Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Photomicroscope III


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 23 février 2017 - 01:30

Bonjour à tous,

 

j'ai acheté dernièrement un jeux d'objectifs épiplan avec les prismes DIC inko. A la lecture du manuel du photomicroscope III en lumière incident, il ne parle pas du 2iemes primes DIC. Ou ce trouve t-il? dans le condenseur?

IMG_2125.JPG

 

Par ailleurs, pour pourvoir les utiliser je dois acheter l'epi-condenseur; il existe les modèles Type IIIC (48 62 50), Type III D (48 63 78), Type IIC (48 62 50). lequel me conseillez vous? Ces epi-condenser sont difficile à trouver. Existe t'il des modèles qui serait compatible avec ce microscope.

 

amicalement,

 


  • 0

#2 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 114 messages

Posté 23 février 2017 - 02:07

Bonjour,

 

jeux d'objectifs épiplan

 

Des objectifs EPI plan sont par définition des objectifs utilisés en EPIscopie et donc, en Episcopie, il n'y a qu'un seul prisme DIC !

 

 

Amicalement.


  • 0

#3 sciroccoblow

sciroccoblow

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 182 messages

Posté 23 février 2017 - 06:47

En épiscopie il n'y a pas d'utilité d'avoir un condenseur, au pire pour éviter la réflexion, passer une plaque noire entre la platine et le condenseur


  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 114 messages

Posté 23 février 2017 - 09:14

Bonjour,

 

En épiscopie il n'y a pas d'utilité d'avoir un condenseur,

Désolé, mais en épiscopie, le condenseur est tout aussi indispensable qu'en diascopie.

(Pour les mêmes raisons, sauf si on n'en veut pas)

Amicalement.


  • 0

#5 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 832 messages

Posté 23 février 2017 - 11:44

En épiscopie conventionnelle, sauf erreur, il n'y a pas de condenseur.

L'objectif, voir un objectif spécial, sert de condenseur.

 

JM


  • 0

#6 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 24 février 2017 - 06:38

Bonjour,
Ok Tryphon, il faut seulement 1 seul prisme DIC qui sert à la fois à dissocier et reconstituer le faisceau lumineux.
En episcopie, le condenseur (sous platine) n'a pas forcément d'utilité par définition mais faut il un épi-condenseur?
Si oui, lequel choisir?
Sc
  • 0

#7 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 587 messages

Posté 24 février 2017 - 08:34

Je suis d'accord avec Jean-Marc. C'est l'objectif qui sert de condenseur.

Cplmt2.jpeg

 

Sur ce dessin, l'éclairage est à gauche, la préparation en bas et l'oeil de l'observateur en haut. La lumière venant de gauche est envoyée vers le bas par une lame semi-transparente. L'objectif concentre la lumière sur la préparation. Les rayons lumineux réfléchis et diffractés par la préparation "remontent" vers l'oeil en retraversant l'objectif, la lame semi-transparente et l'oculaire.

 

L'éventuel prisme pour DIC se place entre la lame semi-transparente et l'objectif. Il est traversé deux fois par les rayons lumineux. Il faut mettre un polariseur devant la source lumineuse


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 114 messages

Posté 24 février 2017 - 09:18

Bonjour,

Je crois qu'actuellement en diascopie, on utilise toujours un condenseur. Bien sûr on peut s'en passer mais on se prive de beaucoup de choses. On est en diascopie, c'est à dire que l'on observe le sujet par transparence (dia veut dire à travers)
Bien entendu si on passe en épiscopie (epi veut dire au dessus ou par dessus) l'éclairage ne passe plus par le condenseur pour diascopie pais par un chemin complètement différent, il devient inutile . On peut dire que ce condenseur pour diascopie devient inutile, tout comme le fait de prendre un billet de train si on voyage par avion ! C'est cette absurdité que j'ai relevée en répondant à Sciro.

 

Il aurait du dire que le condenseur pour l'éclairage par transparence n'est plus utile et non qu'on n'a pas besoin de condenseur du tout.

Par contre, le condenseur pour éclairage diascopique, s'il reste en place (alors qu'il ne sert plus a rien), peut renvoyer de la lumière parasite vers l'objectif par réflexion et troubler l'image jusqu'à la rendre sans contraste.
D'où l'intérêt de mettre une rondelle de Canson Noir qui va absorber cette lumière réfléchie.

Seulement, ce qui est un inconvénient peut devenir un avantage en combinant les deux modes d'observation en même temps.
En dosant les deux éclairages on obtient une gamme d'effets très intéressante.

Comme je le disais, en épiscopie, il faut un condenseur si on veut avoir un éclairage  de Kolher.
La première constatation qui peut être faite, c'est qu'en Episcopie à travers l'objectif , c'est qu'à cause du double trajet de la lumière, l'objectif sert à la fois d'objectif et de condenseur et qu'il n'est besoin que d'un seul prisme de Nomarski.

C'est d'ailleurs ce principe qui est décrit dans le Brevet CNRS selon Nomarsky, il n'y a qu'un seul prisme !
Dans un deuxième temps quand on a voulu étendre le DIC à la diascopie, on a été obligé de rajouter un second prisme et c'est pour cela que ce second prisme se retrouve être parfois un Wollaston, parfois un Nomarski et parfois un autre prisme d'une autre construction.

Seulement les éclairages épiscopiques ne passent pas tous par l'objectif, il en est qui sont à Gaine de lumière.

Dans ce cas la lumière qui passe dans une gaine autour de l'objectif est focalisée sur le sujet par un condenseur sous forme de lentille annulaire .

 

Le condenseur se trouve autour de l'objectif !

Dans tous les cas, l'éclairage Episcopique est muni de diaphragmes, de filtres, et peut être complété avec des modulateurs comme le Fond Noir, ou le Contraste de Phase.

Amicalement.


  • 0

#9 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 832 messages

Posté 24 février 2017 - 09:36

Et pour confirmer ce que nous avons dit précédemment avec Jérôme, le module que j'ai fabriqué pour l'épiscopie, c'était de circonstance :

 

http://forum.mikrosc...our-aristoplan/

 

JM


  • 0

#10 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 114 messages

Posté 24 février 2017 - 10:15

Bonjour scrophulaire,

 


mais faut il un épi-condenseur?

Si oui, lequel choisir?

 

Comme développé plus haut, on voit que la méthode d'éclairage épiscopique forme un tout cohérent, un ensemble qui dépend du type d'objectif utilisé.

Mais pour ton microscope, le problème est de trouver l'éclairage Zeiss.

Il comprend à la fois le condenseur mais aussi le revolver.

 

Image1.jpg

 

250 Porte filtre

251 Filtre interférenciel (monochromateur)

252 Diaphragme d'ouverture

253 Fondclair/Fond Noir

254 Diaphragme de champ.

 il existe les modèles Type IIIC (48 62 50), Type III D (48 63 78), Type IIC (48 62 50). lequel me conseillez vous? Ces epi-condenser sont difficile à trouver. Existe t'il des modèles qui serait compatible avec ce microscope.

 

Je n'ai pas ces références , je n'ai pas ma doc ici.

Je ne connais que le modèle I pour Phomi I et II représenté plus haut.

Le Modèle II qui est prévu pour fonctionner avec des réflecteurs (H-PI de base,  le  H-Pr  (luminosité 5 X plus grande) et D pour le FN) 

 

Amicalement.

 

 


  • 0

#11 JML

JML

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 42 messages

Posté 24 février 2017 - 05:19

Bonjour

 

voici les caractéristiques des illuminateurs ainsi que les ref des accessoires pour episcopie et DIC

.Ces réf n'intéressent que les possesseurs de ce type de matériel, car le phomi 3 n'est plus fabriqué depuis 1986.

 

Cordialement

Jean-Michel

 

PS: excusez la mauvaise qualité des photos, c'est du "vite fait" avec le téléphone.phomi 3.jpg

phomi 3 accessoires.jpg


  • 0

#12 scrophulaire

scrophulaire

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 135 messages

Posté 25 février 2017 - 07:47

Bonjour,
merci Jean Michel pour la doc. Le manuel que j'ai, n'est pas aussi complet. je pense que l'illuminateur verticale III C/45 serai le plus adapté ( plusieurs objectifs) et me permettrai de faire de l'episcopie simple. Reste à le trouver.
Cordialement
  • 0

#13 sciroccoblow

sciroccoblow

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 182 messages

Posté 26 février 2017 - 11:05

Je crois qu'actuellement en diascopie, on utilise toujours un condenseur. Bien sûr on peut s'en passer mais on se prive de beaucoup de choses. On est en diascopie, c'est à dire que l'on observe le sujet par transparence (dia veut dire à travers)

 

Tout à fait

 

Bien entendu si on passe en épiscopie (epi veut dire au dessus ou par dessus) l'éclairage ne passe plus par le condenseur pour diascopie pais par un chemin complètement différent, il devient inutile . On peut dire que ce condenseur pour diascopie devient inutile, tout comme le fait de prendre un billet de train si on voyage par avion ! C'est cette absurdité que j'ai relevée en répondant à Sciro.

 

On est d'accord que pour l'épiscopie le condenseur n'est pas utile

 

Il aurait du dire que le condenseur pour l'éclairage par transparence n'est plus utile et non qu'on n'a pas besoin de condenseur du tout.

 

J'ai dit qu'il n'y avait pas d'utilité d'avoir un condenseur, tu joues un peu trop sur les mots là....

 

Par contre, le condenseur pour éclairage diascopique, s'il reste en place (alors qu'il ne sert plus a rien), peut renvoyer de la lumière parasite vers l'objectif par réflexion et troubler l'image jusqu'à la rendre sans contraste.
D'où l'intérêt de mettre une rondelle de Canson Noir qui va absorber cette lumière réfléchie.

 

D'ou l'utilisation de la plaque noire...
 

Seulement, ce qui est un inconvénient peut devenir un avantage en combinant les deux modes d'observation en même temps.
En dosant les deux éclairages on obtient une gamme d'effets très intéressante.

 

Il ne me semble pas que sur le phomi on puisse travailler avec les deux méthodes simultanément ? (après je ne suis pas un expert du phomi, donc je peux me tromper)

 

Dans tous les cas, l'éclairage Episcopique est muni de diaphragmes, de filtres, et peut être complété avec des modulateurs comme le Fond Noir, ou le Contraste de Phase.


C'est vrai que tu avais montré un système de contraste de phase épiscopique, très rare


  • 0

#14 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 114 messages

Posté 26 février 2017 - 05:49

Bonjour,

 

Je ne pense pas jouer avec les mots, d'ailleurs j'ai passé le temps de jouer.

 

En épiscopie il n'y a pas d'utilité d'avoir un condenseur,

 

Comme je l'ai dit, en épiscopie à travers l'objectif, c'est l'objectif qui sert de condenseur, et là on n'a pas vraiment le choix.

S'il s'agit d'une gaine de lumière, je ne connais pas d'objectif qui n'ai pas de de condenseur autour de l'objectif pour éclairer le sujet.

Dans les deux cas, on a besoin d'un condenseur en épiscopie.

 

Ensuite, si c'est pour dire qu'en épiscopie on n'a pas besoin du condenseur qui sert ordinairement à la diascopie, me parait tellement évident ! 

Alors faut-il enlever ce dernier ? Pas besoin si on met comme tu le proposes un cache ou un disque noir mat.

 

Amicalement.


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!