Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Payé de galles

Phylloxera

  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 04 juillet 2016 - 05:09

Descendu dans le jardin pour y chercher du romarin.

J’y ai vu mes vignes atteintes de boursouflures sur la face ventrale des feuilles. Je me suis penché sur ces manifestations impudiques qui me rappelaient le Phylloxera, parasitose endémique qui ravagea bien des cultures viticoles en France au siècle dernier.  L’insecte responsable est un puceron qui piquant la plante modifie son code génétique et lui fait exprimer la fabrication d’une gale, réseau dense de poils transparents qui permettent à l’insecte de se nourrir aux dépens de la plante. L'insecte porte le nom de Phylloxera vitifoliae puis Phlloxera vastatrix

 

J’ai donc penché mon attention vers ces promontoires afin d’y chercher la présence de l’insecte impudique.

 

 

Face ventrale de la feuille de vigne.

 

phyl02.jpg

 

phyl01.jpg

 

Face dorsale de la feuille

 

phyl31.jpg

 

20x

phyl4.jpg

 

Vue section de la gale 10x

 

phyl5.jpg



une vue des filaments transparents et collants (le miellat des pucerons) qui alimente les oeufs et les larves

 

 

phyl7.jpg

 

phyl8.jpg

 

 

Il n'y a 

Personne ! les oeufs s'il en était devraient être jaunes, les larves un peu plus pâles, mais il n'y a personne entre les fibres et sur les fibres

J'ai beau disséqué la plupart des gales que j'ai ramenées et personne !

C'est donc que j'arrive trop tard et que les insectes sont maintenant adultes et vont pondre à nouveau début de l'automne.

Je me souviens avoir vu des pucerons ailés qui me toisaient sur les plus hautes feuilles des vignes...

Je vais aller les récolter pour vérifier de qui il s'agit.

 

SDS



on peut deviner comment s'élance une fibre au départ de la cuticule et du mésophylle

phyl88.jpg

 

 


Modifié par solito de solis, 04 juillet 2016 - 05:09 .

  • 0

#2 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 695 messages

Posté 04 juillet 2016 - 06:12

Bonsoir Solito,

 

Je viens justement de regarder de près une galle un peu semblable sur une plante du jardin (je ferais un sujet dessus plus tard) et je n' ai observé qu' un seul acarien.

Pour en observer d' avantage je te propose la méthode suivante que j' ai utilisé avec succès:

-j' ai découpé en petits lambeaux plusieurs galles que j' ai mis à tremper dans de l' éthanol à 70° puis j' ai laissé macérer l' ensemble 24h j'ai pu ainsi observer plusieurs individus.

Cordialement,

JL

 

 


  • 0

#3 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 343 messages

Posté 04 juillet 2016 - 09:17

@picroformol

Aucun puceron sur les vignes ce soir... sans doute trop tard ou trop sec pour qu'ils montrent leurs ailes.

C'est gentil sympa le truc que j'utilise aussi, mais vous savez que je suis Jaïn et que dans la mesure du possible je ne tue aucun animal volontairement (je suis Végane)

Peut-être demanderai-je à ma femme si son amant le lui permet de me donner ce coup de main.

Humour en court, c'est une bonne idée, d'autant plus qu'elles sont souvent "collantes" ces galles.

La larve vivante est évidemment mon but premier....

J'ai récolté d'autres galles ce soir, notamment celles encore jeunes du chêne, dont l'insecte est Andricus collari 

je reviendrai avec d'autres images

cordialement

SDS


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!