Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Effets de la lumière des éclairages artificiels sur l Oeil.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 08 mai 2016 - 11:05

Sujet séparé de  Leds de puissance pour Microscopes 

 

Bonjour,

Sujet très intéressant que vous maîtrisez parfaitement, je n'ai donc rien à y ajouter si ce n'est une remarque personnelle sur les gouts et les couleurs.

 

ce qui donne une couleur froide aux objets. Mais la couleur peut-être un choix personnel.

Il est universellement admis que le bleu représente le froid de la glace et le rouge le chaud du feu !
Mais justement la réalité est inverse .
Certes la glace est plus froide que le feu, mais en physique la température , qui correspond à la quantité d'énergie d'une radiation indique l'inverse.
Une source (un corps noir) rouge est plus froide qu'une source bleue. Tous les forgerons savent çà.
Alors en photographie ou tout simplement dans les Beaux Arts, quand on parle de température de couleur, on tombe immédiatement dans cette contradiction

Bien amicalement.


  • 0

#2 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 08 mai 2016 - 11:08

Pour les esprits simples comme moi, on trouve ici des définitions bien utiles...

http://www.energie-e...e-et-piles/1367

 


  • 0

#3 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 08 mai 2016 - 12:41

Oui Cosinus,

 

""Pourtant - par convention - on dit que la lumière du soleil de midi est "froide", même si elle est plus énergétique que la lumière "chaude" du soleil du matin.""

(Lien que tu cites)

 

Tout le monde sait que plus la lumière du soleil est chaude et moins on a chaud, et que le gel provoque des brûlures .

 

Amicalement.


  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 08 mai 2016 - 06:39

Bonjour Jean-Marie, tous,

 

On entend souvent dire que tel ou tel éclairage est plus ou moins fatiguant qu'un autre (Des fois ce sont les gens qui le sont, et je m'en excuse :) ), mais c'est un peu aussi une histoire de goût.

 

Essayons de savoir ce qui fatigue quand on regarde dans un microscope.

  1. L’accommodation : A priori on ne devrait pas souffrir en regardant dans un microscope de fatigue d’accommodation , les muscles ciliaires sont censés être au repos puisqu'on "regarde" à l'infini. Toutefois, on ne peut pas les empêcher de travailler, chaque fois que l'on modifie la MAP du microscope. Ils essayent machinalement de rendre nette une image qui ne l'est pas. Je ne parlerais pas de la vision dans un microscope monoculaire avec lequel il faut s'efforcer dès le début de garder les deux yeux ouverts, celui qui n'observe pas étant "positionné" sur infini !
  2. La régulation pupillaire : là aussi il y a des muscles (pupillaires antagonistes) qui entrent en jeu, mais il ne semble pas qu'ils soient à l'origine d'une fatigue spécifique. En principe, c'est la pupille de sortie du microscope qui limite celle de l’œil.
  3. L'éblouissement. Peut être responsable d'une fermeture trop grande de la pupille, ce qui nuit à la résolution, mais surtout une saturation de la rétine  par la lumière, qui peut être douloureuse. Mais le bon sens fait que naturellement on n'éclaire pas trop au risque de se faire mal. Dans le cas d'une LED , c'est le même reflexe qui va nous pousser à ne pas trop surcharger la rétine.
  4. Le papillotement engendré par l'alimentation d'une LED est pénalisant pour l’œil. En fait une LED s’éteint et s'allume plusieurs fois par secondes, alors qu'une lampe à incandescence reste chaude pendant l'oscillation du courant alternatif. Le papillonnement dans ce dernier cas est moins sensible.
  5. La chaleur appliquée à la rétine liée à la longueur d'onde de la lumière.
    Dans le cas de la LED les longueurs d'onde de base s'éloignent de celles d'une lampe à incandescence et encore plus de celle du soleil. Il paraîtrait que la "lumière bleue" des LEDs et de certains écrans, serait responsable d'une fatigue oculaire et même plus.

    Réalité ou effet de mode ?


    Alors dans un éclairage à LED (pour microscope) quoi est responsable de quoi? 
    Commençons par corriger notre vue, surtout en ce qui concerne l'astigmatisme, ensuite ne forçons pas trop sur le rhéostat, et enfin, ménageons nous des temps de repos.

    Même avec une vue mal corrigée et une LED bleue , si on ne met pas son éclairage à fond, une heure d'observation par jour au microscope ne doit pas engendrer plus de fatigue qu'on ne peut supporter. Cela fait 365 heures par an  (10 semaines d' "usine" ) , de quoi faire pas mal d'observations...

Amicalement.


  • 0

#5 JML

JML

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 42 messages

Posté 08 mai 2016 - 07:36

Bonjour

Je vous invite à lire ce papier:
http://www.afcinema....rm_ss_26_p6.pdf

Vous pouvez trouver sur le net beaucoup d'informations sur les travaux d'Alicia Torriglia'

Bien cordialement
Jean-Michel
  • 0

#6 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 08 mai 2016 - 08:39

Bonjour,

 

Je lis : Mais de récents travaux viennent obscurcir cette belle réputation, en mettant en lumière la phototoxicité de ces diodes électroluminescentes, qui se traduit notamment par la mort des cellules de la rétine.

 

Je vous invite à visionner cette vidéo 

 

Dans laquelle un chercheur de l' Institut de la Vision, évoque ses travaux sur la lumière bleue , recherches en association avec un grand fabriquant de verre de lunettes Essilor. 

Et cette vidéo a été mise en ligne en Mars 2013.

Il est bien clair qu' en 2013 les fabricants de verres de lunettes avaient déjà des solution au "problème" de la lumière bleue.

 

Il faudra dire à Michou (l'homme aux lunettes bleues ) qu'il court un grave danger. Ça fait des lustres qu'il les porte..

C'est à croire que la réalité ne fonctionne pas comme on le croit.

 

Bien amicalement.


  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 08 mai 2016 - 09:12

Free Radic Biol Med. 2015 Jul;84:373-84. doi: 10.1016/j.freeradbiomed.2015.03.034. Epub 2015 Apr 8.
Retinal damage induced by commercial light emitting diodes (LEDs).

 

 

 

 

 «LED blanches» se caractérisent par une émission intense dans la région bleue du spectre visible, absent dans les spectres de la lumière du jour. Cette composante bleue et la haute intensité d'émission sont les principales sources de préoccupation au sujet des risques pour la santé de LED par rapport à leur toxicité à l'œil et la rétine. Le but de notre étude était d'élucider le rôle de la lumière bleue émise par les LED dans des lésions rétiniennes. LED blanches disponibles dans le commerce et les quatre LED bleues différentes (507, 473, 467 et 449nm) ont été utilisés pour des expériences d'exposition sur des rats Wistar. tache immunohistochimique, la microscopie électronique à transmission, et Western blot ont été utilisés pour l'examen des rétines. Nous avons évalué LED-dégâts des cellules rétiniennes en étudiant le stress oxydatif, les voies de réponse au stress, et l'identification des voies de la mort cellulaire. la lumière LED a provoqué un état de souffrance de la rétine avec des dommages oxydatifs et les blessures de la rétine. Nous avons observé une perte de photorécepteurs et l'activation de la caspase-apoptose indépendante, nécroptose, et la nécrose. Une dépendance à la longueur d'onde de l'effet a été observé. Phototoxicité de diodes électroluminescentes sur la rétine se caractérise par un fort endommagement des photorécepteurs et par l'induction d'une nécrose.

 

J'ajouterais que :

 

 

Les rats Wistar sont des rats albinos, vous savez, ces rats blancs avec les yeux rouges.

Rouges car ils n'ont pas de de pigment dans leur iris et qu'en fait on voit en rouge le fond d’œil.(La rétine)

De ce fait, les albinos ont une vision déficiente et sont très sensibles à la lumière.

 

Je pense que c'est un excellent "matériel" pour étudier l'action de la lumière des LEDs sur les rétines ... des rats albinos.

Mais pour passer d'un rat albinos à l'homme, il faut une bonne dose de courage .

Je rappelle que la paraffine est cancérigène pour le rat, mais pas pour l' homme, jusqu'à preuve du contraire.

On en met sur les confitures ou autour  de certains fromages.

 

Bien amicalement.


  • 0

#8 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 263 messages

Posté 09 mai 2016 - 10:34

Bonjour,

 

certes il faut relativiser ... mais selon l'équation de Planck-Einstein , l’énergie transportée par le rayonnement est proportionnelle à la fréquence du rayonnement multipliée par la constante de Planck.. Donc l'énergie du bleu (fréquences hautes)  et encore pire des UV,  est plus importante que celle des radiations plus basses en fréquence .. rouge/ orange  etc  .

 

J' ai des migraines ophtalmiques quand je fait des photocopies avec le volet de la photocopieuse ouvert mais pas quand je suis au soleil !  (sans lunettes de soleil, d'accord, je ne devrais pas !!)

 

Amitiés,

JMC


  • 0

#9 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 09 mai 2016 - 12:30

Bonjour Jean-Marie,

 

Il faut relativiser en effet et ta comparaison entre la photocopieuse (artificielle) et le plein soleil (naturel) est intéressante.

Je pense que les UV du soleil (surtout au bord de la mer) , sont plus nocifs (énergétiques) que la photocopieuse utilisée normalement. 

Par contre, si on laisse le capot ouvert, ce n'est pas très recommandé.

L'expérience des souris, ne fait que comparer la toxicité des LEDs, je ne connais pas le détail mais 4 LED testées son des LED bleues , avec des tubes fluorescents, sur des souris albinos.

Il en résulte d'autres expériences, que la longueur d'onde la plus active (nocive) est 435 nm.

Il y a quand même une différence entre des cellules en culture ou des rétines non protégées par un iris chez des souris et un microscopiste ou un utilisateur d'écran à LEDs.

En supposant que la "toxicité" soit de même nature, rien ne définit la limite à ne pas dépasser

En effet, l'être humain a vécu pendant des millions d'années avec pour seul éclairage  le soleil, et il s'y est adapté (d'autant plus que des animaux avant lui l'ont précédé) et dans la lumière solaire, il y a aussi du BLEU mais aussi des UV.

Il y a donc eu adaptation, sinon nous serions tous aveugles ou même l’œil aurait disparu si certains bleus de la lumière blanche tuaient les cellules de la rétine.

Mais dans l'histoire de l'Homme, avant les éclairages artificiels, la nuit était la période de sommeil et de récupération.

Je pense, sans faire de la morale, que nous courrons plus de risque d'abîmer nos yeux en passant le plus clair de notre temps, y compris le temps dédié au repos (Nuit debout !) à regarder des écrans de toutes sortes, pas uniquement à LED qu'à utiliser un microscope à LED.

 

Ceci dit, si un doute persiste dans certains esprits, il suffit de mettre sous le condenseur ou sur les oculaires un filtre qui coupe à 435 nm (çà existe ).

Il faudra certainement en photo , en post traitement, faire une correction !

 

Bien amicalement.


  • 0

#10 chrisdevasles

chrisdevasles

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 150 messages

Posté 15 mai 2017 - 08:42

Bonjour tous ,

j ai moi meme modifié mon métallux  avec une LED 4W et un rheostat afin de l'utiliser en diascopique

spot-led-4w-40w-dimmable-gu5-3-12v-blanc-jour.jpg

 

et , je me suis posé la question de la lumière bleue 

 

combien d'entre vous ont adaptés une LED ? et quel filtres avez vous installés

led "blanche" ou led "Warm ", on trouve de tout dans le commerce, 

 

personellement j ai opté pour blanche , devant laquelle j ai adapté un filtre genre papier calque afin de diffuser les points de lumière

(une led etant généralement constituée de plusieurs points d'éclairage) dans celle que j'ai choisie , les 6 points d'éclairage sont tres proches 

et le résultat est parfait pour un débutant en microscopie

 

mais

a la lecture de votre post ,je suis inquiet pour mes rétines,

je pense adopter un filtre UV, mais ou trouve t' on 450 nm , ? 

si vous avez une bonne adresse ,  merci

 

j ai aussi trouvé ça

http://www.doctissim...ger-prevention 

 

le lien ne fonctionne pas, voici donc un extrait

 

============================================

La lumière bleue dangereuse pour les yeux

"Il a été démontré sur un modèle in vitro de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) que la longueur d'onde la plus toxique pour les cellules rétiniennes est située autour de 415-455 nanomètres", explique le Pr Serge Picaud neurobiologiste et directeur Inserm à l’Institut de la Vision1. Cette zone phototoxique correspond bien à une lumière bleu-violet dans le spectre de l'arc en ciel.

Des recherches scientifiques ont conclu qu'une exposition prolongée au rayonnement de lumière bleue ou lumière HEV artificielle provoquait des lésions photochimiques de la rétine et du cristallin"Plusieurs études épidémiologiques ont démontré que cette lumière bleue était bien un facteur de risque de la DMLA", rappelle le Pr Serge Picaud2,3. L'implication de la lumière bleue dans le développement de la cataracte est également suspectée.

Cependant, la lumière bleue peut aussi avoir des effets bénéfiques. Elle aide à nos rythmes circadiens (l’alternance veille/sommeil) et notre humeur. Cette fois-ci, c’est la lumière bleue turquoise (vers 490 nm) qui permet de recaler nos rythmes lors d’un décalage horaire. Cette dernière régule la production de mélatonine, notre "hormone du sommeil"4.

Une prévention grâce à des lunettes anti lumière bleue

"Il n’existe pas vraiment de protection possible, hormis de mettre des filtres entre les sources de lumière et nos yeux", informe le Dr Petra Kunze. Il existe des filtres anti lumière bleue pour les écrans, mais peu répandus.

En France, plusieurs marques proposent depuis peu des verres de "photoprotection sélective", en d’autres termes des lunettes dont les verres présentent un traitement filtrant. Leur principe ? Protéger l'œil des longueurs d'ondes lumineuses toxiques pour la rétine. Ces verres filtrent la lumière bleu-violet mais laissent passer la lumière bleue turquoise, afin de préserver les effets bénéfiques de cette dernière sur la vision et la régulation de l'horloge biologique interne. Ces verres présentent un léger reflet, bien évidemment violet.

Quid de leur efficacité ? "La démonstration de leur efficacité a été faite in vitro et n'est pas quantifiable pour l'homme dans l'état actuel des travaux", indique Jean-Manuel Finot, opticien1"Ces verres bloquent une partie importante de la lumière parmi les longueurs d'ondes identifiées comme toxiques pour la rétine. On peut donc supposer qu'il y existe une réelle protection des cellules rétiniennes", rajoute le neurobiologiste Pr Serge Picaud.

Lunettes anti lumière bleue : qui est concerné ?

"Toutes les personnes exposées à cette lumière bleu-violet plus de 30 mn par jour pourraient bénéficier de ces lunettes anti lumière bleue", Dr Kunze. Soit presque tout le monde ! "En tout cas, si vous passez la journée devant un écran et surtout si vous aimez marcher à l'extérieur, c'est très recommandé", ajoute l'ophtalmologiste. Le spécialiste conseille en complément de faire des cures de 3 mois de compléments alimentaires pour les yeux à partir de 40 ans (à base de lutéine, vitamine E, zinc, antioxydants...), pour réparer les phototraumatismes.

"Si vous avez des antécédents familiaux de DMLA ou de cataracte, il est très fortement conseillé de se munir de ces verres anti lumière bleue", estime l’opticien Jean-Manuel Finot. Attention toutefois, tous les verres ne se valent pas : les différents modèles existant ne filtrent pas tous le même pourcentage de lumière toxique.

=================================================

CDV


Modifié par chrisdevasles, 15 mai 2017 - 08:45 .

  • 0

#11 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 15 mai 2017 - 09:17

Bonjour CDV,

 

a la lecture de votre post ,je suis inquiet pour mes rétines,

je pense adopter un filtre UV, mais ou trouve t' on 450 nm , ? 

Tu as raison.

Dans la vie, il ne faut pas faire n'importe quoi.

Mais il faut aussi savoir mesurer les risques.

De nombreux "commerciaux" inventeront ou exagéreront des risques pour vendre de nouveaux produits

"Cancer de la peau : Les vêtements anti-UV sont-ils efficaces ?" Déjà poser la question c'est déclencher un réflexe de peur et préparer le crédule à ouvrir son portefeuille. Alors que une majorité de Français manquent de Vitamine D produite naturellement  par les UV au niveau de la peau.

 

Dire qu'il y a des UV à la SORTIE d'un microscope est une chose et prouver qu'ils sont dangereux en est une autre.

Parce que le problème n'est pas de savoir s'il y a des UV à la sortie d'une LED, mais combien il y en a au niveau de la rétine ou plutôt au niveau de la cornée.

Donc appliquons le principe de précaution , mais faisons en sorte qu'on ne le fasse pas d'une manière ridicule.

J'ai utilisé des LED sur mes microscopes et je n'ai jamais rien ressenti d'anormal. 

Je pense que des UV on en "bouffe" plus à la mer ou à la montagne et on trouve cela normal, que dans les microscopes.

 

Tu peux acheter des lunettes de soleil sans correction et les mettre devant ta LED mais cela va modifier les couleurs.

Sinon tu as cela  http://www.film-adhe...jWbUaAiVw8P8HAQ

 

Ou çà : https://www.missnume...-mm-p-1470.html

 

Mais je doute qu'il y ait beaucoup d' UV après les oculaires. 

Si quelqu'un a les moyens de le mesurer, je suis preneur, cela résoudra le problème.

 

Il a été démontré sur un modèle in vitro

Un modèle invitro , cela veut dire sur des cellules nues, sorties de leur élément, dans un "tube à essais" ou un flacon de culture. Rien de tout cela ne correspond à la réalité en situation réelle , cela donne simplement des pistes aux chercheurs pour aller plus loin  (et il faut encourager et soutenir la Recherche !!!) et aux exploiteurs, des arguments de vente . Tout est lié.

 

 

Amicalement.


  • 0

#12 chrisdevasles

chrisdevasles

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 150 messages

Posté 16 mai 2017 - 09:58

oui merci cher Tryphon 

on parle des UV , certainement des UVA qui sont dans les longueurs de 315 a 400 nm  plus courtes que le bleu

mais le bleu dont on parle de 430 nm ce qui nous éloigne des UV A et nous approche de Orange il est  vrai que cette lumiere bleue semble moins dangereuse que les UV mais ça n'est qu'un apriori

si on veut s'en prémunir, on doit alors opter pour un filtre orange , ça semble idiot d'adopter une LED blanc "froid" et mettre un filtre de couleur

alors qu'il existe des LED blanc "chaud" qui sont certainement éloignés des 430nm , (reste a verifier) et qui de toutes façons vont donner un resultat d'image moins contrastés a nos observations

il reste donc une option en effet , qui consisterais a poser un filtre lors d'observations optique, et a l enlever lors d utilisation de l appareil photos, pour publication,( c est a peu pres ce que j utilise depuis peu , avec un filtre jaune ayant appartenu a mon ex appareil photo

mais je n'aime pas le résultat obtenu

bref j'arrive pas am'y faire

le filtre papier que tu me conseilles , risque fort de n etre pas homologué anti UVbleus 430nm , et certainement doit etre gris,comme ceux que j ai posé sur les fenetres de mon atelier,

il faut rester méfiant lors de la reduction de lumiere , elle permet l ouverture de la rétine , sans bloquer les rayons nocifs,d'ou Homologation 

de plus , je ne sais pas si une LED diffuse des UV , mais n'ayant pas les moyens de controle , j ai posé aussi un vieux filtre UV 1A , d appareil photo, tant qu il reste de le place , allons y

et comme on dit (ça mange pas de pain)

 

cette discussion peut paraitre stérile , mais la méfiance doit nous guider , les premieres lampes a économie d énergie , qui d'ailleurs néconomisaient pas grand chose, diffusaient des longueurs d'onde radio reconnues nocives bien des années après , et tout le monde a été impactés, j'ai meme connu un ami qui , dès qu'il allumais la lumière , ne pouvait plus télécommander sa télé

bref

donc je reste expectatif, entre changer ma led pour une warm , ou non, je ne suis pas bloqué par le prix la 3w imported coute 3 euros ttc !   

 

en apparté

j ai relu le forum sur l'éclairage mais , sur mon vieux Métallux , transformé en Ortholux, l'éclairage épiscopique est réalisé par une vieille ampoule a incandesence 6volts, "qui me fait bien rire, " quand je pense a l'analyse pointue en degrés kelvin etc que font certains spécialistes, 

car l'ortholux , a l'origine en eclairage diascopique utilisait aussi cette lampe a incandescence, ce qui me fait réagir, lors de l installation d'une led telle que je l'ai décrite ,  dans le pied de ce microscope,juste en dessous du condenseur ( bien entendu, les resultats qui en découlent seront a la hauteur de l'investissement mais bien meilleurs que cette vieille ampoule qui date de 1960) 

CDV


Modifié par chrisdevasles, 16 mai 2017 - 10:19 .

  • 0

#13 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté 16 mai 2017 - 12:21

Bonjour CDV,

 

Je comprends tes préoccupations.

Voyons un peu :

 

La lumière blanche visible par l' homme est composée de plusieurs longueurs d'onde (en gros pour simplifier le R, le V et le Bleu) au-delà c'est l UV.

Si tu enlèves le Bleu, avec un filtre orange, tu n'auras plus de lumière blanche mais une lumière décalée vers le Rouge.

Donc, il ne faut pas enlever le bleu mais les UV, au-delà du bleu.

Il te faut un filtre qui filtre dans l'invisible sans toucher le visible.

 

 

Il y a plusieurs catégories de filtres selon qu'ils laissent passer une longueur d'onde ou une série de longueur d'onde ou qu'ils le bloquent.

On dit qu'ils les coupent (cut) ou qui les laissent passer (pas).

 

Ensuite on peut distinguer des filtres plus ou moins étroits qui ne laissent passer q'une bande étroite centrée sur un longueur d'onde précise.

 

Les filtres colorés : ils absorbent et laissent passer les longueurs d'ondes en fonction du "pigment" utilisé.

Les filtres Densité Neutres (ND) absorbent toutes les longueurs d'ondes uniformément.

Les filtres Passe Haut et les filtres passe bas laissent passer et coupent les longueurs d'onde après ou avant une fréquence de coupure (limite)

Les filtres interférentiels passe bande  laissent passer une bande une bande et coupent toutes les autres. Il y a donc deux fréquences de coupure.

Un filtre passe bande est l'équivalent de l'association d'un filtre passe haut et passe bas.

Les filtres Notch sont exactement l'inverse des précédents., ils laissent passer toutes les longueurs d'onde avant et après une bande.

 

C'est donc un filtre passe bas qui convient. 

 

https://www.edmundop...rtpass-filters/

 

Amicalement.


  • 0

#14 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 594 messages

Posté 16 mai 2017 - 07:11

Voici deux exemples de spectres de diodes.dans différentes nuances de blanc, plus ou moins "chaud" :

Capture d’écran 2017-05-16 à 19.55.45.png

 

Capture d’écran 2017-05-16 à 19.57.02.png

 

On voit dans tous les cas un pic assez fort à 0,44 µm pour les premières, à 0,46 µm pour la deuxième sorte. Il y a donc peu de bleu près de l'UV (< 0,4 µm). Le spectre ne ressemble pas au spectre d'une lampe à incandescence, plus proche d'un corps noir. Il donne une impression de blanc.

 

Normalement, on devrait pouvoir trouver ce type de spectre pour les diodes électroluminescentes du commerce.

 

Il est possible de trouver un filtre coupe UV, à pente raide (filtre interférentiel, pas verre coloré), comme il y en a dans les microscopes à fluorescence. Cependant, s'il coupe en-dessous de 0,4 µm, il ne fera rien pour ces diodes qui n'émettent rien en-dessous de 0,4 µm. Si on prend un filtre qui coupe à 0,43 µm par exemple, il va complètement dénaturer le spectre de la diode qui donne une impression de blanc et qui va apparaître colorée.

 

Cordialement


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!