Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Eau de pluie.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 983 messages

Posté 12 juillet 2016 - 10:27

Bonjour,

 

Je lis assez souvent sur le net, que pour certaines cultures délicates (certaines plantes, mais aussi des micro-organismes) il faut utiliser de l'eau de pluie ! 

 

Affirmation qui me fait bondir à chaque fois !

 

Quelle est l'origine de cette idée reçue très répandue et extrêmement dangereuse ?

 

Cette idée reçue remonte vraisemblablement à la nuit des temps où pour éviter les maladies portées par l'eau des réservoirs,  ou des cours d'eau, certains savants préconisaient de boire de l'eau de pluie ou de certaines sources, qui du fait de leur pureté (pour certaines d'entre elles) pouvaient paraître miraculeuses.

Deux origines allaient dans le même sens.

L'une religieuse (on ne se rend plus bien compte de la place de la religion dans le passé!) : " Tout ce qui tombe du ciel est béni ! " (Même la merde de pigeon : on a vu cela il n'y a pas longtemps)

L'autre plus récente et entièrement scientifique ! L'eau qui s'évapore et qui va constituer les nuages est entièrement pure !

C'est à partir de ce phénomène d'évaporation  que l'on obtient l'eau distillée et bi-distillée.

Malheureusement même si la croyance religieuse et les explications scientifiques convergent, il est extrêmement dangereux d'utiliser et de boire de l'eau de pluie.

 

La raison est qu'entre l'origine de cette pratique et sa mise en oeuvre à notre époque, la pollution atmosphérique est passée par là !

Il ne fait plus l'ombre d'un doute que notre atmosphère est très fortement polluée !

Cette pollution peut-être d'origine naturelle : incendies, volcans, vents  vecteurs de poussières, spores, pollens et germes, et du sel .(1)

Et surtout une pollution anthropique que tout le monde connait .

Ce sont des millions de tonnes de particules émises par les combustions de carburants fossiles , de bois, l'usage  de pesticides, et de substances cosmétiques en aérosol, huiles essentielles, barbecues, pneus qui brûlent quand les ouvriers ne sont pas contents et tutti quanti .

 

Tout astronome amateur, connait le problème d'opacité de l'atmosphère liée à la pollution par les particules, et le rôle de la pluie qui  "lave l'atmosphère"  . Après de forte pluies sur le Sud-Ouest, on peut admirer la chaîne Pyrénéenne à partir de points élevés à plus de 200 km .  130 km.

C'est même un spectacle impressionnant de voir surgir là où il n'y avait rien la veille (et la-plupart de l'année!) , des montagnes enneigées si claires qu'on croirait pouvoir les toucher.

Un autre Phénomène qui en plus combine la réfraction atmosphérique et la visibilité du Canigou (50 Km àprès Perpignan)  à partir de Notre Dame de Lagarde (Marseille).  De La Garde ! : Merci mon Correcteur ...

La pluie lave donc l'atmosphère de ses impuretés qui se retrouvent donc nécessairement dans l'eau de pluie.

Mais ce n'est pas tout !

Il est rare que l'on recueille directement l'eau de pluie dans une casserole ou un saladier, il est bien plus rapide et "intelligent" de mettre son récipient sous une gouttière. Il est même vendu des "récupérateurs d'eau de pluie" petits dispositifs qui se mettent dans les descentes et dont certaines publicités n’hésitent pas à nous dire qu'elle est bonne à boire !

 

Cette dernière au de pluie qui en plus est une eau de toiture, se charge doublement en polluants !

Elle contient en plus, tous les polluants déposés directement sur le toit, mais aussi différentes "saletés" que l'on trouve sur les toitures ( êtes-vous déjà monté sur un toit ?) 

On y trouve des lichens (parfois toxiques)  qui contiennent eux même des tas d'impuretés, des mousses , véritables éponges à poisons, bien entendu des fientes d'oiseau, des insectes divers morts, ainsi que parfois des cadavres de lézards, et autres piafs, et ne parlons pas des tas de goudrons si on se promène autour de la cheminée... Parfois même certains propriétaires zélés, traitent leur toiture contre les mousses  ce qui n'enlève rien aux autres pollutions mais en rajoute une, chimique...

 

Il est loin le temps où l'on recommandait de récolter la rosée du matin, afin de faire disparaître les tâches de rousseur..

 

Amicalement.

 

(1) plusieurs fois par an en Occitanie, nous subissons des "pluies" de latérite du Sahara. Imaginez à l'époque des essais nucléaires atmosphériques  français (Reggane)

 


  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-admin
  • 3 171 messages

Posté 12 juillet 2016 - 12:07

Bonjour

tout a fait d accord! En plus je ne pense pas que de l eau tres pure soit indispensable dans nos preparations ou reactifs ! Juste éviter de l eau trop dure qui peut faire précipiter des colorants.

nb : La bonne Mére de marseille n est pas une parente de la directrice du FMI!! (La Garde)😃

amitiés
JMC
  • 0

#3 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 584 messages

Posté 12 juillet 2016 - 12:38

Contrairement à l'eau du robinet, pauvre en bactéries et en nombreux ions, sauf le calcium, l'eau de pluie est pauvre en calcium, ce qui en fait tout son intérêt pour l'arrosage des plantes.

 

En effet beaucoup de plantes ne supportent pas le calcium et la teneur en calcium d'un terrain peut changer notablement la végétation qui y pousse. L'évaporation continue de l'eau pour les plantes en pots augmente la teneur en sels dans la terre.

 

Ainsi le Midi (SE) de la France est essentiellement calcareux et la végétation est la garrigue. Le massif des Maures et la Corse ne sont pas pas calcareux et la végétation, avec le même climat, y est le maquis.

 

Une large concentration en calcaire est acceptée dans l'eau potable, ce qui n'est pas supporté par beaucoup de plantes, surtout en pots, comme dit ci-dessus; citons les camélias, les orchidées, etc...

 

Les fientes d'oiseau ne sont pas une gêne pour les plantes (en quantité modérée), ni beaucoup d'éléments de pollution cités par Tryphon. Alors oui à l'eau de pluie pour l'arrosage des plantes, surtout en pots, mais certainement pas pour boire !

 

Amicalement


Modifié par jmaffert, 12 juillet 2016 - 12:40 .

  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 983 messages

Posté 12 juillet 2016 - 12:48

Bonjour Jean-Marie,

 

Merci pour La Bonne Mère ! Cela ne veut pas dire non plus  que Christine homophone, n'en est pas une...

 

Amicalement.


  • 0

#5 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 983 messages

Posté 12 juillet 2016 - 02:54

"Pour l'eau, l'eau de pluie est idéale, il vaut mieux éviter l'eau de ville qui est traitée." (Tardigrades)

On sait que les Tardigrades sont très résistants, alors, il n'y a pas là une contradiction?

Mettre sur le même plan d’exigence nutritionnel un Tardigrade et une orchidée ne me parait pas très rationnel.

 

On ne peut pas dire que l'eau de pluie est idéale. Elle n'est plus idéale pour rien, si ce n'est pour empoisonner.
Les idées reçues ont la vie dure.

L'eau de conduite a des origines diverses. Cela peut-être une eau de source, ou bien comme une eau de rivière polluée.

L'eau de conduite n'est pas partout aussi calcaire que  l'affirment les marchands de lessives ou d'adoucisseurs ! J'en sais quelque chose.

(Comme je manque de calcium, je bois de l'eau minérale riche en calcium.)

Par contre l'eau de conduite peut être très chlorée et il suffit de laisser s'évaporer le chlore.

 

C'est dommage que l'éducation scientifique des gens se fasse en grande partie  par la publicité commerciale ou par les charlatans.

La dernière découverte scientifique en matière de soins capillaires qui m'a beaucoup impressionnée  est celle de la lumière liquide...

Avec le radar qui vous flashe sans flash, la réalité virtuelle et la réalité augmentée, la crème hydratante anti-age, l’interrupteur intelligent (si on appuie une fois, il allume, deux fois, il éteint, (autrement dit, il sait compter jusqu'à deux !) ) et bien d'autres attrape nigauds, un fossé de plus en plus large s’accroît entre la science et les croyances du grand public...

 

Il n'y a plus qu'à jardiner avec la Lune et utiliser de l'eau de pluie dynamisée et la planète sera sauvée.

 

Amicalement.

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0

#6 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 606 messages

Posté 12 juillet 2016 - 03:59

Bonjour Tryphon,

Tout à fait d'accord avec toi sur "l'eau de pluie"... avec une petite précision:

Après de forte pluies sur le Sud-Ouest, on peut admirer la chaîne Pyrénéenne à partir de points élevés à plus de 200 km .

 

... ici il ne s'agit pas de "lavage de l'atmosphère", mais seulement du passage d'un front froid: on passe de l'air humide (chaud) à l'air sec (froid), d'où une meilleure visibilité...

A la Rochelle ça nous permet de voir la Statue de la Liberté... B)

Amicalement


  • 0

#7 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 220 messages

Posté 12 juillet 2016 - 04:00

Et du haut du Puy de Dôme; je vois plus loin : par ciel dégagé, je vois la lune. Pierre


  • 0

#8 JML

JML

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 41 messages

Posté 12 juillet 2016 - 09:30

Depuis Toulouse, quand on voit les Pyrénées, c'est qu'il va pleuvoir.
Quand on ne les voit pas, c'est parce qu'il pleut.
JM
  • 0

#9 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 983 messages

Posté 12 juillet 2016 - 09:41

J'ai rectifié mon message initial, On voit très bien la chaîne pyrénéenne après la pluie à un peu plus de 130 Km (et non 200 km).

L'air étant lavé de ses particules. 

Pour ce qui est de Marseille et du Canigou, la visibilité atmosphérique doit probablement jouer un rôle, mais ce n'est pas du tout comparable.

D'une part, il y a mirage par réfraction atmosphérique, en ligne droite le Canigou étant au dessous du niveau de la mer, mais surtout, il s'agit d'une image en contre jour qui se dessine sur le disque solaire uniquement s'il y a alignement. 

Dans ces conditions la visibilité atmosphérique (polluants) joue peu.

 

Le front froid ne suffit pas à voir le Pyrénées de par chez nous, on les verrait bien plus souvent ! 

En fait on ne les vois qu'une fois environ par an.

 

Visibilité.JPG

 


 L’eau de pluie, en fait, a nettoyé l’air, et la visibilité est plus claire ! L’air froid aussi est plus dense et c’est grâce à cette combinaison que vous parvenez à voir les Pyrénées !

 

Cani.JPG

Le Canigou vu de Marseille.

 

Amicalement.


  • 0

#10 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 983 messages

Posté 12 juillet 2016 - 10:07

Bonjour JM,

Cela peut paraître paradoxal, mais c'est une question de vent dominant.
Quand on voit les Pyrénées á Toulouse, c'est qu'il vient de pleuvoir aux pied des Pyrénées et que le vent d' autan va amener les nuages et la pluie .

Amicalement.
  • 0

#11 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 649 messages

Posté 13 juillet 2016 - 10:20

Bonjour,

je fais simplement une remarque quand à l'eau de pluie pour les tardigrades ou l'eau de la rivière ou encore l'eau d'une source pour les organismes trouvés.

Tout dépend du but recherché examen à la bino ou au microscope ou la culture.

Pour l'examen, ok, on fait ce qu'on veut avec le liquide qu'on veut, mais pour la culture, il faut impérativement se rapprocher au maximum des conditions de vie de l'animal observé, par exemple pour le tardigrade que l'on a trouvé sur de la mousse arrosé par une source, il est nécessaire de recueillir un peu de cette mousse et un peu de cette eau pour qu'il continu de se sentir chez lui et continue de vivre normalement avec la pollution, la température qu'il connait et sa nourriture habituelle.

Pour la pollution atmosphérique jusqu'à 1000 m environ, en Provence, les jours sans vent nous avons la pollution des traitements agricoles surtout de la vigne qui rend l'air irrespirable avec  les nouveaux produits qui remplacent soi disant sans danger le sulfate de cuivre et le souffre qui ne sont pas bon pour le sol et nous ne voyons plus les montagnes du Gard de l'autre coté du Rhône qui sont cachées par un infâme nuage marron qui correspond au tracé de l'autoroute A7, de l'autre coté, le Ventoux qui, par ces chaleurs importantes, est masqué légèrement par une brume comme il y a 50 ans. En apparence seulement car lorsqu'on rentre maintenant dans cette brune, l'air est de nouveau irrespirable en cette saison.

Les jours de vent du Nord, du Sud ou de l'Ouest, le rêve, plus d'odeurs, plus de pollution  :unsure:, nous la faisons partager plus loin. On revoit les montagnes au delà du Rhône (une quarantaine de Kms), le Ventoux est net, plus d'odeur indésirable, tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes (A. HUXLEY)  

Je vous laisse méditer sur notre avenir.

Cordialement

Claude


  • 0

#12 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 12 983 messages

Posté 13 juillet 2016 - 12:34

Bonjour Claude,

 

 

mais pour la culture, il faut impérativement se rapprocher au maximum des conditions de vie de l'animal observé,

Je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est primordial.


Ce que je dis simplement, c'est que l'eau de pluie n'est pas aussi pure que ce qu'on croie, je préconise donc de la remplacer par de l'eau distillée.
J'ai oublié de parler d'une autre "eau de pluie" dont on nous dit qu'elle peut la remplacer, c'est l'eau de dégivrage de nos frigos !
Même idée reçue:
Cette eau n'est pas bénite car elle ne tombe pas du ciel, mais elle est produite par évaporation et donc par définition même, elle est pure.
Et bien NON , et je ne vous conseille pas de la boire !
 

pour qu'il continu de se sentir chez lui et continue de vivre normalement avec la pollution,

Tout à fait ! Et ce que nous considérons comme pollution, n'en est pas pour tous les êtres vivants !

Mais une eau de toiture, n'est pas une eau de pluie.Elle est doublement polluée.

 

 

 

 la pollution des traitements agricoles

 l'air irrespirable

un infâme nuage marron

 

 

En effet, la pollution est présente à la ville comme à la campagne, il ne reste plus beaucoup d'espace pour se mettre au vert.

C'est bien dommage.

 

Je vous laisse méditer sur notre avenir.

 

Là, il y a beaucoup de choses à dire ! 

Ce qui me parait être l'essentiel est de développer l'esprit critique et ne pas gober toutes les prédictions des faux prophètes.

 

Amicalement.

 


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!