Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Oculaire avec délamination - dépannage?

KPL 10 de Zeiss

  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 139 messages

Posté 08 octobre 2016 - 02:24

Bonjour à tous,

 

je ne suis pa sûr que la rubrique est ok?

 

Si on a fait de la microscopie quellques ans c´est bien sûr qu´on a déjà trouvé une oculaire - ou objectif - avec délamination. Les KPL de Zeiss ont cette "maladie" assez souvent, c´est grave, parce que les KPL sont la haut de gamme. Cette délamination peut être très fine - dûr à voir - jusqu´au brute.

Dépanner les objectifs est presque impossible, mais les oculaires sont plus simple en construction et les lentilles plus grand. La délamination apparais toujours entre deux lentilles qui sont collé pour faire une doublette. Si cette agglutination se décolle partiel nous avons une optique inhomogène (avec de l´air en pellicule). Ca fait des réflexions, interferences et une image mauvaise.

 

Un ami a trouvé une méthode de dépanner la "maladie": Il couvert les lentilles d´une solution de caedax et laisse là quelques heures. Une chauffage peut aider. Pui nettoyer avec xylène et secher. Ne pas toujours - mais souvent le résultat est bon.

 

Si la dépannage ne réussit pas, on à tout le moins un formidable arc-en-ciel! :P

 

800_IMG_0001_1.jpg

 

800_IMG_0002.jpg

 

800_IMG_0001.jpg

 

 


  • 0

#2 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 11 octobre 2016 - 09:47

Bonjour Klaus,

 

Ton sujet arrive à point !

Justement sur mon Phomi III , j'ai des oculaires KPL  partiellement délaminés .

 

Ceci dit, ce n'est absolument pas gênant en visuel et bien sûr pas du tout sur la sortie photo.

Ce que je n'ai pas compris, c'est si après "traitement" on obtient des interférences colorées dans le champ visuel , dans ce cas, le remède est pire que le mal, ou si c'est un une mise en évidence des défaits volontaire ?

 

Pour ce qui est de la manipulation elle même, j'ai cherché le caedax , et si c'est la même substance dont tu parles, il s'agit d'un médicament comprenant un principe actif de la famille des céphalosporines (antibiotique) . Je trouve donc ce "traitement" tiré par les cheveux ! En tout cas le raisonnement qui a abouti à son utilisation)

Il faudrait supposer que la désamination ait une origine bactérienne (ce qui est envisageable) mais la destruction d'éventuelles bactéries ne peut pas recoller les lentilles.

 

Comme le doublet en question dans l'oculaire, est un double des plus ordinaire, et peu fragile, je propose plutôt de le décoller et ensuite de le recoller.

 

Amicalement.


  • 0

#3 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 139 messages

Posté 11 octobre 2016 - 11:17

Ton sujet arrive à point !

à votre service majesté!

 

C´est drôle: Le Caedax est une résine artificielle comme Eukit ou Malinol. Et - je l´ai trouvé aussi maintenant: un médicament. Alors Caedax est de même un médicament contre la délamination! ;)

Les interferences multicolores sont visible seulement si la délamination est vraiment grave; et champs noir aide un peu et aussi enlever le contraste pour faire les couleurs plus vif! Une auter example sur la photo!

Mon ami m´a corrigé: la méthode est un peu plus compliqué:

 

  1. Die delaminierte Doublette einige Stunden in Xylol-Bad
  2. Anschließend dünnflüssiges Caedax ringsum in den Spalt zwischen den beiden Linsen tropfen.
  3. Über Xylol-Dämpfen einen Tag einziehen lassen. Das Caedax verdrängt das Xylol aus dem Spalt. Bei hartnäckigen Fällen die Prozedur wiederholen.

1. les lentilles délaminés quelques heures en xylène

2. Caedax bien liquide donner goutte par goutte entre la fissure de la doublette

3. on laisse dans le vapeur de xylène pour 1 jour. Ca fait un échange du xylène dans la fissure par le caedax.

Si n´est pas suffisante: da capo!

 

Une décollage et nettoyer les surfaces puis coller de nouveau sera la méthode professionelle - bien sûr, mais la décollage n´est pas possible en tous cas. J´ai essayé chez les KPL de Zeiss sans succès. (Xylène; ethanole; dichlorméthane toujours boulliante pour quelques heures!)

 

800_IMG_0004.jpg


  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 11 octobre 2016 - 02:44

Klaus,

 

J'avais complètement zappé ce milieu de montage le caedax  (des diatomées) !

 

Je vais livrer ici un procédé industriel de décollage de lentilles basé sur la dilatation des matériaux.

On place le doublet dans le froid intense  , neige carbonique par exemple,  mais progressif en faisant attention de ne pas provoquer de choc thermique ( les flints sont particulièrement sensibles)

 

Amicalement.,


  • 0

#5 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 139 messages

Posté 12 octobre 2016 - 09:00

Tryphon,

 

j´ai peur de casser les lentilles avec le froid intense et comment on peux nettoyer les surfaces du résidu du résine?


  • 0

#6 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 12 octobre 2016 - 09:16

Klaus,

 

La résine se dissout dans un solvant .

C'est quand elle est entre les surfaces du verre qu'elle n'est pas atteinte par le solvant et que les verres ne se décollent pas.

Pour ne rien casser, il faut éviter les variations brutales (choc thermique) , c'est pareil dans un four.

Tu peux faire des essais avec deux bouts de verre à vitres collés et séchés à l'étuve.

 

Amicalement.


  • 0

#7 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 650 messages

Posté 12 octobre 2016 - 10:00

Bonjour Klaus,

Ta méthode est la bonne, fais tremper ton doublet dans du toluène à 50°C longtemps, minimum une semaine, jusqu'à ce que tu puisses les séparer à la main.

Après tu sais pour nettoyer et les réassembler.

Cordialement

Claude 


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 043 messages

Posté 12 octobre 2016 - 05:47

Oui Claude, le décollage à chaud dans un solvant est une bonne méthode !

Mais quand elle ne marche pas, il reste la méthode utilisée dans les ateliers d'optique, le froid.

 

Amicalement.


  • 0

#9 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 139 messages

Posté 12 octobre 2016 - 07:00

Oui Claude, le décollage à chaud dans un solvant est une bonne méthode !

Mais quand elle ne marche pas, il reste la méthode utilisée dans les ateliers d'optique, le froid.

 

Amicalement.

Je vais essayer tous les deux!


  • 0

#10 Klaus Herrmann

Klaus Herrmann

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 139 messages

Posté 19 octobre 2016 - 08:45

Bonjour à tous,

 

maintenant je peux vous présenter les résultats de la dépannage selon la méthode j´ai donné. L´oculaire pour stéreomicroscopes W 10x/25 est comme neuf - pas de difference à la deuxième - de même les deux KPL (c´était la photo no 4)

 

Alors ne pas toujours, mais de temps en temps... :)  Non, je ne donne pas! :rolleyes:

 

800_IMG_0001_1.jpg

 

 


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!