Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Bois mort exploration


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 337 messages

Posté 12 mai 2016 - 08:54

d

                                         Le  bois mort

 

 

 

 

L’examen   du  bois  mort  est une source  d ‘ innombrables découvertes  , à condition de

s' intéresser  au bois très avancé  dans son cycle de détérioration.

 

Cette présentation porte  sur  l’examen de fragments de  bois prélevés au hasard dans la  forêt de Balleroy ( Calvados ) .

 

La première chose qui attire l’oeil est le grand  nombre  de micro arthropodes  - et de micro arachnides  qui  vivent  en ces lieux  mais  aussi  le grand nombre d’acariens.

Avec  à peine plus de recherche, les micro champignons  apparaissent.
Il est possible de les  classer en  3 catégories :

n     les formes  filamenteuses  dont on ne sait pas  à qui elles appartiennent .

n     les formes  élaborées qui nous rapprochent des gros champignons  que  l’on connaît  tous de vue .

n     les  myxomycètes  ( champignons glaireux- du moins dans une partie de leur  existence )

 

La forêt dans l’épaisseur des feuilles mortes   est parcourue  par un  réseau   de petits cordons  blancs à l’identique  du maillage  de nos  fils électriques .

[fungus macro  4.jpg

Que créent  les hyphes des multiples  champignons  qui vivent dans la forêt .

fungus texte 2.jpg

Les photos montrent la présence de spores  mais comme l’ensemble du territoire forestier est ensemencé par des milliards de  spores ; elles n’ont ici aucun intérêt  pour la détermination de l 'espèce .

 

Sur le bois mort on découvre  aussi des microchampignons aux formes connues   du genre   Peziza .

fungus texte 3.jpg

La classification  de ce champignon dans les ascomycètes est plus facile quand on regarde l’ ascocarpe .

 

fungus texte 5.jpg

 Les spores sont enfermées dans les asques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 337 messages

Posté 12 mai 2016 - 09:10

Il existe aussi  un grand  nombre de champignons aux formes inhabituelles :

fungus 2  macro.jpg

L' examen au microscope  nous montre  la forme des hyphes et des spores de cette espéce :

fungus texte 7.jpg

 

Sur le bois mort  bien dégradé et humide  se cachent  aussi  les myxomycètes .

fungus texte 8.jpg

Analyse du Myxomycéte:

fungus texte 9.jpg

Le peridium   qui est la couverture du sporocyste  est soutenu par un tissage grossier de filaments tressés  en  mailles :

fungus texte 10.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0

#3 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 337 messages

Posté 12 mai 2016 - 09:21

Le stipe  est réalise  par l’’ accolement   d’une grande quantité de ces filaments :

fungus texte 11.jpg

 

Le capillitium est formé aussi  par un enchevêtrement de filaments anastomosés  et entre lesquels  se situent les  spores  - ce capillitium  en se gorgeant d’eau permettrait  un  mouvement  brusque  aidant à la dispersion des spores :

fungus texte 12.jpg

 

La columelle : son analyse  aide à la  classification des myxomycètes  en fonction de la  forme    --  Ici la columelle  est plate   et ne forme  pas de saillie  dans le sporocyste :

fungus texte 13.jpg

 

Les  spores  , en quantité  colossale , sont finement verruqueuses.
La taille moyenne est de 8 µm de diamètre .

 

Hypothése  : Physarum album .

 

Ce  myxomycète est gardé sur la lame  -( qui est une lame à cuvette   pour un montage à l’eau  distillée  ) 4 heures après  un grand  nombre de petits protistes  s’ agitent dans l’eau .  avec une extrême rapidité  dans un  mouvement de  tire-bouchonnage  qui va durer des heures .

fungus texte 14.jpg

 

Mais les découvertes  sur le bois mort sont multiformes .

Comme  cette image   3 cm à côté de myxomycète étudié ?

fungus texte 15.jpg

 

Nouvelle espèce de champignon ?  - Pas du tout  !

En écartant   les fibres de la  pelote  on découvre  3 nymphes  d’un micro insecte.

fungus texte 16.jpg

 

Le bois mort apparaît au travers de ce petit travail   d’une trés grande  richesse  dans  ses potentialités  de découvertes .

 

                             Dominique

 

 

Ref

  Les Myxomycètes  de Michel Poulain  et coll

 

 


  • 0

#4 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 191 messages

Posté 12 mai 2016 - 09:40

mazette ! autant de variété de vie ? fallait y penser ! il a beaucoup plu cette semaine en auvergne, notre prochaine balade va être chouette.

Et bravo pour le myxomycète, c'est mon préféré.

 

Pierre


  • 0

#5 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages

Posté 13 mai 2016 - 09:26

Merci Dominique pour cette introduction alléchante au bois mort.

 

Il y a effectivement de nombreuses choses à découvrir sur et sous le bois mort (remettre en place les branches après les avoir retournées).

 

Concernant les champignons, les espèces peuvent se succéder au fur et à mesure de la décomposition du bois.

 

Une des premières à coloniser le bois assez frais  est un ascomycète : Bulgaria inquinans, espèce fréquente que l'on trouve en grandes colonies sur les grumes, quelques mois après abattage.

 

Bulgaria_inquinans 13.jpg

Photo Internet

 

inquinans est le participe présent du verbe inquino : salir, souiller, car lorsqu'on passe son doigt sur le champignon, il se tache de noir.

 

Les branches coupées mises en piles avant transport sont rapidement infestées de nombreux Stereum hirsutum.

 

Stereum_hirsutum 13.jpg

 

Hirsutum : hirsute vient évidemment du fait que la surface du "chapeau" est poilue.

 

On trouvera de nombreuses espèces sur le bois, contribuant à sa décomposition, pouvant se succéder pendant des années. On ne trouve pas les mêmes espèces sur le le gros bois et les branches, d'où l'intérêt des réserves où il y a du gros bois mort.

 

Les myxomycètes, qui ne sont plus considérés comme des champignons, mais comme des protistes appartenant à l'embranchement des amibozoaires, préfèrent effectivement le bois bien décomposé.

 

Amicalement

 


  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 337 messages

Posté 13 mai 2016 - 09:07

Bonsoir 

 

 

Suite à l’examen de myxomycète  je me trouve avec une grande quantité de spores

Existe t il  le moyen de faire se développer des spores  de façon à visualiser  la  partie  plasmode du cycle de ce protiste   - (  Myxamibe  ou myxoflagellé  ) ?

 

Amicalement

                    Dominique


  • 0

#7 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages

Posté 14 mai 2016 - 09:12

Dans l'excellent et récent livre de Michel Poulain, Marianne Meyer et Jean Bozonnet, il est écrit :

 

Culture.jpg

 

Il est possible que des spores d'un myxomycète mûr se resèment et germent. On peut aussi essayer d'ensemencer un morceau de bois semblable à celui qui a porté les myxos, mais qui n'en n'a pas déjà nourri.

 

Je dois avouer que je n'ai jamais essayé.

 

Amicalement


  • 0

#8 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 675 messages

Posté 16 mai 2016 - 02:03

Bonjour Dominique,

J' aime bien ton approche de l' exploration microscopique d' un biotope.
Tu dis avoir observé des protistes après quelques heures je penses que se sont des gamètes flagellés. As tu pu voir la forme amiboïde ? J e cherche à l' observer en vain malgrès plusieurs tentatives en chambre humide. Il faut peut être une situation des stress pour que les spores produisent une forme amibe ?
Cordialement,
JL
  • 0

#9 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 337 messages

Posté 16 mai 2016 - 11:01

Bonsoir  Jean- Luc

 

 

La situation est la suivante :

J’ai refait plusieurs fois la manip -  eau + myxomycète  dans une lame à cuvette      et je n’ai obtenu le résultat  qu ‘une fois.

L’agitation   des sujets est de type  protiste  avec un mouvement  de torsion   de tout le corps  -  mouvement de vrille   très  tonique  ( je n’ai jamais vu de gamètes avec  des flagelles  mais  ici la flagelle  unique  n’est pas  le seul moteur du mouvement – dommage que je n’ai pas  fait  de vidéo )

L’examen des spores  ne met en évidence aucune modification  avec  le temps  dans les conditions  de l’expérience  - aucune structure de type amibe  à ce jour

J’ai remis  le bois dans une  chambre humide    on va attendre  

 

Amicalement

                             Dominique

 

 

d


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!