de l'animal éventuel, mais cela n'exclue pas un morcellement d'un élément beaucoup plus gros par les mouvements de l'eau. Chaque morceau correspondant à un bol alimentaire.

 

La composition serait intéressante.

Si l'objet contient en son intérieur du sable, des débris d'algues, des fragments de coquillages aux bords arrondis, il peut s'agir d'un résidu de dégazage ou d'un produit tombé à la mer (plaques de paraffine, briques d'huile de palme) roulé par les flots.

Mais les mêmes produits ont pu être ingérés.

 

S'l y a beaucoup de fer, on peut penser à des poissons d'élevage (qui consomment beaucoup de déchets d’abattoirs comme le sang)

Si c'est un animal à sang chaud, on peut rechercher la présence  de sels biliaires.

Dans le cas d'une ingestion de paraffines ou d'huile de palme solidifiée, je ne vois pas bien comment ces mêmes substances se retrouveraient en un seul bloc.

 

Les fibres et débris végétaux trouvés n'ont pas l'air d'avoir subi de digestion, en tout cas mastiqués grossièrement si c'est le cas.

 

Voilà l'état de mes réflexions actuelles si cela peut vous aider.

 

Amicalement.


  • 0

#13 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 366 messages

Posté 28 janvier 2016 - 08:55

Bonjour

Il y a une autre hypothèse que le poisson qui tient la route et qui associe le végétal et les acides gras dans les féces - mais aussi la forme et la taille de l’ élément trouvé : c’est la présence de phoques dans les environs, les colonies sont nombreuses tout autour de la Bretagne et même dans le long du Cotentin .

 

          


Modifié par Dominique., 28 janvier 2016 - 08:57 .

  • 0

#14 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 28 janvier 2016 - 09:28

Oui,

 

Rien n'est à exclure, méduses calamars, tortues, marines, phoques dauphins, appâts (empoisonnés), vaccins... chiens errants . 


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!