Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Mon Leitz Diaplan


  • Veuillez vous connecter pour répondre
36 réponses à ce sujet

#1 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 3 semaines

Bonjour à tous.
Je suis déjà passé brièvement sur ce forum pour me renseigner quand à l'achat d'un microscope (ici). Je suis maintenant l'heureux propriétaire d'un Leitz Diaplan, aux spécifications qui m'intéressaient.
Je reviens vers vous pour glaner les informations et conseils que vous pourriez me dispenser. Il y a d’ailleurs quelques imperfections au système sur lesquels vous aurez peut-être des avis.

Je vous donne donc une description détaillé de mon matériel:

- Le statif: ras, excellent état mécanique, quelques signes d'usures externe sans impact sur l'engin.

- La source lumineuse (lumière transmise), halogène 12V 100W: ras. L'éclairage est un peu jaunâtre (par rapport à un Leica dmlb, aussi éclairé halogène 12V 100W. Il s'agit peut-être de la gamme d'ampoule utilisé, je ferais l'essai avec les ampoules dont j'ai l'habitude. Pas très gênant pour moi.

- Le condenseur universel: 513-467, lentille achro 0.90 S1.1, avec anneaux ph1, 2, 3 et champs sombre. Ce n'est pas le condenseur d'origine du Diaplan, mais apparemment celui du Dialux 20 (?). Il est équipé d'un diaphragme d'ouverture (ce qui est redondant pour le Diaplan). Il va bien dans la glissière du porte-objectif, mais va trop loin en butée, je doit donc le caler pour le positionner dans l'axe de l'objectif. Hormis cela, il semble s'adapter convenablement et remonter jusqu'à la position voulu. Sur cette page, l'auteur rapporte "Thank you to a correspondent and a former Diaplan owner who tells me that a Universal condenser for Dialux 20 is not compatible with the Diaplan including the phase rings. Neither are the interchangeable top elements." En substance: "Un propriétaire de DIaplan m'a informé que le condenser universel du Dialux 20 n'est pas compatible avec le Diaplan, dont les anneaux de phase. Non plus que les éléments interchangeable du dessus." (Ah tient ?) Ce n'est pas très rassurant.

Mais de ce que je vois avec le mien, pas de soucis apparemment pour faire correspondre les objos et les anneaux de phase. Mais je n'ai pas de point de comparaison pour me rendre compte d'un éventuel "léger décalage". Peut-être quelques collectionneurs parmi vous peuvent me le confirmer ?

- La platine: l'axe Y est parfait, l'axe X est un peu crincrin (un peu de jeu sur la molette, et les crans se sentent dans le déplacement). Cela se règle/soigne-t-il ?

- Les objectifs sont portés par une tourelle sans lentille (j'ai aussi une 0.8x, quel est l’intérêt de cette dernière, récupérer un peu de champs de vision ?).

-Les objectifs, tous leitz 160mm
    -EF 4x
    -EF 10x Phaco 1
    -Plan Apo 25x Phaco 2
    -Plan 40x Phaco 2
    -EF 100x oel Phaco 3
   
Je n'ai pas entièrement saisi la différence théorique de qualité entre le PLAN et le EF chez Leitz. D'après le tableau récapitulatif de Nikon (ici) "EF, Achroplan = Extended Field, Field of view less than Plan". "Champs étendu, Champs de vision moindre que Plan", ce n'est pas clair pour moi.

J'ai essayé deux autres objectifs que j'ai, pour comparer:
    -un Lomo Plan Apo 40x. Sans phase, nettement supérieur au Plan 40x de Leitz (comme attendu).
   
    -un Leitz 170mm Plan Apo oel 100X Phaco 3. D'après Leitz, les objos 170mm d'un grossissement supérieur à 16:1 sont tout a fait utilisable avec les tubes 160mm. Malheureusement, j’obtiens un résultat pas très net, inférieur à l'objo EF. J'utilise une huile à immersion n=1.515 et l'objectif semble superficiellement en parfait état (examiné à la loupe bino). Qu'est ce qui peut expliquer que ce soit "pas terrible" ? Clarté des lentilles altérées ? Lentilles internes désaxées ? Infiltration d'huile ? Une idée pour diagnostiquer ?
   
-Le tube mécanique, trino (il n'y a pas d'indication dessus, ça ressemble au FSA standard du Diaplan). Je n'ai pas de dispositif photo encore. Les oculaires sont des périplans GF 12.5x/20 (lunettes). J'ai remarqué que le réglage de la distance inter-pupille faisait perdre le focus de l’oculaire gauche (non réglable). Malheureusement pour moi, le réglage "parfait" (les deux oculaires au point au même niveau) est trop écarté pour moi. Je ne peux corriger ça que en surélevant l’oculaire gauche dans son logement, ce qui n'est pas très pratique (ayant moi même les yeux sur le même plan :rolleyes:). Je suis un peu surpris de cette conception rigide sur un microscope de cette gamme. Est-ce normal ?

Je cherche des informations sur la compatibilité des éléments optionels qui se greffent entre le tube mécanique et le statif, entre les microscopes Leitz de cette époque. On m'a dit que le Diaplan était compatible avec beaucoup d’éléments du Dialux, mais le témoin que j'ai cité plus haut rapporte que non. Tout fait concret m'intéresse !

Bien cordialement !

 

Megamini


  • 0

#2 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 3 semaines

Bonjour,

 

Pour vous éclairer, mon Aristoplan et le Diaplan ont les même spécifications et dimensions.

1èrement, il serait bien de mettre quelques photos, qui me permettrai de confirmer ce que je vais vous dire, ou bien de m'envoyer cela par MP.

 

- La source lumineuse : Lumière jaune, elle peut dépendre de l'ampoule, un peu vieille. Il faut mettre un filtre bleu lumière du jour, CB12 par exemple. sinon passer à la LED, c'est assez facile avec le Diaplan, sans avoir à faire de l'electronique.

 

- Le condenseur universel: 513-467 (une photo serait la bienvenue)

C'est exact, les Diaplan et Aristoplan n'ont pas besoin d'un diaphragme d'ouverture, puisqu’il est présent dans le statif. la focalisation est très légèrement différente aussi.

 

 

Il va bien dans la glissière du porte-objectif, mais va trop loin en butée, je doit donc le caler pour le positionner dans l'axe de l'objectif

 

Ceci n'est pas normal, tous les condenseurs à queues d'aronde en 47mm et travaillant avec les laborlux, Dialux 20-22, Diaplan et Aristoplan sont compatibles. Par contre les systèmes de réglage en hauteur du condenseur (celui acceptant la queue d'aronde), ne sont pas identiques entre un Dialux et un Diaplan (là aussi une photo serait la bienvenue) .si il y a eu un porte condenseur de dialux mis sur le Diaplan le condo ira vraisemblablement trop loin (d'environ 8-10mm), ce n'est pas du tout pratique pour régler l'éclairage. Il faut le dévisser, puis mettre une cale entre le porte condo et le porte platine (2 vis allène)

Il n'y a pas de problème avec les anneaux de phase normalement, sinon, on peut essayer de les retourner pour rapprocher ou éloigner les anneaux

 

- La platine: cela arrive. Démontage et graissage silicone, si il n'y a pas de dents abimées évidemment.

 

- Les Objectifs : Le seul objectif digne de ce microscope est le pl apo 25 phaco2

 

Pour rappel (objectifs en TL 160mm):

EF : extended field, comme précisé. Plan avec des oculaires périplan jusqu'à 18mm

Plan : plan jusqu'à des oculaires de 20mm de champs

NPL Fluotar : plan jusqu'à 22,4mm

Pl Fluotar : plan jusqu'à 24mm

Pl Apo : plan jusqu'à 28mm

 

un Leitz 170mm Plan Apo oel 100X Phaco 3 : il a certainement un problème. Souvent c'est de l'huile qui y rentre, cela peut se réparer, ou pas, on peut récupérer 90-95% de la qualité du neuf.

Pour diagnostiquer, la lentille de bertrand, la loupe bino et les tests sur diatomées.

 

Le revolver en 0,8x est interessant avec les périplan 12,5/20, mais ne s'accorde pas du tout avec des objectifs EF. Il donne un champs plus large que le x1.

 

-Le tube mécanique, trino (photo SVP)

périplans GF 12.5x/20 (lunettes) : c'est ok, bien pour ce micro.

 J'ai remarqué que le réglage de la distance inter-pupille faisait perdre le focus de l’oculaire gauche (non réglable) :

Normalement, en réglant l'écartement, soit il y a des réglages manuels sur chaque oeil (de 55-70mm) soit la parfocalité se fait automatiquement. Si dans le 2ème cas il ne se fait pas, c'est qu'il y a un petit levier de cassé à l'intérieur (si c'est cela c'est réparable)

 

Comme je l'ai précisé plus haut, la plupart des élements sont compatibles entre les Dialux 20-22 et le Diaplan. (le Diaplan est le grand frère du Dialux)

Boite à lampe : non, ils se ressemblent, mais la focalisation est différente

objectifs : oui (évidemment)

Oculaires : oui, mais il faut savoir les coordonner avec les objectifs

revolver : oui

condenseur : oui à 95%

tête bino trino : oui

Cependant, cette bête de course peut travailler avec des pl fluotar ou des pl apo et une tête trino en 30mm (il était prévu pour ça)

 

JM


Modifié par Jean-Marc Babalian, il y a 3 semaines.

  • 0

#3 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 594 messages

Posté il y a 3 semaines

Bonsoir, je suis surpris d'apprendre qu'il y a un diaphragme d'ouverture dans le statif. Est-ce-que ce n'est pas plutôt un diaphragme de champ ? comme sur l'Orthoplan ?

 

Les  objectifs Leitz Fl ou plan apo utilisent une lentille en fluorine. Il arrive que cette lentille se dégrade avec le temps. Ceux qui sont en 170 sont assez anciens. Il est possible qu'ils soient dégradés. Il faut regarder avec la lentille de Bertrand ou un oculaire-viseur pour voir si toutes les lentilles sont bien transparentes.

 

Cordialement


  • 0

#4 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 3 semaines

Bonsoir Jérôme,

 

Les 2 diaphragmes, ouverture et champs sont présents sur le Diaplan et l'Aristoplan.

Je t'invite à aller voir mes différents sujets sur l'Orthoplan2 / Aristoplan.

 

A+

 

JM


  • 0

#5 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté il y a 3 semaines

Bonjour,

 

 Il est équipé d'un diaphragme d'ouverture (ce qui est redondant pour le Diaplan).

 

 

Je ne comprends pas cette remarque.

S'il y a deux diaphragmes d'ouverture , il y en a un qui ne sert à rien.

 

C'est exact, les Diaplan et Aristoplan n'ont pas besoin d'un diaphragme d'ouverture, puisqu’il est présent dans le statif. la focalisation est très légèrement différente aussi.

 

 

Là aussi c'est ambigu , si le diaphragme de champ (pas d'ouverture) est dans le statif, c'est bien que le microscope en a besoin.

 

Amicalement.


  • 0

#6 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 3 semaines

Bonjour et merci pour vos réponses.

 

Je n'ai pas l'impression de pouvoir poster les photos dans le message: les récupérer dans ce dépot.

- La source lumineuse: d'accord, j'ai eu en effet la suggestion de mettre le filtre bleu. Jean-Marc, quel type de led utiliser ? Ma boite à lampe est : "Type 307-148.001 514 686", est-ce une boite prévue pour le Diaplan ? Le manuel du Diaplan parle de "lamphousing 103".

- Le condenseur: Tu as tout a fait raison Jean-Marc, et le décalage est effectivement d'environ 10mm. Ce problème peut se régler comme tu décris. Cela confirme ce que je pensais, mais je n'avais pas compris que le problème était lié au porte-condenseur. Pour le moment un petit bricolage me convient.

 

- La platine: pouvez-vous me suggérer une référence de graisse à utiliser pour les crémaillaires ?

- Les objectifs. Et oui... Les EF ne sont pas foudroyants c'est sur. Pour mon travail, j'ai essentiellement besoin d'un 100x phase, éventuellement un 63x phase pour plus de confort en terme de champs parfois. J'avais pas mal d'espoir sur le Pl Apo 100x, mais je me doutais qu'il pouvait être altéré. Je vais voir si je peux l'examiner en détail.

Concernant l'infiltration d'huile: quelle est la procédure de nettoyage ? J'imagine que ce n'est pas trivial. Concernant la lentille fluorine, c'est un élement interne n'est-ce pas ? Elle s'altère chimiquement avec l'air donc ? Y a t'il des traitements sur la surface externe des objectifs de cette époque, et le cas échéant, quel produit utiliser pour nettoyer sans abimer ? Les "lens cleaner" pour objectif photo conviennent-ils ?

J'en profite pour aborder la question du nettoyage des optiques à immersion. Mon habitude était de simplement retirer le surplus d'huile avec du papier "lentilles photo", sans frotter. Je me suis déjà pris un reproche de quelqu'un, comme quoi l'huile allait finir par s'infiltrer. Difficile de choisir entre les deux paroisses, chacune étant généralement pleine de certitudes.

- Le tube mécanique: je me suis trompé, il y a bien une indication: Made by leitz portugal 512 815/20.

 

Je constate qu'il manque une paire de pieces graduées qui s'adapte sur les portes oculaires, vu après une recherche de photo sur le web. Les réglages manuels dont tu parles, sans doute. Absent sur mon exemplaire, mais je peux faire sans: pour être au point des deux cotés, je surélève d'environ 6mm l'oculaire gauche (tel que sur la photo montrant l'oculaire gauche).

 

Je ne saisit pas entièrement la remarque suivante:

 

"Cependant, cette bête de course peut travailler avec des pl fluotar ou des pl apo et une tête trino en 30mm (il était prévu pour ça)"

 

 

Puisque les têtes trino, le revolver et les objo sont intercompatibles, qu'est-ce qui fait que le Diaplan "peut" travailler avec les pl fluo et pl apo par rapport au Dialux 20 ?

 

Cordialement


  • 0

#7 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 3 semaines

Concernant le Pl Apo 170mm 100X , je vient de l'examiner avec l'oculaire de centrage du CP (je n'ai pas de lentille de Bertrand). Rien ne m'a semblé "choquant", il est même plus propre en apparence que mon EF 100x qui a des saletés internes j'ai l'impression. Peut-être qu'il est difficile de detecter une altération de la transparence sans point de comparaison ? Par rapport à mon Pl Apo 25x, je ne distingue rien de significatif.

Par contre, le - comment appeller ça ? - "pistion qui permet à la point de l'objectif de se rétracter" est un peu grippé (par rapport à tous mes autres objos qui sont extrèmement doux de ce point de vue).


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté il y a 3 semaines

Bonjour Megamini, tous

 

Je n'ai pas l'impression de pouvoir poster les photos dans le message:

Il est indiqué au bas de l'éditeur le poids maximum des images pour le forum. 

C'est largement suffisant pour illustrer les conversations.

 

Je profite de la Nième fois que je vois cette aberration :

 

Pitié.jpg

 

... pour dire : Par  pitié, ne laissez pas la sortie photo de votre microscope auquel vous semblez tenir beaucoup, ouverte aux quatre vents et aux millions de poussières !

 

Certains de ces microscopes sont au fond d'une cave ou d'un grenier, et même dans des laboratoires, pendant des dizaines d'années , tous orifices ouverts ! Est-ce bien respectueux ?

 

Amicalement.


  • 0

#9 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 3 semaines

Je protège bien entendu la sortie photo du microscope, auquel je tiens effectivement. Je n'ai pas le capuchon d'origine, j'utilise un cache plastique assez disgracieux que j'ai oté le temps de déclencher, pour ne pas masquer un quelquonque détail.

Le microscope est également couvert lorsque je ne m'en sert pas ou que je ne le prend pas en photo, naturellement.


Modifié par Megamini, il y a 3 semaines.

  • 0

#10 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 3 semaines

 

 

 

Jean-Marc, quel type de led utiliser ? Ma boite à lampe est : "Type 307-148.001 514 686", est-ce une boite prévue pour le Diaplan ? Le manuel du Diaplan parle de "lamphousing 103".

 

C'est bien la bonne lampe, c'est celle "autocentrée". tu pourras voir une de mes adaptations en LED sur ce lien :

 

http://forum.mikrosc...n-flash-et-led/

 

La LED utilisée est une CREE XHP 50, 12V, 1500mA, 1600 lm. C'est celle qui s'adapte le mieux dans ce type de boitier, et il n'y a pas besoin de changer l'électronique du Diaplan. Par contre il faut installer la LED sur un radiateur d'environ 50x50x25 + 1 ventilateur 50mm en 12v. La plage d'allumage sera entre 10,5V et 12,5V. En dessous de 10,5V, l'électronique du Diaplan ne détecte aucune résistance, et donc l'affichage clignote en faisant un bruit désagréable, mais c'est sans importance.

 

et sur un boitier un peu plus évolué, mais compatible Diaplan sur ce lien :

 

http://forum.mikrosc...r-fluorescence/

 

 

 

- Le condenseur: Tu as tout a fait raison Jean-Marc, et le décalage est effectivement d'environ 10mm

 

J'ai vérifié avec tes photos. Il y a un mélange entre les 2 parties du porte condenseur. La partie avec les boutons de réglage latéral du condenseur est bien la bonne du diaplan. Celle avec le pignon est un modèle Laborlux-Dialux. Le calage "précis" sera suffisant.

 

 

 

La platine: pouvez-vous me suggérer une référence de graisse

Graisse épaisse au silicone, ou graisse verte au molybdène

 

 

 

Concernant l'infiltration d'huile: quelle est la procédure de nettoyage ? J'imagine que ce n'est pas trivial. Concernant la lentille fluorine, c'est un élement interne n'est-ce pas ? Elle s'altère chimiquement avec l'air donc ? Y a t'il des traitements sur la surface externe des objectifs de cette époque, et le cas échéant, quel produit utiliser pour nettoyer sans abimer ? Les "lens cleaner" pour objectif photo conviennent-ils ?

Les objectifs en 170mm ont quand même 40 ans. Les verres, traitements, joints n'ont pas la qualité d'objectifs neuf, et ils s'altèrent avec le temps.

L'huile peut s'infiltrer de 2 manières : par le joint de la lentille frontale qui devient poreux, ou par le système de la pompe, par un microscopiste peu soigneux de son matériel. Le fait que ta pompe soit "dur" est assez représentatif de ce problème d'infiltration. Un très léger film d'huile peut s'étaler sur la frontale, sans que l'on puisse le voir à la lentille de Bertrand (ou très difficilement)

Le nettoyage de l'intérieur d'un objectif est difficile et pas gagné à 100%, surtout si c'est un planapo avec une douzaine de lentilles. Il faut les repérer en les enlevant, sans les briser (cela arrive), et les remonter dans l'ordre et si possible avec la même position radiale. une lentille juste après la frontale permet le réglage du centrage de l'image.

Sur un planapo j'estime à 50% de chance de récupérer l'objectif à 95% de ses capacités.

 

 

 

Je me suis déjà pris un reproche de quelqu'un, comme quoi l'huile allait finir par s'infiltrer

 

:rolleyes:  Ha bon, au bout de combien de temps ?  :lol:

 

Pour l'huile d'immersion, les objectifs récents avec des huiles synthétiques (pas l'huile de cèdre qui sèche)  peut rester sur la frontale sans risque d'infiltration. Par contre elle va récupérer toutes les poussières qui circulent, dont de la silice qui pourra rayer la frontale quand on l’essuiera.

Perso, je préfère enlever l'huile après chaque utilisation. Papier photo, ou tissus lunette lavés plusieurs fois et usés. Ne jamais essuyer à sec, mais sans produits agressifs (ether acétone, WS), et sans appuyer. Si tes objectifs sont étanches et que tu utilises très souvent l'immersion, il vaut mieux laisser l'huile (synthétique).

 

 

 

Le tube mécanique: je me suis trompé, il y a bien une indication: Made by leitz portugal 512 815/20.

C'est bien la tête trino dont je te parlais et qui garde la parfocalité quelque soit l'écartement pupillaire (j'en ai 2 modèles à la maison). Il n'a pas besoin de ces deux molettes de réglage de compensation d'écartement. Tes oculaires ont un réglage de dioptrie et c'est suffisant.

Quand on rapproche les 2 oculaires, toute la partie avant s'avance et on voit apparaitre 2 vis au dessus de la tête (pour repère)

Donc je confirme, ta tête à un gros problème. tu ne dois pas être à l'aise avec un oculaire avancé de 6mm. (cette différence correspond au déplacement avant-arrière de la partie coulissante), donc soit un prisme ne bouge plus, soit l'ensemble ne bouge plus, mais cela se répare ( envoi moi un MP, on peut en parler)

 

 

 

Je ne saisit pas entièrement la remarque suivante:

 

C'est plus une question marketing, mais le Diaplan est le successeur du Dialux, qui lui même était prévu pour du haut de gamme (j'en ai un équipé en pl fluotar et oculaires grand champs en 30mm)

Cependant le Diaplan est mieux fini, plus lourd et donc plus stable. Eclairage 100w, grande platine rotative. Il peut accepter les accessoires les plus lourds. Au dessus il y avait l'Aristoplan, mais qui coutait 3 bras. Donc le modèle au meilleur prix pour accueillir du pl apo en grand champs c'était le Diaplan. Pour exploiter des EF, un Biomed ou un Laborlux sont suffisants. Tu as une Mercedes avec un moteur de twingo. (je n'ai rien contre les Twingo  ;) )

 

A+

 

JM 


  • 0

#11 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 3 semaines

Merci pour ces précisions. Avec mes Periplan 12.5/20, le Plan Apo est un peu overkill donc. Mais je peux me servir du revolver x0.8 pour gagner un peu en confort. Ça sera utile lorsque je passerais à la photographie. Si tant est que je parvienne à récupérer l'objectif.

 

Mais premier chantier, réparer la tête si c'est possible. En l'état c'est contrariant. Je t'envoie un MP Jean-Marc


  • 0

#12 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 594 messages

Posté il y a 3 semaines

Les plan apo n'ont pas que l'intérêt d'avoir un grand champ plan, ils ont aussi celui d'avoir la meilleure correction des aberrations chromatiques, ce qui rend les images plus nettes.

 

J'ai un plan apo 100x 170, donc ancien. Pour voir si la lentille en fluorine est trouble, il faut bien faire varier la mise au point de l'oculaire de centrage du CP pour explorer tous les plans (lentilles) de l'objectif. Sur le mien, on voit une lentille trouble. Une infiltration d'huile devrait se voir également.

 

Si le tien n'a vraiment pas ça, bien regarder la lentille frontale par l'extérieur : rayures, poussières, huile desséchée, avant de se lancer dans un démontage.

 

OK Jean-Marc, j'avais toujours l'impression de voir un diaphragme d'ouverture sur les condenseurs Leitz, d'où ma confusion.


  • 0

#13 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 3 semaines

J'ai utilisé très longtemps les périplan 12,5/20 (23,2mm),  avant d'avoir mon Aristoplan en 30mm. Ils offrent un champs de 20mm, mais comme ils grossissent 12,5x, ils donnent le même champs apparent à l'oculaire qu'un 10/25.

Comme le dit Jérôme, les pl fluotar et bien sûr les planapo permettent d'avoir de meilleures images du fait de la correction chromatique, surtout si on veut faire de la photo couleur.

 

JM


  • 0

#14 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 3 semaines

D'accord, dans mon cas, je suis principalement en quête de netteté et de résolution pour interpréter au mieux les micro-structures de la cuticule des Collemboles. Le champs de vision, c'est un confort supplémentaire, surtout pour passer à l'illustration.

 

Je pense avoir réussi à voir toute la profondeur de l'objectif avec l'oculaire de centrage du CP, mais je trouve que c'est difficile d'évaluer l'état de chaque lentilles avec le disque lumineux très réduit dans le champs.

 

De toute façon, je ne me lance évidement pas dans le démontage de l'objectif avant d'avoir exclu toute cause externe. Il est possible que le nettoyage de la lentille externe ai été imparfait et qu'il soit resté une vielle huile qui interfère avec la nouvelle par exemple.


  • 0

#15 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 3 semaines

Oui l'idée est à creuser. Cela m'est déjà arrivé d'avoir une huile de cèdre qui avait completement séché et laissé un film dur en surface de la frontale.

Il faut mouiller avec un coton tige la frontale avec du Xylène, puis gratter avec un cure dent en bois.

 

JM


  • 0

#16 sciroccoblow

sciroccoblow

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 188 messages

Posté il y a 3 semaines

 


 

 

 

- Le condenseur: Tu as tout a fait raison Jean-Marc, et le décalage est effectivement d'environ 10mm

 

J'ai vérifié avec tes photos. Il y a un mélange entre les 2 parties du porte condenseur. La partie avec les boutons de réglage latéral du condenseur est bien la bonne du diaplan. Celle avec le pignon est un modèle Laborlux-Dialux. Le calage "précis" sera suffisant.

 

 

Le support de condenseur est le bon, par contre le condenseur est originellement prévu pour un dialux 20/22

 

Pour le nettoyage des objectifs après utilisation, une compresse "non tissée" absorbe bien l'huile, éventuellement avec un petit peu d'éthanol 90 dessus

 

Un filtre bleu CB12 placé dans le support du boitier de lampe devrait corriger la lumière jaune

 

Cordialement


  • 0

#17 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 3 semaines

Salut Fabien

 

(tu ne m'as pas répondu su le RAL des Dialux 20-22)

 

Pour les condo, voici les photos à l'appui

 

J'ai fait toutes les combinaisons de condo (56, SK, LK, UKA..., avec des Laborlux, Biomed, Aristoplan (similaire au Diaplan) et Dialux 20-22, jamais eu de soucis

donc je ne vois que cette explication

 

IMG_1762.JPG

 

IMG_1760.JPG

 

A+

 

JM

 

 


  • 0

#18 sciroccoblow

sciroccoblow

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 188 messages

Posté il y a 3 semaines

Salut Jean-marc,

 

En effet, je ne voyais pas le problème à cet endroit, il faut donc le mesurer sur le diaplan en question.

 

Au pire des cas j'ai un Aristoplan pour pièces sur lequel je peut prélever cette pièce

 

Pour le RAL, désolé j'ai dû oublier : white - grey: RAL 9002

 

a++

 

Fabien.


  • 0

#19 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 3 semaines

Merci Fabien 

 

A+

 

JM


  • 0

#20 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 2 semaines

Je comfirme que les mesures de la partie du porte condo avec le pignon correspond à celles pour le dialux 20 (22mm - 27mm comme sur les photos de Jean-Marc).

 

Concernant l'objectif, je vais probablement tenter un nettoyage de la frontale au xylène. Il pourrait en effet y avoir quelque chose (huile ?) dessus.

 

 

Ne jamais essuyer à sec, mais sans produits agressifs (ether acétone, WS)

 

On entend par là que l'éther, l'acétone et le white spirit sont à bannir n'est-ce pas (la formulation est un peu ambigue).

 

Peut-on exclure que l'atération de l'image vienne de la correction en 170mm ? Toutes les infos que j'ai vu à ce sujet se réfèrent à la note de Leitz. Quelqu'un a-t-il eu l'occasion de faire l'essai d'un objectif 170mm à fort grossissement sur un microscope en 160mm et confirmé que l'altération est négligeable  ?

 

Question subsidiaire, est-ce que en théorie, remonter au moyen de tubes ad-hoc de 10mm, des oculaires corrigées pour un 170mm, sur un microscope de 160mm, redonne un système optique de 170mm ?

 

Clément.


Modifié par Megamini, il y a 2 semaines.

  • 0

#21 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour Clément,

 

J'avoue, je me suis mal exprimé  :)

Donc ne jamais essuyer à sec, on peut utiliser de l'alcool à vitre, du xylène, des papiers imbibés pour lunettes. Ne pas utiliser de WS, ether ou acétone, très agressifs pour les traitements.

 

 

 

Peut-on exclure que l'altération de l'image vienne de la correction en 170mm ?

Absolument, il n'y aura aucune différence sur un 100x. Parfois on peut même utiliser des 100 en infini sur de microscope en TL160.

 

 

 

Question subsidiaire, est-ce que en théorie, remonter au moyen de tubes ad-hoc de 10mm, des oculaires corrigées pour un 170mm, sur un microscope de 160mm, redonne un système optique de 170mm ?

 

Sur les périplan c'est compliqué, il n'ont pas toujours la même longueur, et parfois il est difficile des faire une parfocalité avec une sortie trino. Mais là ils travaillent avec n'importe quels microscopes. Les 12,5/20 sont de bons oculaires pour des objectifs en 160, mais il n'y a aucun problème avec un 100x en 170.

Avec des oculaires sans marque de maintenant, ils ne sont ni en 160 ni en 170, ils fonctionnent sur tous microscopes.

A+

 

JM


  • 0

#22 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour Jean-Marc, merci pour ces confirmations :)


  • 0

#23 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour,

 

voici quelques informations de plus concernant mon objo plan apo 100. Je ne suis apparement pas autorisé à joindre des photos à mon message (retour d'erreur "Vous n'êtes pas autorisé à utiliser cette extension d'image sur cette communauté." pour jpg et png, bien en deça de la taille limite. Je les héberge donc ailleur.

 

L'examen attentif de la lentille externe ne me revèle pas défault externe (photo11).Image11.jpg

L'apex de l'objo est quand même corrodé mais ça ne semble pas vraiment "déborder" sur la lentille. Je note tout au plus un léger voile cantonné à la périphérie qui ne part pas à l'éthanol 96 (sans forcer hein) (photo22).Image22.jpg

 

En rentrant (un peu) dans l'objo, avec une lumière incidente, je remarque qu'une lentille renvoie des reflets troubles (photo33 & photo44).Image33.jpg et Image44.jpg

 

Voici la comparaison entre le Pl Apo (photo55) Image55.jpg et le EF (photo66).Image66.jpg   Les réglages du microscope sont les mêmes. Les soies de ce collembole sont aux alentours de 15 µm de long. Le EF s'en sort mieux, plus clair et plus net.

 

Clément

 

 

NB: j'ai modifié le message car les images hébergées ailleurs que sur le forum finissent par disparaitre et le post est incompréhensible. Je suggère de revoir la procédure d’insertion d'image : 1 : Parcourir, 2 Joindre ce fichier, 3 Insérer (ou on veut ) dans le message ...le mode copier glisser ne fonctionne pas ici !!


Modifié par Jean Marie Cavanihac, il y a 2 semaines.

  • 0

#24 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 375 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonsoir

 

 Pour nettoyer les lentilles as-tu essayé le Purosol ?

 http://www.ovision.com/Purosol.html

 

 

           Amicalement

                                   Dominique


  • 0

#25 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour,

 

L'essai mérite d'être fait, accompagné de l'avis des utilisateurs.

Par contre je trouve dommage que les seuls arguments (dans la pub) pour l'utilisation du produit soient 100% des arguments "écologiques" .

Aucune mention de la composition et du mode d'action.

 

Amicalement.


  • 0

#26 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour,

 

A priori, il doit y avoir de l'huile sur la frontale à l'intérieur (couleur un peu jaune) et manque de contraste + les photos que tu as envoyé, cela doit être cela !

 

JM


  • 0

#27 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour

 

J'ai regardé la page du Purosol. J'ai une tendance instinctive à me méfier de la combinaison des arguments de ventes "miracle" + "bio" + "NASA / US Army" associée à l'absence de description de la composition du produit. La description du mode d'action: "Il brise littéralement les chaines de molécules, permettant un nettoyage extrêmement efficace sans forcer"... Franchement ça pourrait aussi bien être un argument magique, ça ne met pas en confiance. :rolleyes:

 

Comme pour toutes les solutions de nettoyage, impossible de se faire une idée claire basée sur l'expérience collective, on trouve tout et son contraire sur le net (sauf des analyses un minimum rigoureuses). Beaucoup d'empirisme qui se transforme généralement plus en tradition (ok) ou dogme (pas ok) que en enseignement.

 

Je vais probablement risquer le démontage de l'objectif. Quitte ou double, mais si j'arrive à le récupérer c'est top. Par contre, si de l'huile est infiltrée, c'est que le joint de la frontale est rendu perméable. Cela signifie que je risque de revoir de l'infiltration avec le temps non ?

 

Clément


  • 0

#28 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour,

 

Habituellement les frontales des objectifs à immersion sont "cimentées".

 

Amicalement.


  • 0

#29 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour Tryphon,

 

quel enseignement tirer de cette information ? Doit-on présumer que le ciment est altéré ? Peut-on envisager une manip pour imperméabiliser ?

(edit: je viens de consulter le sujet que tu a mis en lien)

 

Amicalement.


Modifié par Megamini, il y a 2 semaines.

  • 0

#30 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 185 messages

Posté il y a 2 semaines

De l'huile qui passerait derrière la frontale d'un objectif à immersion signifierait un objectif vraiment maltraité !

Je doute que l'on puisse le rendre étanche après nettoyage si on n'a pas le ciment adapté et la technique qui va avec.

Quel ciment ? Où mettre le ciment ? En quelle quantité ? 

En tout cas ce n'est pas avec mes gros doigts qui tremblent que je me lancerai dans cette opération.

 

Amicalement.


  • 0

#31 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 657 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonsoir,

Si comme Jean-Marc le dit il y a de huile qui s'est infiltré derrière la frontale, je ne pense pas que se soit réparable en dehors d'un atelier spécialisé car il faut démonter entièrement toutes les lentilles par l'arrière avant d'arriver à la frontale et en 100 X, je vous dit pas le bazar, après il y a le petit morceau :rolleyes: du remontage après le nettoyage et le tout exempt de toute infime poussière.

Bon courage, je l'ai fait sur un objectif un peu plus simple, résultat: direction la poubelle et pourtant je suis assez doué en réparation.

Cordialement

Claude


  • 0

#32 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 375 messages

Posté il y a 2 semaines

  Bonsoir

 

             Pour le Purosol en dehors d'une présentation un peu tapageuse   je trouve  ce produit  bien  efficace  et je l' utilise depuis quelques années  avec satisfaction .Entre le prix du produit et celui  d'un objectif  il n' y a pas photo !

 

                Amicalement

                                 Dominique


  • 0

#33 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 2 semaines

J’ai déjà réalisé un bonne trentaine de nettoyage d’objectifs de 4x au 100x du simple achro au planapo.
J estime avoir 50% de réussite d’avoir récupéré des objectifs à 95% de leur capacité. Le autres ont perdu un peu de leurs capacités . Seul 4 ou 5 attendent que je trouve des lentilles équivalentes.

Pour exemple le planapo olympus 40/0,95 avec bague de correction a été réparé et nettoyé. Et il me donne entière satisfaction dans les photos de ciliés .

Pour les ciments ou plutôt les résines maintenant, il se peut que les « ciments » qui datent de 40ans soient un peu poreux. D’où l’intérêt De ne pas laisser l’huile si on n’observe Plus. L’huile se met en périphérie de la lentille et trouble légèrement l’image et diminue l’ON.
Suivant les objectifs je mets un vernis ou un silicone

A+
JM

Modifié par Jean-Marc Babalian, il y a 2 semaines.

  • 0

#34 Megamini

Megamini

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 18 messages

Posté il y a 2 semaines

Suivant les objectifs je mets un vernis ou un silicone

 

Peut-tu m'en dire plus la-dessus ?


  • 0

#35 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a 2 semaines

 

Suivant les objectifs je mets un vernis ou un silicone

 

Peut-tu m'en dire plus la-dessus ?

 

 

Ce n'est pas évident je n'ai pas de règle précise, cela demande de voir l'objectif, le ciment, l'espace entre les 2, le montage intérieur.

 

JM


  • 0

#36 sciroccoblow

sciroccoblow

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 188 messages

Posté il y a une semaine

L'huile, si elle n'est pas essuyée après utilisation, remonte par capillarité et finit par rentrer dans le fût et se place entre les lentilles.

 

Pour un objectif de 40 ans rien d'étonnant.

 

Idem que JM, parfois on peut démonter et remonter et ça fonctionne, parfois non (il me reste un PL apo 60x oil nikon à démonter dont l'avant dernière lentille ne veut pas sortir.....)


  • 0

#37 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 858 messages

Posté il y a une semaine

Salut Fabien
C’est peut-être la résine comblant les 4 trous de réglages qui la coince. Cela m’est déjà arrivé. Je perce ces trous pour enlever la résine.
Suivant les objectifs on peut pousser l’ensemble des lentilles en poussant celle tenant la frontale. Mais parfois celle ci est également cimentée à l’objectif et donc il faut gratter pour éliminer ce ciment.

A+

JM
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!