Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Maïs Reproduction Tube pollinique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 355 messages

Posté il y a une semaine

 Maïs      Reproduction    Tube pollinique

 

 

 

 

Dans les  champs de culture  - le maïs a atteint sa taille  définitive – non sans mal  cette année en raison de la sécheresse  persistante  car cette plante  aime la chaleur  et l’ eau .

 

mais texte 1.jpg

 

 Le but  de ce  travail est  de mettre en  évidence  le tube pollinique. Il  existe     un phénomène  biologique  assez  stupéfiant : le pollen doit aller  féconder l’ ovule  qui est située à presque 20 cm   plus bas   - Le pollen  de maïs a une taille autour de 70 µm    ce qui donne un tube pollinique  2 700 fois plus  long ., cette taille  est obtenue  en quelques   heures   ( 1 à 2  jours )  . Ce tube est uni cellulaire.

 

Élément  anatomiques :

Le maïs porte  les deux sexes  sur  un même pied  mais sur  des zones  différentes.

 

Organe Mâle

Au sommet de la tige de maïs   se trouve  un pannicule (inflorescence indéfinie   et dérivée de l’épi).

mais texte 2.jpg

 

Sur chaque  rameau  se développe   une grande  quantité de petits épis  pédonculés   formés de deux  épillets ( 1 et 2 photo ci –dessous )  - chacun contient   3 anthères . Les  groupes de 3 anthères de chaque  épillet  sont à  des stades de développement différents.

mais texte 3 .jpg

Les anthères  sont ouvertes  dans  leur partie  inferieure    sur le monde extérieur  par un petit orifice  qui laisse   descendre  le pollen  .Celui-ci sera dispersé  par le vent.

 

mais texte 4.jpg

 

Histologiquement  les anthères sont formées d’une seule couche cellulaire.

Coupe d’une ½  anthère : (coupe au PEG) .

 

mais texte 5 .jpg

 

Organe femelle.

Vers le milieu de  la  hauteur  de la tige  à l’  aisselle  d’une  feuille médiane  se  développe  une  fleur  femelle  - 

Le  plus apparent de  la fleur  femelle est  la présence  des stigmates  ( la barbe  du maïs )  - 

 

 

mais texte 5.jpg

 

Ces stigmates partent  d’ un grain  - les  grains sont  regroupés  sur  une tige appelée  rachis  - Les premières stigmates  sorties correspondent aux grains de la base de l'épi. A peine visibles, ils sont déjà réceptifs. La progression de sortie des stigmates  se fait ensuite de bas en haut jusqu'à l'extrémité de l'épi. La sortie complète a lieu en 4 à 6 jours. L’ensemble des stigmates  forme  le style. (NB : le pistil est l’ensemble ovaire – style – stigmates).

 

 

 

 

 

 


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 355 messages

Posté il y a une semaine

mais texte 7.jpg

 

L’ensemble  est recouvert  de  larges bractées vertes donnant l’épi de maïs bien connu.

 

Dès ce moment-là, dans de bonnes conditions, la fécondation complète de l'épi est possible.

Pour recueillir  le pollen  chaque stigmate  est couvert de poils   , leur  extrémité  a développé  une zone réceptrice  bien définissable.

mais texte 8.jpg

 

Quelques images du pollen :

 

mais texte 9.jpg

 

 

Difficultés rencontrées :

La coupe  des stigmates  n’est pas  chose facile à réaliser   -Ces stigmates sont  très fragiles  - Ils  ne supportent  par la compression  donc on ne peut  pas  utiliser le  Ranvier directement .

Il est nécessaire de  faire une inclusion dans le  PEG 4000 ( poly éthylène  glycol ) Ce produit   est facile  à obtenir   , il est vendu sous le  nom générique de Macrogol  dans les pharmacies  pour  traiter la constipation . ( Le sorbitol qui sert d’ excipient  ne  gène pas ) .

Cette poudre fond à  44 degré pour le PEG 1500 et 54 degré  pour le  PEG 4000 ( ici utilisé )  .Cette  température ne  modifie par  les stigmates  - qui  sont ainsi inclus dans  un bloc   dur .

 

La coupe  se fait au microtome  - le résultat   est une poudre  blanche   où les échantillons  sont indiscernables  - mais le PEG est soluble dans   très peu  d’eau  .Il suffit de recueillir  cette poudre dans  un verre de montre .

La coloration  se fait en diluant le colorant dans l’eau    -  ici – Bleu Alcian     3 minutes  -  Wacker   5 minutes  -  Les  échantillons deviennent  visibles   et peuvent  être  mis entre lame et lamelle .  (Coupe de 10 µm)

Aspect  microscopique d’un stigmate.

mais texte 10.jpg

 

 

Constatations

--En largeur  les stigmates  sont autour de 400 µm.

--Il existe deux axes  vasculaires  (stèles).

--Les cellules  du parenchyme  sont identiques – grosses cellules  rondes  -

-- Les cellules  de l’épithélium  sont  petites  et ne semblent  pas  être protégées  par une couche de cutine.

--Il n’existe  aucun  conduit   visible qui pourrait  guider éventuellement  le tube pollinique.

 

Recherche  du tube pollinique - 

Si l’on fait bien attention   il  existe    des  images en rosette centrées  par une  structure plus  ou moins arrondie  qui prend le colorant  différemment 

 

mais texte 11 .jpg

 

mais texte 12.jpg

 


Parfois cette image se présente  plusieurs fois.

mais texte 13.jpg

? car    il n’y a pas l’ image de rosette évidente  .

 

 

Parfois    on  ne trouve  rien de particulier. (Problème des artéfacts)

mais texte 14 .jpg

 

  Conclusion

 

Le pollen  qui arrive sur  la zone réceptrice  du stigmate   développe  un tube pollinique  qui  doit  s’ infiltrer entre les  cellules parenchymateuses    les repoussant  pour atteindre l’ ovule .

On constate que  certains stigmates  sont  porteurs de plusieurs tubes polliniques   - il y  a donc concurrence  au niveau de l’ ovule  car un seul pollen   va  donner  ses chromosomes    - Il y  a  aussi un certain nombre de stigmates  qui ne portent  aucune trace  de la pénétration  par un  tube pollinique  ce qui donnera  des grains stériles .

 

Ref :

 

  1. https://www.annabac....a53d92c57ba.png
  2.  Encyclopédie  universalis  2016
  3. https://fr.wikipedia...a.org/wiki/Maïs

 

                                            Dominique .


Modifié par Dominique., il y a une semaine.

  • 0

#3 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 684 messages

Posté il y a 4 jours

Bonjour Dominique,

 

Je n' ai pas compris (ou pas bien vu ) au niveau de la coupe de stigmate les tubes polliniques et les rosettes ?

Cordialement,

JL


  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre actif.
  • PipPipPip
  • 355 messages

Posté il y a 4 jours

   Bonsoir Jean-luc

 

      Le tube pollinique  est de faible taille  et s 'infiltre entre les cellules  du stigmate .

 

mais texte complementaire.jpg

 

     La seule  hypothèse  devant les  structures entourées de rouge   est la présence  de tubes polliniques - (il faut bien qu ils soient quelque part) .

 

            Je n' ai trouvé aucune image  de type sur le Net pour pouvoir comparer.

 

            Amicalement

                               Dominique .


  • 0

#5 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Reptile

  • Membre Modérateur
  • 684 messages

Posté il y a 4 jours

Merci je comprends mieux.


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!