Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

textiles divers


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 328 messages

Posté 19 novembre 2017 - 05:11

Bonjour ! 

 

Après une dizaine de jours de silence, explicables car en déplacement professionnel à l'étranger (Inde du sud), me voilà de retour avec des tissus ramenés de là bas .

 

Je présente donc ce jour la structure des fibres de 5 tissus à titre comparatif.

 

1. Le coton

 

Le coton est une des principales fibres utilisée dans la confection de tissus.

Il est bien sur issu des poils de la graine du cotonnier, poils qui ont l'avantage d'être longs, fins, et est cultivé en Inde depuis plus de 5000 ans. Logique donc de commencer par là notre exploration.

Les fibres subissent une traitement pour devenir hydrophiles, l'aspect des fibres (ici issues d'une chemise blanche) montre la détérioration des poils.

Le diamètre est généralement entre 15 et 20 microns,

 

 coton 31_V9.jpg

 

coton 60_V9.jpg

 


2. la laine.

 

la laine est depuis longtemps utilisée également pour les tissus.

D'une façon générale, la laine, issue de poils d'animaux, est celle issue du mouton, mais on emploie des poils de bien d’autres mammifères pour confectionner des fils et des tissus : des poils de lapins, d'alpaga, de chameaux, de chèvres, ...

la qualité de la laine dépend de la finesse des poils.

Quand un cheveu fait parfois plus de 100 microns de diamètre, un poil de mouton est entre 40 et 60 microns, ce qui rend le tissu plus doux.

La laine doit également être traitée pour enlever le suint, par un lavage, et le traitement fait souvent disparaître les écailles caractéristiques des poils.

Ici, une laine prélevée sur un pull norvégien.

 

laine 10_V9.jpg

 

laine 21_V9.jpg


3. Le pashmina

 

C'est une variante de laine, issu d'une race de chèvre de l’Himalaya et représentant la meilleure qualité de tissu du Cachemire.

Les poils prélevés sont issus du duvet formé durant l'hiver sur le cou des chèvres en altitude.

Leur finesse (10/15 microns) en font un tissus très très doux.

Il faut la laine de 10 chèvres pour faire un châle : chaque chèvre ne produisant que 100 grammes de pashmina ...)

Peu traitée, on voit ici nettement les écailles sur la fibre.

Prélèvement sur un châle rapporté de mon voyage.

 

pashmina 11_V9.jpg

 

pashmina 22_V9.jpg


4. La soie 

 

Fil issu du cocon du ver à soie, c'est une structure unique faite à partir d'une chaîne de protéines.

La soie est un fil très fin entre 5 et 10 microns, originaire de Chine (-5000 avant JC) mais aussi d'Inde (-2000 avant JC)

le tissu est doux sans être glissant.

Sur la fibre au microscope, on remarque des stries dans le sens de la longueur, ce qui distingue nettement des autres fibres.

Prélèvement sur une écharpe tissée.

 

soie 10_V9.jpg

 

 


soie 20_V9.jpg


5. le polyester

 

Avec l'arrivée des fibres chimiques au 19ème et surtout 20ème siècle, on rentre dans une autre dimension, moins romantique.

Le polyester est une des premières fibres synthétiques, elle est fine et ses propriétés sont moins intéressantes que les fibres naturelles, c'est surtout son faible coût qui l'a rendue populaire.

 

polyester 12_V9.jpg

 

polyester 21_V9.jpg

 

 

Bonne soirée, Pierre

PS : toutes les photos avec échelle ont été faites sous X100 immersion)


Modifié par pablito, 21 novembre 2017 - 03:55 .

  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 380 messages

Posté 19 novembre 2017 - 10:23

Bonsoir Pierre

 

Bel article  -

Comme la laine est blanche la zone médullaire des poils  est très peu marquée  ce qui est le cas ici. Pour les poils de chèvre le canal médullaire est aussi faiblement marqué il faut en déduire que les poils devaient eux aussi être blancs .

Amicalement

                               Dominique


  • 0

#3 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Purgatorius

  • Membre Modérateur
  • 716 messages

Posté 20 novembre 2017 - 09:12

Bonsoir Pierre,

Une bonne idée les textiles surtout avec de belles photos en plus se sont des observations faciles à faire.
Les fils de soie tissés sont monobrins alors que le ver à soie produit des doubles brins.
Cordialement,
JL
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!