Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Scotch-Test ( TCA )


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 27 novembre 2004 - 07:14

Bonjour le Forum,
Bonjour Robert,

Comme il a été évoqué dans ce message, il existe une méthode de récolte des échantillons appelée Scotch-Test ou plutôt en français : Test de la cellophane adhésive.
Je n’ai pas dit « en bon français » car le mot test n’est pas le mieux adapté. Nous devrions plutôt dire Méthode ou Technique de la Cellophane Adhésive. (TCA). Une forme particulière du Scotch-Test s’appelle Test de Graham et concerne uniquement la recherche d’oxyurose.

Cette méthode de prélèvement consiste à appliquer un ruban adhésif transparent sur une zone susceptible de porter à sa surface des objets microscopiques et de coller ce ruban sur une lame porte objet. L’examen se fait directement au microscope sans aucune autre préparation.

Cette méthode est utilisée comme nous l’avons vu pour rechercher en parasitologie la présence d’oeufs d’oxyures mais pas uniquement, en effet d’autres oeufs peuvent être présents.

Mais elle est aussi utilisée en dermatologie dans le diagnostic de certaines mycoses, dans ce cas le ruban appliqué sur la peau malade, arrache du mycélium et des spores.

Elle peut être utilisée comme nous l’avons vu en botanique pour arracher la partie superficielle des plantes ou des champignons.

Les vétérinaires l’utilisent fréquemment pour la recherche de maladies cutanées des chiens et des chats, et en particulier elle permet de capturer des acariens.

Mais je crois que le domaine le plus étendu de cette méthode est celui de la police scientifique qui lui permet de recueillir de nombreux indices sur les victimes ou sur les lieux du crime.

Si cette technique est simple, économique et rapide, elle présente toutefois de sérieux inconvénients.
S’il s’agit de confirmer (d’objectiver) les symptômes d’une oxyurose, cela se fait d’un simple coup d’œil au microscope, mais pour une recherche plus approfondie, de nombreux artefacts dus à la persistance du ruban dans le champ du microscope nuisent à la bonne formation de l’image en la déformant. Le ruban est aussi source de nombreuses inclusions de bulles d’air très gênantes, mais que l’on peut toutefois éliminer en déposant une goutte de toluène avant de le coller sur la lame.
On peut tenter d’inclure le ruban collé sur la lame dans un milieu de montage et couvrir d’une lamelle, cela peut parfois donner de bons résultats, mais il ne faut pas oublier que dans tous les cas, la cellophane polarise ce qui peut être un inconvénient… ou un avantage.
Dans certains cas, on peut essayer de récupérer les objets en essayant de solubiliser la colle.

Mais si vous devenez un utilisateur intensif de ce type de prélèvements et que vous êtes exigeants, essayez plutôt la méthode du Collodion, la pellicule produite à l’avantage de se dissoudre totalement dans un mélange alcool-éther.

Cordialement.
  • 0

#2 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 27 novembre 2004 - 07:21

Merci Michel pour cet exposé clair et complet, mais ou est ce qu'on trouve du collodion de nos jour ??? pour le scotch je devrais pouvoir me débrouiller :lol:

amitiés

Dominique

#3 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 832 messages

Posté 27 novembre 2004 - 08:00

Bonsoir,

Pour le collodion il faut faire partie d' une entreprise dans le domaine, c' es tplus simple. pour le scotch (qui est une marque), on l' utilise aussi pour recuperer du pollens dans les bonne periodes.
J-M
  • 0

#4 Robert Rivière

Robert Rivière

    Robert RIVIERE

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 770 messages

Posté 27 novembre 2004 - 08:11

Est ce que le scotch acheté au rayon "boissons alcoolisées" peut faire l'affaire? :D
  • 0

#5 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 28 novembre 2004 - 07:32

Oui Robert, mais comme fixateur de dépannage !!! (http://www.microscop...ReactifsJMC.htm)
Blague à part, je ne connaissais pas du tout cette technique de prélèvement, du temps de Séguy et/ou Langeron pratiquaient-ils déjà cette méthode (jamais vu dans leur livre) ?!
Chris
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 28 novembre 2004 - 07:32

Bonsoir le Forum,

Tout à fait Jean-Marc, le Collodion peut même être dangereux donc n'en disons pas plus. Par contre, il se pourrait qu’en cherchant bien on puisse trouver un produit pouvant présenter le même avantage que le collodion de se dissoudre après prélèvement.

Cordialement.
  • 0

#7 benoist

benoist

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 14 messages

Posté 18 février 2009 - 12:10

c'est une technique d'analyse pour les moisissure qui est très utilisé avec un coloration a l'encre de chine. il faut juste faire attention au skotch utilisé et au volume d'encre pour ne pas tout noyer.
  • 0

#8 raphaelg

raphaelg

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 143 messages

Posté 02 novembre 2012 - 06:58

http://www.mercuroch...nt-liquide.html
(à base de nitrocellulose)

Modifié par Raphael Guionnet, 02 novembre 2012 - 06:59 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!